• Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie

     

     

    Musique d'ambiance

     

    LOU 

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

     

    NAISSANCE ET MORT

     

    En attendant, elle restait une enfant posée, studieuse, obéissante et particulièrement discrète. épisode précédent cliquez sur la phrase...

     

    Lou se laissa embrasser tranquillement par sa mère dont elle connaissait la tendresse. Mais, lassée par les sempiternelles disputes de ses parents, elle se sentait comme morte de l'intérieur, ne ressentant plus rien... 

     Depuis qu'elle existait, elle subissait cet état insoutenable. En fait, depuis sa naissance !

    Sa naissance en était-elle la cause ???

     

    Elle avait acquis au fil des années une connaissance terrifiante: la vie est sans fondement, elle est insensée ...

    Qu'est- ce que la réalité, sinon celle que chacun se fabrique avec sa culture, sa religion, ses traits de caractère, son rang social ???

    Le rang social ! Ses parents ne révélaient que trop leur rang social, étalaient leur richesse : stupidité de leur part qui étouffait Lou !

    Ils s'empêtraient dans des apparences que rien ne justifiait....

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     Passé et présent

     

    Lou estimait que sa naissance, tant pour eux que pour elle, était un désastre...

    Dans l'insanité de sa vie, sa naissance était un éternel présent vieux de dix ans... Fallait-il s'astreindre à remplir cette vie insensée, de jour en jour, d'heure en heure, de choses, d'oeuvres, d'états, dont elle en reconnaissait l'inutilité ? 

    Lou devra se débrouiller seule, sans impatience. La cruelle désillusion ressentie depuis sa naissance l'avait affranchie de toute précipitation.... Elle n'avait plus besoin de justification.

    Seule, elle avancera pas à pas, pour gagner son autonomie.... reconquérir une raison d'être !

    Parce que, dans le temps présent, elle se sentait coincée entre une naissance funeste et l'étrangeté d'un avenir rempli d'ambiguïté....

    Elle se devait de survivre à sa naissance, comme elle avait survécu au désamour de ses parents... Même si, avec lucidité, elle savait qu'elle en garderait des cicatrices qui, déjà, souvent, la brûlaient à l'excès.

    Mais sa froideur, acquise laborieusement, la préserverait.

    Une absence d'émotions la remplissait toute. Cette sécheresse la détachait de tout. Son âme n'avait plus besoin de rien d'autre que de se nourrir intellectuellement... Même la nourriture physique ne l'intéressait plus ! Elle ne mangeait que du bout des lèvres....juste pour maintenir le corps en bon état de marche !

    Se nourrir intellectuellement, là résidait sa sécurité !

    Sans cela, la stérilité de ses jours la rendrait incapable de convertir cette sécheresse en victoire, de surmonter la consternation de sa naissance.

    Il fallait bien avoir un but dans cette désillusion de la réalité ! Même si rien, en fait, n'était consistant, même si tout était illusoire.... 

    Comme l'était le désamour de ses parents, une illusion de vie, un jeu traîné au long des jours...

    Ils piétinaient dans le virtuel.... elle les observait s'affronter, lui dans les hurlements de son importance, elle par son silence obstiné enfiévré de contingences protocolaires, de futilités bien pensantes..... 

    Ah oui, Lou avait mal à sa naissance ! C'était un obstacle quasi infranchissable, un abîme inconcevable... tout le reste n'était que désert et simagrées... 

    Finalement, elle avait fini par opter pour le silence et l'intelligence  de sa mère et l'ambition de son père : réussira-t-elle ainsi à combler le vide de ses jours ? Le vide de leur désamour pour elle ?

    Fallait-il un jour se pardonner d'avoir voulu naître ? 

    Elle s'était enfin décidée à demander ce matin à Nany, avant l'arrivée de sa mère :

    "Nany, à quoi cela sert-il de naître puisqu'on va mourir ?"

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

    Malaise visible de Nany ! Un seul mot lui venait aux lèvres : "Mystère !", mais il fallait bien répondre à cette petite bien trop précoce....

    "Ne lui flanquez pas de tourments métaphysiques" avait ordonné le père

    "Parlez lui en adulte !" exigeait la mère

    Que faire ?

     

    "La pensée de la mort à votre âge ne vous aidera pas à vivre, ma chère Lou" tenta Nany, choisissant soigneusement ses mots en rapport avec les exigences du père de l'enfant,  "vous êtes bien trop jeune pour y exercer votre pensée...

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

      

    "Mais si vous voulez bien de mon opinion, toute relative, discutable : la mort n'est qu'un passage vers une nouvelle vie ! Votre Conscience, votre bien le plus précieux, survivra dans un Monde de Plénitude... "

     

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

    "Ce n'est pas l'avis de père !" la coupa vivement la gamine "il parle de morgue, de tombe dans laquelle le corps pourrit et devient poussière ... D'ailleurs, dans les tombes anciennes ne se trouvent que des ossements ..."

     

    "C'est exact, mademoiselle" répliqua calmement Nany " mais vos pensées, vos émotions, votre caractère, l'essence même de votre être sont stockés dans votre Conscience qui sera projetée hors de votre corps au passage de la mort... 

    "Quant au laps de temps entre votre naissance et le moment de la mort" continua t-elle vivement, peu désireuse de décrire la mort à une enfant si jeune " je suppose que vous voulez parler de la souffrance engendrée par la vie ? Est-il nécessaire de souffrir afin d'obtenir la Connaissance ?

    "Mais Lou, peut on raisonnablement penser acquérir le Savoir sous toutes ses formes sans endurer les épreuves nécessaires pour l'obtenir ? 

    "Il faut beaucoup de courage et de constance pour accepter de vivre, pour apprendre à vivre... Les niais n'ont pas cette grâce, ce privilège, cette pulsation de vie... Ils s'échinent à faire semblant pour quelque chose qui ne les intéresse pas... Ils pataugent dans leur vie sans en trouver une issue acceptable....

    "La Connaissance ne s'acquiert qu'au travers d'un travail parfois épuisant, d'efforts constants.... 

    "Les idées ne viennent qu'en marchant" résume Nietzsche "

    "Lou, comprenez vous ? "

    "Mais l'essentiel n'est pas d'acquérir la Connaissance en soi, dans le but d'être admirée, adulée, reconnue....

    Rien n'est plus imprévisible, n'est plus illusoire, n'est plus pernicieux que la célébrité... qui peut tout autant vous porter au pinacle que de vous broyer... 

    "Vouloir être célèbre, c'est en quelque sorte tricher avec la vérité, avec le sens de la vie ! Se tromper de but !"

    Seul l'épanouissement de votre Conscience, de votre être me semble être le but de votre vie, de chaque vie.... Et votre Conscience ne peut s'expanser que par vos réussites, mais aussi par vos échecs... Vos échecs peuvent vous en apprendre bien davantage parfois que vos réussites.... 

    "Ainsi, il me semble, l'Humilité est la seule possibilité de progresser.... Vouloir être admirée est chose nuisible qui conduit au désordre de vos sentiments et aux mauvaises actions

    "Je suis persuadée que la Liberté réside dans l'Humilité, vertu essentielle d'un bon accomplissement de la vie"

    "La conduite de vos semblables, de vos proches peut vous paraître inadmissible, inconcevable, mais en fait,  elle est le miroir de vos propres comportements... N'avez-vous pas, bien souvent,  les mêmes défauts que ceux de l'autre ?"

    "Lou, j'ai bien peur de ne pas être assez claire pour votre compréhension ? ...."

     

    "Oh mais si, Nany, je vous suis parfaitement ! Mais alors, à votre avis, d'où émergeons-nous ? De quel abîme émergeons nous . Qu'y a t-il avant la conception .... "

     

    Soupir profond de Nany, interloquée ! 

    "Je vous suggère de réfléchir au désarroi dans lequel me plonge votre question... N'est-ce pas, peut être, une frénésie d'orgueil que de vouloir sonder l'insondable ? 

    "Tout peut s'affadir  et se dégrader en soi quant on n'a pas l'expérience qui fonde le raisonnement dans de tels sujets..Votre très jeune âge ne me permet pas de philosopher sur des questionnements aussi épineux !

    "Voyez vous, il serait beaucoup plus rassurant de réfléchir sur les petits progrès journaliers qui pourraient vous conduire à votre épanouissement...

    "Je vous suggère de remettre à plus tard les explications concernant ce qui peut surgir de vos profondeurs.... Rien n'est plus ardue que la Connaissance de soi... 

    "Cependant, vos interrogations vous honorent, chère Lou. Rares sont les enfants qui souffrent de penser à de tels questionnements ! 

    "Si vous le désirez, nous parlerons du problème que vous soulevez quant à votre naissance... Je vous promets d'y réfléchir et nous tâcherons d'y voir plus clair ensemble, car votre mère ne va pas tarder à arriver... 

    "Cependant, nos pas sont plus légers dans notre présent quand on se résigne à oublier les choses du passé qui fâchent... Mais vous avez raison de vouloir vous y pencher, c'est une résolution bien courageuse ! Elle peut vous libérer d'un poids peut être trop lourd ! ...."

    "Voici votre mère, Lou, je vous suggère de ne pas l'ennuyer avec des sujets qui pourraient lui sembler inconvenants... Levons nous pour l'accueillir et la saluer...."

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

    Ida, la cuisinière, bouillait ! Elle avait écouter attentivement ce charabia incomestible pour elle en soupirant...

    Il était évident que les questionnements de la petite traduisaient un profond mal-être. Il aurait mieux valu prendre la gamine dans les bras et la bercer de tendresses.... 

    Rien n'était plus dangereux que de lui faire ingurgiter de pareilles fadaises d'adultes tourmentés à son âge ! Elle n'osait pas en parler avec la mère.... Madame était imprévisible ... et si peu câline ! Pauvre gamine abandonnée aux soins des domestiques ! Elle aimait beaucoup Nany, mais cette façon d'éduquer la petite lui écorchait les oreilles... et le coeur ! 

    Nany était une nounou de luxe, sortie des grandes écoles de gouvernantes pour riches.... Ça doit gâter le caractère, ce genre d'école....

    Ça promettait pour Lou ! Quel gâchis !

    Luciole

    A SUIVRE  

     

    Gare à l'eau qui dort - 7ème partie - Lou

     

     

    Nouvelle "Gare à l'eau qui dort" cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie : Damien

    4ème Partie : Louise

    5ème Partie : Justine

    6ème Partie : Lou (Louise-Hortense)

     

     

    21/01/2020 : 151 visiteurs et 850 pages lues

    « Gare à l'eau qui dort - 6ème partie : LOUGare à l'eau qui dort - 8ème partie - "le Regard magique" »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    14
    Lundi 20 Janvier à 01:43
    colettedc

    Oui, certainement à suivre, Luciole ! Quelle enfant spéciale, que cette Lou qui aurait tant besoin de l'amour de ses parents !

    Bonne semaine,

    Gros bisous♥

      • Lundi 20 Janvier à 21:20

        Merci bcp Colette... La suite est prête, je vais essayer de la taper demain, mais grosse difficulté avec mon dos... Suis sous traitement ! Ah la vieillesse... J'espère que tes douleurs s'atténuent ? 

        Bcp de bisous

    13
    Samedi 18 Janvier à 16:34

    Whaouh , débat hautement philosophique pour Lou , mais quelle tristesse de voir qu'elle ne peut compter que sur son intelligence pour avancer dans la vie , la tendresse serait elle en option au delà d'un certain niveau de richesse . 

    Bon week - end Luciole 

    Bises 

      • Lundi 20 Janvier à 21:17

        J'en ai bien peur, moi aussi ! Les enfants vont devoir ramer dur maintenant, aimés ou non ! Jamais ressenti un désespoir pareil au sein de la jeunesse..

        Merci bcp Gisèle et bisous

    12
    Samedi 18 Janvier à 11:07
    daniel

    Lou se pose les mêmes questions que moi. D'où vient-on et où va-t-on ?

      • Lundi 20 Janvier à 21:15

        Idem pour moi, cher Daniel ??? 

        Merci bcp et bisous

    11
    Samedi 18 Janvier à 09:51

    J'ai relu toute l'histoire...Naître dans une famille riche  n'est pas toujours une chance...Pauvre Lou ! Mais elle s'en sortira, je crois, et trouvera son chemin

      • Lundi 20 Janvier à 21:15

        Merci Gazou, vraiment tu me fais bien plaisir !

        Je pense aussi !

        Bisous

    10
    Vendredi 17 Janvier à 19:06

    En effet, quel gâchis pour reprendre ton mot de la fin de cet épisode!

    Il aurait fallut...mais !

    Pourquoi faire des enfants si on ne peut les aimer comme il se doit : pour eux et non pour nous ?

    Pauvre Lou, j'espère qu'elle s'en tirera!

    Grosses bises

      • Lundi 20 Janvier à 21:13

        Coucou Livia et merci de ta fidélité

        Oui, pourquoi ? là est toute la question ! Les bouleversements vont être nécessaires....

        Gros bisous

    9
    Vendredi 17 Janvier à 17:12

    On ne choisit de naître chez des riches gens ou de pauvres gens, mais l'un, comme l'autre, n'est pas forcément avantage...  quant à la célébrité, en effet, elle vous élève ou vous enfonce... à suivre chère amie, bises

      • Vendredi 17 Janvier à 17:28

        Merci Jill et tu as raison, comme tjrs ! 

        J'étais chez toi et j'en reviens éblouie ! 

        Bcp de bisous

    8
    Vendredi 17 Janvier à 16:29
    Un texte très philosophique qui m'a émue puisqu'il me parle. Bisous
      • Vendredi 17 Janvier à 16:43

        Ah ça, je sors de chez toi ! Les grands esprits se rencontrent....

        Merci bcp Martine

        Comme l'exprime si bien Gazou, ouvrons des portes dans les murs infranchissables !

        Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :