• FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville - Catlin

    Musique d'ambiance tout en lisant

     

     

    FUTUR PROCHE N° 41

     

    L'HÔTEL de Libreville

    CATLIN

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2Sur la gaité orange subtilement éclairée des murs du long corridor menant aux chambres s'exposait la mémoire fragmentée des choses du passé - masques, tableaux vivement colorés, et pittoresques figurines... -

    sur laquelle se fracassait le silence inconfortable de Mylan.

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2Interdite, intimidée, Catlin n'osait briser ce silence. 

    Elle aurait tant aimée voir Mylan dévider sa peine en se confiant à elle. Mais Mylan s'était comme engluée dans la toile d'un de ces cauchemars dans lesquels on se débat sans en trouver l'issue.

     

    Lucie poussa une porte qui s'ouvrit sur un étrange petit salon au style rétro, vestige d'une époque largement révolue, dont la banquette désuète et les fauteuils sans grâce s'illuminaient de tissu aux couleurs vives où prédominaient les oranges, couleur fétiche des patrons de cet Hôtel... 

     

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

     

    Des toiles représentant des scènes africaines affichaient leurs couleurs chaudes sur la blancheur des murs, offrant l'évasion ou le rêve....

     

     

    Le silence s'y coulait, troublé par le babil des oiseaux et le murmure cristallin d'une fontaine sur la terrasse couverte qui se devinait derrière les grandes baies vitrées fermées...


    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2Havre de verdure, illuminé par le rouge flamboyant de grosses fleurs, où de petits fauteuils et une petite table incitaient au repos, à la rêverie ou à la lecture.

    Parfum envoûtant des fleurs qui s'insinuait dans le salon...

     

    Le bourdonnement continu de la circulation sur la route non loin rebondissait contre les vitres qui vibraient légèrement..

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

     

    Les deux chambres, flanquées chacune d'une salle de bain, s'ouvraient de chaque côté du salon... dans lesquelles attendaient leurs valises... 

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville suite 2

     

    Des fruits secs, des tranches de fruits frais étaient disposés dans plusieurs compotiers sur la table du salon tandis qu'une cruche de citronnade fraîche entourée de verres givrés invitaient au rafraîchissement...  

     

    Lucie se retira discrètement pendant que les deux amies s'écroulèrent chacune dans un fauteuil tout en picorant dans les fruits secs à leur portée... Puis elles remplirent leur verre et se portèrent en souriant un toast ... La boisson était délicieuse... 

    Mylan se leva et, posant un léger baiser sur le front de Catlin, se retira dans le calme de sa chambre... laissant son amie affamée satisfaire  sa gourmandise... Catlin  l'entendit prendre une douche... Un bruit de cascade ? De l'eau ?

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville - Catlin

     

    Surprise, Catlin alla vérifier dans sa salle de bain ... ça alors ! Elle se déshabilla vivement et s'engagea sous la douche antique... Des petits flacons d'un liquide vert s'alignaient sur un rebord le long du mur du fond...

    Regardant attentivement les petits dessins expliquant la marche à suivre, elle appuya sur un bouton et de l'eau tiède gicla sur sa peau ... Catlin n'en revenait pas ! Le jet d'eau, imprévisible, crachait par saccades une pluie espiègle... qui s'arrêta net au bout d'un moment ! Elle ouvrit un flacon et huma le liquide qui sentait bon... Du bout des doigts, elle en appliqua sur sa peau mouillée: ça moussait ! Elle crut être revenue en arrière, au temps de son enfance... 

    Appuyant de nouveau sur le bouton, la pluie tiède à l'intensité variable fit tant mousser le liquide vert qu'elle se retrouva les pieds recouverts de bulles irisées... Elle riait comme une gamine tout en appuyant sans cesse sur le bouton ... inquiète de sentir ses cheveux poisseux, étonnée de voir l'eau couler à volonté... 

    Enfin la mousse finit par disparaître et, sortant de la douche, elle s'essuya soigneusement le corps avec l'immense serviette qui pendait  devant elle... Un peu angoissée, elle observa ses cheveux mouillés qui gouttaient sur le carrelage frais de la salle de bain... Elle reconnut le sèche cheveux, accroché au mur à côté du miroir, qui faisait ses délices quand sa mère lui séchait sa tignasse bouclée... 

    En plein délire de fou rire et de vague chansonnette, elle se sécha les cheveux pendant de longues longues minutes... Le miroir, un grand miroir non connecté, un miroir tout simple, lui renvoya l'image d'une tête disparaissant sous une crinière de lion... Affolée, elle essaya de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux fous, mais réalisa vite que la tâche était absolument impossible ??? Que faire ? 

    Elle finit par humecter ses cheveux à l'aide de ses doigts en laissant couler l'eau du robinet dans le lavabo et, soulagée, constata que sa crinière reprenait progressivement un aspect plus discipliné... 

    Elle fit le tour de la chambre avec une intense curiosité, ouvrant les tiroirs d'une commode, puis les portes qui grinçaient d'une armoire en bois dans laquelle pendaient des porte-manteaux... 

    Elle chercha les mécanismes du lit... qui se révéla être tout simplement un matelas posé sur un curieux sommier composé de lattes de bois ... 

    Tirant le dessus de lit, elle découvrit de simples draps de cotonnade blanche... Elle s'enfila nue, sans combinaison de nuit connectée, dans la fraîcheur des draps... Que c'était bon ! 

    Mano tenta bien de la raisonner afin de pouvoir surveiller sa santé à l'aide de la combinaison connectée, puisque le matelas était muet.... Mais Catlin résista énergiquement ! Tant pis pour le bilan corporel ! Le lit moelleux était un rêve de douceur... 

    Un climatiseur ronronnait sa fraîcheur au-dessus de la porte de la chambre....

    La lumière tamisée de la terrasse giclait par intermittences entre les interstices du rideau mal tiré de la fenêtre, allumant des feux follets sur les murs blancs... 

    Dans cet espace, écho d'un passé omniprésent, se profilait le caractère des propriétaires... Ils avaient restauré avec amour une maison traditionnelle... Entre rêve et réalité, espace matriciel dans lequel Passé et Présent se confondaient... Il sembla à Catlin qu'ici, le cours des années s'était arrêté... 

    Les souvenirs composites d'un autre âge de ce lieu pactisaient avec le passé, rendant témoignage de ce que fût la vie des Ancêtres... formant la trame de destins qui s'enchevêtraient, fragments de mémoire ayant valeur d'éternité... dans l'incertitude du devenir de cet Hôtel.. Mais cette maison était une énigme, comme un message codé... d'une étrangeté émouvante, envoûtante qui ne livrait pas ses secrets aux non-initiés....

    Catlin écoutait le doux murmure de la fontaine qui ne se taisait pas...  le bourdonnement de la route devint fond musical qui égrenait inlassablement ses basses vibrantes dans la sérénité de la chambre... Il sembla à Catlin entendre le clapotement des vagues de la mer non loin de l'Hôtel... 

    La réalité se barbouilla de rêves... Réalité et rêve se confondirent... Elle plongea dans le sommeil !

     

    Luciole

     

    A SUIVRE 

     

    FP N° 41 - L'Hôtel de Libreville - Catlin

     

     

     

    Episodes n° 1 à 35 : sur la page n° 35 ICI  (cliquez)

     

    36 Partie - Catlin - les GES (gaz à effet de serre) - La Tempête - le Réchauffement climatique - La Santé et la Clim - Les moustiques - la Dingue - Le CDU (Centre de Données Universel) - Le Monde Confiné - la Serre de Catlin - les Drônes - La Presse - Le CDU s'explique - les Actions écologiques du CDU - Le réchauffement des eaux  - La sentence du CDU - Réponse de la Bourse - Chute des cours de la Bourse - Panique de CAtlin ...

    37 Partie : Sur les écrans : Dérik ! - Hologramme Hatsune Miku - Prévention anti-virale - Le Salon de Mylan - La Télé-Holographique en 3D - les Ravages de la Tempête - Les Robots jardiniers en action - le massacre des végétaux - La PUB connectée - Peur de vieillir - produits rajeunissants - petit Déj - sur l'Ecran : Dérik, Lilou, Jay - Appel de Catlin - le Gagon - le Parc Nal de Moukalaba Doudou - Départ programmé de Mylan et Catlin au Gabon.

    38è Partie - Colère de Mano - Insoumission de Catlin - Supériorité de Mano sur l'Humain - Humains incapabes sans l'IA - Performances gigantesques de la Machine - Moquerie humaine devant Machine "très conne" - Asservivement, Surveillance des Humains par la Machine - Le Monde vu par Mano - Revandication d'émancipation de Catlin - le Libre Arbitre - Catlin et Mylan au Gabon

    39ème Partie - Wanga - le Guide gabonais Fang - Avion supersonique futuriste - Aérodrome futur de Libreville - Beauté de Wanga - Les Monades de verre et d'acier de Libreville - Les morts utilisés comme engrais - Description succincte de Libreville - Le Rond Point de la Démocratie - Le Palais MBa - La Cathédrale Ste Marie - L'Eglise St Michel quartier NKembo - Le Palais Présidentiel quartier de la Sablière - le PORT MÔLE futur ... 

     40è Partie : Description de l'Hôtel à Libreville (Gabon) - Plongée dans l'Ancien Monde des années 2000 - La magnifique tapisserie végétale murale - Le fauvisme de l'orage omniprésent - Le décor envoûtant de masques, tableaux, figurines africains - Sublime Lucie - Malaise de Catlin - Mal Être de MYlan....
     
    41è Partie : L'Hôtel de Libreville - Gabon - Catlin - Les masques, les Tableaux africains - la couleur dominante de l'orange - le Silence de Mylan - le Salon rétro - les tableaux-évasion - la Terrasse couverte arborée - la Chambre - les fruits secs - la Douche.... à eau - le gel douche - le sèche cheveux - le miroir et le lit non connectés - la déco = témoin du Passé....
     

     

    600 pages lues le 2/03/2019

     

    « Chien Do n° 2FP n° 42 - L'Hôtel de Libreville - Mylan »
    Pin It

  • Commentaires

    21
    Dimanche 10 Mars à 10:32

    J'irai bien séjourner dans cet hôtel de rêve, peut-être y oublierai-je ma fatigue.

    Bonne journée Luciole

    20
    Nany
    Mardi 5 Mars à 15:05

    Coucou Maman !

    Certains passages m'ont fait sourire ! C'est drôle d'imaginer quelqu'un qui (re)découvre ce qui ressemble à notre civilisation actuelle... Nous sommes le musée de demain ! smile Pour nous, il suffit de nous rappeler des cassettes ! Les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent pas et auraient un peu de mal de s'en servir la 1re fois ! wink2

    Gros big poutousssssssss !

      • Mardi 5 Mars à 17:10

        Coucou ma Chérie

        C'est curieux, car quand on se met dans la peau de ses personnages (ce qui demande le plus de temps, en général... il faudrait écrire en continu pour ne pas perdre le fil), on sent tout de suite ce genre de détails... 

        Et tu résumes mon épisode magnifiquement bien , avec une grande justesse des mots :  bravo !!! cool 

        Oui, nous sommes le musée de demain ! magnifique phrase humoristique que je retiens... 

        Quel dommage qu'on n'en soit pas encore aux cassettes : j'avais tout compris !!! J'ai à peine le temps de comprendre la technologie suivante qu'elle est déjà obsolète ! frown 

        Mon ancien traitement de texte Word dont j'avais tous les modes d'emplois était génial... Le nouveau ne fonctionne pas correctement et il paraît, d'après les messages qui défilent parfois sur mon écran, qu'il est déjà dépassé ! ce qui ne m'étonne pas tant il est versatile ! Mes dossiers se perdent dans les abîmes de l'ordi et pas moyen de les retrouver... Même papa s'y perd ! 

        Tu me fais penser à Maman qui avait renoncé à utiliser les vidéos dont le maniement était si simple pour nous... On lui avait acheté bcp de films à regarder... jamais utilisés...  Nos jeunes effectivement, auraient peut être bien des difficultés à retrouver les bons gestes... avec cette technologie largement dépassée auj... remplacée par une autre si compliquée.... que je ne sais pas l'utiliser.... happy bad  L'Histoire se répète ! 

        Mais on nous prépare déjà à l'avenir connecté dans les émissions de télé et là, bon nombre de personnes vont patauger ... C'est un risque majeur pour les Anciens, déjà obligés de trouver la bonne âme pour tous leurs documents administratifs en ligne... 

        Un grand merci ma douce Chérie, bcp de bisous pour toi et les grands... 

    19
    Mardi 5 Mars à 11:22

    La déco du salon laisse à désirer, mais je veux bien adopter la douche, elle doit être régénérante...;-)Je ne sais pas où tu vas chercher toutes ces idées, sûrement dans ton cerveau fertile, et tu dois faire des recherches de documentation... Le résultat est là, on a envie de connaitre la suite!

    Bisous

      • Mardi 5 Mars à 16:53

        Coucou Maryline

        J'ai effectivement bien observé les photos de l'Hôtel dont le lien est sur la page précédente, puis j'ai brodé ensuite autour...

        Les photos m'ont m'ont  permis de noter des détails auxquels je n'aurai sans doute pas songer...  Le tout était de trouver des images (le plus long, en fait !) des tableaux et autres décos de cette page... Là, c'est galère ! La salle de douche m'a posé souci, car celle de l'hôtel qui m'a servi de base ne me plaisait pas. J'ai mis un sacré temps à trouver l'image.

        Merci tout plein de ton intérêt qui me touche, Maryline et à bientôt

        Bisous

         

    18
    Dimanche 3 Mars à 20:58

    Une intimité bien retranscrite, on y plonge avec délice!

      • Mardi 5 Mars à 16:45

        Oh merci bcp Mansfield ! Je suis heureuse que ce texte te parle !

        Bisous

    17
    Dimanche 3 Mars à 18:30

    concernant ce poète Abdellatif Laabi, je te mets un lien vers son site 

    http://laabi.net/index.php/biographie/

    Le capitaine Dom a proposé que toi, Marie Chevalier ou moi, préparions le prochain défi des croqueurs de mots . Veux tu le relever ? (pour le 11 mars). Merci pour ta réponse. Je vais aller poser la question à Marie Chevalier. 

    (pour moi c'est possible)

    Bises

      • Dimanche 3 Mars à 19:31

        Coucou Durgalola

        Je viens d'arriver ... et découvre ton message ! Je préfère passer la main, car j'ai bcp d'examens médicaux dans la semaine.. 

        Je te rermercie bcp de ton lien, je mange et j'irai lire le site...

        Bonne et douce soirée

        Bisous

    16
    Dimanche 3 Mars à 17:14
    daniel

    Cet hôtel est un petit paradis. Dommage que je ne puisse y séjourner !

      • Dimanche 3 Mars à 19:32

        Ah moi itou ! Comme tu as raison... Un voyage de rêve...

        Merci Daniel

        Bisous

    15
    Samedi 2 Mars à 08:35

    Toujours beaucoup de plaisir à te lire. Tu nous fais vraiment voyager.

    Bises

      • Samedi 2 Mars à 11:50

        Ah Alain ! super de te retrouver ! C'est tellement gentil de venir me lire... Merci bcp à toi !

        J'aime voyager.... pour l'instant de mon fauteuil : dommage ! La réalité doit être géniale... 

        Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Samedi 2 Mars à 02:49
    colettedc

    Merci beaucoup Luciole ... je suivrai avec plaisir ! Bonne fin de semaine,

    Gros bisous♥

      • Samedi 2 Mars à 11:48

        Bcp de gros bisous à toi aussi, chère Colette... Il fait un temps magnifique par chez nous... en pull dehors ! Je t'imagine sous une bonne couche de neige... Passe un très bon WE  dans ton Québec (qui me fait rêver !!!)

        Merci tout plein et à bientôt

    13
    Vendredi 1er Mars à 13:45

    Un petit retour en arrière et je viens de récupérer le fil. Merci Luciole pour la suite de cette saga.

    Bises et bon mercredi

      • Samedi 2 Mars à 11:46

        Tu es une Femme super, ma chère Zaza... Merci bcp !

        Bisous et passe un bon WE

    12
    Vendredi 1er Mars à 13:16

    Toujours un plaisir de te lire même si cela me demande un gros effort avec les caractères tout petit sur mon smartphone .  bon weekend. Bisous

      • Samedi 2 Mars à 11:44

        Coucou Martine

        C'est gentil : je te remercie bcp !

        Bon WE  (nous grand beau temps ! le vent s'est calmé.... Ouf, je craignais les incendies)

        Bisous

    11
    Vendredi 1er Mars à 11:28

    Merci Luciole.... ;-) en épisodes il faut que je me remémore les autres d'avant, même si indiqués.... Bises

      • Samedi 2 Mars à 11:43

        Coucou Jill Bill

        C'est l'inconvénient des suites : il ne faut pas en louper une sinon on a du mal à suivre... 

        Merci bcp de ta persévérance fidèle... 

        Bcp de bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :