• FP n° 56 - Les Choix et le Destin

     N'ayant plus de son sur mon ordinateur depuis un bon moment, suis désolée : pas de musique d'ambiance ! 

     

    Après une douche minutée, elles s'embrassèrent et chacune se plongea avec délice dans son lit douillet à souhait... en pensant au pauvre Wanga qu'elles avaient entraîné malgré lui dans une épouvantable aventure... dont il faisait les frais.... (Episode n° 55 - ICI)

     

    FUTUR PROCHE n° 56

     

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

     

    LES CHOIX ET LE DESTIN 

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

    7 Heures du matin ! Catlin pesta.... la lampe "solaire" située au-dessus du Plan de travail qui courrait tout le long du mur parallèle à son lit s'allumait progressivement pour venir illuminer violemment son visage. 

    Elle lui tourna résolument le dos, suspendue dans une sorte de perception des choses, comme pour se protéger du chaos dans lequel était désormais plongé le cours de sa vie.....

    Rien ne lui était plus angoissant que cette logique implacable du destin qui bouleversait tout l'agencement de sa vie d'Enfant Unique gâté par ses parents fortunés.... 

    Elle prit brusquement conscience à quel point elle avait eu la possibilité de disposer des choses et des gens à sa guise. Voie de facilité, désormais révolue ! Elle sentit combien tout lui échapperait désormais. 

    Il lui faudra apprendre à déchiffrer, décoder le nouvel ordre des choses imposé par les événements actuels...

    Refus brutal de devoir composer avec l'Inconnu... Fuite de son esprit ... Confusion extrême, panique !

    Ne valait-il pas mieux ne rien savoir, ne rien envisager.... ne rien prévoir ?

    C'était risible, elle qui voulait tant goûter à l'"Aventure" .... "L'Aventure" se révélait soudain être une arme à double tranchant ... Avait-elle pris la mauvaise décision ?

    Fallait-il opter pour une vie toute tracée au risque d'être aux prises avec les remords, les regrets... le dégoût de soi, après avoir laissé Mylan seule face à son destin ?

    Il fallait assumer cette folie que son coeur lui avait dicté.... en dépit de sa conviction profonde que Mylan se trompait et les engagerait sur un chemin risqué et sans issue....

    Catlin se répéta ce mantra afin d'en être persuadée...

    Mais choisir, c'était tellement s'exposer ! C'était tellement savoir renoncer à tout ce à quoi on tenait  tant ! Elle enrageait...

    Pour la première fois de sa vie, elle comprit à quel point choisir engageait, pouvait s'avérer  redoutable ! 

    Malgré la confusion dans laquelle elle se trouvait, elle pressentit à quel point regretter le passé, céder à la panique de l'Avenir égaraient son esprit ! Il lui faudra désormais apprendre à maîtriser son présent....oui, maîtriser son présent....

    Nouveau mantra qui devrait soulager....

    Mais c'était tellement réconfortant de choisir ce qu'on connaissait, de garder tout ce qu'on avait acquis avec tant de difficultés... Brusque nostalgie de son magnifique appartement loué en partie par ses parents, de sa fantastique Serre qu'elle affectionnait tant, de son adorable Fafa, le fidèle robot domestique et de Jaja, l'infatigable robot jardinier...

    Nostalgie de ses parents, ses chers parents maintenant aux prises avec une vieillesse qui leur pesait tant malgré tous les traitements rajeunissants et qui, un jour, quand ? décideront d'en finir .... comme l'ont fait les parents de Mylan....  Sera-t-elle là pour les soutenir ? les réconforter ? Les suivre jusqu'à leur dernière demeure ?

    Catlin, profondément angoissée par toutes ces pensées, affolées comme bourdons se cognant contre une vitre, finit par s'asseoir dans son lit, le coeur battant violemment la chamade. 

    "Allez, allez, ne te laisse pas abattre" s'encouragea-t'elle "Sortir de sa zone de confort, affronter l'Inconnu, tout découvrir, réinventer, recréer.... c'est aussi ouvrir des portes sur d'autres horizons, peut être bienvenus, non ?
    Avoir choisi de venir au Gabon lui permettra peut être d'avoir la possibilité d'un nouveau départ.... avec Wanga ? .... Ça en valait la peine, non ?....."

    Mais devoir vivre une vie entière, même avec un Homme parfait et particulièrement attirant, dans ce "trou à rats", comme l'avait si bien nommé Mylan ? 

    Elle frissonna ! Elle qui aimait tant la lumière du Soleil de sa Provence, être condamnée à cette lumière "solaire" artificielle.... Elle avait sous estimée la complexité de la Vie, avant de choisir "l'Aventure" !.... 

    Le ventre noué, elle lutta de toutes ses forces contre la terreur qui l'accablait.... Un profond dégoût assombrissait son regard.... 

    On frappa discrètement à la porte de sa chambre, côté Salle de Bain.... 

    "Catlin es-tu prête ?" s'enquit la voix inquiète de Mylan..... qui entra doucement, pensant voir Catlin encore endormie...

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

    Surprise, elle la trouva assise sur son lit, les yeux fermés, respirant lentement, régulièrement...

    Mylan souffrit profondément de la voir dans cet état ! La claustrophobie de son amie lui jouait des tours... Elle s'assit à côté d'elle et lui prit la main.... Les minutes se succédèrent... Catlin s'efforçait manifestement de se focaliser sur son souffle afin d'apaiser son rythme cardiaque.... 

    Puis les mots jaillirent, crus, sans égard pour Mylan ! Catlin expulsa sa colère, son angoisse, ses questionnements, que Mylan reçut comme autant de coups de poignards en son coeur.... Elle attendit la fin de l'orage, essayant de comprendre le sens de ce flot de paroles... Un frisson d'effroi  la parcourut ! 

    Il fallait absolument l'aider à ce sortir de ce mauvais pas ! 

    Mille bruits leur arrivaient ! L'Heure avançait.... Wanga devait sans doute les attendre pour le petit déjeuner... Elle soupira et fit l'impasse sur cet agréable moment de retrouvailles ... 

    Elle finit par comprendre à quel point Catlin cherchait désespérément un échappatoire à cet imbroglio dans lequel Mylan les avait plongées toutes les deux avec son idée insensée de vouloir retrouver un amour mort depuis des années... sans imaginer un instant à quel point elle les mettait "hors la loi" auprès du CDU (Centre de Données Universel)... donc "hors des Cités, de leurs appartements et de tout ce qui composait leurs vies....Qu'allaient elles devenir ? Devront elles vivre comme des rats dans cet univers carcéral ?"

    "Ce n'est pas le déni qui va te sortir vivante de cette situation, ma Chérie" lui répondit sèchement Mylan, bouleversée, mais qui gardait néanmoins en tête cette crise de terreur dans laquelle elle avait été elle-même plongée dès son arrivée dans l'Hôtel de Libreville,  avant que Wanga ne l'en sorte miraculeusement.... 

    Elle ne tarda pas à déchanter... Catlin pantelait à ses côtés, les épaules affaissées, le regard perdu au loin... La lumière crue de la lampe solaire soulignait sans pitié son visage brusquement vieilli.... 

    "Catlin", reprit elle doucement "tu ne perçois le monde souterrain qu'à travers le prisme de ta peur... Le monde du Dehors n'est pas plus réjouissant que celui du Dedans... Nous ne sommes pas plus recluses dans ce monde ci que dans l'autre... Peut être même beaucoup moins, d'après ce que nous pouvons en juger depuis notre arrivée...

    Et si notre élévation devait passer par ce monde souterrain pour un temps déterminé, tu sais, rien n'est définitif... acceptons le avec joie, car nous y sommes protégées... Non ? 

    "Rien n'est agréable ou désagréable, tant que nous sommes en sécurité ! 

    "La Vie emprunte parfois bien des chemins tortueux, souvent fort douloureux, pour nous mener à notre accomplissement, vois-tu ! 

    "Ton choix de m'accompagner dans ma quête impossible n'est peut être pas une erreur de parcours, mais un enrichissement de tout ton être... Et qui sait, peut être davantage pour toi que pour moi ? 

    "Je crois avoir compris à quoi tient cette joie profonde de Wanga... Elle tient en grande partie à sa volonté indéfectible de faire face, même au prix de sa vie. et d'accepter sans rancoeur, sans ressentiment, toutes les épreuves qui se présentent à lui. 

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

     

    S'il avait passé sa vie à regretter toutes ses actions, il aurait bloqué son épanouissement et il serait passé à côté d'une vie riche, accomplie.... 

    "Je sais à quel point parfois la Vie nous broie ! Pourquoi ? La Vie est-elle fardeau pour autant ? Je l'ai cru longtemps et j'ai eu tort... C'était faiblesse de ma part... Avec l'aide de Wanga, j'ai réalisé à quel point j'étais faible.... 

    Toute la Force de Wanga réside dans sa grande capacité de "l'Acceptation" de ce qui lui arrive et d'être très honnête et sincère dans ses choix. Il ne triche pas ! 

    C'est pourquoi je pense qu'il est parfaitement capable de nous aider à trouver une solution.  Il a prit l'habitude de régler de bien plus grands problèmes de survie que nous.... 

    "Je pense que ressasser sans cesse, regretter son luxe passé est une morale de faible, une dépendance vis à vis des choses matérielles et des gens....

    "Notre vie est bouleversée ? Ainsi soit il ! Chaque instant est formidable ! Chaque instant nous métamorphose ! Le Bonheur ne tient que dans la Joie de Vivre, dans l'acquiescement de la Vie, quelle qu'elle soit ! 

    "Ne désespère plus ! le Bonheur n'est pas constitué que d'instants agréables ou plaisants.... De plus, avons nous le choix ? Pas davantage que dans le monde du Dehors ! 

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

     

    "Catlin" soupira Mylan avec une tendresse infinie "peut-on vivre éternellement comblé ? Si tu m'as suivie, ma Chérie, c'est que tu poursuivais la même quête que moi, celle du Bonheur ! Ce qui signifie que ton existence comblée en tout ne te remplissait pas, ne t'épanouissait pas... comprends-tu cela ? 

    "Je sais à quel point une insatisfaction permanente te poursuivait, te blessait... Tu as peut être  une possibilité de Chance inouïe de connaître ENFIN l'Amour véritable... Saisi-là ! 

    "Ne regrette rien ! C'est une perte de temps et nous ne pourrons jamais revenir en arrière.... Chacun de nos choix, autrement, pèserait comme un fardeau.... 

    "Ecoute, pendant que tu te douches, je vais chercher dans le Hall à côté de quoi petit déjeuner tranquillement toutes les deux dans ta chambre.. D'accord ? Allez, pense à Wanga qui nous attend, pimpantes et toutes fraîches... Il en a bien besoin, lui aussi... Je reviens, prépare-toi !"

    Mylan se levant prestement, se dirigea d'un pas décidé vers sa chambre en retraversant la Salle de Bain commune... et se rendit dans le Hall. Des distributeurs de toutes sortes de bonnes choses n'attendaient que son choix....

     

    FP n° 56 - Les Choix et le Destin

     

     

    Elle n'hésita pas : tant pis pour la ligne, elle choisit des barres vitaminées chocolatées qui, sans aucun doute, remonteront le moral de son amie, malgré les avertissements comiques des émoticones explosant sur l'écran comme des bombes. Puis des jus de fruits frais pressés à l'aide d'une machine .... 

    L'action la réconfortait ! Au fond d'elle même, elle était loin d'être fière ! A vrai dire, elle n'en menait pas large.... Tout comme Catlin ! 

     

    Un Chatbot masculin, habillé d'une combinaison moulante argentée, l'appela.... Elle crut qu'il allait la gronder sur ses choix alimentaires, mais non... Il lui apprit d'une voix douce que le "Boss" les attendait toutes les deux pour 10 H et qu'il les conduirait dès qu'elles seront prêtes ! 

    Ah ça, cette fois, elle n'en menait pas large du tout !!! Que leur réservait encore le destin ? 

     

    Luciole

     

    A suivre

     

    26/06/2019 : 1700 pages lues

     

    Episodes n° 1 à 35  : voir ICI (sur n° 35)

    Episodes n° 36 à 45 : voir ICI  (sur n° 45) 

    Epicode n° 46 - Révélations de Wanga- Jésus - Juan Diego - Notre Dame de Guadalupe - Espionnage du CDU - Pas de bot pour Wanga - Les Fang et Dieu Amour - La Peur de Mylan - Déception de Catlin - Mano muet - Complot du CDU

    Episode n° 47 - Le Chant en Langue ou glossolalie - Extase et Fou rire de Catlin - Le rire contagieux - Les locaux - Allégresse générale - l'Esprit d'Amour et les Fang - Thérèse d'Avila - "Le Grand Rire Divin" de Paul Claudel - Silence radio des bots de Mylan et Catlin ???

    Episode n° 48 - Les cigognes noires - Départ de l'Hôtel de Libreville - La Brume - les insectes - Procréation - le Marigot - les cigognes noires - les nids des cigognes noires - le Vol des cigognes noires - Départ

    Episode n° 49 - La MOTO gabonaise - les routes à touristes modernes - les Pistes en latérite gabonaises - Pistes bourbeuses en saison de pluie - La Moto - En route pour la Lopé...

    Episode n° 50 - le Traquenard - Les Grumiers - les Appels de phares des grumiers - Barrage militaires et agents de la Sécurité annoncé - Terreur des amis - La Sécurité, force dangereuse secrète, arme du CDU - Fuite de Wanga dans la Jungle - Course folle dans la Jungle - le Drone des agents de la Sécurité - Appel de Wanga vers un scientifique de sa connaissance....

     Episode n° 51 - La Chanson du coeur - Wanga sacrifie sa vie - Le Monde dans les Ténèbres - La Puissance noire occulte - Fuite dans la Jungle - Scrupules de Mylan - Le héros virtuel et le vrai Héros - Wanga Héros pour Mylan et Catlin - les liens forts de l'amitié - l'amour de Catlin et Wanga - ces cons de bots..

    Episode n° 52 - Zones d'ombres - La brume dans la jungle - les Ombres noires cagoulées - Amis ou Ennemis ? - Alarmes incessantes des bots - la Grotte - Claustrophobie de Catlin - Le lac souterrain - le labyrinthe de couloirs obscurs - Panique des Femmes - La Paroi qui s'ouvre - le train de wagonnets ogivales - Vitesse folle vers l'inconnu dans les entrailles de la terre....

    Episode n° 53 - Le mystérieux Souterrain - Les soldats athlétiques - les Ombres noires - Les portes blindées - la Salle voûtée aux multiples désintégrateurs - Le Laboratoire - le Scanner cylindrique - l'Examen de contrôle - les Hologrammes médicaux - les bots déconnectés.

    Episode n°54 - Dans les entrailles du Souterrain - le Restaurant et la Salle interactive - le Salon coloré - les murs interactifs - le Sol intelligent - les Chatbots (robots parleurs) - le chatbot Helen - les couloirs blancs - la couleur blanche partout - la claustrophobie - Description du Souterrain - Refuge des Insurgés - le Restaurant - la Nourriture - La Salle interactive.

    Episode n° 55 - Chambres insolites - les couloirs balisés, les plinthes lumineuses - le Hall de réception du Dortoir des Hommes - Les casiers dans le Hall - l'immense et impressionnant Dortoir des Hommes - les capsules de couchage des Hommes - Epouvante de Wanga - Les Sanitaires et les Douches à air pulsé - les Chambres luxueuses de Catlin et de Mylan.

    Episode n° 56 - LES CHOIX et le DESTIN - La Voie de la Facilité et les épreuves - l'Inconnu - l'Aventure, arme à double tranchant - La bonne ou la mauvaise décision - Choisir est un risque redoutable - le Regret stérile du passé et des choses matérielles - La Peur de l'Avenir - la Terreur de Catlin - La complexité de la Vie - Colère de Catlin - le Déni - Le Monde d'En Bas et le Monde d'En Haut - Où se trouve la liberté ? - l'Acceptation - Choix = enrichissement - l'Epanouissement personnel - Vie = Fardeau ? - l'Acceptation = Force et Joie - les Regrets des choses matériels = faiblesse et dépendance - l'Instant = métamorphoses de l'Être - l'Insatisfaction permanente d'une vie comblée en tout - L'Amour véritable = Chance - le Petit Déj - Rendez vous avec le "Boss"= nouvelle épreuve ?

     

     

     

     

    Résumé pour les nouveaux lecteurs, 

    que je remercie vivement pour leur sympathique présence :

     

    Ce roman se rattache au Domaine de la Science Fiction et repose sur des faits scientifiques avérés, présentés comme futuristes.... bien que la plupart des éléments exposés dans ce roman sont déjà à la portée des Humains de l'année en cours, 2019... 
    L'Histoire se situe dans un FUTUR PROCHE et consiste à décrire le monde tel qu'il pourrait être en 2050.... c'est à dire DEMAIN !
    Cependant, cette Histoire appartient également au domaine fantastique qui fait intervenir une dimension inexplicable apparente des choses....
    Vous pourrez y rencontrer des pratiques d'interventions sur le génome humain à des fins d'améliorations de l'individu, permettant aux parents fortunés de pouvoir choisir les meilleures chances dans la vie à leur Enfant Unique imposé par le gouvernement.... Une sélection inégalitaire discriminatoire en résulte, laissant nombre d'individus sur la touche, la pauvreté de leurs parents ne permettant pas ce genre d'intervention fort coûteuse. Une bonne moitié de la population mondiale vit chichement du Revenu Minimum Universel versé par le gouvernement, le travail étant devenu une denrée rare réservé à une élite formatée.
    Cette Société profondément sécuritaire repose sur une élite technocratique manichéenne, toute puissante, fourbe et oppressive (le CDU : "Centre de Données Universel") uniquement centrée sur les algorithmes de "La Machine" créée par eux, omniprésente, dont le pouvoir s'exerce tant sur les esprits que sur les corps des individus du monde entier au moyen d'une "Intelligence Artificielle" (IA) ironiquement surnommée "Les Assistants Personnels" (ou les "bots"), puce implantée dans le cerveau des Humains.
    La vie dans les Cités (constituées par des Tours gigantesques reliées entre elles par de paradisiaques Canopées réservées aux piétons) se trouve totalement verrouillée sans cette IA, clé qui donne accès aux Administrations, aux logements loués par le CDU, la propriété privée étant interdite... au Travail, aux domaines médicaux, aux soins et même à tous les appareils ménagers des appartements...
    Quelques irréductibles individus y échappent encore, vivant aux confins des Jungles ou des Réserves mondiales... qui ne peuvent ni sortir de leurs territoires ni vivre dans les Cités.... Confinement qui ne leur permet pas de pouvoir bénéficier de la "modernité" technologique... 
    Les assurances du CDU, obsédées par une santé et une jeunesse éternelles, ne couvrent plus les risques des contrevenants, les individus étant condamnés à une alimentation rigoriste et à un poids donné, calculés et ordonnés par leur IA, véritable espion du CDU. Des examens médicaux imposés, permanents à l'aide de nanoparticules circulant dans le corps contrôlent sans cesse l'état de santé des individus.
    Pouvoir oppressif appuyé par une Police omniprésente, aux méthodes musclées... et par une Police secrète : "La Sécurité", particulièrement dangereuse, aux procédés expéditifs et douteux.
    Des enlèvements fréquents au sein des "Insurgés" de tous poils, ou des "Maniaques" présentant des troubles psychiatriques leur sont reprochés par une population mondiale terrorisée. Nul ne connaît leurs destinations ?
    Sauf la sage Mylan qui, brusquement, reconnaît son compagnon, scientifique dissident brusquement disparu, lors d'une retransmission holographique télévisée d'un reportage sur les ravages d'une violente tempête, due au réchauffement climatique, ayant secoué le monde entier, et plus particulièrement la Jungle et les villages gabonais.
    Avec son amie intime, la fantasque Catlin qui désapprouve mais la suit par goût de l'aventure et, peut être pour retrouver ses racines africaines, elle perd tout contrôle et décide de partir à la recherche de son compagnon.
    Mais le CDU, qui n'a aucun intérêt à ce que soit divulgué le sort des Insurgés disparus, veille ! "La Sécurité" se lance à leurs trousses. 
    Et Wanga, le débonnaire et sympathique guide gabonais de Mylan et de Catlin, se trouvera mêlé malgré lui aux déboires de ces deux amies. Il parviendra à les sauver in-extremis des griffes de "La Sécurité" au prix de sa vie, en empruntant des chemins de traverse dans sa bienheureuse Jungle gabonaise qu'il affectionne tout particulièrement... pour aller s'enfouir, lui, l'Homme des bois, avec ses deux nouvelles amies, au coeur d'un Souterrain crée en 2030 pour échapper aux insécurités climatiques et aux guerres intestines de part le monde... Souterrain très rapidement réquisitionné et modernisé par les Insurgés de tous milieux, échappés des Réserves, bagnes modernes dans lesquels le CDU les parquaient ...... 

     

     

    « FP n° 55 - Chambres INSOLITESFP n° 57 - "CERISE": le Superordinateur »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    15
    Mercredi 3 Juillet à 13:18

    Bravo pour toute cette imagination.Il est vrai que le futur  est à nos portes et tout évolue très vite.  Certains aiment la sécurité et une vie tranquille mais monotone; d'autres préfèrent l'inconnu et l'aventure .

    La canicule est partie;On souffle un peu.Bonne journée

    14
    Dimanche 30 Juin à 16:22

    Chacun se fabrique son propre confort. On est toujours à la recherche du mieux possible. Quelquefois, un rien vient bouleverser cet équilibre. D'autres ne peuvent pas avoir accès au confort car dépendant de tas de choses inaccessibles. Passe un bel été Luciole. Bises et bonne fin de dimanche.

      • Lundi 1er Juillet à 17:45

        Grand merci Elisabeth ... Je suis bien d'accord avec toi ! Pas facile d'être ! Le Bien Être ne passe pas forcément par le confort ! Le confort amollit, en effet ! Mais se confronter à d'autres réalités peut faire peur.... à juste raison... car comme tu l'énonces si bien, un grain de sable peut provoquer une catastrophe dont  on se dépêtre difficilement !

        Je commence à aller mieux, bien que mon pied gauche soit encore à moitié paralysé... ce qui me provoque des déséquilibres ... Le grain de sable ! frown du coup, j'ai du mal à marcher, sauf avec mes bâtons de marche.

        Avec la canicule, nous ne sortons qu'en soiré ! Drôle de début de l'été ! 

        Bcp de bisous Elisabeth et bonne soirée toute douce

    13
    Samedi 29 Juin à 22:26

    Cela fait énormément de bien de dire ce qu'on a sur le coeur, j'en ai toujours été convaincue!

    Dire ce qu'on pense à une personne proche même si ça peut heurter, nous sommes les humains, les émotions font partie de nous et quand elles jaillissent, c'est la voix de la Nature qui s'exprime...

    Tous ces effets de machineries sont impressionnants, farouchement ambivalents, fascinants...

    Quant à L'Aventure, elle revêt bien des visages, tes héros savent très bien l'exprimer

    J'aime beaucoup ce qui a trait au Destin, j'en parle dans mon propre roman qui suit sa route et qui un jour, dans quelques années, sera sûrement comme je le souhaite ou du moins s'en approchera...wink2

    Toile du Wyrd, Nornes Magiciennes auxquelles je pense là d'un coup...

    Gros bisous Luciole et bonne suite sûrement très inspirée

    Cendrine

      • Lundi 1er Juillet à 17:35

        Coucou Cendrine

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Wyrd

        Je viens de prendre connaissance du Wyrd (le Destin) sur Wikipédia : c'est magnifique ! tu sais que ces légendes sont dans le Vrai ? Les nouveaux scientifiques allègent désormais que chaque être humain est relié aux autres par des sortes de "fils invisibles" qu'il serait trop long ici d'expliquer et que nos comportements peuvent se répercuter sur des personnes pouvant même habiter fort loin ? Ce qu'expliquent par ailleurs les enseignements de Jésus (Un membre du Corps est souffrant et c'est tout les membres du Corps qui souffrent !)...

        J'ai comme l'impression que, quand on sera capable de connaître et de comprendre le Monde de l'Esprit, il y aura de grandes surprises ! Car nous sommes matière, mais également esprit, j'en suis persuadée ! 

        Je n'ai plus de son sur mon ordi, ne peux donc pas te mettre une vidéo ici... mais va lire les vidéos de Philippe Guillemant (ou d'autres dont je en me souviens plus des noms) Il est physicien au CNRS... très en avance sur son temps semble t-il ?!, car controversé... Je pense que ces vidéos te plairont... 

        Il est plus facile de faire dire ce qu'on veut à nos héros et héroïnes que le faire en réalité ! En principe, je me tais... Silence radio ! Donc j'encaisse ! mal !!! Tant pis pour moi.... J'ai l'écrit bcp plus facile que la parole... 

        Peux tu me donner les coordonnées pour ton Livre ? Il m'intéresse ! Merci

        Je t'embrasse très fort en te souhaitant la meilleure condition physique possible

        Sommes comme dans le Souterrain : enfermés avec volets fermés, clim et ventilo ! pfff ! sortie seulement en soirée et on suffoque même à 22 H ... 

        A bientôt et tellement de mercis pour tes commentaires qui m'apportent bcp !

         

    12
    Jeudi 27 Juin à 14:13

    Décidément la vie n'est pas facile en dehors comme au dedans pour les deux amies... allez courage les filles! vous allez vous en sortir... elles n'ont pas fait tout ce chemin pour baisser les bras quand même...

    Ce qui est rassurant, ce sont les barres chocolatées... elles existent encore dans ce monde de brutes! ;-)

    Bisous

      • Lundi 1er Juillet à 16:57

        Dans ce Monde du Dedans, je pense qu'elles sont nécessaires au bon fonctionnement du moral !!! he Dommage qu'elles sont devenues pour moi une trop grande source calorique et surtout glucidique... Snif ! 

        Se retrouver dans l'obligation soudaine de changer complètement de vie doit être extrêmement angoissant... Mais elles se rendront compte qu'on peut être des battants même dans un milieu à priori hostile ! Il suffit de le vouloir...

        On va leur laisser une période d'adaptation !

        Gros bisous Maryline et bcp de mercis pour ta fidélité...

        A plus !

         

    11
    Mercredi 26 Juin à 12:28

    Coucou Luciole

    Ravie de retrouver tes héros, un peu fatigués de toutes ces nouveautés;

    J'avoue que comme Catlin, j'aurai détesté me retrouver sous terre entourée de toute cette machinerie... quelle horreur!

    Bisous

      • Lundi 1er Juillet à 16:52

        Un grand merci Livia pour ton assiduité à la lecture de ce "roman de SF"... 

        Mais j'ai bien peur que toute cette machinerie soit déjà en route... On le voit bien avec les formulaires administratifs à envoyer par Internet ... Internet qui prend une place importante dans la vie humaine actuelle. etc,etc....  

        Bref, la vie va se compliquer pour ceux "qui ne sont pas tombés dedans" ! Mais les petits enfants sont comme des poissons dans l'eau... saut qu'ils ne rendent pas tjrs compte à quel point cette eau risque de devenir empoisonnée...

        Je t'embrasse fort

        A bientôt 

    10
    Mercredi 26 Juin à 10:42
    daniel

    La vie n'est jamais sécurité et l'imprévu survient souvent au coin de la rue. L'imprévu peut être parfois une grande richesse…….Attention à notre confort qui nous endort doucement !!

      • Jeudi 27 Juin à 23:36

        Ah c'est beau aussi, Daniel ! Je te lis et suis avec bcp de plaisir... 

        Ça oui, le confort est l'ennemi de l'"Aventure" et de l'épanouissement  ! Ce passage m'a demandé bcp de travail, car c'est une leçon avant tout pour moi... S'écrire à soi-même est thérapie, parfois !

        Merci bcp et bonne nuit... Je vais me coucher, complètement éreintée et mari couché déjà

        A plus 

        Bisous

    9
    Mercredi 26 Juin à 06:59

    De belles réflexions. Savoir accepter ce qui vient à nous, ne pas se perdre  en vains regrets, savoir changer la boue en or, les souffrances en fleurs radieuses...J'attends la suite

      • Jeudi 27 Juin à 23:32

        Coucou Gazou

        J'aime bcp ton commentaire, si bien exprimé ! Savoir changer la boue en or ! Waouuuh ! c'est beau ! Un mantra à retenir ! surtout dans les moments de cafard...

        Merci !

        A bientôt... un énorme repassage m'attend... (Heureusement que nous avons la clim !!!) Alors la suite sera pour plus tard ! bad bad

        Bisous

    8
    Mercredi 26 Juin à 04:15
    colettedc

    Oui, qu'est-ce qui peut bien les surprendre encore ! Moi de même, je n'en mènerais pas large du tout !

    Merci Luciole ! C'est toujours aussi intéressant !

    Bon mercredi,

    Gros bisous♥

      • Jeudi 27 Juin à 23:26

        Coucou Colette

        Ayant passé toute la journée en grande fête de mariage particulièrement réussie avec une célébration Eucharistique très belle et émouvante, je suis en retard.... Mille excuses !

        Il a fait une chaleur éprouvante... Une belle balade dans le Domaine où nous étions le long d'une rivière, à la recherche de sa Source : Superbe !!! Un beau final !

        Merci pour ta réponse amusante, j'ai bien ri ! A vrai dire, tout comme toi ! J'ai déjà un mal fou à contrôler ma peur des ascenseurs, pourtant bien pratiques, mais l'espace est bien trop réduit pour moi... Nous avons visité des mines dans le Nord, trèèèès humides et glaciales, et j'avais hâte de retrouver le soleil, même s'il cognait dur.... 

        Je t'embrasse fort et à bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :