• FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

     FUTUR PROCHE n° 52 

     

    ZONES D'OMBRES

     

    La brume s'épaississait. La Forêt s'enveloppait de vapeurs âcres.

    Wanga n'alluma pas les phares qui auraient pu trahir leurs présences.Il jetait attentivement  des regards anxieux autour de lui. 

    Partout des clameurs, des hurlements stridents, des glapissements. Les Femmes enfilèrent les lourdes et chaudes vestes de Wanga tant il faisait froid. 

    La ventilation tournait à fond, les vitres sales du 4x4 s'embuaient sans cesse... 

    L'inquiétude de Wanga s'accentuait. "Nous arrivons au but" déclara t-il doucement aux Femmes Elles avaient remarqué le changement d'attitude qui s'opérait en lui, en l'attribuant aux mauvaises conditions climatiques... Soudain attentives, elles tentèrent de percer le mystère du brouillard, tout comme lui.

    Brusquement, Wanga ne put masquer son émotion... Un vif éclair illuminait la brume, bientôt suivi d'un autre. Il stoppa le 4x4 en laissant le moteur tourner au ralenti. 

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    L'ombre de la terreur plana sur les Femmes qui retinrent leur souffle, tétanisées.

    Wanga se força au calme. Un tremblement anxieux lui donnait la chair de poule.....

    Un long sifflement modulé le rassura net : enfin !

    "Pas d'inquiétude !" souffla t-il en riant "ce sont des amis qui viennent nous aider !"

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    Une ombre noire cagoulée, portant un masque  de vision nocturne,  frappa sur sa vitre que Wanga entrouvrit. Un bref éclair de lumière sur le visage de Wanga, puis sur les femmes recroquevillées au fond du véhicule, osant à peine respirer... 

    Déjà, des Hommes tout de noir vêtus, cagoulés, un masque de vision nocturne sur les yeux, ouvraient le coffre du 4x4 et en sortaient méticuleusement tout le contenu. D'autres s'emparèrent des affaires stockées sur le siège passager. Wanga jetait fébrilement pèle mêle tout ce qui traînait dans les recoins et coffres du véhicule dans l'immense sac à ses côtés... 

    "Vite, dépêchez-vous ! sortez !" ordonna l'ombre qui semblait être le chef de ces  énigmatiques personnages.

    On aida les Femmes à descendre du véhicule et on les entraîna vivement dans le brouillard.

    Wanga les suivait... Les deux amies, surprises, entendirent s'éloigner le 4x4... 

     

    Catlin angoissait, le coeur battant la chamade. Mano, sortant soudain de son silence, l'inondait de messages d'alertes confus et violents qui la foudroyaient, l'accablaient.

    Mylan, épuisée, se laissait faire sans réagir, occupée à ne pas trébucher dans cette purée de poix sur le sol accidenté et les racines.

    Quelque chose de sombre se dressa devant elles, comme une immense muraille noire. Des mains écartaient les buissons difficilement pénétrables, et les lianes qui dissimulaient l'entrée d'une grotte d'où sortait une haleine fétide aux relents de renfermé, de moisi, de champignon. Elles se faufilèrent parmi la végétation dense, encadrées, guidées, poussées  par les Hommes en noir.

    "Attention, baissez la tête, courbez vous !" souffla une voix d'Homme autoritaire, tandis qu'une main impérieuse appuyait sur la tête de Catlin pour l'obliger à se baisser.

     

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

    Catlin ravala sa fierté, les nerfs à vif, et pesta en glissant sur le sol bosselé et humide, souvent caillouteux du sombre boyau étroit qui n'en finissait plus, cramponnée au bras de son guide... en proie à une crise de claustrophobie naissante....  Les cagoulés, portant des masques à vision nocturne qui leur permettaient de voir en pleine nuit, marchaient d'un bon pas difficile à suivre.

    Le piétinement des pas étouffés se répercutait sur les parois humides, roulait dans le noir absolu du boyau... Ils dévalaient une pente, courbés comme des sioux...l

    Au bout d'une éternité, l'Homme de tête leur murmura :

    "Vous pouvez vous relever, nous sommes dans une grande salle !"

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    Enfin ! Les Femmes avaient le dos broyé. Des lampes torches illuminèrent une vaste salle dont la voûte s'hérissait de stalactites qui se reflétaient dans l'eau claire et scintillante d'un petit lac souterrain. Des ombres confuses dansaient sur les parois rugueuses de la grotte.

    Catlin, qui étouffait, se précipita et, se baissant,  recueillit l'eau à pleines mains et s'aspergea le visage.  Elle était glacée ! Des petites choses molles évoluaient dans l'eau transparente. Elle n'osa pas boire.

    Déjà, son guide la tirait par le coude... 

    "Venez, avec ces torches, nous risquons d'être des proies faciles ! Suivez moi !"

    La caverne se resserra à nouveau en un boyau étroit suintant d'humidité. On éteignit les torches. 

    Cramponnée au bras de son guide, Catlin respirait avec beaucoup de difficulté, le corps secoué d'un tremblement incoercible, consciente d'être incapable de pouvoir faire face à cette effrayante situation. De fines gouttelettes de sueur lui perlaient le front et les tempes, lui piquaient les yeux... son mode de raisonnement profondément ébranlé par les alertes virulentes de Mano...

    Il régnait comme une étrange vibration dans l'air, à peine perceptible !

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    Le labyrinthe de couloirs obscurs déboucha soudain dans une crypte. Les torches s'allumèrent. Mylan, les yeux agrandis par la peur, agrippa brusquement le bras de Catlin qui se retourna en scrutant son amie.

    "Do-Mi ne cesse de me persécuter !" lui souffla Mylan... 

    "Mano aussi, Mylan ! Je n'en peux plus... Il va me rendre folle !" cria presque Catlin

    "Que se passe t-il, Mesdames ?" questionna le Chef

    Sans lui répondre, Catlin se tourna vers Wanga qui arrivait et, le fixant dans les yeux, le questionna fébrilement :

    "Nos bots vont nous rendre folles, Wanga ! Ils ne cessent de nous mettre en garde... Es-tu certain de tes amis ?"

    Wanga lui sourit en lui répondant doucement, posément :

    "Certain, Catlin ! Pas de panique ! Hé ! Je suis là !!!"

    Catlin laissa échapper un profond soupir et s'adossa lourdement sur la paroi suintante en fermant les yeux. Elle tremblait violemment... Wanga esquissa un mouvement vers elle afin de la rassurer, mais le Chef le devança et, prenant Catlin par les épaules, il la poussa doucement devant lui sous les lueurs vives des torches...

    "Pas d'inquiétude, Mesdames... Nous sommes sous contrôle ici ! Vos bots aussi ! Plus rien de grave ne peut vous advenir... Allez, confiance, nous sommes arrivés !"

     

    La crypte était sans issue. Un Homme éclaira la paroi rocheuse du fond d'un faisceau lumineux rouge. La paroi s'entrouvrit lentement... sur un long couloir bétonné, vaguement éclairé par des veilleuses encastrées dans le plafond, dans lequel attendait un petit train de voitures en forme d'ogives sur des rails... 

     

    FP n° 52 - Zones d'ombres

     

    Des Hommes, qui ressemblaient à des plongeurs dans leur combinaison noire et leur masque de vision nocturne, rassemblaient les bagages dans les premières voitures, puis chacun s'engouffra dans les véhicules spacieux...

    Les Femmes se laissèrent lourdement choir sur des fauteuils en forme de coquilles souples particulièrement confortables et le train s'ébranla sans bruit, à peine un léger sifflement, puis fila à une vitesse folle vers l'inconnu.

    Wanga et les amies, accompagnés de leurs guides,  furent scotchés sur leurs sièges dans la voiture ogivale ... 

     

    Luciole

     

    A SUIVRE

     

     

    332 pages le 21/5/2019

     

    Episodes n° 1 à 35  : voir ICI (sur n° 35)

    Episodes n° 36 à 45 : voir ICI  (sur n° 45) 

    Epicode n° 46 - Révélations de Wanga- Jésus - Juan Diego - Notre Dame de Guadalupe - Espionnage du CDU - Pas de bot pour Wanga - Les Fang et Dieu Amour - La Peur de Mylan - Déception de Catlin - Mano muet - Complot du CDU

    Episode n° 47 - Le Chant en Langue ou glossolalie - Extase et Fou rire de Catlin - Le rire contagieux - Les locaux - Allégresse générale - l'Esprit d'Amour et les Fang - Thérèse d'Avila - "Le Grand Rire Divin" de Paul Claudel - Silence radio des bots de Mylan et Catlin ???

    Episode n° 48 - Les cigognes noires - Départ de l'Hôtel de Libreville - La Brume - les insectes - Procréation - le Marigot - les cigognes noires - les nids des cigognes noires - le Vol des cigognes noires - Départ

    Episode n° 49 - La MOTO gabonaise - les routes à touristes modernes - les Pistes en latérite gabonaises - Pistes bourbeuses en saison de pluie - La Moto - En route pour la Lopé...

    Episode n° 50 - le Traquenard - Les Grumiers - les Appels de phares des grumiers - Barrage militaires et agents de la Sécurité annoncé - Terreur des amis - La Sécurité, force dangereuse secrète, arme du CDU - Fuite de Wanga dans la Jungle - Course folle dans la Jungle - le Drone des agents de la Sécurité - Appel de Wanga vers un scientifique de sa connaissance....

     Episode n° 51 - La Chanson du coeur - Wanga sacrifie sa vie - Le Monde dans les Ténèbres - La Puissance noire occulte - Fuite dans la Jungle - Scrupules de Mylan - Le héros virtuel et le vrai Héros - Wanga Héros pour Mylan et Catlin - les liens forts de l'amitié - l'amour de Catlin et Wanga - ces cons de bots...

    « FP n° 51 - LA CHANSON DU COEURFP n° 53 - Le mystérieux souterrain »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    16
    Vendredi 24 Mai à 09:23

    Du début à la fin, le lecteur est tenu en haleine. Il tremble pour les héroïnes livrées aux mains de ces étranges inconnus. Un vrai dépaysement à te lire ! Bravo !

    Bises

      • Vendredi 24 Mai à 13:18

        Coucou Alain

        Je suis si contente que mon épisode te plaise ! Merci bcp Alain... J'ai eu bcp plus de mal à trouver les images qui l'illustrent que pour la frappe directe sur le clavier... he Maintenant, il me faut trouver une suite plausible... A chaque fois c'est le challenge ! Pas encore eu le temps d'y travailler... 

        Bon WE 

        Bises

    15
    Lundi 20 Mai à 12:15

    un très bel article mon amie,j'aime beaucoup ces ombres,j'adore la première image,,j’étais absent des blogs car nous avons refais mon jardin,je te souhaite un très bon Lundi.bises

      • Lundi 20 Mai à 21:37

        Oh que c'est gentil Jean-Marie... 

        C'est un vrai prob de trouver les images qui correspondent.... ça demande un tps fou ! J'ai trouvé cette 1ère image après publication et tout comme toi, elle m'a plu ! Je l'ai donc rajoutée ensuite.... 

        Que j'aimerais visiter ton Jardin ! Avant d'être trop coincée par le dos, j'avais un immense jardin (3000 m2)... avec Rustica et livres, plans et fiches, d'une manière déjà écolo en  mariant les plants sans avoir besoin de les traiter... et ça marchait fort bien !!! La néophyte ex-citadine était fière du résultat... 

        Mais que c'était dur, physiquement ! J'ai tjrs de l'admiration pour les vrais jardiniers... Les arrangements floraux me laissent ébahis... Vous êtes de véritables artistes ! Et ce que tu nous montres sur ton blog est magnifique !

        Bisous Jean Marie.... Je vais tâcher de trouver le tps de venir admirer ton travail qui m'intéresse bcp

    14
    Dimanche 19 Mai à 09:44
    daniel

    Tu as une grande imagination ! Un vrai suspens , haletant. On attend la suite avec impatience !

      • Lundi 20 Mai à 21:17

        Coucou Daniel

        C'est vraiment gentil, Daniel... Merci bcp !

        Une 1ère inspiration tapée d'un jet sur cette page de blog... qui s'envole brusquement lors de la publication ???? (idem pour l'épisode précédent !) quelle rage ! 

        Du coup, j'ai du retrouver une autre inspiration au 2ème jet 2 jrs après, avec bcp de difficultés.... Peut être est-il meilleur ??? Je ne sais plus... 

        La prochaine fois, j'imprime direct avant de publier !

        Ne me reste que la journée de Jeudi dans la semaine pour essayer de taper la suite.... Pas évident ! 

        Bonne soirée et @+

        Bisous

         

    13
    gazou
    Samedi 18 Mai à 19:10

    nous allons de surprise en surprise.

    Bonne soirée Luciole

      • Lundi 20 Mai à 21:05

        Merci Gazou... de ta lecture assidue qui me touche bcp ! 

        Pas encore eu le temps de continuer... inspiration pas au RV ! et journée-réunion entre ami(e)s bien sympathique autour d'un repas partagé.... 

        Demain, journée de "perdue" en soins médicaux : pffff ! Galère !

        Bonne semaine et à bientôt

        Bisous

    12
    Samedi 18 Mai à 10:18

    Suspense et rebondissement, c'est toujours aussi captivant Luciole.

    Bises et bon weekend

      • Lundi 20 Mai à 20:59

        Ah merci Zaza ! trop gentil ! 

        Un WE fatiguant par un temps d'hiver bien pluvieux... On se console en pensant que la Terre a bien besoin de cette humidité.... 

        Bonne soiré, ma chère Zaza et à bientôt

        Bisous

    11
    Samedi 18 Mai à 08:16

    J'espère que les deux amis ne vont pas tomber dans un piège, car Wanga ne m'inspire aucune confiance!Ton récit est haletant.

    Bisous

      • Lundi 20 Mai à 20:54

        Coucou Livia

        Et merci de ta sympathique participation... Pas encore eu le temps pour être inspirée.. une vague idée de la suite, mais elle fluctue tellement suivant les idées du moment et .... la retape de l'épisode, envolé d'un coup lors de la publication bad cry

        Encore merci pour tes encouragements et bcp de bisous

        Bonne soirée toute douce.... 

    10
    Samedi 18 Mai à 03:46
    colettedc

    J'ai eu peur à un moment donné mais là tout semble correct ! Merci Luciole pour cette autre belle page ! Bon week-end !

    Gros bisous♥

      • Lundi 20 Mai à 20:44

        Coucou Colette

        Enfin un peu de temps pour venir vous lire... Merci chère Colette... Le 1er essai, directement tapé sur cette page s'étant envolé lorsque j'ai voulu publier (même chose pour l'épisode précédent ?????), j'ai du le retaper (quelle colère !) mais je sens qu'il est bien différent du 1er... Tant pis !

        A vrai dire, j'ai perdu le fil de mon inspiration précédente, et je vais devoir recomposer la suite suivant l'humeur du jour... ^^ he... Pas facile de suivre mes héros dans leurs pérégrinations et sans doute aussi mon inconscient qui me mène.... 

        Je t'embrasse fort en t'espérant un peu de soleil par chez vous, car nous, il s'est fait la belle ! Peut -être demain ?

        @+

    9
    Samedi 18 Mai à 00:19

    Bonsoir Luciole. Quel travail et quelles recherches tu dois faire pour trouver les images qui rendent ton histoire plus vivante. Je t'admire de savoir si bien écrire. Bravo. 

      • Lundi 20 Mai à 20:35

        Coucou Ginette

        Je viens de rentrer d'une réunion et suis toute contente de te lire. Un grand merci pour tes encouragements.. 

        Oui, je passe plus de temps à rechercher les images pour agrémenter le texte que pour la frappe du texte lui-même ... 

        Quoique voilà  2 fois que mon travail s'efface brutalement lorsque je veux enregistrer... Et comme je ne fais plus de brouillon par manque de temps, je ne t'explique pas ma colère et mon désarroi, ce qui fait que mon épisode n'est plus le même que pour la première fois.... 

        Il va falloir que j'imprime systématiquement mes pages avant de les publier...; bonjour les frais de papier et d'encre... pffff

        Ecrire me passionne ! c'est la 1ère fois que je veux aller jusqu'au bout, tous les autres essais ont été perdus au cours des déménagements successifs...

        Gros bisous et bonne semaine (nous, il pleut et j'ai remis le sous pull + pull et ... ressorti le blouson d'hiver !!!)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :