• FP N°9 - L'invasion espagnole

     

     

    LE FUTUR PROCHE n°9

    -----------------

    LES PRISONNIERS BEATS

    LA FUITE  

    L'INVASION ESPAGNOLE

     

    Un livre provoque des émotions physiologiques... Cependant, une description d'avalanche brutale ne déclencherons pas en vous le réflexe de fermer le livre pour vous protéger...

    Dans la réalité virtuelle : si ! Devant la même situation d'avalanche, votre réflexe sera de prendre la poudre d'escampette et de reculer le plus loin possible... 

    Vous oubliez que vous êtes en réalité virtuelle, dans un monde fictif, surtout si votre expérience est partagée avec plusieurs personnes...

    (Sciencespourtous-univ-lyon1.fr).

    La peur est aussi intense que dans la réalité pour la même situation. Le cerveau est convaincu que ce que vous vivez est réel... 

    La peur est exacerbée si vous savez ou pressentez quelque chose de terrifiant... L'anticipation est un facteur clé pour créer de l'épouvante... l'adrénaline se déverse à flot...

    D'autant plus que le jeu dans lequel vous évoluez se modifie en fonction de vos réactions. Le joueur fait corps avec le jeu et vice-versa !  vous agissez sur le jeu et le jeu agit sur vous ! 

    Il est même possible d'avoir des sentiments amoureux envers des personnages fictifs de la réalité virtuelle ! 

     

    Catlin et Mylan évoluent sur une plate-forme vibrante qui se comporte comme un tapis roulant leur permettant de marcher, courir, sauter... ou bien de croire s'élever comme dans un ascenseur, ou de voler...  dans la réalité virtuelle.

    (N'oubliez pas que des jeux virtuels existent actuellement, voire des jeux d'horreur, comme pour les films d'horreur, dans lesquels les joueurs sont immergés ... !!! ). 

    Donc, ce que vous lisez actuellement est tout à fait plausible !

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

    Les pagaies de certaines petites embarcations battaient l'eau des canaux entre les Chinampas (Jardins Flottants). L'eau clapotait le long des berges...

    Dans les branches des arbres, le cri plaintif d'un oiseau parodiait la souffrance...

    Des dindons gloussaient en se pavanant dans les Jardins.... 

     

     

     

    La chaleur écrasait tout !

     

    Les pieds nus ou les sandales, suivant le rang social, se croisaient sur les chemins de terre ; beaucoup se rendaient en Ville, quelques uns vers les Jardins flottants... 

    La foule aux visages bruns s'écoulait silencieusement dans la touffeur de midi !

    Mylan et Catlin faisaient corps avec l'expérience virtuelle qui leur était proposée.... Ce site grandiose les subjuguait....

    Sur les Chinampas, des femmes soufflaient inlassablement le feu entre les pierres avec des éventails tressés....  Une odeur épicée, qui s'échappait des chaudrons posés sur le feu, embaumait l'air.... 

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

    Vêtements féminins

    Les femmes s'étaient enroulées dans un long tissu formant une jupe blanche retenue par une ceinture brodée... en laissant leur buste découvert paré de fleurs. Des plumes chatoyaient dans leurs cheveux de jais...

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

    Vêtements masculins

    Les "pieds nus", hommes de condition modeste, étaient vêtus d'un pagne blanc qui entourait leur taille, passait entre les jambes, se nouait devant, en laissant retomber deux pans brodés devant et derrière...

    Quelques uns portaient également une sorte de manteau blanc en fibre d'agave ou en coton, "le tilmatli", simple pièce rectangulaire nouée sur la poitrine ou sur l'épaule gauche.... qu'ils ramenaient devant eux en enveloppant corps et jambes une fois assis...

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

    Les "sandales", les nobles ou les marchands, se paraient d'un tilmatli somptueusement brodé par les femmes tisserandes  "semblant copier le plumage chatoyant des oiseaux tropicaux" ou de "soleil, coquillages stylisés, poissons, formes géométriques abstraites ou autres....".

    "Certains hommes se perçaient la cloison nasale pour y insérer des bijoux de pierre ou de métal, se perforaient la peau du menton, sous la lèvre inférieure, pour y placer des labrets de cristal, de coquillage, d'ambre, de turquoise ou d'or" . Ils portaient sur leur tête d'immenses coiffes de plumes colorées....
    ("La vie quotidienne des aztèques de Jacques Soustelle)....

     

    Mylan et Catlin regardait s'écouler la foule bigarrée avec ravissement...

     

    Mylan se souvint des reportages qu'elle avait consultés avant de partir dans cette extraordinaire aventure virtuelle.

    Soumis à un système de "prédestinée" qui conditionnaient également leur survie éternelle dès leur naissance, suivant un mode hiérarchique bien déterminé ....

    Soumis aux aléas d'un univers fragile dominé par les dieux cruels exigeant toujours plus leur lot de sacrifices humains afin que le soleil renaisse chaque matin,

    Ou bien à la merci des catastrophes entrevues ponctuellement dans les signes des devins.....

    les aztèques étaient des êtres profondément pessimistes... et ne trouvaient sens à leur vie qu'à travers le labeur titanesque imposé dans les violents combats destinés à trouver de nouvelles victimes à sacrifier, les innombrables constructions des Cités ou les durs travaux des champs.... 

    Leur identité personnelle disparaissait au profit de la Communauté !

     

    Soudain, une peine infinie traversa l'air !

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béatsFUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Guerrier aztèque

    Prêtre aztèque

    Un groupe de prêtres, arborant des tilmatli (manteaux) noirs brodés de crânes et d'os humains, s'avança vers les deux femmes, en escortant une foule d'une cinquantaine de prisonniers aux yeux injectés cerclés de noirs et sourires béats, corps et visages blanchis à la craie, lèvres peintes en gris, coiffés de plumes blanches .... qui titubaient sous le lourd carcan de bois étranglant leur gorge.... 

    Neza  expliqua que les plumes blanches symbolisaient les premières lueurs de l'aube où l'âme des victimes ressuscitées s'envolera vers le dieu Soleil pour revenir au bout de quatre ans sous la forme de colibri...

    Un grand nombre d'esclaves, aux corps peints en jaune, aux visages vermeils surmontés de plumes rouges de perroquets, les entourait...

     

    Mylan et Catlin héberluées regardaient sans comprendre.... 

     

    Posément, Neza leur expliqua avec un sourire satisfait, que les prisonniers étaient soigneusement préparés par des jeûnes et des nuits blanches, dans des danses interminables et des drogues puissantes qui les anesthésiaient totalement.... 

     

    Mylan réalisa subitement pendant que Catlin s'empourprait de fureur....

    Les esclaves psalmodiaient une sorte d'incantation joyeuse que Neza traduisit fièrement :

    "Mourons tous et faisons que notre mort donne longue vie au Soleil et à la Lune... Aujourd'hui pour toi, demain pour moi....."

     

    "Chacun de nous connaît son sort dès l'enfance et s'incline" ajouta crânement Neza.... 

     

    "COURS, CATLIN, COURS" hurla Mylan terrorisée....

     

    Pendant qu'au loin, devant le Temple, s'élevaient la cacaphonie bruyante et caverneuse des conques, le fracas tonitruant des trompettes, le grondement sourd des tambours....

     

    Boostée par Mano (Intelligence Artificielle greffée dans le cerveau de Catlin), Catlin se jeta dans une course éperdue derrière Mylan....

    Tandis que Neza se lançait à leur poursuite, tentant de les rassurer en hurlant qu'il était leur protecteur et que rien ne pouvait leur arriver... 

    Jeune et rompu aux exercices physiques, Neza ne tarda pas à courir à leurs côtés en les exhortant au calme et à la confiance .....

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

    Quand, tout à coup, un bruit assourdissant ! Des êtres étranges, blancs, barbus, étincelants sous leurs vêtements de fer, montés sur des animaux inconnus, arrivaient au grand galop....

    Neza pila net, médusé, puis s'enfuit à toutes jambes vers les siens en hurlant "que des dieux inconnus venaient à eux...."

    Mylan comprit de suite ! 

    1519  : Le cupide Hernan Cortès, assoiffé d'or et de puissance, accompagné d'une petite troupe de quelques dizaines de soldats espagnols, fonçait vers Tenochtitlan.... 

    Espagnols et Aztèques, sur le plan social et moral, ne pensaient pas la guerre de la même manière... ainsi que sur la plan matériel .... 

    Pour les Aztèques, l'arrivée des Espagnols ressemblait à une descente de Martiens ! Comment pouvaient-ils répondre avec leurs armes de bois et de pierre, leurs pirogues et leurs troupes réduites à l'infanterie... contre les bateaux à voiles, les canons, les chevaux et les épées d'acier des Espagnols ? 

    Espagnols qui s'introduisèrent à Technotitlan avec des discours pacifiques pour finalement massacrer les Indiens....  
    Espagnols qui tuèrent tant qu'ils pouvaient, anéantissant leur civilisation, leurs dieux et leurs croyances, toutes leurs institutions politiques.... qui torturaient, violaient, volaient et marquaient au fer rouge de l'esclavage les rares survivants.... avec la complicité active de 30 000 indigènes provenant des peuples voisins, soumis depuis longtemps aux Aztèques et constamment saignés à blanc dans leur fortune et leurs enfants sacrifiés aux dieux.... 

    Espagnols qui apportaient à ce peuple plein de santé, toutes les maladies virales et infectieuses inconnues d'eux ... décimant tout le Mexique ! 

    Pour les Espagnols, une seule monarchie possible : celle de Charles Quint, une seule religion :celle du peuple espagnol .. 

     

    Le 13 Août 1521 tombait le dernier empereur aztèque, Cuauhtémoc ("L'Aigle qui tombe", c'est à dire le "Soleil couchant" : Nom prémonitoire !) La peur ancestrale aztèque, entrevue par les devins,  se confirma : le Soleil aztèque s'éteignait pour toujours.... 

    Les deux amies ne savent plus que faire, prises en tenaille entre les aztèques et les troupes espagnoles... 

    Un voile s'étendit brusquement sur le paysage puis sur les êtres humains... Le paysage se modifia subtilement autour des deux femmes.... 

    Tendue, Catlin attendait la suite avec inquiétude....  A SUIVRE... 

     

     

    LA FIN DU SOLEIL DE TENOCHTITLAN

     

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

    8ème Partie : Tenochtitlan - les Chinampas - les Jardins Flottants - Vie et moeurs aztèques - Genèse aztèque.

    « FP n°8 - Les Jardins flottantsMA BIBLIOTHEQUE »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    16
    Samedi 31 Mars à 08:45

    Tu nous fais littéralement vivre les événements de cette époque. Une immersion qui a également le mérite de nous remettre en mémoire certaines pages de la grande Histoire.

    Bisous 

    Alain

      • Samedi 31 Mars à 16:07

        Coucou Alain

        Une remise en mémoire à moi aussi ! j'adore fouiller dans l'Histoire.... Dommage que je n'aie pas de bibliothèque par chez moi.... 

        Merci de ta sympathique participation Alain et bon WE de Pâques... avec le soleil si possible ! 

        Chez nous, c'es mal parti ! 

    15
    Vendredi 30 Mars à 21:49

    Que de sensations fortes ! J'avoue que je préfère un réel plus ...calme !

      • Samedi 31 Mars à 15:27

        Coucou Capucyne

        Comme tu dis ! et encore, je n'ai pas présenté ce qui est proposé actuellement aux jeunes accros de jeux violents en situation "réelle" immersive avec les lunettes adéquates... 

        Je ne sais pas comment ces jeunes peuvent supporter leurs jeux si violents et traumatisants !!! beurk

        Mais les médecins et scientifiques lancent déjà des alertes.... contre ce début de "réalité virtuelle" .... qui n'est pas à la portée de toutes les bourses et pas encore bien au point.... 

        Alors imagine dans qqs années.... quand les jeunes seront transportés comme Mylan et Catlin dans un "réel si réel" bien que fictif, mais pas pour leurs cerveaux... Quel courage il faudra avoir ! 

        Merci Capucyne et bon WE de Pâques en t'espérant un peu de soleil ! 

        Chez nous auj, qqs éclaircies bienvenues mais ciel tout noir et qui se couvre de plus en plus et froidure ! 

    14
    Vendredi 30 Mars à 03:56
    colettedc

    Ah ! Chère Luciole, j'y serai pour cette suite, c'est certain. J'ai pris bien du retard dans mes commentaires, travail oblige ! Bon week-end pascal ! Bosous♥

      • Vendredi 30 Mars à 13:17

        Pas de souci chère Colette ! En ce moment, je sais à quel point nous sommes tous occupés...  Un grand merci de ta fidélité si gentille et bcp de bisous

        Bonnes Pâques à toi aussi...

        Auj, temps maussade, alternance de petites pluies et éclaircies... La Terre est contente, elle reçoit son compte d'eau pour l'année.... mais fait froid ! pas encore le printemps... 

        @+

    13
    Jeudi 29 Mars à 12:09

    C'est passionnant... bravo !

    Passe une douce journée Luciole. Merci pour tout.

      • Jeudi 29 Mars à 16:53

        Si contente que tu sois là, chère Quichottine : Merci bcp ! 

        J'adore te suivre dans tes aventures ou celles du Lutin bleu... 

        Journée repassage !  Temps bizarre, il pleuviote, puis timide soleil et re-pluie....  Du coup, on ne part plus en camping car.... fait trop froid ! frown

        Bcp de bisous en espérant te trouver en super-forme...

    12
    Jeudi 29 Mars à 12:05

    Que d'aventures et de rebondissements... C'est vrai que certains jeux virtuels sont bien faits et que les joueurs se transportent hors de la réalité, rêve ou danger... C'est la question à se poser... Mylan et  Catlin ne doivent plus savoir où elles en sont!

    Tu as une imagination débordante et prolifique!

    Bisous

      • Jeudi 29 Mars à 16:48

        Coucou Maryline

        Je ne me suis jamais éclatée dans un jeu virtuel... A vrai dire, je suis tellement froussarde que je ne sais comment j'y réagirais ??? Je n'ai jamais réussi à supporter un film angoissant ! c'est frustrant qq part ! Par contre, j'aime les films d'aventures ou surtout les livres, en priorité historiques ! 

        Merci pour le compliment chère Maryline et gros bisous

    11
    Mercredi 28 Mars à 17:02

    J'évite toutes les situations stressantes, et donc les jeux virtuels, comme les films d'horreurs, surtout le soir, ce n'est pas pour moi qui aime tant le calme. Bonne fin de journée. Bises.

      • Mercredi 28 Mars à 18:39

        Je n'ai jamais joué non plus dans les jeux virtuels ??? A part le scrabble et le solitaire... he quant aux films d'épouvante, je déteste car trop émotive ! Dès qu'il y a du "panpan", je boycotte ! 

        Merci Elisabeth !

        Bonne soirée toute douce et bisous

    10
    Mercredi 28 Mars à 14:40

    Félicitations Luciole, c'est un magnifique roman d'aventure que tu nous contes-là!

    Bises et belle après midi

      • Mercredi 28 Mars à 18:37

        Un grand merci Livia, tu me touches bcp... Je rêve de concocter un roman d'aventures... mais pas le temps ! j'aime tout particulièrement les reportages ... 

        C'est d'ailleurs pour cela que j'aime ton blog qui est si riche !

        Bouh ! un après midi hypermarché.... mais il fait si beau et doux... 

        Gros bisous

    9
    Mercredi 28 Mars à 07:08
    J'attends la suite avec impatience. Vont s'ils s'en sortir. Bisous
      • Mercredi 28 Mars à 18:33

        Merci bcp Martine

        La suite n'est pas encore concoctée... Je vais m'y mettre à la rentrée... 

        J'apprécie bcp ta fidélité et t'embrasse bien fort

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :