• FP n° 40 - L'HOTEL à Libreville

     

     

     

     

     

    L'HOTEL à Libreville

     

    http://www.hotel-akewa.com/

     

    FUTUR PROCHE n° 40 

     

    L'HOTEL A LIBREVILLE - GABON

     

    L'Hôtel séduisit immédiatement les deux amies. 

    Ce pimpant bâtiment, dont les murs d'un orange vif donnaient à l'ensemble l'impression de sortir d'un tableau de Matisse, comportait un étage entièrement colonisé par la fraîcheur d'un vert sombre étoilé de petites fleurs bleues d'une luxuriante plante grimpante.

    Des oiseaux invisibles, blottis sous la feuillée, pépiaient à tue-tête.

    Lien étroit entre la couleur tonique des murs, la lumière éblouissante de l'après-midi, l'oeil et le cerveau humains.

    La tonalité chaude orangée, contrebalancée par la fraîcheur reposante et équilibrante de la verdure, conférait à l'ensemble une ambiance accueillante, intime, suscitant des réactions émotionnelles des plus agréables.

    En plein coeur de la Ville, cerné par les immenses Tours de verre et d'acier, ce petit palais semblait sortir tout droit d'un rêve... Une plongée dans l'Ancien Monde des années Deux Mille.

    L'air vibrait du parfum étrange des fleurs exotiques omniprésentes. 

    Curieusement, les petites fleurs de la tapisserie végétale murale semblèrent à Catlin comme apposées par un tampon sur la surface d'un tableau.

    "Le monde gréco-romain connaissait déjà le pouvoir de fascination et de persuasion de la couleur" songea t-elle admirative.

    Le fauvisme d'un pur orange qui tranchait avec la tonalité verte sous la lumière crue du soleil, l'enchevêtrement des senteurs, des chants d'oiseaux pouvaient secouer la sensualité, voire la sexualité humaine....

    Catlin, chavirée, s'amusa silencieusement de ses états émotionnels en suivant le séduisant Wanga qui déambulait en habitué dans l'Hôtel.

    Passé la porte d'entrée, c'était une plongée dans l'Histoire du Gabon. Intense jubilation de Catlin devant le décor de masques et de figurines africains en bois noirs ! 

     

    L'HOTEL à Libreville

     

    Elle eût comme l'impression soudaine de retrouver ses racines ancestrales africaines, d'être en contact avec des forces qui la transcendaient.

    Elle aurait aimé partager ses impressions avec Wanga et Mylan, mais l'Hôtel, plongé dans un calme profond, commandait la discrétion. Des stores micro-aérés modéraient la lumière et la chaleur féroces du dehors tout en préservant l'intimité, créant une atmosphère chaleureuse.

    Assise derrière un comptoir en acajou luisant, une jeune femme fière et particulièrement belle, aux cheveux enrubannés de couleurs vives, curieusement vêtue de cotonnade aux teintes identiques à celles du turban, se leva avec grâce pour leur souhaiter la bienvenue avec un adorable accent qui vocalisait comme oiseau,  roucoulait comme tourterelle sur les rrr, rappelant celui de Wanga.

    Catlin, rêveuse, admira la finesse de la peau noire et soyeuse. Elle fut fascinée par la fraîcheur enfantine du regard doux et pétillant posé sur eux, par le sourire éclatant de blancheur de la bouche gourmande et sensuelle.

    C'était encore une enfant, d'une quinzaine d'années peut être, simple, amicale mais d'une grande distinction et d'un port de reine... 

    La toute jeune fille partit dans un grand rire cristallin en serrant familièrement les mains d'un Wanga tout sourire, les yeux brillants, qui semblait la plaisanter dans un curieux dialecte.

    "Je m'appelle Lucie, et je suis à votre service, Mesdames. Je vous souhaite un excellent séjour dans notre Etablissement..." 

    Un vent de panique souffla dans le coeur de Catlin que Mano (puce implantée dans son cerveau) tenta d'amoindrir immédiatement par tout un processus chimique.

    Catlin se morigéna en réalisant qu'elle s'était laissée bercer d'illusions romantiques... Elle ne pouvait rivaliser avec la jeunesse éclatante de cette adorable beauté noire. 

    La roue du Temps tournait inexorablement pour elle... 

    Wanga, se tournant vers les jeunes femmes, leur serra les mains et pris fort aimablement congé d'elles - il devait s'occuper des formalités au bureau...  - et leur donna rendez vous dans le Restaurant de l'Hôtel pour le dîner... 

    Avant de s'éclipser discrètement, il lança à la jeune fille un clin d'oeil complice qui acheva de déconcerter Catlin...

    "Vos valises sont déjà dans vos chambres, Mesdames. Désirez vous quelque chose ?"

    "Oui, nous reposer !" souffla soudain Mylan qui, d'ordinaire enjouée et bienveillante, semblait sur le point d'exploser.

    Catlin s'inquiéta, son amie était méconnaissable !

    "Mais bien entendu, Madame... Suivez moi je vous prie !" balbutia Lucie, décontenancée !

    La démarche de Mylan, qui voulait retrouver à tout prix son ex-compagnon dans une jungle hostile du Gabon semblait complètement farfelue ... "Mano a raison" reconnut Catlin, qui, pourtant, était ravie de faire partie du voyage...

    "Pourquoi Mylan voulait-elle à ce point forcer le destin ? pourquoi rêver au lieu de vivre ? Quelle énergie gaspillée pour des fariboles....

    "Elle n'allait tout de même pas rester toute sa vie liée, engluée dans une histoire sentimentale qui, en principe, était déjà terminée depuis longtemps ? Catlin aimait beaucoup Dérik, mais il fallait reconnaître qu'il  n'avait jamais cesser de décevoir Mylan...  Allait-elle au devant d'une amère déception ?..."

     

    Luciole

     

    A SUIVRE

     

    FP n° 40 - L'HOTEL à Libreville

     Bienvenue

     

    557 pages lues le 20/2/0219

    1243 pages lues le 24/2/2019

    Episodes n° 1 à 35 : sur la page n° 35 ICI  (cliquez)

     

    36 Partie - Catlin - les GES (gaz à effet de serre) - La Tempête - le Réchauffement climatique - La Santé et la Clim - Les moustiques - la Dingue - Le CDU (Centre de Données Universel) - Le Monde Confiné - la Serre de Catlin - les Drônes - La Presse - Le CDU s'explique - les Actions écologiques du CDU - Le réchauffement des eaux  - La sentence du CDU - Réponse de la Bourse - Chute des cours de la Bourse - Panique de CAtlin ...

    37 Partie : Sur les écrans : Dérik ! - Hologramme Hatsune Miku - Prévention anti-virale - Le Salon de Mylan - La Télé-Holographique en 3D - les Ravages de la Tempête - Les Robots jardiniers en action - le massacre des végétaux - La PUB connectée - Peur de vieillir - produits rajeunissants - petit Déj - sur l'Ecran : Dérik, Lilou, Jay - Appel de Catlin - le Gagon - le Parc Nal de Moukalaba Doudou - Départ programmé de Mylan et Catlin au Gabon.

    38è Partie - Colère de Mano - Insoumission de Catlin - Supériorité de Mano sur l'Humain - Humains incapabes sans l'IA - Performances gigantesques de la Machine - Moquerie humaine devant Machine "très conne" - Asservivement, Surveillance des Humains par la Machine - Le Monde vu par Mano - Revandication d'émancipation de Catlin - le Libre Arbitre - Catlin et Mylan au Gabon

    39ème Partie - Wanga - le Guide gabonais Fang - Avion supersonique futuriste - Aérodrome futur de Libreville - Beauté de Wanga - Les Monades de verre et d'acier de Libreville - Les morts utilisés comme engrais - Description succincte de Libreville - Le Rond Point de la Démocratie - Le Palais MBa - La Cathédrale Ste Marie - L'Eglise St Michel quartier NKembo - Le Palais Présidentiel quartier de la Sablière - le PORT MÔLE futur ... 

    « LA SAINT VALENTINChien Do »
    Pin It

  • Commentaires

    18
    Mercredi 20 Février à 11:51

    Quel joli décor, coloré et plein de surprises... Tout comme les hommes...à moins que...;-) De tous temps, c'est la valse des sentiments...

    Alors que va-t-il se passer dans le prochain épisode? suspense!

    Bisous et merci pour ce petit moment d'évasion.

      • Dimanche 24 Février à 20:35

        Coucou Maryline

        Merci bcp... Je découvre soudain ton com : Je rentre d'un WE prolongé rempli d'allégresse et de chants... Désolée pour le retard !

        Il fait un temps exceptionnel ! En pull dehors ! 

        Pas encore eu le tps de penser à la suite... Je vais m'y mettre demain.

        A bientôt et gros bisous

    17
    Lundi 18 Février à 16:27
    daniel

    On est attentif à la suite !

      • Lundi 18 Février à 16:39

        Merci bcp bcp Daniel ! La suite n'est pas encore en route... et avec la semaine chargée qui s'annonce, je risque fort d'avoir de la difficulté à la concocter..... 

        Bisous

    16
    Dimanche 17 Février à 21:14

    entre le rêve et la réalité, il est parfois difficile de choisir

      • Lundi 18 Février à 16:37

        Ah ça, c'est certain ! rêver permet toutefois de tenir bon quand les choses ne vont pas comme on le voudrait !

        Merci Gazou 

        Bisous

    15
    Dimanche 17 Février à 02:21

    Tu nous tiens en haleine...

    Que se passera-t-il dans le coeur et l'esprit des héroïnes?

    De l'émotion pour moi avec l'évocation des masques et des figurines en bois noir...

    Ma famille était très liée à l'Afrique et mes parents, bien trop tôt disparus m'ont offert une petite collection lorsque j'étais enfant, un lien précieux avec mes ancêtres...

    Je suis née à Dakar, je n'ai plus de souvenirs de ce lieu mais masques et figurines sont là...

    Toujours une très belle écriture, merci à toi

    Grosses bises et bon dimanche

    Cendrine

      • Lundi 18 Février à 16:35

        Coucou Cendrine

        Très heureuse de te lire sur cette page ! Merci bcp !

        Comme je le racontais à Colette, les épisodes vont au gré de mon imaginaire du jour... 

        Ah génial ! Je n'aime pas trop les masques grimaçants, mais ceux en bois noirs sont superbes et les statuettes de femmes filiformes sont remarquables de finesse et de beauté...

        J'aurais aimé vraiment me rendre dans les pays africains... Un rêve que l'âge ne peut plus permettre !!!  Quel dommage que tu ne puisses pas te souvenir ! 

        Peu de temps pour l'écriture, hélas ! je fais ce que je peux... Et la documentation me manque énormément... Il me faudrait habiter près d'une bibliothèque digne de ce nom .... C'est pourquoi je te remercie vivement de ton appréciation qui me réconforte !

        Je t'embrasse fort ainsi que ton gentil mari

        A bientôt dès que possible

    14
    Dimanche 17 Février à 00:48
    colettedc

    Merci beaucoup Luciole ! Je te suis avec intérêt ! Irait-elle, oui, vers une amère déception !!! Bon et beau dimanche !  Gros bisous♥

      • Lundi 18 Février à 16:28

        Coucou Colette

        Un grand merci pour l'intérêt que tu portes à mon récit... 

        A vrai dire, je n'en sais rien encore, car le récit se déroule presque à mon insu he... C'est au gré de mes vagabondages dans l'imaginaire ! A chaque fois ça dérape suivant l'humeur du jour... 

        Un Dimanche en balade avec une amie le long d'une digue du Lac de Quinson avec un temps de printemps (20°) : trop bien !

        A bientôt

        Gros bisous

    13
    Samedi 16 Février à 19:43

    Il a fallu que je récupère le fil de ton récit en relisant mes deux billet précédent. Toujours aussi captivant Luciole. Merci.

    Bises et bon weekend

      • Lundi 18 Février à 11:35

        Coucou ma Zaza

        Enfin un peu de temps ! Suis comme toi, bcp de difficultés à tout gérer ! La piqure dans les yeux m'a coincée pdt 3 jrs où je ne voyais presque plus rien ... puis un Vendredi, Samedi et Dimanche bousculés.... 

        Auj jour ménage : bof bof ! Demain, rattrapage repassage en retard... Du 21 au 24 : retraite charismatique avec enseignement... Et Lundi, journée FRAT (fraternité) : Comment veux-tu que je m'en sorte avec le blog ? he

        Un grand merci à toi, ton appréciation me redonne courage ! 

        Bcp de bisous

         

    12
    Samedi 16 Février à 14:31

    moi j'aimerais bien voir ,j'aime tout ce qui es anormal,chez nous il fait un soleil magnifique ont dirait le printemps,je te souhaite un très bon Samedi,bises

      • Lundi 18 Février à 11:25

        Merci Jean Marie... Nous aussi, temps superbe ! 

        Un WE très bousculé, comme souvent, mais une belle promenade dans un village alentours par un temps printanier (20°) .... 

        Bonne semaine à toi

        Bisous

    11
    Samedi 16 Février à 10:54

    Difficile cohabitation entre quelqu'un qui vit dans ses rêves et l'autre qui vit la vraie vie . Toujours très agréable de lire ton écriture que j'aime beaucoup même si c'est écrit un peu petit pour mes yeux surtout  que je consulte les blogs uniquement sur mon smartphone car je gagne du temps pour les commentaires avec la reconnaissance vocale. Bisous

      • Lundi 18 Février à 11:22

        Tu confirmes l'avancée du Futur avec les possibilités de ton smartphone... yes wink2 Bientôt, tu donneras un ordre à ton téléphone et un écran se projettera devant toi ... avec de grosses lettres car il sera programmé par toi pour cela ... Très bientôt !

        Mylan a un besoin urgent de faire le point avec son passé qui pèse et l'engloutit depuis des lustres.... 

        Catlin étant une personne qui vit au jour le jour n'a pas se souci et ne peut comprendre la souffrance de son amie...

        Merci bcp Martine et à plus

        Bisous

         

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Samedi 16 Février à 10:53

    Dans la jungle hostile, pas vraiment une partie de plaisir.... yes

      • Lundi 18 Février à 11:13

        Heureusement, les réalités virtuelles les ont préparées qq part à cette descente en enfer... 

        Merci Jill Bill

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :