• CHERE AME SOEUR

    Clic sur image

    DEFI n° 159 : LA DRAGUE SELON FANFAN

    (Clic sur la phrase)

     

    Cette semaine notre amie Fanfan à la barre pour le défi 159 chez les Croqueurs de Môts

    Vous mettez une annonce sur Meetic pour trouver l’âme soeur :

    vous vous décrivez en quelques mots et vous dites

    comment vous voulez qu’il (ou qu’elle) soit (physique, qualités défauts )… .T

    out ceci en y mettant les mots suivants dans l’ordre que vous voulez:

    “foire, poirier, carambar, marchandise, bois, tagada, rose,yacht”.

    A votre bonne imagination …

    Ceci devrait paraître le lundi 8 février .

     

     

     

    CHERE AME SOEUR

     

    CHERE ÂME SOEUR

     

    CHERE AME SOEUR

     

     Je n'ai plus l'héroïsme de la Femme-Canon juchée sur hauts talons, mais ma soixantaine n'a pas encore la couleur désenchantée de l'Hiver....

    Comment vous dire ?

    Imaginez une Figue charnue et saine s'acheminant doucement vers le violet, craignant vents et tempêtes... mais guettant la lumière d'un tendre soleil, sans lequel elle ne peut mûrir... qui ne saurait la meurtrir en la cueillant sans ménagement, mais avec doigtés et raffinements...

    Ma bougie n'a plus l'innocence de l'enfance, mais elle brûle encore au moindre souffle ... 

    Soyez généreux et subtil... Ne cherchez pas à m'éblouir d'un Voyage à Venise, ni même par une vie dorée aux pays des merveilles en YACHT, petits fours et champagne : l'opulence me dépayse !

    Parlez-moi plutôt d'un quotidien qui tutoie l'aventure...

    Comme flâner au cœur d'une FOIRE le long des rutilantes baraques croulant sous les MARCHANDISES, en mâchonnant dans un éclat de rire un impossible CARAMBAR qui soude les dents, ou la ROSE saveur de l'enfance d'une fraise TAGADA qui pétille dans la bouche....

    Et quand le soir commencera à fléchir, aller danser collés-serrés dans une guinguette aux bords d'une rivière, vos yeux pétillants de malice rivés dans les miens...

    Puis nous jeter enlacés sur un banc de BOIS sous l'ombre d'un POIRIER sans plus la résistance feutrée de la pudeur...

    Et plus tard, lorsque vous voudrez goûter tous les détails d'une vie l'un près de l'autre.... se vautrer vous et moi au pied de la cheminée, plongés ..... dans un livre, oh volupté !

    Si vous pensez que je puisse être votre port d'attache,
    alors offrons nous le Ciel, le Monde et les Etoiles...
    dans la sincérité, l'altruisme et la joie de vivre
    d'un Nous apprivoisé !

     

    CHERE AME SOEUR

     

    CHERE AME SOEUR

     

     

     

    Pin It

    55 commentaires
  • BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

    Cliquez sur l'image

     

    Une nouvelle année c’est le  moment pour certains de faire des résolutions,
    que l'on se  fait à soi même et qui seront tenues ou pas !

    En ce premier défi 157 de l'année 2016 mené par MARTINE85

    Pour le lundi 11 janvier 2016 :

    Ecrire 6 courtes résolutions pour cette nouvelle année avec deux contraintes :

    Faire rire, ou sourire afin de bien commencer l’année.

    Utiliser les six mots (un par résolution) pris dans la liste ci-dessous

    Humour, TGV, toit, solution, arbre , silence

     

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2016 A TOUS MES AMINAUTES

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

     

    Ouf ! les agapes si riches en calories sont derrière nous....

    Mais les bonnes résolutions .... devant nous !!!

     

    "QUI TOUJOURS REMET A DEMAIN,

    TROUVERAS MALHEUR EN CHEMIN !"

    (Louis Ratisbonne)

     

    OK ! Nous devons être obligatoirement heureux, minces, en bonne santé.... et riches de surcroît...

    Mais aussi cultivés, sportifs et... SOURIANTS TOUJOURS !

     

    "QUESTIONS POUR UN CHAMPION" :

    Composée de 4 chiffres, divisée en 12 parties, espoir de milliards d'êtres humains :
    Qui suis-je ?

    Réponse : 2016.

    Bravo ! vous avez gagné le droit de vivre une année de plus !

     

    MES BONNES RESOLUTIONS :

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

    1) Oubliez le plus vite possible 2015,  déplorable année toute de feu et de sang !

    Ça va être difficile ! Les médias déchaînés ne cessent de nous la ressasser à toutes les sauces !

    Moi qui voulais me tourner toute neuve et toute confiante vers 2016 en espérant enfin trouver le SILENCE propice à la sérénité et à la paix .....

    "Seigneur, ne veux tu pas détruire le monde, s'écrie Noé scandalisé ?"

    "Inutile, soupire tristement Dieu, tes frères s'en chargeront bien tout seuls !"

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

    2) Vivre en bons termes avec toutes personnes :

    Ainsi "sera plus belle la vie" avec "nos chers voisins" ...

    A toutes : "Amour, Gloire et Beauté", sans oublier La Santé ...

    Monsieur le Curé nous invite, ma copine et moi, à nous réconcilier:
    "Embrassez-vous fraternellement ! "

    Je condescends à embrasser l'amie en question, en lui glissant ce mot gentil à l'oreille :

    "Je te souhaite tout ce que tu me souhaites !"

    Allez comprendre ! Elle s'en retourne brusquement à la vitesse d'un TGV, furieuse ???

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

    3) Conjuguer le verbe Aimer à tous les temps :

    Me vient à l'esprit cette recommandation très connue :

    "Aimez-vous comme Je vous aies aimés"

    Ah oui, m'aimez ! Être douce avec Moi-même ! Ne suis-je pas l'Enfant chérie de l'Univers, au même titre que les ARBRES et les étoiles, dans la Création de Mon Père ?

    "Seigneur, je rêve d'être une grande Sainte... Qu'en penses-tu ?"

    Le Seigneur soupire en souriant :"
    "
    Rêve, ma fille, rêve !"

    Et de renchérir, songeur :
    "Tant recherchent la Vertu, mais s'aveuglent sur les grands idéaux !"

    Enfin, avec mansuétude :
    "Sois toi-même, ma fille... sois toi-même ... et ce sera déjà un grand pas d'accompli !"

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

    4) Evitez "toutes scènes de ménage" avec mon Cher et Tendre :

    Afin de mieux apprécier les "Feux de l'Amour"...

    "Tiens, lui proposer de faire la sieste après les "tous les 12 coups de midi"  !"

    "Ah oui ! minaude ma copine, revenue de sa mauvais humeur..."et pourquoi faiiiiiiiire ?"

    "Pour me reposer, pardi !"

    "C'est tout ?... remarque, tu exagères... vouloir être tous les deux "dans la peau d'un chef" sous un même TOIT : c'est  pas simple ! Je sais ce que je ferai, à ta place... je me ferai chatte... Nous sommes félins pour l'autre ! ... Ben quoiiii ! tu le sais, non ?!"

    Vipère !

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

    5) Pouvoir exprimer sans crainte mes pensées... avec douceur et clarté... et beaucoup d'HUMOUR, évidemment !

    Mais pourquoi me fait-on "Toute une Histoire" lorsque j'affirme que la construction du 21ès ne se fera pas sans le "Vivre ensemble" ?

    Il faut savoir anticiper les futures migrations des 100 millions au moins de Bangladais sous l'eau qui devront être répartis sur les Terres encore au sec, non ? sans parler de toutes les autres victimes du Réchauffement Climatique...

    Vivre ensemble ne va pas de soi, ça s'apprend ! dès "Les Maternelles" !!!

    "Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots" (Martin Luther King)

    Bon, avec ma copine, c'est pas gagné ! Mais on s'aime bien quand même ! "Tu m'aimes, moi non plus !"

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

    6) Renoncer avec grâce à sa jeunesse :

    En jetant un voile sur tous ses soucis... Vieillir positivement !

    Fière comme une poule, forte comme une vache et endurante comme une ânesse !
    (hé quoi ? ne dit on pas "fier comme un cop, fort comme un bœuf et têtu comme un âne ?)

    Tout en sachant qu'on finit toujours par être le dindon de la farce un jour ou l'autre sous les coups de la vie ....
    Et alors nous voici fait comme un rat en gueulant comme un putois... pour finir muet comme une carpe !

    "Carpe diem !" nous persuade l'épicurien et stoïcien Horace !

    Qui pourrait se traduire par :
    "Cueillir le jour présent, le savourer dans une recherche de plaisir ordonné, raisonné qui doit éviter tout déplaisir ou suprématie de plaisir.... sans te soucier du lendemain, car le Futur est incertain et tout est appelé à disparaître...."

    Et oui, le français a le sens du raccourci !

    Bien que Bernard Pivot affirme dans son livre "Confession" de 2011 :

    "Vieillir, c'est chiant ! ... chiant, adjectif vigoureux qui ne fait pas triste ! .........
    "Sans m'en rendre compte, j'étais entré dans l'apartheid de l'âge ! ....
    "Lutter contre le vieillissement, c'est dans la mesure du possible, ne renoncer à rien.....
    "C'est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l'utopie....

    "Cela est bien écrit, mais cela est le lot de tous, nous vieillissons ! ... Bien ou mal, mais le poids des ans donne de son joug au quotidien !"

    Enfin, faut pas nous prendre pour des pigeons : vieillir, c'est chiant !

    Et ne me regardez pas en chien de faïence ! Même en positivant, c'est ... !

    Bon, n'en parlons plus...

    "C'est mon dernier mot !"

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

    A tous et à toutes : UN BEAU et HEUREUX LUNDI !

     

     

    BONNES RESOLUTIONS POUR 2016

     

     

     Coucou chères et chers aminautes

    Il va sans dire que cet article, répondant à un jeu, est fictif et se veut humoristique ... et rien d'autre... selon les critères définis.... yes

    Je me suis amusée à le créer en un après midi, ne disposant que de peu de temps, avec le télé Z et ses séries... et la liste des mots imposés...

    J'avoue que je n'ai jamais de bonnes résolutions en tête... sauf en cas de nécessité, bien sur ! he

    Bises

     

     

     

     

     

    Pin It

    53 commentaires
  •  

    Cliquez sur l'image

    Pour ce DEFI 153, c'est DÔMI (cliquez) qui s'y colle !

    Thématiser de la plus belle façon la naissance à travers ces quatre éléments : terre-eau-air-feu

    Pour se faire je vous pose 6 questions avec cinq choix de mots
    que vous devrez utiliser dans un texte
    .
    4)De qui êtes vous né(e) : océan
     Lieu de naissance : plage
    Dans quelles circonstances êtes-vous né(e) : apnée
     Votre particularité en naissant : muette
     Qualité transmise : innocente
     Paroles prononcées lors de la naissance : Je voulais un garçon

      

     

     

    LA FILLE DE L'OCEAN

     

    EN APPARTE   

    J'avais imaginé une histoire, style conte,
    sur une croyance basée sur la fécondité de l'Océan dans une île,

    peut importe laquelle,
    afin de coller aux exigences du défi de Domi !

    Conte tapé sur mon blog... que j'ai voulu illustrer par des images :
    le bruit des conques et une jeune fille dans la houle de l'Océan...

    Bien m'en a pris !

    Je suis tombée, mais alors par hasard - mais Est-ce un hasard ? - sur la magnifique vidéo ci-dessous ! (à la fin du texte)

    Le ciel m'en est tombé sur la tête !

    Ce que je venais de taper se révélait totalement exacte !!!

    A part la romance et cette vision de la furie de l'Océan qui m'appartiennent , bien sur !

     

    Du coup, j'ai revisité mon conte en gardant l'essentiel de mon imagination, et l'ai adapté à l'incroyable révélation qui me tombait dessus en y rajoutant des détails vécus par le peuple des îles Trobriand, détails (en bleu dans mon récit) que vous retrouverez dans la vidéo... Ma page est sérieusement rallongée, mais tant pis !

    Comme quoi la réalité dépasse toujours notre imagination !!!

     

     

    Îles Trobriand

    Les îles Trobriand sont des atolls coralliens formant un archipel au large de la côte orientale de Nouvelle-Guinée, rattachés à l'État de Nouvelle-Guinée. Wikipédia
     

     

    (le symbolisme des instruments de musique viennent d'un site Internet)

     

     

    Chaque jour, Matita venait respirer l'Océan étale, qui se mourait en longs soupirs endormis sur la plage inviolée.

    Elle le scrutait, lui qui épousait le Ciel en mille baisers scintillants, ou dans un pourpre sanglot d'amour au couchant.
    Immense tourment : allait-il se réveiller enfin, son mâle amant ?

    Une brise légère caressait mollement l'écume plaintive sur la plage docile.

    "Allez, soulève ta houle", cria la jeune fille agacée, "j'attends ton flot de vie - Roule ton épouse dans ta couche nuptiale - Ne  te suis-je pas consacrée ?"

     

     

    Puis, lui tournant le dos, la petite fiancée à la peau cuivrée retourna vers sa maison en bambou au toit de palmes sur sa poussière d'île égarée au beau milieu de l'Océan.... y préparer l'igname, les noix de coco, les bananes...

    Un grand trou dans la terre, rempli de pierres et de braise, rougeoyait déjà...
    Matita se mit à brunir des feuilles de bananier sur cette braise pour les ramollir, puis les remplit de poissons, de langoustes coupées en 2, de crevettes, crabes... puis de fruits à pain, ignames, bananes et noix de coco coupés en morceaux... Elle arrosa le tout de lait de noix de coco puis referma les feuilles à l'aide de lianes.

    Elle déposa les paquets sur les braises, puis recouvrit de feuilles de bananiers, puis de sable fin... Et laissera cuire ainsi à l'étouffée pendant au moins 2 heures...

    La famille viendra déguster ce plat délicieux, sur des nappes de feuilles de bananier fraîchement coupées.

     

     

     

    Matita fut réveillée brutalement par l'appel assourdissant des conques,
    et, en hâte, se rendit sur la plage, le cœur battant.
      
     

     

    Bruit d'une conque

     

    Une chape de plomb obscurcissait le ciel et le vent la gifflait en bourrasques tièdes...Des éclairs embrasaient l'Océan et les silhouettes des habitants du village arrivés en masse sur la plage...

    Le vent soulevait des tourbillons de sable fin et des nuages d'écume...

    Les tambours sacrés, souffle palpitant de l'Univers, constitués d'une seule pièce de bois évidé, donnèrent le signal. Ils permettaient d'appeler les Ancêtres.
    Les tambourinaires, résistants, devaient tenir la cadence afin de permettre aux esprits de rejoindre les vivants...

    Des femmes soufflaient dans des flûtes de bambou (symboles de renaissance, survivance du souffle vital au-delà de la mort)

    Les tambours fous et les bambous frappés résonnaient ; les conques (symboles de naissance, de régénération, de fertilité et d'épousailles) jetaient leurs appels déchirants au Ciel...

    Une femme âgée se mit à lancer, dans le chant de rut cosmique de l'Océan, des incantations stridentes aux 4 coins cardinaux. Des chants polyphoniques féminins lui répondaient  en alternance.

     

    Les jeunes fiancées consacrées, ouvertes par leurs hommes, s'avancèrent nues dans la respiration colossale de l'Océan en récitant les formules sacrées... 

    Matita entra dans l'Océan, fustigée par l'eau et par les rafales de vent.

    Elle s'offrait comme une longue fleur, pétales tournées vers le Ciel, que l'Océan effeuillait en se ruant sur elle.

    Bouche close, elle chantonnait dans le houle qui se tordait, se creusait, se refermait sur elle...

    Difficile apnée : elle suffoquait !

    Des mains liquides la fouillaient, traquant ses replis secrets... et inscrivaient en son être la mémoire vive des commencements de son peuple.

    Elle tentait d'absorber de tout son corps ("la semence de l'Océan") l'enfant-esprit, qui se laissait porter par les eaux, en épousant fidèlement les forces vives et brutales de la houle.

    Des éclairs de gloire zébraient le Ciel noir.

    "Faites-moi un Homme", cria-t-elle aux  (vagues) âmes des Ancêtres qui l'assaillaient, arrivant tout droit du pays des morts par l'Océan...

    Elle pensa très fort à l'esprit qui, désirant renaître, la fécondera, arrêtant son sang pour nourrir l'enfant...

    Et à son Homme, vigoureux et fort, qui modèlera le fœtus de son vit pendant toute la gestation...

    Mais le froid tyrannisait son corps, tétanisait ses jambes. Soudain, il lui fut impossible de lutter. Elle retourna, vacillante, vers l'abri de la plage.
    Des jeunes filles se précipitèrent et la tirèrent hors de la voracité de l'Océan.

    Puis elle se laissa choir lourdement sur le sable fin, épuisée, glacée, grisée... dans le charivari des conques, des tambours frénétiques et des danses hystériques...

    C'était par les ventres obstinés des femmes que la tribu survivra !

     

    Elle accouchera, allongée sur des palmes disposées sur la plage... d'une petite fille, innocente et pure, qui ne cria pas !

    Un bébé étrangement silencieux qui grandissait en souriant à sa mère et  son Homme, aux membres inquiets du clan...

    On attendit vainement les gazouillis de l'enfant...

     


    Selon la coutume, le mari de sa mère prendra soin de la petite fille, la portera dans ses bras, la cajolera, la nourrira et la promènera....

    Son oncle, Chef de la famille, suivra attentivement son éducation, lui fournissant nourriture et soutien...

     

     

    Un sang vif pour la danse coulait dans ses veines... A peine sut-elle marcher qu'elle se trémoussait déjà au rythme des tambours et des chants, resplendissante de lumière et de joie, devant la tribu effarée...

    On oublia son curieux silence et son... innocence !

    Un jour, elle ira danser dans l'Océan, comme sa mère !

    Matita aimait cette pure enfant, mais en secret, elle se préparait pour porter un garçon en son ventre .... Oui, elle le voulait ! elle le voulait....

     

     

     

    Incroyable vidéo trouvée tout à fait par hasard sur Google, longue  mais MAGNIFIQUE !

    A écouter absolument !

      

     

    Pin It

    50 commentaires
  • LE PANIER DE CRABES - HOROSCOPE

    (cliquer sur l'image)

    Martine prend la barre (cliquez)

    Le défi 152 des Croqueurs de mots aura pour thème l’insolite

    - Le lundi 19 octobre

     

    LE PANIER DE CRABES - HOROSCOPE

    LE PANIER DE CRABES - L'HOROSCOPE

     

    Le panier de crabes : milieu corrompu, sans solidarité, où tout le monde est un danger pour tout le monde. Milieu malsain de gens en compétition. Groupe de personnes qui se détestent et se nuisent.
    Expression qui apparaît milieu du 20ès, reprenant l'image des paniers dans lesquels les pécheurs entassent les crabes vivants, qui donnent l'impression de s'entretuer les uns sur les autres...

     

    Pub insolite dans la boîte aux lettres d'Anaya : un dépliant astrologique contenant un extrait sur son horoscope du jour, suivi d'une interminable liste sur les bienfaits qu'elle pourrait tirer d'un RV auprès d'une astrologue réputée, citée à la TV et sur divers magazines......

    L'extrait de l'horoscope bouleverse la jeune fille.

    "CANCER
    Aujourd'hui tout marchera de travers. Vous risquez de vivre dans un PANIER DE CRABES. Il y a trop de dissonances dans vos planètes.
    Evitez de vous exposer aux coups durs : vous seriez noyé dans les embrouilles. Revisitez vos objectifs, ajustez-les aux circonstances ... Le temps emporte avec lui les rires et les insouciances de l'enfance : pourquoi vouloir bâtir un cocon dans une jungle ?
    Ne rêvez plus, quittez votre innocence : qu'attendez-vous ? Les crabes quittent leur carapace pour grandir ! Venez me voir, je vous conseillerai !
    Ne vibrez plus aux histoires des autres, à celles des livres, à celles des films... PENSEZ A VOUS ! 
    Anticipez les ennuis... vos interlocuteurs sont difficiles à saisir ? Décodez, sinon votre paranoïa s'en trouvera décuplée ... canalisez votre spontanéité ...
    Saturne occupe votre signe.. En conséquence, vous vous sentez rejeté, incompris, abandonné, tenaillé par les rancunes, les amertumes....
    Saturne vous isole - réagissez, quitte à vous tromper ! Enrayez votre machine à penser... et privilégier votre liberté !
    Des planètes vous font de l'ombre ? Mars la guerrière traverse votre ciel ?
    Etes-vous atypique dans cette jungle hostile où le formatage est de mise ?
    Sachez que l'intelligence n'est pas une garantie de réussite... En Chaos parfois se déguise l'Ordre pour aboutir vers l'Equilibre, l'Harmonie....

    La Planète Chance bientôt éclairera votre Zénith.... Ne découragez pas ceux qui veulent vous aider.... Prenez vite  RV par tél au N° suivant........... 

    Anaya se voit comme au bord d'une falaise et le vide l'attire... frappée par la justesse des révélations de l'horoscope.
    Un manque terrible, une obscurité régnant sur le Passé écrivent le chaotique Présent ... toute une faune parasite qui engendre des questionnements, exigeant des réponses ....

    Les ailes argentées de l'Espoir traversèrent le Doute et l'emportèrent brusquement vers l'abîme du dérisoire savoir...
    L'insolite de la situation la pousse : "Allez, allez" lui suggère l'Oracle !

    Oui, mais : l'Oracle propose, mais les questions se posent : Serais-ce un mirage ? Comment cerner l'alchimie des données ?

    Son cœur a tant besoin de paix et d'amour, de réconfort... d'être enfin accueillie, écoutée, conseillée !!! d'améliorer son quotidien !

    Soudain lui revient en mémoire un article sur le Net .... Fébrilement, elle le cherche et le retrouve dans la liste de ses favoris :

    "Débarrassez vous de vos béquilles psychiques" hurle le titre en lettres noires énormes.

    Autant il est facile d'entrer dans cette nébuleuse divinatoire, autant il vous sera difficile d'en sortir" vitupère l'Auteur en rouge fluoté

    "Nébuleuse où se cache un monde invisible et immatériel rempli d'entités mauvaises ! Voulez vous être leur proie ?
    Allez vous souffrir et vous apitoyer sur votre sort AU SUJET D'EPREUVES NON ENCORE SUBIES ?

    Si tout est prévu, pourquoi faire des efforts ?

    Voulez-vous être torturé, déchiré sans qu'aucun problème ne puisse être résolu : paralysie malsaine où se perdra votre raison ?

    On vous appâte avec de belles phrases : psychologie de bazar ! une insondable insatisfaction vous poussera à toujours vouloir en savoir davantage... terrible dépendance s'ensuivra !

    Esclavage sécuritaire, tentative d'échapper à l'oppression et à la froideur des temps modernes...

    Promesses mensongères que de vouloir vivre en PLENITUDE dans ce monde : fatigue, besoins et maladie seront toujours présents...

    Qui vous sortira de cette boue gluante ?

    Ne vous inquiétez pas du lendemain, car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine !"

    Anaya soudain prit la Pub et, la déchirant, en jeta les petits bouts dans la poubelle !

     

     

     

    Oh qu'il est mignon, qu'il est gentil ! he 

     

    Pin It

    49 commentaires
  •  

    Ohé, Ohé Matelots,
    Matelots navigueront sur les flots des péchés capitaux
    pour ce défi N° 151
    des croqueurs de mots

     Martine Quai des Rimes (cliquez)

     

    Lundi : 5 octobre 2015

    Écrire avec pour thème un, plusieurs ou ces 7 péchés capitaux

     

     

     

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE 

    L'ENVIE OU LA CONVOITISE

     

    Dans son 1er sens, l'ENVIE
    désigne "le sentiment de tristesse, d'irritation et de haine
    contre qui possède un bien que l'on a pas"

    (Grand Robert)

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

     

    Confirmé par ARISTOTE (490-399 avt JC) :
    "L'envie est la peine que l'on éprouve à la vue du succès de nos semblables"

    Puis par St THOMAS d'ACQUIN (1225-1274) :
    "L'envie consiste à s'attrister du bien du prochain, comme s'il diminuait le nôtre, et qu'il nous fit du mal"

    Déjà dénoncé par la Bible dans Galates 5,26 :
    "Ne cherchez pas une vaine gloire, en vous provoquant les uns les autres, en vous portant envie les uns aux autres"

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

    L'ENVIE : qui "se nourrit de vipères, regardant avec dédain et chagrin la bonne fortune d'autrui" (FEN)

    L'ENVIE : Une bouche d'où sort le venin dont le cœur est rempli, se riant des malheurs d'autrui, crachant médisances et calomnies...

    L'ENVIE : "domestique du Dieu des Enfers" (Virgile)

    L'ENVIE : sœur de la MALICE et de la RUSE, cousine de la HAINE, de l'ORGUEIL et de l'INDIGNATION...,

    Qui fait désirer l'ESTIME des AUTRES, et tous leurs avantages, qui rend malheureux et dur comme une pierre,

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

    Comme un serpent qui ronge l'âme et le cœur, serpent se prenant  pour Dieu, ne supportant pas le manque, comme l'explique la Genèse, dès les 1ères pages de la Bible.
    Un manque dans la Jouissance du Tout !

    Serpent qui précipite l'Homme dans la mort en lui faisant croire qu'il va vivre et vivre mieux !

    Dans la Bible, la Loi, qui interdit l'Envie ou la Convoitise, avertit l'Homme que sa vie dépend de sa maîtrise à réguler le DESIR, car la convoitise enferme l'Homme en LUI-MÊME et le rend esclave de lui-même....

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

    Il est difficile de corriger un Envieux, car la convoitise déshumanise l'Homme, esclave de ses propres mensonges... :

    "Car vouloir le TOUT, refuser le MANQUE, engendre immanquablement la violence. et la violence détruit la Terre et les Vivants qu'elle porte"
    (André Wénin - la Bible ou la violence surmontée)

    Dans la convoitise, chacun veut UTILISER l'AUTRE en fonction de son désir, de son intérêt propre : Projection miroir de Soi au travers de l'Autre (chosifier l'Autre !)

    Le CYNISME découle de la Convoitise, interdisant toute relation réciproque saine entre 2 personnes, interdisant le partage....

    La vie s'étiole, si elle emprunte le chemin de la convoitise, car l'Envieux ne peut se contenter de s'approprier les biens des autres... il cède souvent à la VIOLENCE de la DESTRUCTION et de la MORT, se condamnant au malheur...

    Car l'Envie engendre le RESSENTIMENT qui, lui-même, glisse vers la JALOUSIE, et la Jalousie entraîne immanquablement la HAINE...

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

     

    Mais l'ENVIE n'éclabousse t-elle pas les VITRINES de la MODERNITE ?

    La CROISSANCE ECONOMIQUE n'est elle pas le Remède à tous nos maux ?

    Frénésie à vouloir produire toujours plus afin que chaque individu achète toujours plus,
    dans le but d'engendrer de la RICHESSE... pour certains ?

    Ainsi, l'ENVIE, souvent éphémère, ne cesse de demeurer un moteur puissant dans l'existence des consommateurs, fascinés par de constantes nouveautés dont ils n'ont que faire et qui seront vite oubliées, voir jetées, grossissant la masse de nos déchets qui encombrent gravement notre Planète à vitesse exponentielle, tout en épuisant ses réserves naturelles ...

    Consommation effrénée qui engendre une MALADIE GRAVE et CONTAGIEUSE :
    LA MELANCOLIE,

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

    Dopée par le désenchantement et l'amertume d'une FUITE EN AVANT vers UN ETERNEL RENOUVEAU JAMAIS ATTEINT... où les valeurs inhérentes à toute vie communautaire perdent toute réalité, laissant l'individu plus seul que jamais ...

    l'ENVIE épuise le PLAISIR et dispense bien vite l'ENNUI !

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

     

    Bizarrement, le DESIR est MIMETIQUE ! Il désire ce qu'il voit chez les autres. L'autre devenant ainsi un rival, surtout s'il affiche un grand plaisir de posséder sa nouvelle acquisition !

    Imaginons qu'un individu ne puisse pas s'acheter cette nouveauté qui procure tant de bonheur à son voisin : le voici bien contrarié, attristé !
    Par contre, si cette nouveauté s'avère une mauvaise affaire, le voilà tout réjoui, riant doucement de la mauvaise fortune de son voisin.

    Ainsi la joie de l'Autre contrarie l'Envieux, pendant que la tristesse de l'Autre,  causée par la déception, lui procure une grande joie !

    Allez comprendre !

    Enfin, comme l'explique si bien Marcel MAUSS :
    "La rivalité mimétique ("les désirs des désirs") jouent à fond la LUTTE POUR LE PRESTIGE et LA DOMINATION, le but de la lutte étant d'ÊTRE RECONNU PAR L'AUTRE comme UNE VALEUR QUI LUI est SUPERIEURE et à laquelle l'Autre doit se soumettre "

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

    "Le Principe de l'Antagonisme et de la Rivalité fonde tout. Le statut politique des individus, dans les confréries et dans les clans, les rangs de toute sorte... s'obtiennent par "LA GUERRE DE PROPRIETE", comme par la guerre... ou par la chance, ou par l'héritage, par l'alliance et le mariage... Mais tout est conçu comme si c'était une "LUTTE DE RICHESSE".
    (Marcel MAUSS - Sociologie et anthropologie)

    "Pour les Français, dit Philippe D'IRIBARNE, l'Homme libre est celui d'un rang social élevé (les "élus", les "Hts placés, le PDG, le Président, le Ministre... ) 
    Celui qui n'est pas dans cette position de supériorité se sent dégradé, humilié.
    D'où le RESSENTIMENT, l'ENVIE, la HAINE... ce poison de l'âge démocratique... d'où l'état lamentable du dialogue social de notre pays.
    L'idéal aristocratique de la grandeur survit dans les âmes et empoisonne les relations sociales pour autant que celles-ci impliquent des hiérarchies !"

    ("l'Etrangeté française de Philippe D'IRIBARNE, Points Seuil 2006)

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE


    "Le désir de reconnaissance est un désir d'esclave"
    NIETZSCHE

    "Si les gens d'un vrai bon sens ont moins d'envie que les autres, c'est qu'ils hésitent moins à s'admirer que les sots et les imbéciles, car sans le montrer aux autres, la solidité de leur pensée les assure de leur vrai mérite ; les gens peu intelligents ne peuvent pas ressentir cette assurance, bien qu'ils la feignent souvent"

    (la Fable des abeilles - MANDEVILLE)

     

    Dur, Messieurs NIETZSCHE ET  MANDEVILLE !

    Pourvu qu'on ne fasse pas partie des sots et des imbéciles !

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

     

     

     

    LES 7 PECHES CAPITAUX : L'ENVIE ou la CONVOITISE

     

    Pin It

    64 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique