•  

    SOPHROLOGIE : COMMENT LIBERER LA PEUR !

     

     

     

    Sophrologie : comment libérer la peur !

     

     

     

    Suis épuisée ! ns avons ressorti la vieille machine à coudre toute pourrie.qui a plus de 40 ans (et qui a également servi à mes enfants !). Bernard a eu un travail fou à la remettre d'aplomb... Ne peux plus faire tous les points hormis pt droit et zigzags... qd elle veut bien marcher.... pfffff ! une galère !

    J'ai réussi à faire "hte couture" 4 masques tissus plus jean (pas de polaire fine ni de molleton !) : le patron CHU de Grenoble amélioré, adapté à nos visages... J'ai surpiqué 2 verticales sur chaque côté du masque (de ht en bas) afin que le tissu ne vienne pas se plaquer sur le visage au rythme de la respiration... Me suis servi d'un des miens hier pour plus de 2 heures de course, le Drive fermé ... et le caoutchouc "culotte" trop rond a glissé de mon oreille (mes lobes trop petits) en bougeant la tête... Je l'adapte donc avec des cordons à nouer derrière la tête. Tjrs pas trouvé caoutchouc adapté !

    Sommes allés pourtant  à 13 H, à l'Hypermarché, mais parking déjà rempli aux 3/4 .... Bcp étagères vides...  Mais quel boulot ensuite en rentrant, lavant chaque article avec eau chaude plus lessive (dehors près du point d'eau) comme recommandé, surtout sur les surfaces métalliques (conserves....) J'ai passé mon pain préféré (raisins + noisettes, à défaut de pain multi-céréales) au four chaud pour le stériliser... ça m'a pris 2 bonnes heures à laver + essuyer + ranger.... Vu la conjoncture pas de bonne augure, et étagères vides, en avons pris pour 2 mois et ne sortirons plus  ! et pas plus d'un paquet PQ par chariot.... 
    Cette sortie imprévue m'a fait le plus grand bien : un vrai bonheur de circuler dans le magasin... C'est fou ... alors que je déteste les courses d'habitude (trop de monde et de bruit)

    Mari fait grosse boule de pain tous les 2 jours : miam ! Il est délicieux ! 

    Suis à la fois couturière, bibliothécaire, ménage et lessives, cuisinière et le toutim... et là, je sens que je vais prendre des vacances... N'en peux plus ! Pas d'heure de gym aujourd'hui .... 
    Vais continuer couture 8 masques tranquillou, au cas où ?! (pour obtenir 6 masques chacun)...  Commence à avoir coup de main ... qd machine veut bien ! Finirais le dernier... qd confinement terminé, au rythme où je couds ! frown cry he

    Prenez bien soin de vous surtout et gros bisous

     


    7 commentaires
  •  

     

    MASQUE EN TISSU "CORONAVIRUS" 

    CHU DE GRENOBLE

     

     

     

    Le patron de couture fourni par la CHU de Grenoble à son personnel

     Le Patron :

    https://www.lci.fr/population/coronavirus-des-tutos-pour-fabriquer-son-masque-de-protection-a-la-maison-pendant-le-confinement-face-a-la-penurie-2148487.html

     

    TUTO 1 (pour ceux qui aiment la couture)

    Matériel nécessaire :

    -Des chutes de coton (environ 20 cm)

    - Du molleton fin ou de la polaire fine.

    -Deux élastiques souples.

    -Une machine à coudre.

    Temps de réalisation : environ 30 minutes.

    Niveau de difficulté : moyen.

    Les étapes à suivre : 

    1 - Découpez le patron (voir ci-dessous annexe 1).

    2 - Découpez les pièces de tissus en coton nécessaires, pour obtenir 4 pièces de tissus.

    3 - Découpez le molleton, pour obtenir deux pièces.

    4 - Couper deux élastiques de 30 cm et adaptez à la taille souhaitée.

    5 - Assemblez les deux pièces de tissus extérieur "endroit contre endroit" partie arrondie.

    6 - Faire le même assemblage pour les deux pièces de tissus destinées à la doublure.

    7- Assemblez les deux pièces de tissus obtenues "endroit contre endroit" et insérez les deux pièces de molleton.

    A noter : pour cette étape, coudre uniquement en haut et en bas (et pas sur les petits côtés).

    Le patron permettant de réaliser voter masque de protection en tissus. − CHU DE GRENOBLE \ CRAFTPASSION.COM

    8 - Retournez l'ensemble sur l'endroit.

    9 - Surpiquez la couture centrale (de manière verticale).

    10 - Surpiquez le haut et le bas à quelques millimètres du bord.

    11 - Repliez les petits côtés (2 fois un centimètre).

    12 - Repassez la pièce obtenue.

    13 - Piquez à quelques millimètres du pli pour crée une coulisse.

    14 - Faites glisser le nœud dans la coulisse pour le renfort.

    Le masque de protection en tissus réalisé par nos soins, en suivant la méthode proposée par le CHU de Grenoble. − LCI

    IMPORTANT : pour l'entretien du masque, celui-ci doit être lavé "quotidiennement à 30°C avec du détergent classique", précise le CHU de Grenoble.

     

    A vos machines !

     

     


    7 commentaires
  •  

    SEMI-PAUSE BLOG

    DEMI-PAUSE BLOG

     

    Avec mes excuses ! 

     

    Je ne vous oublie pas, du tout du tout ! Vous êtes dans mes pensées,

     

    Mais je vais profiter du confinement obligé

    pour ENFIN entreprendre un travail colossal qui me tardait tant de faire :

    MA BLIBLIOTHEQUE !

     

    Elle n'en peut plus ! Et moi non plus ! 

     

    Viendrai quand épuisement vous rendre visite,

    mais pas d'articles pour le moment : pas le temps !

    Les suites du  roman attendront de meilleurs jours

    (vraiment pas la tête non plus !)

     

    Vous aime très fort et à plus !

     

    Gros bisous

     

    DEMIE-PAUSE BLOG

     

     

     


    15 commentaires
  •  

    DEFI n° 233 Croqueurs de mots mené par Marie CHEVALIER

    pour Lundi 16-03-2020

    Vous êtes plongé dans un doux rêve et vous vous réveillez en sursaut.

    Décrivez ce que vous ressentez et surtout, parlez nous de ce rêve...

     

    DECORPORATION

     

     

    DECORPORATION

     

     

    Musique d'ambiance - violon

     

     

     Si l'homme est âme et corps, mais d'abord âme avant d'être corps, et toujours plus âme que corps, ne comprenez-vous pas que dans chacun des phénomènes de la vie physique elle-même il y aura lieu de tenir compte de l'âme, et de la consulter avant d'agir ? 
    Citation de Henri Perreyve ; La journée des malades (1864)

     

    Sensation de tomber... Chute sans fin dans une obscurité totale.....

    Aucune peur, juste de l'étonnement !

    J'entends comme une respiration profonde, qui ne semble pas provenir de moi, puis un bourdonnement qui s'intensifie....

    Spirales d'énergie, montée en puissance, vagues de vibrations et soudain, j'éclate.... et me sens propulsée vers le haut de la chambre.... 

    Fantastique sensation d'une délivrance... Pas eu le temps d'angoisser.... Je jouis d'une merveilleuse liberté sans limite... 

    Curieusement, cette liberté me paraît familière ... Tout est normalité....Je suis fascinée par l'apesanteur dans laquelle mon "nouveau moi" se déplace avec une mobilité consciente.... Tout est affaire de pensées...

    Mon "nouveau moi" ne pèse rien...  Il plane... je plane à hauteur du plafond de la chambre ? C'est hallucinant !  Une ivresse incompréhensible m'étreint... 

    Un corps repose, inerte, sous moi.... Je comprends soudain que c'est le mien, je le reconnais à peine, car je le perçois en trois dimensions... Ma chambre est différente de ce que ma mémoire me suggère... Mon regard a une acuité extraordinaire... 

    J'ai beaucoup de mal à saisir ce qui m'arrive, et pourtant, aucun affolement ! Sérénité totale, je suis si bien ....

    Ce "nouveau moi", est-ce mon âme ? Est-ce CE que je suis "vraiment" ! Je n'ose parler de réalité, tant celle-ci est parfaitement "ailleurs"... 

    C'est curieux, je suis en même temps actrice et spectatrice.... Quand je parle de temps, c'est relatif... Quel temps ? ... Une partie de moi est restée dans mon corps et m'observe... Une force invisible, mais efficace, me connecte à mon corps physique qui repose dans ce petit lit dont je reconnais le moindre détail....

    Une profonde confiance m'envahit... Je suis à la fois "chez moi" dans cette chambre et "chez moi" dans cet ailleurs familier... ??? 

    Mon "âme" rayonne... Il émane d'elle une lueur douce, rassurante... Tout est étrange, mais pourtant familière... oui, pas d'autre mot... familière dissociation... 

    Je peux me déplacer à la vitesse de la lumière... cette notion est en "moi"... Ma perception du monde peut varier selon ma volonté... belle découverte qui me transperce de joie... Perception extrasensorielle qui peut s'étirer de l'hier à l'aujourd'hui, de l'aujourd'hui à l'avenir.... 

    Mais mon âme est timide ! Elle refuse de s'aventurer dans des lieux inconnus, dans des "ailleurs" imprévisibles ??? Des dangers guettent... D'ailleurs, elle est extrêmement sensible aux bruits, à tout mouvement du monde physique... J'ai toujours été craintive... J'en ressens toute la frustration... 

    J'ai la certitude que mon corps dort, mais je peux distinguer très clairement les lieux, les objets de la chambre, malgré l'obscurité .... L'exaltation m'envahit.... Ondes de paix et de sérénité, vibrations d'Amour... Je perçois très nettement ces vibrations d'Amour....

    Ce "Cri" d'Amour me transperce, me baigne... Comme une Respiration chargée d'étoiles , de mondes tournoyants, qui prenait source "au-delà de mon âme", dans cet "ailleurs" indéfinissable, mais tellement présent... Comme un Ouragan de Lumière éblouissante de Savoir qui me porte, me transporte d'exaltation, comme un Chant intérieur, une Pulsation.... 

    Certitude que mon âme porte mon corps physique... Que mon corps sans mon âme ne serait qu'un cadavre, si cette force invisible, telle une corde me reliant à lui, se rompait..... 

    Voilà peut être pourquoi mon âme refuse tout déplacement ? .... Je m'ouvre enfin à cette ivresse grandiose, éblouie, qui m'emporte vers la Lumière ... Lumière qui se réfléchit dans mon âme et m'étourdit... Plénitude incluse dans l'Harmonie originelle.... 

    Mon corps physique observe et s'affole ... 

    Soudain, une stridence, un grondement impressionnant... J'entends des cloches tinter.... Mon âme est aspirée dans une spirale noire tourbillonnante... Réveil brutal dans l'obscurité de la chambre.... 

    Confusion totale ! Frustration inouïe.... Je hurle de dépit envers l'exigence de mon corps physique qui m'oblige à retourner en lui.... Incroyable conviction que ce n'est pas mon cerveau qui génère la conscience, mais bien la conscience qui utilise mon cerveau.... 

    C'est très surprenant ! Des bribes d'un Savoir inconnu, fugaces, s'envolent telles des papillons...  Me voici dans la lourdeur et l'épaisseur... La Lumière, un instant suspendue, s'est retirée de moi.... mais j'en garde à jamais la trace... Contingences du corps physique qui m'obligent à me lever... Je peste en gagnant rapidement les toilettes... 

    Tout de même, c'était tellement immense ... tellement beau ... tellement "autre" ! La douche attendra... Je retourne me coucher, espérant retrouver le rêve.... 

    Luciole

    DECORPORATION

     

     


    21 commentaires
  •  

    Tant qu'à être confinée,

    autant prendre  soin de soi

    en suivant les instructions de la coach !

    Pas compliqué ! 

    Demain, je fais ! 

    Bon courage et gros bisous

    A bientôt !

     

    VIDEO MARCHE ET GYM DOUCE

     16/03/2020 : Allez les aminautes ! je viens d'exécuter deux fois les mouvements donc 2 miles de parcourus ! Pas mal non pour un début ? 

    A VOUS !!! Allez, Allez, en rythme !

     

     

     

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires