• FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

     

    Axel Agambouet - ozima w'anèro

     

    FUTUR PROCHE n° 43

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurantL'Hôtel de Libreville - Le Restaurant FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

     

    A l'heure du Dîner, elles se faufilèrent, bras-dessus bras-dessous, le long du long couloir, sanctuaire de l'Histoire africaine.... 

    Dans le Hall d'Entrée, une foule bruyante de touristes ou de locaux déchargés par les bus ou les navettes côtoyait au coude à coude, les clients pesamment libérés des 4x4, revenant d'excursions exotiques laborieuses effectuées dans les  profondeurs de la jungle 

    Eberluées, les deux amies se virent rapidement cernées par une clientèle de toutes origines qui semblait mourir de faim, attirée par l'attrait d'une cuisine locale devenue fort rare en ville... ou pressée de retrouver la bienheureuse et rafraîchissante douche de leur chambre... 

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant


    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant 

     

    Curieux contraste entre les costumes d'un blanc immaculé des uns, les pierreries étincelantes sur des poitrines exhibées mises en valeur par de magnifiques robes longues, ou d'affriolantes combinaisons au décolleté plongeant des unes... 

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     tenue vestimentaire pour balade dans la jungle

     

    Et les fiévreux visages cramoisis, abrutis de soleil et de chaleur, émergeant des tenues de camouflage d'apprentis-aventuriers courbés sous le poids d'énormes sacs à dos,  crottés de boue jusqu'aux mollets... des autres, tout sexes confondus...

    Le Hall grouillait d'une agitation fébrile que les employés tentaient vainement de canaliser....

    Des exhalaisons d'herbes sauvages, de terre grasse, de transpiration, de fleurs exotiques disposées  à profusion, une vraie folie de fleurs, sur lesquelles surnageaient les senteurs des parfums épicés, fleuris, ou mentholés des clients,  se répandaient  par vagues sur le Hall devenu irrespirable... 

    Catlin et Mylan suffoquaient... 

    Les visages cramoisis, gavés de pittoresque et de souvenirs marchandés, s'apostrophant par dessus la mêlée, fanfaronnaient .... Ils semblaient flotter dans une sorte d'irréalité étrange.... 

    Les toilettes furent prises d'assaut par des êtres aux visages blêmes, préoccupés par leurs intestins torturés... 

    Des Hommes sévères se chamaillaient avec les employés en présentant des cartes professionnelles... exaspérés par la lenteur du service... Sans aucun doute des Hommes d'affaires jaloux de leurs prérogatives d'Hommes pressés... 

    Les employés gabonais s'occupaient de tous avec une grâce d'amabilité et une patience incroyables ! 

    Enfin, les êtres terreux disparurent dans les longs couloirs pendant que les clients chics disciplinés entraient par paquets dans le restaurant .... 

    A la porte du restaurant, Catlin se retrouva à côté d'une blonde dame avenante toute en rondeur et sourire, à la  chair comprimée dans un étroit corset noir lacé pailleté d'or qui pigeonnait sa lourde poitrine,  empaquetée dans une moulante jupe longue verte scintillante ... La dame s'épongeait discrètement le front à l'aide d'un mouchoir de dentelle odorant...

    Fort surprise, Catlin se demanda comment son Assistant Personnel et le Centre de Santé avaient pu lui permettre d'être aussi pulpeuse... C'est alors qu'elle remarqua, ahurie, que cette Dame ne portait pas de montre connectée ??? Etait-ce encore possible ? 

    Elle rencontra le regard sévère de Mylan qui l'avertit d'un rapide froncement de sourcils d'être indulgente... Catlin répondit au sourire sincère de la dame en l'enjoignant à passer devant elle.... Remerciement empressés de la dame qui fila à la place indiquée par le serveur... 

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

    Bon nombre d'hommes avaient troqué le sempiternel costume blanc contre une légère tunique longue chamarrée ou brodée de parements dorés portée sur un souple pantalon blanc... qui mettait en valeur leur visage hâlé... 

    Le restaurant, délicieusement rétro, cultivait l'authenticité un brin sophistiquée propice à une proximité qui permettait les échanges entre voisins.... Des demies-vasques lumineuses ornant les murs crachaient un brouillard citronné rafraîchissant et anti-moustiques sur les clients.... pendant que de discrets climatiseurs diffusaient un air froid.... 

    Un  fabuleux spectacle d'un coucher de soleil encadré par les immenses baies du restaurant aux rideaux tirés, flamboyait tel un gigantesque incendie dans le ciel en teintes progressives, passant du rose à la couleur mandarine puis de l'indigo au rouge raisin.... illuminé par les phares de  la multitude de  Drônes... sillonnant le soir en tous sens.... 

    Un jardin se déployait autour de l'Hôtel et offrait aux yeux admiratifs la splendeur de leurs fleurs éclatantes et joyeuses... 

    Fascinées par la féerie qui s'offrait à elles, les deux amies ne virent pas Wanga qui tentait d'attirer leur attention par de grands gestes de bras...

    Wanga était subjugué par leur beauté... qui ne laissait personne indifférent ! Tous les regards étaient braqués sur elles... 

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

     

    Les longs cheveux noirs lustrés de Mylan chatoyaient dans la lumière tamisée... Sous l'épaisse frange les grands yeux mordorés en amande légèrement maquillés brillaient comme pierres précieuses sur un visage parfait, aux traits fins empreints d'une douceur et d'une sensibilité à fleur de peau...

    Elle possédait un cou d'une délicatesse et d'un maintien digne d'une princesse asiatique, une démarche souple et élégante, des manières graciles...

    Elle était ravissante dans sa sublime tunique en dentelle blanche ornée d'une multitude de perles, recouvrant  un pantalon blanc tout simple. On eût dit une apparition, une source lumineuse dans l'encadrement de la porte.... A ses pieds, d'adorables nus-pieds de perles... 

     

     

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

    Catlin pétillait dans une tenue excentrique au style africain qui s'entrouvait sur ses jambes longues et fines ! Wanga jubilait ! Ah ça, elle ne passait pas inaperçue !

    Elle promenait un regard malicieux sur les choses et les êtres... Sa mince silhouette élancée, qui prendrait vite quelques kilos sans Mano, son pragmatique Assistant Personnel, tant elle était gourmande, son fin visage aux traits réguliers encadré de folles boucles blondes qui retombaient en cascade sur ses épaules, son sourire éclatant, ses mains fines...

    Des sandalettes dorées ornées de pierres précieuses sublimaient sa peau foncée... Un subtil maquillage faisait ressortir ses yeux pers qui étincelaient sous la lumière... 

    Il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert ! C'était une femme magnifique, à la fois sauvage et vulnérable comme une enfant.... Un petit animal qu'il aimerait tant dompter.... câliner... Sa chair prit feu.... tandis qu'une flambée de jalousie l'envahit soudain, à son grand désarroi... Combien d'hommes la contemplaient ainsi que lui-même ? 

    Ce fut Catlin qui aperçut la première Wanga, béat d'admiration... Elle lut, malicieuse, son désarroi d'homme dans le regard de braise posée sur elle... Un délicieux frisson la traversa, puis se retournant vers Mylan, elle l'entraîna vers lui sans attendre le retour des serveurs très occupés qui tardaient.... 

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

    Il émanait de lui une bonté radieuse tempérée par un corps d'athlète moulé sous une tunique blanche parée de deux bandes de motifs africains... Il était superbe !

    Sous le plaisantin se cachaient une intelligence acérée et la diplomatie indéniable d'un homme généreux... 

    Mylan, amusée, remarqua aussitôt le manège de Catlin, très en forme, qui caracolait vers lui avec fougue.... et le large sourire de Wanga qui riait sous cape... "Flamme contre Flamme !" pensa  t il, les yeux pétillants.... soudain rêveur....

    Il se leva et les reçut avec une sollicitude toute amicale et respectueuse.... et leur présenta à chacune un fauteuil en velours cramoisi... autour d'une petite table juponnée d'une blanche nappe damassée.... 

     

    Luciole

     

    A SUIVRE

    FP n° 43 - L'Hôtel de Libreville - Le restaurant

     

    Episodes n° 1 à 35 : sur la page n° 35 ICI  (cliquez)

     

    36 Partie - Catlin - les GES (gaz à effet de serre) - La Tempête - le Réchauffement climatique - La Santé et la Clim - Les moustiques - la Dingue - Le CDU (Centre de Données Universel) - Le Monde Confiné - la Serre de Catlin - les Drônes - La Presse - Le CDU s'explique - les Actions écologiques du CDU - Le réchauffement des eaux  - La sentence du CDU - Réponse de la Bourse - Chute des cours de la Bourse - Panique de CAtlin ...

    37 Partie : Sur les écrans : Dérik ! - Hologramme Hatsune Miku - Prévention anti-virale - Le Salon de Mylan - La Télé-Holographique en 3D - les Ravages de la Tempête - Les Robots jardiniers en action - le massacre des végétaux - La PUB connectée - Peur de vieillir - produits rajeunissants - petit Déj - sur l'Ecran : Dérik, Lilou, Jay - Appel de Catlin - le Gagon - le Parc Nal de Moukalaba Doudou - Départ programmé de Mylan et Catlin au Gabon.

    38è Partie - Colère de Mano - Insoumission de Catlin - Supériorité de Mano sur l'Humain - Humains incapabes sans l'IA - Performances gigantesques de la Machine - Moquerie humaine devant Machine "très conne" - Asservivement, Surveillance des Humains par la Machine - Le Monde vu par Mano - Revandication d'émancipation de Catlin - le Libre Arbitre - Catlin et Mylan au Gabon

    39ème Partie - Wanga - le Guide gabonais Fang - Avion supersonique futuriste - Aérodrome futur de Libreville - Beauté de Wanga - Les Monades de verre et d'acier de Libreville - Les morts utilisés comme engrais - Description succincte de Libreville - Le Rond Point de la Démocratie - Le Palais MBa - La Cathédrale Ste Marie - L'Eglise St Michel quartier NKembo - Le Palais Présidentiel quartier de la Sablière - le PORT MÔLE futur ... 

    40è Partie : Description de l'Hôtel à Libreville (Gabon) - Plongée dans l'Ancien Monde des années 2000 - La magnifique tapisserie végétale murale - Le fauvisme de l'orage omniprésent - Le décor envoûtant de masques, tableaux, figurines africains - Sublime Lucie - Malaise de Catlin - Mal Être de MYlan....
     
    41è Partie : L'Hôtel de Libreville - Gabon - Catlin - Les masques, les Tableaux africains - la couleur dominante de l'orange - le Silence de Mylan - le Salon rétro - les tableaux-évasion - la Terrasse couverte arborée - la Chambre - les fruits secs - la Douche.... à eau - le gel douche - le sèche cheveux - le miroir et le lit non connectés - la déco = témoin du Passé....
     
    42è Partie : L'Hôtel Libreville - Mylan - Lucidité de Mylan - Son Projet absurde ? - Ses Angoisses existentielles - Jalousie de Mylan envers Lilou - L'Amour, l'Orgueil et la Vanité - Les masques grimaçants - le Stress hydrique et  le Gaspillage de l'eau -  Solitude de Mylan - Les Faux amours - les mots - les Tableaux africains = qui exilent l'Etranger - Le Silence et les Mots - Juan Diego et ND de Guadalupe - l'Enfant de Lumière - Bénissez sans cesse - le Silence est d'or - Confiance en l'Amour - se réjouir du bonheur d'autrui - le Pardon et la Paix - La Rose sans épines - les retrouvailles entre Catlin et Mylan...
     

     

      

     23/03/2019 : 504 pages lues

     

     

     

     

     

    « FP n° 42 - L'Hôtel de Libreville - MylanFP n°44 - l'Hôtel de Libreville- L'AURA de Mylan »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    25
    Jeudi 4 Avril à 20:31

    Je me suis installée confortablement pour lire tes mots, pour voyager et c'est un immense plaisir!

    On ressent l'atmosphère dans laquelle évoluent tes personnages, on se laisse happer, on en redemande, c'est ce que j'aime énormément dans tes écrits.

    Tes héroïnes sont superbes, pleines de sensualité, c'est vraiment une joie de les suivre et de vibrer avec elles.

    J'ai lu ta réponse associée à ma dernière visite et concernant ta question, l'image n'est pas de moi. Je l'ai trouvée sur Pinterest et j'ai beaucoup aimé ce que tu as écrit à son sujet.

    J'adore recevoir des images sur mon blog, je suis collectionneuse d'images et avec certaines aminautes on se dépose à chaque fois qu'on peut des images dans les commentaires. C'est une passion qui me rappelle la joie de recevoir des images à l'école autrefois.

    Je te souhaite une belle soirée Luciole, gros bisous

    Cendrine

    Une fleur de Printemps signée Christl Vogl, illustratrice

    24
    Samedi 23 Mars à 09:15

    Je suis toujours émerveillé par ton style et ton art de raconter. Tu nous dépayses, tu nous fais du bien.

    Bises

    Alain

      • Jeudi 28 Mars à 21:07

        Coucou Alain et désolée de te répondre si tardivement, mais le temps file, les activités sont chronophages et plus bcp de temps pour venir sur mon blog.

        Un grand merci pour ta présence et ton si sympathique commentaire qui m'a beaucoup touchée ! oops

        Bisous

    23
    Vendredi 22 Mars à 12:57

    un super article c'est un très beau texte qu'il faut lire en entier pour comprendre,il fait très beau chez nous et même chaud je te souhaite un très bon Vendredi,bises

      • Jeudi 28 Mars à 21:02

        Je suis très contente que cet épisode te plaise, cher Jean Marie... Merci bcp de ta fidélité... 

        Pas très présente sur les blogs en ce moment, car période très bousculée qui ne me laisse que peu de temps... suis désolée ! 

        Nous aussi, grand beau soleil et chaleur, mais petits matins et soirées bien fraîches encore. Pas une goutte de pluie dont la terre aurait bien besoin depuis fort longtemps ! 

        Bon et heureux jardinage !

        Bisous

    22
    Mercredi 20 Mars à 18:48

    C'est un dépaysement total, il faut y aller pour voir et d'après des photos que j'ai pu voir de Libreville et des environs, les femmes sont superbes et magnifiquement habillées. Je ne sais pas si tu y es allé, mais tu nous fais rêver. Bonne soirée et bises.

      • Mercredi 20 Mars à 19:49

        Coucou Elisabeth

        ah ça, je voudrais tellement ! ce doit être un voyage magnifique ! heureusement que l'écriture permet de réaliser des "voyages" à travers les notes récoltées sur Internet.... 

        Oui, j'ai également remarqué que les femmes de Libreville étaient fort belles et très chics ! 

        Merci bcp de ton appréciation et à bientôt.... Je viens de terminer ENFIN les corvées et j'espère être sur les blogs .... demain, si tout va bien !

        Des bisous gelés : il fait froid ce soir !

    21
    Mardi 19 Mars à 11:21

    Alors là, c'est bizarre, je me souviens avoir lu ce texte et je croyais avoir laissé un com.... j'ai dû être dérangée et avoir oublié de le faire ensuite... Je m'étais dit que la mode était bien élégante, et que ce Wanga était bien séduisant, mais qu'il fallait se méfier des apparences....

    Bisous

      • Mercredi 20 Mars à 19:42

        he ! A vrai dire, je ne sais pas encore la suite... J'avais des idées et pffuit, envolées.... Il aurait fallu prendre le temps de les noter... 

        Ne t'inquiète pas et merci d'être revenue ! Trop sympa, Maryline ! 

        Après une semaine mouvementée et une journée de corvées ménagères, suis HS !

        Bcp de bisous et à bientôt

    20
    Lundi 18 Mars à 14:19

    Bonjour Luciole,

    J'ai un peu de retard dans la lecture mais je vais ma rattraper.

    Beau temps ici avec du mistral.

    Bon début de semaine

    Bisous

      • Mercredi 20 Mars à 19:38

        Je comprends, Chris... Même chose pour moi... Bcp de difficultés à être régulière sur les blogs : suis surbookée ! 

        Merci pour ta présence et bisous

    19
    Dimanche 17 Mars à 20:28

    La suite promet d'être savoureuse

      • Mercredi 20 Mars à 19:07

        Comme je l'avoue à Fanfan, plus d'inspiration ?! Trop de temps passé depuis cet épisode... il va me falloir retrouver le fil ! 

        Merci bcp Gazou 

        Bisous et @+

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    Vendredi 15 Mars à 16:03
    daniel

    J'aimerais bien connaître Katlin et Mylan !!

      • Mercredi 20 Mars à 19:04

        wink2 ! Dommage qu'elles soient fictives ! 

        Merci Daniel, tu me fais rire ...

        A bientôt

        Bises

    17
    Jeudi 14 Mars à 10:44

    Une belle description de cette foule cosmopolite et bigarrée.

    On s'y croirait.

    Catlin entame le jeu de la séduction ... Cela promet des moments agréables ...

    Bonne journée;bise

      • Mercredi 20 Mars à 19:02

        Coucou Fanfan

        A vrai dire, j'ai perdu le fil...  ^^ frown ... Bcp de RV médicaux, la piqure dans l'oeil, la Famille...une journée de ménage, lessives et repassage... et me voilà plantée ! he J'avais des idées, et oups ... envolées ! 

        Un grand merci Fanfan, tu m'encourages à continuer... 

        A bientôt

        Bcp de bisous

         

    16
    Mercredi 13 Mars à 08:24

    "Allumez le feu".. Cette nana a du savoir faire ! Vite la suite Luciole.

    Bises et bon mercredi

      • Mercredi 13 Mars à 14:15

        Ah génial, Zaza ! tout à fait cela !!! J'aurais du mettre la superbe chanson de Johnny en fond sonore...

        C'est bon de rêver, parfois !

        Une semaine  si chargée que la suite devra attendre la prochaine semaine... Les idées sont couchées en vrac sur des brouillons ... que de feuilles sur mon bureau ! Entre les notes trouvées sur le Gabon et mes brouillons.... Bien du mal à m'y retrouver !

        Merci bcp Zaza

        Bisous

    15
    Mercredi 13 Mars à 04:52

    Toujours un plaisir de te lire même si cela me demande un gros effort visuel les caractères étant très petit pour sur mon smartphone. belle journée bisous

      • Mercredi 13 Mars à 14:04

        Coucou Martine

        Il est vrai que les caractères d'un texte lu sur un téléphone sont minuscules : pour moi, des pattes de mouches incompréhensibles ! c'est pourquoi je préfère m'en tenir à l'écran, avec caractères en gros par CTRL+roulette... Cette page a pourtant une taille de caractère située à 12... Avec le texte grossi sur toute la largeur de l'écran, c'est lisible !

        Merci Martine ... suis tjrs ravie que mes épisodes te plaisent !

        Bisous ventilés... bcp de difficultés à rester debout... tant le vent souffle !

    14
    Mercredi 13 Mars à 02:23
    colettedc

    Merci pour cette suite et belle page, Luciole ! Bon et beau mercredi tout entier ! Gros bisous♥

      • Mercredi 13 Mars à 13:56

        Coucou Colette

        Merci à toi de ta fidélité à mes divagations.... Un mercredi bien ventilée mais beau soleil... pas très chaud !

        Encore une semaine très chargée qui ne laissera pas bcp de temps, et la fichue piqure dans l'oeil qui m'obligera à rester la journée dans le noir... mais elle semble efficace, alors qu'elle soit bénie....

        Je t'embrasse fort

         

    13
    Mardi 12 Mars à 23:09

    Une femme magnifique, eh oui c'est regardé par tous... c'est chaud de désir, bonne nuit Luciole, bises

      • Mercredi 13 Mars à 13:49

        Coucou Jill

        Je rêve un peu... il faut bien compenser ....  clown  la vieillesse est bien là, même si la tête et le coeur se croient encore au printemps parfois... eek Et le miroir est si intraitable.... frown

        Merci Jill Bill

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :