• Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème Partie

     

     

    LE PLOGGING

     

    Nany prit brusquement la petite fille dans ses bras et la serra doucement contre elle... Lou se détacha la première et entra dignement dans la cour de l'école.... en souriant ! (Episode précédent - ICI)

     

     

    Louise disposait d'un laps de temps d'une heure... Elle remonta dans sa chambre, ajusta une ceinture sur sa poitrine qui captera sa fréquence cardiaque, et indiquera ses pulsations cardiaques sur l'écran de sa montre connectée cardiofréquencemètres-chronomètre...  

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Montre connectée cardiofréquencemètre-chronomètre, tensiomètre, GPS...  etc, etc

    https://zoneled.fr/montre-cardio/

     

    Elle frotta ses pieds d'une crème anti-frottement, enfila des chaussettes en ClimaCool, qui protégeaient les pieds de l'humidité et les gardaient bien au sec, avec renforts au talon et avant pied pour éviter les frottements et les ampoules,

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Puis un tee-shirt à manches longues respirant en polyester sur son soutien-gorge spécial en polyester et Spandex (matière permettant au vêtement de garder sa forme), qui pouvait se porter seul (il ressemblait à un mini-Tee-shirt !) ou sous un Tee-shirt , enfila son tee shirt dans son pantalon de survêtement afin d'éviter les courants d'air, remit sa veste de survêtement agrémentée de bandes réfléchissantes afin d'être visible en forêt..

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Très frileuse, elle optait souvent pour un survêtement en polyester les jours d'humidité et surtout de plogging, car les nombreux arrêts pour ramasser les détritus la glaçaient... 

    Pour le jogging, elle se contentait de collants réducteurs de fatigue, munis de fermeture éclair au bas des jambes (plus faciles à enfiler et à retirer), qui maintiennent les masses musculaires et stabilisent les articulations en facilitant le retour veineux pendant et après l'effort.... en pressant sur les quadriceps, les ischio-jambiers et les mollets....

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Par temps chaud, elle portait plutôt pour un short baggy (plus long et ample qu'un short ordinaire, afin de ne pas irriter la peau tendre des jambes, ressemblant à un short de foot), ou des cuissards ou des corsaires suivant son humeur... et le soleil, les jambes ne se refroidissant pas dans les courses....

    Ainsi que des vêtements respirants qui éloignent l'humidité de sa peau en permettant à l'air de circuler entre tissu et corps, afin d'éviter de se refroidir...

    La plupart des vêtements de course, short ou cuissards sont équipés de poches intérieures dans lesquelles on pouvait glisser sa carte de crédit, clé de voiture ou de l'hôtel, ainsi qu'un carton portant ses coordonnées... sans oublier le téléphone portable.... 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     

    Coupe vent en Gore-Tex

     

    Elle se ravisa, et, malgré les remontrances prévisibles de Tom, se munit d'un coupe-vent supplémentaire  en Gore-Tex, matière imperméable qui respire très bien, à bandes réfléchissantes... (Le Gore-Tex est une marque fondée en 1957 par les frères Gore)

    Sait-on jamais !

    Elle la laissera à disposition dans le 4x4... au cas où ... bien que cette matière devienne bien trop chaude lorsque la température avoisine et dépasse les 10°C...

    Ce coupe vent est idéal pour se protéger des bourrasques de vent et de rester bien au sec en cas de pluie.... Elle pouvait également le ranger facilement dans sa pochette en cas de beau temps et le porter en ceinture.... Ah mais !

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Elle glissa dans son sac les lunettes de soleil running anti-buée (ne glissant pas !)  qui protégeaient du soleil et du vent, son bonnet polaire (car on perd environ 50 %  de chaleur par la tête) et des gants de soie sur lesquels elle enfilera de larges gants plastiques jetables très légèrement serrés aux poignets... (pour protéger ses gants de soie de la saleté des déchets)..... ses deux bananes et ses fruits secs logés dans une pochette isothermique, sa gourde remplie d'une boisson énergétique... et sa corde d'étirement.... 

     

     

    Etirements avec corde étirement Nylon 3 cm

     

    Louise hésita et, à la vue du soleil, rajouta dans le sac sa casquette faite de textile moderne aéré évacuant la respiration... Elle avisera sur place ! 

    Lors des deux séances ordinaires de jogging (sans ramassage de déchets) par semaine, elle mettait des mitaines par-dessus ses gants de soie, car les mains et les pieds sont les principales sources de perte de chaleur.... et ses doigts blanchissaient  les jours froids ou humides... L'organisme concentre toujours le sang sur les parties vitales, en priorité le cerveau,  au détriment des extrémités.

    Bien souvent, elle préférait les moufles plutôt que les mitaines, car l'air chaud emprisonné dans les moufles réchauffent mieux les doigts par temps froid... 

    Elle enfila la cordelette munie d'un sifflet autour de son cou, indispensable pour gagner un temps précieux lorsqu'on s'égare ou  se blesse.

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Sans oublier son cache-cou tubulaire running élastique en polyester  respirant et efficace, qui peut se remonter sous le nez... qu'elle enfila comme un col roulé... C'est un peu chaud au dessus de 6-7°C.... mais elle souffrait souvent d'une hyper sensibilité aux coulures glaciales dans le cou... Bonjour les cervicales !

    N'oublia pas non plus  sa couverture de survie...

    Et la pharmacie de secours suivant les recommandations de Tomy,  qui ne quittait pas le 4x4....

      

     

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     Waouh ! j'en veux un comme celui-là ! 

    Quelle expédition à chaque fois ! Une chance que son père ait financé une bonne partie de tout cet équipement.... qui occupait un bon tiers de son immense dressing ! 

     

    Tom ne supportait pas la prévoyance habituelle de sa cliente ! Pour lui, rien de pire que d'être trop couvert durant une course !

    Mais Louise était intraitable ! Elle craignait non pas la chaleur mais l'humidité qui rendait sa course particulièrement difficile... Il était si important de porter des vêtements adaptés, qui ne tiennent pas trop chaud mais bien au sec...  afin de réguler la température du corps ! 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     Claquage

    Par temps froid, les muscles se contractent de manière anarchique et nuisent au bon fonctionnement des articulations.... En effet, les muscles, qui doivent se relâcher par intermittences, ne le peuvent pas sous l'effet du froid ! Dans ce cas, un claquage était possible ! 

    Et puis, de toute façon, il était toujours possible de retirer une couche et de garder le reste...Le 4x4 rendait cet effeuillage possible !

    Louise avait refusé énergiquement de partir sans cet engin ! Que deviendrait elle en cas d'accident ? Elle n'était pas à l'abri d'une chute ou d'une blessure ! 

    Qu'importe les remontrances écologiques de son coach concernant la pollution des gaz à effets de serre... 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Tom avait dû s'adapter en maugréant  et prévoir des trajets permettant au 4x4 d'être au plus proche... et à portée des smartphones, même en pleine forêt !

    Les regards narquois des deux suiveurs, le chauffeur et le ramasseur de sacs remplis de déchets l'exaspéraient ... Ces hommes avaient conscience d'être des pantins au service de "Madame"... et se consolaient en le mettant dans le même panier qu'eux ! C'était visible !

    La Patronne était une excentrique ! Tom n'avait jamais vu un tel étalage de précautions et de luxe... 

    Il aurait préféré que sa cliente ne mangea pas avant la course... car les lourdeurs d'estomac mettaient mal à l'aise pour jogger efficacement et confortablement... D'ordinaire, ses habitués déjeunaient après le footing... A moins de petit-déjeuner trois bonnes heures avant la course.... 

    Mais Louise avait une façon bien particulière de respecter ses consignes personnalisées et ... fort coûteuses !

    Une chance qu'elle n'avalait pas trop de sucre, car son corps perdrait sa capacité de contrôler son taux de sucre sanguin ... ce qui la mènerait au diabète !

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Et, bien entendu, sa cliente souffrait de crampes très rapidement dès les premiers kilomètres, liées à la quantité de nourriture ingurgitée....

    Tom devait lui faire subir au moins vingt bonnes minutes d'échauffement en marche rapide, suivi d'étirements, afin de lui éviter blessures et maux d'estomac, avant d'entamer la course proprement dite... 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     Le coach Tom

    Une chance qu'elle avait été une habituée des salles de sport avant de commencer avec lui une remise en forme totale après la naissance de Louise-Hortense ! 

    Tom était loin d'être un petit "coachon"... Il exerçait depuis bien 20 ans avec une clientèle diversifiée mais aisée...

    Il avait souvent rêvé d'une vie au côté d'une femme et d'enfants aimants, mais son métier auprès de cette clientèle favorisée et fantaisiste ne le lui permettait pas ! Ils mangeaient toute son énergie et son temps ! 

    Ces personnes étaient sans cesse sur la défensive, méfiants, exigeants ! Parfois même, ils arrivaient à lui faire peur... Cette élite déconnait à plein tube, souffrant de maïeutique chronique (art d'accoucher quelqu'un de sa propre parole, arriver à lui faire dire ce qu'on voudrait qu'il dise)...

    Heureusement qu'il  s'était vite habitué à ce monde pour avoir la moindre timidité ! D'autres que lui, qui s'y étaient frottés, avaient très rapidement renoncés.... malgré les gains fabuleux... 

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     Tom 

    Tom était non seulement coach sportif, mais aussi coach de vie... Il aidait Louise à puiser dans ses ressources pour surmonter tous les problèmes qu'elle rencontrait, et à adopter  de nouveaux comportements.... 

    Il avait tout essayer avec elle grâce à de nombreuses séances de questionnements, sensées générer une prise de conscience qui pourrait servir de base aux futurs changements, mais l'inconstance et l'immaturité de Louise freinaient sans cesse son évolution... Elle optait généralement pour toutes les solutions de facilités à sa disposition.... Son extraordinaire intelligence et sa mémoire incroyable le lui permettaient !

    Comme beaucoup de surdoués, elle était instable, soumise à des tocs sécurisants qu'elle n'arrivait pas à dépasser.... Comme cette manie d'emmener toute son armoire de vêtements sportifs à chaque expédition, ainsi que ce besoin incontournable du 4x4 non loin d'elle...  Comme ce petit déjeuner auquel elle s'accrochait, qui la rendait malade, alors qu'elle était capable de jeûner ensuite de toute la journée pour perdre "un kilo de trop".... ??? 

    Le "savoir être"de Tom, acquis après des années de formations personnelles et beaucoup de volontarisme dans ses efforts afin de parvenir à son propre épanouissement, ne semblait pas suffisant pour amener sa cliente à davantage de sérénité... 

    Elle ressassait les mêmes rengaines, les mêmes émotions... Ses idées négatives tournaient en boucle... inlassablement ! Elle avait tant de mal à faire le deuil de sa vie brillante et insouciante d'autrefois... même si elle reconnaissait avec franchise être passée par de nombreuses embûches, frustrations, déceptions et découragements depuis sa plus tendre enfance... 

    Et pourtant, Tom avait la vocation ! Il avait vraiment choisi de se mettre au service des gens, en proposant des moyens concrets avec une grande ouverture d'esprit et beaucoup d'écoute, afin de permettre à ceux-ci de changer de comportements.... 

    Coach sur mesure, en quelque sorte, et, en prime, à domicile.... Ainsi, ses clients ne s'effarouchaient pas du regard des autres, comme en salles "privées" collectives... 

    Alors ? qu'est ce qui clochait avec Louise ? Par quel biais allait-il l'aider à trouver son équilibre et suffisamment de confiance en elle pour se réaliser pleinement ? 

    En roulant tranquillement tout le long de la route vers la Résidence de sa cliente, il revisitait toutes les techniques employées depuis dix longues années avec elle ... 

    L'indifférence chronique de Louise, son égocentrisme forcené , cette futilité exaspérante qui la caractérisait, lui portaient sur les nerfs, le désespéraient.... Peut être lui en demandait-il trop ?  Mettait-il la barre trop haute ?

    Peut être aussi n'était il pas à la hauteur lui-même, face à l'intelligence innée de Louise ? Se sentait il dévalorisé ? dépassé ? Elle avait une classe incomparable, cette jeune Femme ! Il subodorait une volonté de fer derrière la fragilité apparente ! Il fallait voir comme elle savait manier tout son petit monde de domestiques..... Elle l'avait bluffé plus d'une fois ! 

    Alors ?

    Puis il eut l'idée géniale de la responsabiliser enfin sur quelque chose  : l'écologie ! Et bingo : elle avait adhéré avec enthousiasme ! On progressait !!! On progressait !

    "Un corps sain dans un environnement sain" était devenu leur mantra...

    C'est fou comme cette connivence soudaine l'avait rendu heureux ! Il jubilait ! 

     

    Luciole

    A suivre

     

    Gare à l'eau qui dort - 11ème partie- Le plogging

     

     

     1/02/2020 : 130 visiteurs et 471  pages lues

    2/02/2020  : 182 visiteurs et 160 pages lues

     4/02/2020 : 222 visiteurs et 600 pages lues

     

    Nouvelle "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie : Damien

    4ème Partie : Louise

    5ème Partie : Justine

    6ème Partie : Lou (Louise-Hortense)

    7ème Partie : Lou

    8ème Partie : Le regard magique

    9ème Partie : l'Empreinte (1)

    10ème Partie : L'Emprise (2)

     

     

     

    « Gare à l'eau qui dort - 10ème partie - L'empreinte 2Gare à l'eau qui dort - 12è partie - les Enfants perdus »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    12
    Dimanche 2 Février à 22:26
    colettedc

    Mais, Luciole, cette connivence soudaine ne serait-elle pas un présage, en quelque sorte ! Merci pour cette page et je te dis à la prochaine que j'attends avec plaisir ! C'est si agréable de te suivre, tu sais !

    Bonne fin de soirée et belle semaine !

    Gros bisous♥

      • Dimanche 2 Février à 22:44

        Je suis profondément touchée, tu sais, Colette ! Merci de tout coeur ! Je ne peux plus faire gd chose maintenant, souvent dans le brouillard... Difficulté à me rendre sur les blogs ami(e)s... Alors qd tout va bien, je me dépêche et j'en profite !

        Mais suis contente d'avoir échappé à la cécité qui m'était promise, grâce à ces piqûres... donc, ne râlons pas !

        Je vais travailler à la suite dès que possible !

        Bcp de bisous, Colette, et encore merci

         

    11
    Dimanche 2 Février à 11:48

    En effet, pas écolo du tout le 4/4, et puis s'encombrer de tant de chose pour aller faire du jogging, c'est bien une idée de femme riche et désoeuvrée...
    Bisous

      • Dimanche 2 Février à 16:01

        Oh j'en connais une, pas riche du tout et encore moins désoeuvrée, qui emmène tjrs une bonne partie de son armoire dans le camping car pour les vacances.... ^^ he ou dans les valises... Non pas Tom, mais Mari qui râle ! Suis incapable de faire autrement ! Très très fâchée avec les valises !!!!! 

        Et tjrs bien trop couverte, car frileuse à l'excès ! Sommes allés balade à Bormes les Mimosas Vendredi, 18° là bas et .... j'ai crevé de chaud ! (mais ici 10° en partant, alors, évidemment !!!) clown

        Avons été habitués ainsi durant toute l'enfance ! Pas facile de changer !

        Qt au 4x4, c'est pratique mais pas écolo du tout, en effet ! Mais je connais joggeur aisé qui courait sur la route avec voiture et chauffeur le suivant derrière... Mon oncle était le chauffeur ! donc fait réel ! wink2 C'était "bien pratique" pour cet Homme et une sécurité !

        Un grand merci Livia et à plus

        Bcp de gros bisous

    10
    Dimanche 2 Février à 11:45
    daniel

    Une jeune fille un peu trop centrée sur elle-même à mon avis !! Elle va avoir de gros problèmes dans la vie !

      • Dimanche 2 Février à 15:57

        Coucou Daniel

        Une Femme qui a été complètement délaissée enfant par ses parents et s'est recroquevillée sur elle-même ! Et ce n'est pas son mari actuel qui l'aidera à changer !  J'espère que sa fille Lou ne suivra pas son exemple  !

        Et effectivement, Louise a de gros probs dans sa vie ! L'égocentrisme et le repli sur soi empêchent l'épanouissement personnel !

        Mer Daniel et à bientôt

        Bisous

    9
    Dimanche 2 Février à 10:17

    Tom va - t - il réussir à change Louise ? En tout ce plogging est une tres bonne idée . Merci pour tes écrits toujours tres bien documentés et très intéressants .

    Bises 

      • Dimanche 2 Février à 15:50

        Oh merci Gisèle, c'est très agréable de te lire ! 

        S'il n'a pas réussi en 10 ans, ça va être difficile ! Une catastrophe dans la vie de Louise parviendra t-elle à la transformer ? 

        Je découvre le plogging : ne connaissais pas ! Super, de chercher des infos sur le Net : c'est fou ce qu'on apprend !

        Gros bisous

    8
    Dimanche 2 Février à 05:00
    Je fais du jogging plusieurs fois par semaines. Elle fait tout ce qu'il ne faut pas faire. Je pars courir à jeun et je ne me couvre pas trop mêmme si je suis frileuse. La derniére couche que je mets l'hiver est toujours à fermeture éclair pour pouvoir la retirer dès que j'ai chaud et là Nouer autour de ma taille car je n'ai pas de 4x4 pour me suivre. Pour éviter les crampes il faut surtout boire de l'eau et en respirant inspiré par le nez et souffler par la bouche. Bisous et bon dimanche
      • Dimanche 2 Février à 15:46

        Coucou Martine

        Et c'est bien pour cela que Tom se creuse les méninges pour l'amener à d'autres manières de faire...

        Il est vrai que je suis un peu comme Louise : j'emporte tjrs bien trop dans le Camping car, au grand désespoir de mon mari, et suis très très frileuse, tjrs bien trop couverte.... Mais mes parents trèèèèès précautionneux qui nous ont habitués à être ainsi ! Pas facile de réagir autrement.... bad

        Espérons que Tom arrivera à la faire changer d'avis !

        Je t'envie vraiment de pouvoir jogger ! J'aurais aimée ! J'étais bonne coureuse enfant ! Si têtue que j'arrivais souvent en tête, pour faire plaisir au prof... ! mais malade ensuite... A vrai dire, un prof de gym pas à la hauteur qui ne donnait aucun conseil : il fallait juste "être en tête" et basta ! Mes parents m'ont interdit le stade ensuite, et la  gym (certif médical !) bad bad bad Pas facile d'être enfant !

        Me suis rattrapée ensuite, avec 2 bonnes heures par jour de gym en salle ou chez moi pdt lgpts, mais dos a posé grave prob et plus possible depuis 2015 ! pfffff

        Merci bcp Martine et  gros bisous

         

    7
    Dimanche 2 Février à 01:52

    Bonsoir Luciole. Je tenais à venir te dire bonjour. Tu es une femme pleine d'imagination que j'admire. Bonne continuité.

    Au plaisir

      • Dimanche 2 Février à 15:28

        Coucou Ginette

        Alors là, tu m'honores bcp ! Merci infiniment, vraiment !!! Disons que j'aurais bcp aimer jogger... si j'en avais eu le tps ! Alors je me suis fait plaisir en cherchant les infos ...  Ainsi, je jogge à travers mes personnages ! he

        Maintenant, c'est trop tard ! snif ! il faut me contenter de promenades (avec bien du mal désormais !)

        Je vais tâcher de continuer mon blog, mais quel tiraillement entre tous les RV !!! C'est extrêmement rageant de devoir tjrs reporter ce qu'on aime .... 

        Je t'embrasse bien fort et te souhaitant une très bonne forme

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :