• FP n° 60 - APOCALYPSE

     

     

    FP n° 60 - APOCALYPSE

     

    FUTUR PROCHE n° 60

     

    APOCALYPSE

     

    "Viens Catlin, place toi devant l'écran panoramique, prend une chaise, assieds-toi,  et regarde bien ! Voilà ce que veut faire La Machine et ses comparses : détruire l'Humanité à très court terme, pour la remplacer par des androïdes parfaits et parfaitement stupides soumis à La Machine.... 

    "Je suis désolé, Catlin, vraiment désolé...." (EPISODE PRECEDENT n° 59 - ICI)

     

     

    Sur l'écran panoramique tridimensionnel, un faisceau bleuté balayait lentement la brume cotonneuse qui ensommeillait la Forêt, dans laquelle se devinaient les contours fantomatiques et familiers d'un 4X4.

    Lourde masse grise luisante du véhicule, métamorphosée par la pâle lueur bleue diffuse en une gigantesque carapace vaporeuse et moirée d'un scarabée.

    Dans la fraîcheur de la nuit qui s'égouttait en fines gouttelettes en suspension se diluait un souffle puissant de moisissure et de senteurs végétales. Il se répandait en lourdes volutes dans la Salle de Contrôle et assiégeait les narines des Femmes et des Hommes assis devant l'immense écran.

    Persistance cauchemardesque d'une présence en embuscade, source de la clarté bleutée, qui épiait la nuit spongieuse comme un gros insecte de mauvaise augure, trahie par des sifflements aigus  caractéristiques et par les pulsations saccadées des rotors... UN DRÔNE ! Les "yeux" qui s'étaient collés aux Femmes et à Wanga, guettaient ... 

    Furtive cellule de vie qui glissait lentement au-dessus de la touffe grise malodorante de la Forêt momifiée... 

    L'humidité glacée de la Forêt, lourde de tous les dangers sur terre comme célestes, de relents de cave ainsi que des lentes circonvolutions douteuses du Drône laissaient présager un mystérieux événement que l'on devra déchiffrer, décoder, sous peine d'être profondément désorienté.... 

    Confortablement assises, mais tendues à l'extrême, les deux amies attendaient, le souffle court, que les choses malmenées, les choses pesantes, les choses latentes... aboutissent enfin !

    Une vérité redoutable était plus supportable que cet engluement dans les marais de l'Attente... cette Attente qui enlisaient les prises de décisions, repoussaient les lendemains.....

    Le faisceau bleuté se stabilisa au-dessus du 4X4... 

    Et devant les yeux médusés, les yeux pétrifiés des Femmes et de Wanga, une lumière dantesque, éblouissante, frappa soudainement le véhicule... qui se volatilisa instantanément ... désintégré...

     

    "Regarde comme il est beau, ce costume de Lumière" la sermonnait souvent sa maman quand Catlin renâclait à prendre le chemin de l'école dans son immense Tour... 

    "A chaque fois que tu endosses ce costume du Savoir, c'est de la Lumière qui jaillit en toi ! C'est de la poussière d'étoiles, c'est ton Soleil, il est comme les nuages qui donnent la pluie bienfaisante qui nourrit et vivifie... Il est le sourire des enfants heureux, les noms de tous les grands Hommes, des Femmes célèbres de par le monde....

    "Tu dois grandir, Catlin, grandir pour pouvoir continuer à porter ce costume de Lumière....

    "GRANDIS, ma Fille !"

     

    "La Lumière est une carotte, une drogue " se désolait Catlin, ado, qui s'écoeurait de ses longues veillées épuisantes, de ses sommeils trop courts, de ses sommeils agités. Elle se sentait asséchée par des études pesantes obligées, imposées par le CDU...

    "Elle croûlait sous son uniforme qui régentait toute sa vie...

    "Devra-t-elle creuser de toute éternité son sillon de Lumière ?............" 

     

    Puis le Drône s'éleva lentement et s'enfuit rapidement au-dessus de la Canopée de la Jungle.

     

    Livides, les deux Femmes et Wanga regardaient, effarés, la nouvelle clairière qui signifiait le vide, l'absence des arbres, de la végétation, du véhicule et même de la brume. Il ne restait qu'un immense trou béant dans la Forêt exotique... comme un accro dans un tissu... que la vitalité végétale se chargera bien vite de repriser.

     

    "Vous avez été victimes de représailles" déclara sourdement Dan en éteignant l'écran. 

     

    Elles sursautèrent, comme réveillées par le son de la voix du Boss

     

    "Vous comprenez désormais à quel point vous avez intérêt à vous mettre à l'abri pour quelques temps...
    "Il va falloir agir rapidement pour vous soustraire au danger qui pèse sur vous... Croyez bien que nous vous aiderons comme nous le pourrons.... 

     

    Plongées dans une profonde stupeur, les Femmes ne répondirent pas.... Wanga se contenta de lancer toute une bordée de jurons qui le soulagea momentanément.... 

     

    "L'uniforme de Lumière que Catlin avait endossé bien malgré elle si longtemps, qui avait statufié toutes les fibres de son Être et même celles de son coeur, l'écrasa soudain de toute sa masse de pierre... Il ne l'avait pas préparée à une telle éventualité ! Elle n'avait rien vu venir ! Malgré tous les avertissements de Dérik, puis ceux de Mylan et enfin les dénégations feutrées de ses parents... 

    "Elle n'avait rien voulu savoir, RIEN !

    "Et elle eut brusquement conscience combien les individus s'ébattaient dans les plaines stériles du Savoir imposé selon les critères des dirigeants.... avec l'inconscience des enfants dans un Parc de Jeux.... C'était avec leurs vies qu'on jouait, qu'on gagnait le gros lot !...."

     

    L'enfer qui, brusquement, s'était déchaîné sous ses yeux, avait transpercé sa torpeur habituelle... et la dépouillait brutalement de toute cette vie improbable pour une cause perdue d'avance... Violent désenchantement de toute sa vie passée.... 

    Il allait falloir apprendre désormais à transgresser l'absurdité des Lois des vieux décideurs  - "de la dernière heure" - selon le Boss, aux appétits carnassiers.... 

    Cette vision cauchemardesque, cette vision d'apocalypse, comme un signe de Fin des temps, ventousait sa substance, la laissant inerte, vidée... et la liait à jamais aux images monstrueuses véhiculant la mort, violente et cruelle... Dégoût indicible, inexprimable... 

    L'ombre spectrale des "yeux" ignobles , cyniques, maléfiques... la glaçait d'une solitude affreuse !

    Elle pourrait demeurer là, affalée dans son fauteuil, tous ses muscles, tous ses nerfs, tous ses tendons tendus à vif, des heures durant, à digérer l'indigérable..., engluée dans une immobilité hypnotique... comme un serpent qui aurait avalé une proie bien trop grosse pour lui.... 

    Elle pressentit un avenir fertile en surprises... Son pouls battait fiévreusement...

    Catlin se sentait tellement salie... déshéritée... Ce mot la fit à peine sursauter, tant elle savait, au fond d'elle même, qu'elle avait pensé... qu'elle avait compté, tant compté sur la confortable fortune de ses parents après leurs morts..... une mort qu'elle ne souhaitait pas, qu'elle appréhendait, mais qui était inéluctable.... Fortune qui lui aurait procuré une vie facile, sécurisée... une vie de plaisirs.... Ses parents n'avaient même pas envisagé autre avenir que celui-là pour elle .... 

    Une chaleur de honte l'envahit... la raidissant à l'extrême... Sa mémoire se fourvoyait dans un magma de souvenirs compacte, de souvenirs coupables... Son étrange regard intérieur la fouaillait sans aménité... Cette fois, elle comprit combien elle touchait les bas-fonds de son être... 

    Elle se sentait comme assiégée par une maladie qui la dévorait... Elle eut brusquement l'ardent désir d'être délivrée  de tout mal... d'être délivrée... elle ne savait plus de quoi, au juste ... 

    Quelque chose en elle craquait, c'était comme une débâcle.... Comme si ses ténèbres s'entrouvraient ... 

    Un déferlement de lassitude...  avec au ventre un terrible creux du futur ..... qui figeait le coeur....

     

    La Salle de Contrôle se chargeait d'une subtile et dense électricité.... Catlin s'embourbait dans le silence... Il y avait comme quelque chose de lugubre dans son regard fixe, dans l'immobilité de son visage... 

    Les Hommes et Mylan la regardaient avec angoisse... 

    Ces longues minutes hagardes pesaient à Wanga ! Il avait subi la perte de son véhicule, qu'il avait réussi à acquérir grâce à la laborieuse collaboration de toute sa Communauté, avec le fatalisme d'un Homme heureux d'avoir la vie sauve.

    Seul son amour pour Catlin le torturait, lui importait... Curieux paradoxe que cet amour qui obscurcissait et éclaircissait son ciel.... Mais il savait d'instinct que toutes ténèbres enfantaient la Lumière....

     

    Tout à coup, Catlin leva le bras droit, poing fermé... Puis elle ouvrit sa main crispée sur ses souvenirs, sur ses défaites, sur ses lâchetés, sur toute sa vie passé, sur son futur compromis... Son visage se détendit...  un léger sourire flotta, indécis encore, sur ses lèvres serrées...

    Puis elle souffla sur sa main, d'un puissant souffle... et elle se déprit de tout son fardeau.... de l'inéluctable aux conséquences irréversibles qui les rendaient clandestines, Mylan et elle.. et puis Wanga...

    Et il n'y eût plus d'autre soleil que celui, artificiel, du Souterrain... Pour un temps seulement , avait promis Dan ... Voilà ! C'était comme ça ! 

     

     Luciole

     

    A SUIVRE

     

     

    Episodes  n° 01 à 35

                  n° 36 à 45

                        n° 46 à 58

     

    Episode n° 59 : La Salle de Contrôle - Malaise de Catlin - la gigantesque rotonde - les machines innombrables - l'immense Ecran panoramique - Déception amoureuse de Wanga - Magnifique Dan "le Boss" : un Viking ? - Coup de coeur de Mylan - Les Peurs de Catlin - les présentations de Dan - Modifier le bot de Catlin ? - Passion de Catlin : la botanique - Angoisse de Catlin - Discours du Boss sur sa Communauté Souterraine - Les bébé africains et les serpents - le Mal : le CDU ...

     

     

    Résumé pour les nouveaux lecteurs, 

    que je remercie vivement pour leur sympathique présence :

     

    Ce roman se rattache au Domaine de la Science Fiction et repose sur des faits scientifiques avérés, présentés comme futuristes.... bien que la plupart des éléments exposés dans ce roman sont déjà à la portée des Humains de l'année en cours, 2019... 
    L'Histoire se situe dans un FUTUR PROCHE et consiste à décrire le monde tel qu'il pourrait être en 2050.... c'est à dire DEMAIN !
    Cependant, cette Histoire appartient également au domaine fantastique qui fait intervenir une dimension inexplicable apparente des choses....
    Vous pourrez y rencontrer des pratiques d'interventions sur le génome humain à des fins d'améliorations de l'individu, permettant aux parents fortunés de pouvoir choisir les meilleures chances dans la vie à leur Enfant Unique imposé par le gouvernement.... Une sélection inégalitaire discriminatoire en résulte, laissant nombre d'individus sur la touche, la pauvreté de leurs parents ne permettant pas ce genre d'intervention fort coûteuse. Une bonne moitié de la population mondiale vit chichement du Revenu Minimum Universel versé par le gouvernement, le travail étant devenu une denrée rare réservé à une élite formatée.
    Cette Société profondément sécuritaire repose sur une élite technocratique manichéenne, toute puissante, fourbe et oppressive (le CDU : "Centre de Données Universel") uniquement centrée sur les algorithmes de "La Machine" créée par eux, omniprésente, dont le pouvoir s'exerce tant sur les esprits que sur les corps des individus du monde entier au moyen d'une "Intelligence Artificielle" (IA) ironiquement surnommée "Les Assistants Personnels" (ou les "bots"), puce implantée dans le cerveau des Humains.
    La vie dans les Cités (constituées par des Tours gigantesques reliées entre elles par de paradisiaques Canopées réservées aux piétons) se trouve totalement verrouillée sans cette IA, clé qui donne accès aux Administrations, aux logements loués par le CDU, la propriété privée étant interdite... au Travail, aux domaines médicaux, aux soins et même à tous les appareils ménagers des appartements...
    Quelques irréductibles individus y échappent encore, vivant aux confins des Jungles ou des Réserves mondiales... qui ne peuvent ni sortir de leurs territoires ni vivre dans les Cités.... Confinement qui ne leur permet pas de pouvoir bénéficier de la "modernité" technologique... 
    Les assurances du CDU, obsédées par une santé et une jeunesse éternelles, ne couvrent plus les risques des contrevenants, les individus étant condamnés à une alimentation rigoriste et à un poids donné, calculés et ordonnés par leur IA, véritable espion du CDU. Des examens médicaux imposés, permanents à l'aide de nanoparticules circulant dans le corps contrôlent sans cesse l'état de santé des individus.
    Pouvoir oppressif appuyé par une Police omniprésente, aux méthodes musclées... et par une Police secrète : "La Sécurité", particulièrement dangereuse, aux procédés expéditifs et douteux
    Des enlèvements fréquents au sein des "Insurgés" de tous poils, ou des "Maniaques" présentant des troubles psychiatriques leur sont reprochés par une population mondiale terrorisée. Nul ne connaît leurs destinations ?
    Sauf la sage Mylan qui, brusquement, reconnaît son compagnon, scientifique dissident brusquement disparu, lors d'une retransmission holographique télévisée d'un reportage sur les ravages d'une violente tempête, due au réchauffement climatique, ayant secoué le monde entier, et plus particulièrement la Jungle et les villages gabonais.
    Avec son amie intime, la fantasque Catlin qui désapprouve mais la suit par goût de l'aventure et, peut être pour retrouver ses racines africaines, elle perd tout contrôle et décide de partir à la recherche de son compagnon.
    Mais le CDU, qui n'a aucun intérêt à ce que soit divulgué le sort des Insurgés disparus, veille ! "La Sécurité" se lance à leurs trousses. 
    Et Wanga, le débonnaire et sympathique guide gabonais de Mylan et de Catlin, se trouvera mêlé malgré lui aux déboires de ses deux amies. Il parviendra à les sauver in-extremis des griffes de "La Sécurité" au prix de sa vie, en empruntant des chemins de traverse dans sa bienheureuse Jungle gabonaise qu'il affectionne tout particulièrement... pour aller s'enfouir, lui, l'Homme des bois, avec ses deux nouvelles amies, au coeur d'un Souterrain crée en 2030 pour échapper aux insécurités climatiques et aux guerres intestines de part le monde... Souterrain très rapidement réquisitionné et modernisé par les Insurgés de tous milieux, échappés des Réserves, bagnes modernes dans lesquels le CDU les parquaient ...... 

     

     EN PAUSE POUR UNE QUINZAINE DE JOURS, 

    Nous partons chercher la fraîcheur

    Normandie, Bretagne

    A bientôt cher(e)s aminautes

    Bisous

    « FP n° 59 - La Salle de contrôleFP n°61- EPHATA »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    33
    nini-d
    Vendredi 27 Septembre à 10:26

    un petit coucou en passant après ce long silence 

    amicalement 

    nini

    32
    Mercredi 25 Septembre à 11:40

    super article Luciole,la pluie a fait du bien mais a rafraîchi le temps,je te souhaite un très bon Mercredi ,bises

      • Mercredi 25 Septembre à 15:19

        Un Mercredi en Famille ! Des balades encore en vue pour Jeudi et Vendredi… Famille le WE… Ouch ! J'ai du mal à suivre, maintenant !

        Merci Jean Marie et à bientôt, dans la semaine prochaine. 

        Bises

    31
    Mercredi 18 Septembre à 08:06

    Hello bonjour Luciole

     

    C'est une Luciole qui m'a enchantée, bravo pour le gros travail fourni.

    Nous sommes un peu sur le même créneau, hihihi

    Le monde du futur proche, mes romans sont sur un fond scientifique mais je n'oublie pas l'humain.

    Toujours en attente d'un éditeur...

    Je repasserais de temps en temps

    Amitiés

     

    Jo

      • Mercredi 25 Septembre à 15:17

        C'est trop gentil Jo ! Merci bcp ! J'irai dès Lundi lire les blogs, j'ai de la Famille aujourd'hui et prise jusqu'à fin de semaine…. Avec mes excuses pour le retard apporté… 

        Je ne sais pas du tout si j'aurai le courage de chercher un éditeur… ??? trop compliqué !

        Bon courage à toi et bonne réussite

        Bisous

         

    30
    Lundi 2 Septembre à 11:13

    L'amour sortira -t-il grandit des ténèbres ? Attendons la suite.... Patiemment! ;-)

    bisous et bonnes vacances

      • Mercredi 25 Septembre à 15:14

        Merci de tout cœur Maryline

        Une bonne dose de patience en effet, merci de ton indulgence, car bcp d'imprévus qui m'ont tenue éloignée de la blogosphère… Je vais reprendre tout doucement dès la semaine prochaine, car Jeudi, Vendredi, et le WE de pris ! Une vraie folie, mais il faisait si beau  : ça en valait la peine ! 

        Pas encore pu me mettre à l'écriture… ça va être difficile de reprendre le fil de l'histoire. J'ai complètement oublié mes projets et idées…. 

        Bcp de bisous et à plus

    29
    Jeudi 29 Août à 11:46

    petit coucou en passant mon amie Luciole, il a fait beau et chaud et j'ai passé la tondeuse,je te souhaite un très bon Jeudi,bises

      • Mercredi 25 Septembre à 15:09

        Re-coucou, mon ami fidèle Jean Marie… Un gd merci pour ces bises que je chope au vol... Tu devrais venir chez nous, car Bernard pas encore eu le tps de passer la tondeuse et bonjour les chardons….  Il fait doux, mais petit pull s'impose

        Bisous

    28
    Mercredi 28 Août à 14:52

    On ne s'ennuie pas une seconde à te lire. Tout y est suspense, inattendu, rebondissements dans un monde qui nous dépayse totalement.

    Je reprends le blog début septembre.

    Bises

      • Mercredi 25 Septembre à 15:07

        Coucou Alain

        Comme tu peux le lire précédemment, bcp occupée tous ces tps ci ! une folie ! Désolée pour le retard à ton si gentil commentaire : un grand merci ! Pas encore concocté l'épisode suivant ! Je vais avoir bcp de mal à retrouver le fil… 

        Vais voir ton blog !

        Bcp de bisous

        Au fait, désormais sur Facebook (Surprise de Bernard qui m'a inscrite pour voir la Famille !) . Redonne moi ton Adresse Facebook, STP, car ne la retrouve plus dans tous mes papiers… 

    27
    Dimanche 11 Août à 15:52

    J'espère que tu as trouvé la fraîcheur...J'ai hâte que le thermomètre baisse et que je puisse respirer un peu plus librement

      • Mercredi 25 Septembre à 15:02

        Ah ça oui ! qqs passages ensoleillés et bop de pluie, 15° en moyenne et 22° au plus fort ! Rentrée en voiture avec épluchage vêtements au fur et à mesure route…. Arrivée 30° ! Puis Famille à la maison… suivie de balades avec un groupe d'amies… Plus de temps pour moi ! Départ des amies semaine prochaine… Serais à nouveau disponible….

        Merci de ta gentille visite

        Bisous

    26
    Samedi 3 Août à 13:16

    super article et bien Ecrit,il vas faire chaud alors je vais profiter de l'ombre,je te souhaite un très bon Samedi,bises

      • Mercredi 25 Septembre à 14:57

        Merci pour ta gde fidélité, Jean Marie et mes excuses pour le retard à ma réponse… Belles vacances plus longues que prévues, Famille à la maison ensuite, puis balades avec un groupe d'amies… Plus de temps semaine prochaine, car amies repartent… 

        Bisous

    25
    Mercredi 24 Juillet à 20:34

    bonsoir ma belle , merci de ton passage chez moi , ras le bol de cette chaleur et demain 40°, heureusement la météo annonce de la pluie pour vendredi et samedi et des températures qui redescendent , espérons qu'il n'y ai pas d'orages ,bonne pause , bisous

      • Mercredi 25 Septembre à 14:56

        Coucou Calinette

        Merci pour ton sympathique com ! Très en retard pour te répondre, désolée ! vacances prolongées et depuis, balades avec un groupe d'amies…

        Bisous

    24
    Mercredi 24 Juillet à 17:16
    Durgalola
    Merci pour ta visite. Profite bien de ton séjour breton. Ma sœur est dans la Vanoise, 26 degrés à 2400 m. Bises
      • Mercredi 25 Septembre à 14:53

        Coucou Durgalola

        Et grand merci pour ta visite ! Suis très en retard, car partie pluie que prévue… Magnifique Bretagne : un régal ! 

        Bcp de bisous et à plus… 

    23
    Mercredi 24 Juillet à 01:24
    colettedc

    ... elle se déprit de tout son fardeau ... alors j'ai bien hâte de lire la suite, Luciole ! En attendant, bon mercredi ! Gros bisous♥

      • Mercredi 24 Juillet à 13:58

        Coucou Colette

        Je voulais programmer la suite, mais je crains de ne pas avoir le tps ! Donc, la suite sera pour dans 15 jrs, le tps de rentrer, les lessives et le toutim.... 

        Merci d'être passée par ici, chère Colette... tes visites me touchent tjrs bcp !

        De bien gros bisous

    22
    Mardi 23 Juillet à 20:39
    daniel

    Pas facile d'ouvrir les yeux , de se remettre en cause !!

      • Mercredi 24 Juillet à 13:55

        A qui le dis-tu !!! il y arrive un âge où on n'y tient plus tellement ! trop fatiguant ! he

        Surtout en ce moment, nous ne sommes pas encore abonnés au Pastis, mais des pauses s'imposent avec le sirop zéro sucre et l'eau.... Fatigue terrible !

        Je crains pour la route demain, malgré la clim ! faisons heureusement une étape nuit hôtel et reprendrons route pour Normandie après-demain... Plus prudent et moins éprouvant ! Espérons trouver la fraîcheur !!!

        Merci de ta fidélité Daniel et de ta lecture attentive... J'y suis sensible !

        Bisous

    21
    Mardi 23 Juillet à 20:08

    J'avais du retard à rattraper. Tu as beaucoup d'imagination  et j'aime bien le parallèle entre le savoir, la lumière et tout le reste. Bonne soirée

      • Mercredi 24 Juillet à 13:49

        C'est très sympa, Fanfan... Merci bcp pour tes encouragements ! 

        Bonne semaine .... au frais ! ici, c'est infernal ! mettre le linge sur les fils est éprouvant tant il fait chaud !

        Heureusement que la voiture a la clim pour la journée de demain sur la route... 

        Je t'embrasse fort et à dans 15 jrs environ

    20
    Mardi 23 Juillet à 19:16

    Bonjour Luciole. Toujours avec autant d'imagination. Tu es extraordinaire et tu écris bien. 

    Passe un bel été. Ici, notre maison est toujours à vendre et nous attendons « L'acheteur »

    Il nous reste 9 mois avant de déménager près de nos enfants, dans un logement pour retraités où nous serons libres de venir et partir quand nous le voulons. Et non pas dans un mouroir comme certains le pensaient :-)) nous avons trop de choses à voir et à faire. La construction avance et suivons l'évolution avec des photos que nos fils nous envoient  et qui ont hâte que nous soyons près d'eux. 

     

    Au plaisir

      • Mercredi 24 Juillet à 13:46

        Merci bcp Ginette, je suis si ravie que cet épisode te plaise ! 

        Un été planquée au frais dans la maison, avec la clim... Des températures suffocantes... Ns ne sortons que dans la soirée : bcp de monde dans le village aux restos ou aux terrasses des cafés... C'est vivant !

        Ns partons cette nuit vers la Normandie et la Bretagne chercher des températures plus clémentes.. J'ai terminé une bonne partie des bagages... Petite pause en ta compagnie !

        Je pense que vous avez pris une bonne décision : après, ce sera trop tard pour vous ! C'est triste d'être loin des enfants... Je connais ce prob ! Du moment que vous êtes libres de vos mouvements !!! 

        Bon courage pour la vente et le déménagement... Pas un moment facile, il faut endurer ! Une fois installés, vous serez tout contents d'avoir sauté le pas !

        De bien gros bisous d'encouragements

    19
    Mardi 23 Juillet à 18:42

    Coucou Luciole.

    Je viens de rattraper mon retard tout en me régalant, c'est vraiment chouette ! Merci...

    Bises

     

      • Mardi 23 Juillet à 18:54

        Un grand merci ma chère Zaza... Pas bcp le tps en ce moment, suis dans les valises... pour une petite quinzaine de jrs... allons par chez toi.. chercher le frais !

        J'ai hâte de redécouvrir la Bretagne... 

        Gros bisous et à plus

    18
    Mardi 23 Juillet à 16:28

    Quand j'ai lu le titre, je croyais que tout le monde était tué, heureusement il n'en est rien, donc à bientôt la suite...

    Gros bisous

      • Mardi 23 Juillet à 18:52

        Ouf ! non ! sinon, je n'aurais plus rien à dire... he... Le tout était l'Acceptation des épreuves et ensuite accéder à une nouvelle vie en laissant la vieille derrière soi... 

        Merci infiniment, Livia

        A dans 15 jrs environ... partons en virée

        Gros bisous

    17
    Mardi 23 Juillet à 15:43
    c'est cauchemardesque. Un petit coucou et des nouvelles pendant ma pause estivale. Nous avons signé chez le notaire la vente de notre maison de Cergy. Nous rangeons maintenant ce que nous avons ramené aux sables d'olonne et l'aménageons pour lui retirer son caractère de maison de vacances. Nous choisissons de beaux meubles de qualité. C'est très agréable mais fatiguant. La semaine prochaine mes petites filles arrivent puis ma nièce et son fils. Bel été et à la rentrée. Bisous
      • Mardi 23 Juillet à 18:49

        Que c'est gentil Martine, de me donner de tes nouvelles ! MERCI !

        ça va changer ! un mauvais cap à passer... 

        Je vois que tu es toujours autant occupée... Pas rien, les déménagements (9 à la clé ! bouuuuh !)

        Chouette d'avoir de nouveaux meubles : nouvelle vie !

        J'ai eu des vagues successives d'estivants au début de notre installation dans le Var, puis le grand creux ! Ouf, ma fille arrive en Août ! Joie !!!

        Merci Martine... Bcp de gros bisous d'encouragment

         

        Nous partons pour une virée en Normandie, puis en Bretagne... Serais ravie de te retrouver début Août

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :