• Ça grimpe dur, à Ste Croix

      

     

    SAINTE CROIX DU VERDON

     

    RAVISSANT PETIT VILLAGE QUI SURPLOMBE LE LAC DE STE CROIX 

    AUX PORTES DES GORGES DU VERDON 

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

     A ma façon, d'après divers notes prises sur Internet :

    Le village de Sainte Croix du Verdon, région Provence/Alpes/Côtes d'Azur, code postale 04500

    Département "Hautes Alpes de Provence, Caton de Riez

    Les habitants se nomment les Saints Cruxiens et Saints Cruxiennes....

    La commune occupe l'extrémité Est du Plateau de Valensole et se situe aux portes des Gorges de Baudinard sur Verdon et comptait 119 habitants en 2006, et 454 ha de bois et de forêts.

     

    Le village ancien était situé dans la plaine avant de se déplacer sur un site en hauteur au 16ès,

    Il se trouve désormais au bord de Lac de Ste Croix, l'ancien site ayant été noyé par le Barrage de Ste Croix...

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Situé à 513 m d'altitude, et surplombe le Lac de Sainte Croix depuis un éperon rocheux.

     

    Hier, Sainte Croix dominait les Vallées du Verdon avec ses activités agricoles et pastorales,

    Aujourd'hui, Sainte Croix domine le Lac avec ses activités touristiques et nautiques.

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

    Plage du Lac de Ste Croix

     

    Dans un décor boisé avec en toile de fond les collines du Haut Var, ce Village aérien se détache en silhouette sur la montagne capitonnée de verdure au-dessus des eaux turquoises du magnifique Lac de Ste Croix.

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

    Elise de Ste Croix du Verdon

     

    Aux flancs de la montagne s'accrochent avec ténacité de jolies maisons typiques, son Eglise du 16ès et les vestiges de l'ancien Château médévial.

    Le nom moyenâgeux de Ste Croix proviendrait de son Eglise qui prétendait conserver une relique de la Croix du Christ.

     

     

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Reliquaire de la "Vraie Croix" situé dans la sacristie actuelle

    Croix-reliquaire de la Vraie Croix en bronze fondu et doré.

    La base constituée de trois supports est ajourée et ciselée.

    La croix porte un décor en relief méplat, un décor en bas et haut relief.

    Au centre de la croix, la cavité à reliques est de forme ronde et fermée par du verre.

     

     Ce nom apparaît en 1097 (Villa Santa Crucis) d'après une Eglise qui prétendait conserver une relique de la "Vraie Croix" ou "Sainte Croix".

    Ste Hélène, mère de l'empereur Constantin 1er, aurait découvert la Croix de Jésus ainsi que celles des deux larrons crucifiés en même temps que le Christ, lors d'un pèlerinage en Palestine en 326.

    Elle lance le Culte de la "Vraie Croix", devenue une des principales reliques de la Chrétienté, objet d'une vénération particulière.

    Des reliquaires sont spécialement fabriqués pour abriter les fragments.

    La Croix du Christ considérée comme l'instrument du Salut de l'Humanité, puisque le Christ, par sa mort, a racheté les Hommes de leurs péchés, particulièrement du péché originel..

     

    C'était un village dynamique et florissant jusqu'au 19ès, qui vivait en auto-suffisance grâce aux activités de la vallée (agricole et pastorale)

    Après la guerre mondiale, ce village connut un important exode rural (plus d'hommes)

    Puis la mise en eau du Barrage, début des années 1970, épargne le village situé en hauteur, mais les corps de ferme ainsi que son Eglise romane disparurent sous les eaux.

    Cet épisode douloureux a fortement marqué les gens.

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Mon Carnet de bord pris sur le vif :

    Blotti sur son promontoire à l'entrée des célèbres Gorges de Baudinard, il a fier allure et offre de superbes panoramas sur le Lac et les collines alentours.

    Une lumière éclatante éclabousse ce cadre serein et harmonieux. Septembre finit merveilleusement clair... sans l'étouffante chaleur de l'été.

    Nous trouvons une place de parking, une voiture nous cédant sa place.... tout en bas du village, en prolongement d'un bar au bord de la falaise plongeant sur la blancheur d'une plage de galets au bord du Lac....

    (et une seule - "Merci St Bernard" a coutume de dire mon mari qui est en intimité avec son Saint en ce qui concerne le parking.... et peut être pour d'autres choses ??? il ne le dit pas - et ça marche ! là où je tourne pendant longtemps sans rien trouver, lui arrive et quelqu'un s'en va et lui cède sa place... Véridique !).

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

    Vue sur le Lac sur la Terrasse du Bar

     

    Cet emplacement est un magnifique poste d'observation pour contempler le sublime panorama  (et le mot n'est pas trop fort !)

     

    Le Lac palpite d'une vie mystérieuse  Il frissonne encore de toutes les bribes de voix des Anciens déboussolés privés de ce qui donnait sens à leur vie....

    Ce cri désincarné déchire l'atmosphère transparente et se perd dans un étrange Ailleurs.... 

    Est-ce un mirage ?

     

    La palette des bleus du Lac magnifie le paysage. Une malicieuse petite brise frise la surface de l'eau où s'éparpille le soleil.

    La rive d'en face, peuplée de sangliers, est mamelonnée et boisée. Fouillis d'ombres et de lumières entrelacés.

    Les criquets et les cigales ne s'égosillent plus : étrange silence !

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Nous arrachant à la fascination qu'exerce sur nous la Beauté du Lac, nous lui tournons le dos pour admirer la perfection architecturale du paysage entre les habitations et le rocher.....

    Les maisons aux murs de galets ou de pierres s'élèvent épaule contre épaule le long d'étroites ruelles, artistement pavées de galets, qui protègent du Mistral et du soleil.

    Certaines maisons font corps avec le roc.

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

      

    La ruelle que nous empruntons grimpe avec un incroyable élan... Plus nous montons, plus la montée est raide.

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    La rue qui grimpe vers le ciel vue d'en haut... et ce n'est pas fini !

     

    Avec l'aide efficace de mes cannes de marche, je pousse devant moi en ahanant mon corps de plus en plus lourd. Le souffle devient court...

    Devant nous un entrelacs de ruelles pavées et pentues, des volées d'escaliers.... 

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    De magnifique maisons restaurées, agrémentées de charmants jardins fleuris, de fouillis de verdure comme des miniatures de forêt vierge, de treilles aux haleines boisées... épousent le dénivelé des petites rues.

     

    Ici et là, on a même cultivé les murs, changeant les moindres anfractuosités en minuscules plate-bandes....

    Entre maisons et rebords de "falaise", de petits coins intimes où végétation et fleurs se disputent le moindre espace...

    Tout offrait les signes d'une opulent prospérité !

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

     

     

    L'esprit vagabonde, ravi, dans l'entrelacs des venelles... Le maisons ont une âme. Elles témoignent par toutes leurs pierres le passé du village.

    Comblées de soins, d'embellissements, elles sont comme un cri du coeur, tissant des liens affectueux entre les propriétaires et elles.

    Mais beaucoup de maisons aux volets et portes joliment repeints... clos. Des maisons trop sages, fermées pour plusieurs mois...

    Maisons serrées, pressées, prisonnières du roc et des ruelles...

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Les venelles étroites, pavées de galets blancs, coupées d'escaliers et de voûtes, emmitouflées de murs, grimpent toujours vers l'azur.... Un vrai défi pour moi ! Les jambes s'alourdissent.. 

    Souvent, les notes cristallines des sources révèlent leur présence sous nos pas, à peine visibles sous des grilles au milieu des calades.

     

    Allez, plus haut encore !

     

    Une mignonne dame âgée, toute courbée sur son ouvrage, arrache des herbes dans son minuscule jardinet agréablement fleuri, coincé entre la maisonnette et un surplomb donnant sur un magnifique point de vue ... 

    Je m'interroge sur la difficulté de vie des personnes âgées dans ces hauteurs si pentues ? 

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

    La rue qui dégringole... et moi avec ! ça ne donne rien sur la photo, mais en réelle, c'est autre chose !

     

    Nous arrivons sur une place  formée par des immeubles...

    Nous biaisons et prenons une ruelle ... qui descend si raide que mon mari vole à mon secours et me cramponne... Elle nous ramène au pas de charge vers notre point de départ....

    Le corps grince ! L'effort est trop rude et la sciatique sournoise, toujours à l'affût, se réveille et me tarabuste... Je serre les dents et souffle doucement... prise de crampes.... 

    Enfin, la ruelle débouche sur la route d'en bas où se trouve non loin le bar et la voiture... Tout va bien ! Tout va bien ! Méthode Coué qui parfois fait ses preuves.... 

     

    Ça grimpe dur, à Ste Croix

     

    Devant nous, soudain, au détour de la route longeant le bord du Lac.... un petit monsieur fort âgé s'en va à pas menus, poussant .... un déambulateur. 

    Il semble caresser le béton du bout de ses pieds !

    Sans se lasser, il va, il s'obstine coûte que coûte. Il grimpe  à pas tremblants, s'arrêtant souvent, reprenant son souffle et repartant... 

    J'ai le coeur chaviré !

    Quelle leçon de courage !

    Nous le rattrapons ... Mon mari, d'un abord facile, entame la causette ! ...................

     

    Luciole 

     

    A SUIVRE

     

    5/10/2019 : 124 visiteurs et 800 pages lues

    7/10/2019 : 384     "           678       "

    « Incendie de ROUEN : un pompier témoigne.....LE DOYEN de Ste Croix - Le Plateau de Valensole »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Lundi 7 Octobre à 09:18
    daniel

    Je connais un peu la région. Mais j'avoue que là, je viens d'en apprendre beaucoup plus. Que c'est beau !!

      • Lundi 7 Octobre à 23:05

        Merci bcp Daniel 

        C'est vrai que c'est beau... Se dépêcher de venir visiter qd on le peut encore, surtout qd les lavandes sont fleuries... Quelle magnificence !

        Tu pourrais méditer au beau milieu d'un mauve océan parfumé... entre deux passages de touristes, surtout de sympathiques chinois... tout sourire d'ailleurs et particulièrement chaleureux ! 

        Bisous 

    17
    Lundi 7 Octobre à 03:18
    colettedc

    Comme c'est joli, Luciole, ce Sainte Croix de Verdon ! Merci beaucoup de l'agréable partage !!! Oui, je serai là pour la suite !!!

    Bon lundi et belle semaine,

    Gros bisous♥

      • Lundi 7 Octobre à 23:00

        ça, je le sais, Colette ! j'ai des ami(e)s magnifiques ! MERCIIIII ! 

        Je t'embrasse fort et à bientôt donc

        La semaine s'annonce chargée, avec un repassage demain... Holàlà ! Mais il fait si beau que s'enfermer est difficile !

         

         

    16
    Dimanche 6 Octobre à 13:52

    Quelle belle ville ! et que dire des paysages. Quel plaisir j'aurais de visiter le tout. Mais c'est si loin du Québec. Merci et bon dimanche ma chère Luciole.

      • Lundi 7 Octobre à 22:55

        ça tu as raison, c'est trop beau, par ici, surtout en Automne : un vrai retour du printemps avec cette année une végétation et des arbres bien verts... Il fait si beau !

        Dommage que le Québec n'est pas la porte d'à côté sinon je t'aurai rendu visite depuis lgtps, chère amie ! Et les reportages sur le Canada font rêver !

        Merci pour ta gentillesse, Ginette,  et bonne nuit

        Je t'embrasse 

    15
    Dimanche 6 Octobre à 13:50

    J'ai randonné avec bonheur dans les gorges du Verdon. J'aimerais y retourner. Bon dimanche. Bisous

      • Lundi 7 Octobre à 22:50

        Ah la veinarde ! j'aimerais tellement te suivre ... La forme est essentielle ! 

        Auj, grande balade à Draguignan puis dans la forêt avec mari sur chemins caillouteux ! Fatiguée, mais tellement contente ! Je recommence à marcher un peu mieux chaque jour... C'est tellement chouette d'avoir d'aussi belles arrières saisons : l'automne est ma période préférée ici, dans le Var ! on se croirait au printemps ! Tout est encore bien vert...

        Merci Martine et bcp de bisous

        A bientôt

    14
    Dimanche 6 Octobre à 13:30

    c'est un très beau village, je l'ai visité il y a pas mal d'années mais il demande d'être en forme.

    Merci pour la promenade

      • Lundi 7 Octobre à 22:46

        Tout à fait d'accord ! les moitiés valides s'abstenir ! A moins d'avoir un mari costaud et de bonnes cannes !

        Merci Gazou de ta fidélité et bonne et douce nuit

        Bisous

    13
    Dimanche 6 Octobre à 12:58

    C'est vraiment magnifique, mais çà grimpe trop pour moi, j'arriverai là-haut à quatre pattes...

    Bisous et bon dimanche

      • Lundi 7 Octobre à 22:44

        Ah comme toi ! donc tu me comprends.... Avec mes cannes, ça fait donc bien 4 pattes happy ! enfin presque, parce qu'avec mon pied gauche paralysé.... il me complique la vie !

        Merci Livia

        Gros bisous et douce nuit

    12
    Dimanche 6 Octobre à 08:31

    Un très beau reportage, effectivement cela grimpe. Bises et bon dimanche

      • Lundi 7 Octobre à 22:42

        Merci ma chère Zaza ! les photos rendent mal mais on se fait une idée quand même ! pour moi maintenant une expédition !

        Gros bisous et à bientôt

    11
    Dimanche 6 Octobre à 06:45

    ... ça grimpe fort surtout pour nous les touristes qui n'avons peut-être  pas les habitudes des gens du coin mais ...quelles vues, une vraie récompense de nos efforts!

    Bon dimanche!

    Bises de Mireille du sablon

      • Lundi 7 Octobre à 22:41

        C'est vrai que nous avons rencontré qqs personnes âgées qui semblaient à l'aise... surprenant, non ? Mari qui montait sans souci également tout en photographiant ! 

        Merci Mireille et bisous

    10
    Samedi 5 Octobre à 23:47

    Il est de lieux qui demandent une part de sportif/ve en nous, enfin si on peut... pour les touristes comme pour les habitants de l'endroit, surtout en vieillissant.. yes merci Luciole, douce nuit, bises

      • Lundi 7 Octobre à 22:37

        Nous avons souvent visité des villages perchés avec des pentes exigeant des "acrobaties" depuis notre arrivée dans le Var, mais j'étais bcp plus jeune et plus valide et ce n'était donc pas un prob... mais maintenant, c'est comme tu le dis : du sport ! Holàlà ! J'ai tjrs mon pied gauche à moitié paralysé et c'est fou la perte d'équilibre occasionnée... Heureusement que j'avais mes cannes pour me rétablir et surtout mon mari qui est costaud !!! Mari qui m'a prise en photo à mon insu en pleine montée : tu verrais ma tête ! 

        Merci Jill et bcp de bisous

        Porte toi bien surtout !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :