• Chien Do

    Chien Do

     

     

     

    DEFI n° 216 DES "CROQUEURS DE MOTS", mené par "LES CABARDOUCHE"

    (clic sur les noms en bleus)

    Pour Lundi 25 Février 2019 

     

    Marie a trouvé dans une brocante cette élégante estampe qui apparemment évoque une Histoire mystérieuse :

    QUI sont ces personnages ? QUE disent ils ?  QUE vont ils faire ? A vous de raconter ! 

     

    Ce qui a motivé mon Histoire basée sur des faits réels (mais enrobés de mon imagination) :

    - regardez donc le regard du chien

    - le regard dédaigneux de Première Dame qui tourne ostensiblement le dos à Deuxième Dame

    - l'embarras évident de Deuxième Dame en prise avec le charmant molosse qui semble vouloir n'en faire qu'à sa tête...  Mais Deuxième Dame a du caractère et tire sur la chaîne avec autorité... 

     

    Chien Do

    Chien Do

    La Cité Interdite - Chine 

    https://www.merveilles-du-monde.com/Cite-interdite/Photos-de-la-cite-interdite.php

     

     

     Musique chinoise à écouter tout en lisant 

     

    "Il faut se méfier des femmes , pour une qui est sage , il en est mille qui sont folles et méchantes. La femme est plus secrète que le chemin où , dans l'eau , passe le poisson. Elle est féroce comme le brigand et rusée comme lui. Il est rare qu'elle dise la vérité: pour elle , la vérité est pareille au mensonge , le mensonge pareil à la vérité. Souvent j'ai conseillé aux disciples d'éviter les femmes Bouddha»

     

     

    Chien Do

    Dogue du Tibet 

    https://jardinage.lemonde.fr/dossier-2067-dogue-tibet-chien.html 

    CHIEN DO

    (1ère Partie)

     

     Chien Do était prêt à mordre....!!!

     

    Moi, Chien Do, adulé par le Seigneur Heshen (1750-1799), Ministre du Grand Empereur Quianlong, j'étais un fauve poilu de 80 kg, ressemblant à un lion (symbole traditionnel de "chance" en Chine), un peu encombrant... au caractère imprévisible et particulièrement difficile.... peu affectueux ...Une fantaisie très coûteuse du Maître en dépit des hurlements hystériques de Vieille Mère devant ma dégaine "d'ours mal éduqué".... 

     

    Chien Do

    Heshen

     

    Mon histoire commença à l'époque de la Dynastie des Qing ("Eau") qui fut  fondée en 1661 par les envahisseurs mandchous.

    Qianlong (2/9/1711 - 7/2/1799) dont le nom signifie "Abondance Céleste" est le Quatrième Empereur de la Dynastie Qing. Il régnait sur l'immense territoire de la Chine depuis le 18 Octobre 1735.

    Chien Do

    Qianlong

     

    Heshen, mon Maître, admirait cet Empereur poète, peintre et Maître de la Calligraphie, mais qui était aussi un Homme ambitieux, conscient de son devoir. 

    Heshen, mon Maître,  reconnaissait que son Règne avait apporté une ère de paix et de prospérité, marquée par une très forte croissance économique... L'Empire mandchou était devenu le plus puissant Etat du Monde...

    Cependant l'Empereur vieillissait. Il avait eu la bonne idée de jeter son dévolu sur mon Maître, Heshen, jeune garde mandchou à l'époque. Les élites n'apprécièrent guère l'influence toujours grandissante de mon Maître sur le vieil Empereur... 

    Beaucoup racontaient que mon Maître était en grande partie responsable de la corruption qui désagrégeait l'Empire chinois. 

    Etant donné que je n'avais pas encore la parole, mon Maître me confiait tout ! Il se riait de toutes ces "cancanailleries"  et s'en moquait ! Il était devenu Ministre, "l'oeil et l'oreille attentifs" du vieil Empereur et tous devaient lui céder la place en sa Présence... C'était là son But Ultime... Il se gaussait d'être l'un des fonctionnaires le plus corrompu de toute l'Histoire des Quing... 

    Heshen jouait sans cesse avec le feu et le savait ! 

    Mais mon Maître se devait d'avoir une Femme Belle dans sa panoplie.

    Première Epouse apparut.

     

    Chien Do

     

    Première Epouse

    C'était une très jeune Lettrée, entichée de poésie... Première Epouse, d'une Beauté glacée, distante, profondément malheureuse, pouvait à peine marcher. Ses petits pieds bandés, recouvert d'un mignon petit chausson de soie rouge, ne mesuraient plus que quinze centimètres... Moyen efficace des Humains de garder leur femelle à la maison... 

    Une chance d'être un Chien énorme : mon Maître refusa les vêtements de cérémonie dont on voulait m'affubler, comme la plupart des Chiens de cette époque, qui possédaient des armoires entières d'habits prestigieux crées par des artistes chinois.

    Quelques mois après ce mariage hâtivement conclu par les Familles, Petite Fille Sans Nom naquit, et fut emportée très vite par la Sage Femme. Nul ne sut ce qu'elle était devenue...

     

    Heshen ne prononça jamais le nom véritable de Première Epouse

    La souffrance physique de Première Epouse se renforça d'une souffrance morale telle qu'elle la rendit infertile, passive, solitaire .... 

    Le premier remède de cette vie cruelle, misérable, vaine et sans but d'une Epouse déchue était un suicide magnanime pour son Epoux et la Famille de son Epoux... 

    Heshen attendit... Mais Première Epouse, haineuse, se réfugia volontairement dans la Poésie. Elle excellait dans cet art très considéré en Chine, sauf pour son Epoux... 

    Quand mon Maître partait pour ses affaires, j'écoutais religieusement la voix plaintive de Première Epouse déclamer ses poèmes.

    C'était si déchirant que tous mes poils se dressaient...

    Ses poèmes racontaient invariablement la concupiscence des Hommes envers un corps délicat livré à des mains brutales. Corps glacés violés sans ménagements ... Corps contraints sous peine de châtiments redoutables. 

    Heshen, fâché, lassé d'attendre un dénouement définitif de ce mariage maudit, fit chercher une concubine agréable et procréative par Vieille Mère... Vieille Mère s'était retirée dans le Pavillon des Recluses au fond du Parc des Femmes... 

    C'est ainsi que Mei arriva ! 

    Chien Do

     

    Mei, dite "Concubine"

     

    Première Epouse et Concubine se devaient, selon la Tradition, de se considérer comme des soeurs. 

    Mais Première Epouse en décida autrement et reporta toute sa rancoeur sur Concubine.

    Mei devait obéissance à Première Epouse, la concubine étant faite pour souffrir toute sa vie, et on attendait ensuite qu'elle meurt en silence... 

    C'était sans compter sur l'espièglerie de Concubine !

    Mei ne s'identifiait pas à un Fantôme sans prise directe sur la réalité, comme Première Epouse, dont Mei comprit tout de suite le drame... 

    La valeur d'un Fils donnera à Concubine une Place sociale définitive ! Elle était sûre d'elle  ! 

    C'était une très jolie jeune fille de quinze ans venant d'une Famille aisée, qui avait appris depuis son plus jeune âge toutes les Règles de la vie des Femmes... Elle savait que l'Epoux pouvait la rejeter de manière arbitraire : une concubine n'avait que peu de droits dans ce système féodal cruel ! 

    Avec un Fils, elle pourra acquérir un peu d'indépendance et de considération, et la position très enviée de Mère du Futur Chef de Famille. Une fois veuve, elle aura autorité sur toute la Maison... 

    Voilà ! 

    Si Première Epouse m'avait totalement ignoré, il n'en fut pas de même de Mei !

    Très courtisée par mon orgueilleux Maître, elle repéra très vite les faiblesses de cet Homme de Pouvoir, sa violente volonté de conquérir, même dans la Chambre Conjugale, car mon Maître se persuadait que son titre de Ministre lui conférait des droits particuliers... tous les droits !

    J'étais un Chien peu ordinaire, capable de tout comprendre... Et Mei se parlait souvent toute seule devant moi...  déroulant ses plans sans me prêter attention.... J'enregistrais toutes ses paroles... toutes ses odeurs .... 

    Même quand elle se moquait de la fatuité, de la sottise de son Epoux dans les moments de crises...

    Mais elle cherchait tous les moyens pour  assouvir le plaisir de cet Homme indélicat et violent...

    En ma qualité de Gardien du Maître, j'assistais à tous leurs ébats, frileusement blotti sur mon immense coussin moelleux.... et j'eu peur plus d'une fois !

    Les Humains ont de drôles de façons violentes, furieuses de procréer... 

    Première Epouse, clairvoyante, en prit définitivement ombrage ! Sa férocité désoeuvrée s'enfla, cherchant comment évincer cette très jeune rivale si convoitée par l'Epoux !

    Alors je vis le mensonge rôder, les perfidies voler...  les persécutions, les humiliations pleuvoir sur Mei, interdite, mais non rendue ! 

    "Pense à ce que j'endure à cause de toi" cinglait la voix dure de cette Ombre incommode... "Crois-tu qu'une petite roulure comme toi puisse tenir mon destin entre ses mains ?"

    C'est alors que Première Epouse eut une idée géniale... Puisque Concubine n'avait pas les pieds bandés, elle pouvait donc s'occuper de Chien Do et le promener  dans le Parc des Femmes... ? suggérait-elle à son Epoux soudain accommodant. 

    C'est ainsi que, avec une inexplicable perversité, mon Maître ordonna à Concubine d'obéir promptement à Première Epouse... 

    Mei suffoquait d'humiliation ! Elle me traîna par les poils dans sa Chambre et, tournant en rond comme fauve en cage, elle murmurait des paroles épouvantables : 

    "C'est ainsi qu'agit le plus Puissant Ministre de l'Empire ? quelle goujaterie monstrueuse envers la Femme qui s'ingénie et souffre tant à le satisfaire ? Cet Homme froid et austère, au masque impénétrable... Cet Homme violent... Cet Homme si faible dans sa chair.... ....."

    ET bien d'autres choses que je préfère taire ! 

    Je me rendis vite compte que je n'étais pas le plus fort ! 

    Les yeux injectés de Mei posés sur moi m'étourdissaient de menaces claires ... Ses messages olfactifs m'assourdissaient... Cette toute petite gamine m'écrasait de toute sa colère... 

    Je sus que je n'étais plus qu'un honorable parasite ! 

     

    Luciole

     

    A SUIVRE

     

    Chien Do

    Chien Do

     

     

     

     

    « FP n° 40 - L'HOTEL à Libreville Chien Do n° 2 »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    32
    Eglantine lilas
    Mercredi 6 Mars à 19:09
    Eglantine lilas

    smile c 'est tellement bien écrit qu'on pourrait prendre  cette histoire pour vraie ...qu'elle imagination mais je pense aussi beaucoup de recherches ! tu m'as scotchée !

    grosses bises

      • Mercredi 6 Mars à 20:53

        Coucou Mère Grand

        A mon avis, elle pourrait être vraie ! Et elle est TRES édulcorée !!!! Ce que tu as pu lire ne peut exister à cette lamentable époque... 

        Mes textes écrits au 1er jet étaient bcp moins sympas ... bcp plus proche de la triste réalité de la vie féminine...

        Mais j'ai eu pitié de mes lecteurs.... La vérité n'est pas toujours bonne à lire... beurk

        Merci bcp chère Eglantine

        Bisous

    31
    Mercredi 27 Février à 12:43

    un très bel article,une histoire passionnante que je connaissais pas,,il fait un soleil magnifique hier j'ai tondu c'est presque le printemps,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

      • Mercredi 27 Février à 15:12

        C'est très gentil Jean Marie, merci bcp !

        Nous aussi, c'est le grand printemps : en pull dehors ! Il fait même plus chaud dehors que dans la maison.... Mais l'hiver revient paraît-il !

        Bon courage et bisous

    30
    Mardi 26 Février à 20:12

    une estampe qui t'a aussi emmené auprès d'un empereur de Chine et inspiré une histoire passionnante. J'attends la suite. Comme Lenaig en te lisant j'ai pensé au film Epouses et concubines qui raconte des vies cruelles que j'avais beaucoup aimé ce film.

    bises et belle soirée

      • Mercredi 27 Février à 15:10

        Coucou Jeanne

        Et merci de tout coeur de ton commentaire... Oui, je me souviens d'avoir vu ce film, mais souvenirs vagues... J'avais été horrifiée en effet... ne me souviens pas non plus à quelle époque se situait ce film ? 

        J'ai fait bcp de recherches sur le Net, car j'ai reconnu les vêtements mandchous... Hier à minuit, j'ai enfin trouvé ce que je cherchais sur Heshen, ce Ministre amant de l'Empereur Qianlong... sur un forum tout bêtement... Une mine de renseignements ! Plus facile du tout avec Google... J'en étais à environ la 12ème page en arrière... et boum, la ténacité a payé : ce forum sur Heshen ! 

        Bonne journée aussi printanière que la nôtre

        Bisous

    29
    Mardi 26 Février à 18:43

    toi aussi tu t'es passionnée pour cette estampe. Tant d'informations sur la Chine ancienne, il aurait fallu encore quelques jours pour se plonger dans les bouquins. Bises

      • Mardi 26 Février à 18:56

        Ah totalement ! Mais peu d'infos sur Internet en fait ! et pas de livres sur la Chine ! Dommage !

        C'est vrai que le temps était compté... qui limite.

        Merci bcp Durgalola

        Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    28
    Mardi 26 Février à 17:02

    Coucou Luciole, tu écrit beaucoup, tu ne chômes pas comme je vois, alors que ce sont les vacances tout de même. Bisous et bon après midi.

      • Mardi 26 Février à 18:52

        Vacances ? Pour moi, les balades en camping car sont les vacances... En dehors de ces périodes, c'est le quotidien... avec bcp d'activités  entre lesquelles il faut jongler pour écrire.... Pas tjrs facile en effet, surtout que maintenant il me faut faire attention à mes yeux ... 

        Enfin, pour l'instant, j'y vois encore assez pour me livrer à mon dada : la lecture... et quand je peux, à l'écriture. C'est le principal !

        Bisous Elisabeth ... Belle soirée toute douce

    27
    Mardi 26 Février à 03:31

    J'ai lu à la nuitée, l'atmosphère est propice à l'envolée de l'imagination alors je voyage au creux de tes mots et dans ma tête surgissent des images issues du film Epouses et Concubines. Juste un point d'ancrage dans la tête, c'est ce à quoi m'a fait penser ton texte envoûtant, merci Luciole!

    Tu donnes très envie de connaître la suite wink2 et concernant la symbolique du chien, si tes yeux te le permettent, je t'invite, juste pour le plaisir, à lire mon billet publié là...

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2019/02/de-l-annee-du-chien-a-l-annee-du-cochon-entre-orient-et-occident-un-passage-riche-de-symboles.html

    Douce et belle journée à venir, gros bisous

    Cendrine

      • Mardi 26 Février à 11:14

        Merci bcp Cendrine

        J'ai eu le plaisir de te lire en grossissant les lettres ... Ton exposé est magnifique ! c'est un vrai régal de te suivre à travers les divers symboles concernant le Chien...

        La suite est déjà en différé ! 

        Tendresse

    26
    Lundi 25 Février à 21:11
    colettedc

    C'est vraiment intéressant, Luciole ! La suite sera la bienvenue !

    Bravo et bonne poursuite de cette soirée,

    Gros bisous♥

      • Lundi 25 Février à 21:16

        Coucou Colette

        Et merci infiniment ! cependant, mon récit est très arrangé par rapport à la vérité contenue dans la réalité historique, notamment sur la condition des Femmes à l'époque... Une horreur ! 

        Gros bisous à toi aussi 

        Soirée toute douce et à plus

    25
    Lundi 25 Février à 18:47

    Bonsoir Luciole,

    Tiens ça me fait penser à un film … Une histoire palpitante, j'adore !

    Bonne soirée, bises, Véronique

      • Lundi 25 Février à 21:13

        Merci Véronique, trop contente que ce récit te plaise ! 

        A bientôt donc

        Bisous

    24
    Lundi 25 Février à 18:17

    Passionnante histoire  et comme toujours tres bien documentée , j'attends avec impatience la suite .

    Un grand bravo 

    Bonne soirée 

    Bises 

      • Lundi 25 Février à 21:11

        Un peu, bcp, de mal à trouver la doc voulue... mais bon, je n'écris pas un roman historique non plus ! J'ai du "aménager" faute de mieux !

        J'avais suivi fidèlement le climat  très noir décrit dans les docs... mais je n'avais plus le moral après ces écrits... Sans rire ! beurk  J'ai pensé à vous tous et à la pile de mouchoirs obligatoires qu'il vous aurait fallu... Alors j'ai remanié qq peu l'Histoire des Femmes pour la rendre un peu plus positive.... 

        C'était franchement E-POU-VAN-TA-BLE  à cette époque ... 

        Merci bcp Gisèle

        Bisous

    23
    Lundi 25 Février à 11:37

    Coucou Luciole, ton superbe récit me fait penser au film Epouses et concubines, situé plus récemment dan le temps mais aussi dur et cruel. C'est donc en Chine que l'histoire se situe. Bravo d'avoir donné le premier rôle à ce chien tibétain, c'est très original et je viendrai voir ce qu'il devient. Bises !

      • Lundi 25 Février à 21:01

        Il me semble l'avoir effectivement vu il y a fort lgtps ... Je me suis surtout basée sur les docs trouvés sur Internet... car s'il fallait compter sur ma mémoire .... frown Je vais chercher sur Google pour en retrouver l'histoire... 

        Un grand merci pour ton com si sympathique... 

        A bientôt

        Bisous

    22
    Marie de Cabardouche
    Lundi 25 Février à 10:38

    Grand BRAVO Luciole pour ce début de conte, très justement documenté, qui dévoile les terribles secrets d'alcôve. On a hâte de savoir comment va évoluer la situation... Le dénouement viendra-t-il de Chien Do dont l'instinct sonde les âmes et perçoit les tourments de chacun ? Les Cabardouche viendront lire la suite et vous remercient pour votre participation efficace.

      • Lundi 25 Février à 20:57

        Chien Do a un sens de l'observation  et de l'analyse particulièrement affiné afin de pouvoir réagir très rapidement en cas de danger pour les troupeaux dont il a la garde, en temps ordinaire. 

        Je suis vraiment ravie que mon récit vous plaise... Je n'ai pas trouvé tous les renseignements voulus sur Google, sur Heshen notamment... Il aurait été intéressant d'en savoir davantage sur le mode de vie de cet homme et sur sa famille... Tant pis !

        Merci bcp les Cabardouche 

        Affectueusement 

        A bientôt donc

    21
    Lundi 25 Février à 10:33

    Sujet très intéressant et début de l'histoire qui commence bien.

    Bonne semaine Luciole !

      • Lundi 25 Février à 20:49

        Super, Maïté ! Merci bcp ! La suite est en différé...

        Bisous

    20
    Lundi 25 Février à 10:04

    Bravo Luciole,

    Un excellent début d'histoire pour ce défi. Maintenant j’attends la suite. yes

    Bises et bon début de semaine.

      • Lundi 25 Février à 20:47

        Coucou Zaza et merci tout plein de ton appréciation qui me fait bien plaisir... Plus ça vient, plus j'aime raconter... Mais je ne t'apprends rien, c'est ton dada aussi ! Et fort bien !

        Ouf, demain je vais pouvoir me rendre libre pour vous lire tous....  quel plaisir ! 

        La suite est déjà tapée... Ne reste que qqs fignolages... 

        Bcp de bisous

    19
    Lundi 25 Février à 10:02

    Pauvre Chien Mo mais j'espère qu'il sortira vainqueur de cette épreuve et que la concubine sera punie. Bisous

      • Lundi 25 Février à 20:42

        Heu... Chien Do est tout sauf un chien sympa ! Mei a raison de se faire du souci... Mais qui sait si qq'un arrivera à le dompter et le rendre plus affectueux ?!

        Ces chiens ont des caractères très spéciaux ! ce sont des chiens de berger extrêmement   combatifs contre les animaux sauvages ... d'après ma doc Internet... Ils leur faut bcp d'exercices en plein air, ce qui n'est manifestement pas le cas de Chien Do, confiné dans les Pavillons et un Parc bien trop petit pour lui... avec un Maître dépressif pour lequel Chien Do sert bizarrement de "doudou"... ce qui ne lui arrange pas le caractère....

        Merci Martine et très bonne soirée

        Bisous

         

    18
    Lundi 25 Février à 08:31

    Voilà une histoire qui commence bien...Je pense que Mei  ne va pas se laisser humilier longtemps

      • Lundi 25 Février à 20:01

        Certain ! La pauvre Mei a du "mordant" elle aussi ! he

        Merci Gazou et bonne soirée

    17
    Lundi 25 Février à 07:07

    On peut dire que tu as travaillé le sujet.... yes bon lundi Luciole, bises

      • Lundi 25 Février à 19:59

        Coucou Jill Bill

        Holà oui ! et pas grand chose sur Google... J'ai reconnu de suite les vêtements "mandchous" ce qui m'a facilité la tâche... C'est la race du chien qui m'a posé qqs probs, car je n'y connais rien ...  Là, j'ai du chercher un bon moment...

        Merci Jill Bill 

        Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :