• Gare à l'eau qui dort n° 31 - Révélations fracassantes de Dorian

     

    Gare à l'eau qui dort n° 31 

     

     

     

    Gare à l'eau qui dort n° 31 - Surprenantes révélations de Dorian

    REVELATIONS FRACASSANTES  DE DORIAN

     

    Mozart - Lacimosa

    "Mme la Baronne, j'ai devant moi un de vos amis qui demande à vous voir en urgence, un monsieur Dorian... mais il a l'air sérieusement amoché, Madame ! Que dois-je faire ?"

    "Faites le entrer de suite dans mon bureau, Ophélie et soyez gentille, ne m'appelez plus jamais Mme la Baronne, mais Mme de Montabert ou tout simplement "Madame" ! D'accord ?"

    "A vos ordres, Madame.... Je fais entrer Monsieur Dorian...." (Episode précédent - cliquez sur la phrase)

     

    "Entrez !" cria Louise.

    Ophélie ouvrit la porte en annonçant doucement :

    "Monsieur Dorian, Madame"

    Puis elle s'effaça et laissa passer un homme qui dissimulait son visage sous la large visière de sa casquette. Il traversa le salon d'une démarche lourde et incertaine et vint se planter derrière le bureau, devant Louise estomaquée qui ne le reconnaissait pas... Il salua l'inconnu à sa gauche qui se leva et lui présenta le fauteuil libre en l'aidant à s'asseoir.... 

    Encore affaibli par toutes ses mésaventures précédentes et son agression d'une brutalité inouïe, Dorian se lassa choir dans le fauteuil de cuir confortable et leva le visage en observant Louise...

    Louise sursauta violement d'un air effaré. Elle le dévisagea, les yeux écarquillés, la bouche ouverte sur un cri refoulé.... Elle en perdit les mots....Ses jambes se dérobaient sous elle. Elle se mit à trembler de peur.... Des larmes coulèrent sur ses joues livides.... Elle semblait souffrir intensément pour lui.... 

    "Dorian ? C'est bien toi ? Tu peux nous expliquer ?" articulait elle avec difficulté d'une voix blanche, clouée sur son siège...

    Il essaya de sourire pour la rassurer, mais une douleur violente lui cisailla les lèvres éclatées.

    "Oui, c'est bien moi, Louise... Disons que j'ai un faible pour la compagnie des types louches.... non, malheureusement pas celle du bienheureux Pier Giorgio Frassati, dommage... mais celle, beaucoup plus crasse, des loubards et des tabasseurs.... 

    "Un Privé se fait souvent beaucoup d'ennemis peu recommandables... tu sais ! Mais ne t'inquiète pas, je survivrai, comme d'habitude !"

    La voix de Dorian était sourde et rauque, tant son nez était enflé, et ses parole chuintaient entre les lèvres tuméfiées.... Il fallait lui prêter une attention particulière pour bien le comprendre.... 

    La vision du visage boursoufflé de Dorian, zébré de cicatrices recousues en forme de fermetures éclairs, et couvert de bleus était difficilement soutenable ! Louise sentit des sueurs glacées lui couler sur le visage et dans le dos... Elle tremblait violemment.... Au bord de la nausée, elle se détourna et évita de le regarder...

    Dorian s'en aperçut et, contrit, s'excusa doucement de sa drôle de voix :

    "Désolé, Louise.... J'espère ne pas avoir trop affecté tes employés.... J'ai fait ce que j'ai pu pour éviter les regards.... Mais il fallait que je vienne de toute urgence...."

    Le visage livide de Louise s'empourpra brusquement : elle s'exhorta au calme, au courage, refoulant nausées et larmes.... Mal à l'aise, elle s'efforça de le regarder timidement avec compassion :

    "Comment te sens-tu, Dorian ? Veux-tu une boisson ?"

    "Comme un homme passé au rouleau compresseur... Dirlo et ses acolytes ont déboulé brutalement dans mon Agence de Détectives Privés, armés de battes de baseball, et ont tout saccagé.... L'Agence aura bien besoin d'une remise à neuf ! Une chance que je sois bien assuré....

    "Ils ont fouillé partout, vidant placards et tiroirs, cherchant les documents sensibles les concernant ainsi que Agathe pour les détruire. J'me marre, car ils ont fait chou blanc sur toute la ligne.... Pas grand chose dans cette Agence qui ne reçoit que les clients.... 

    Je brouille toujours les pistes en dispatchant à plusieurs endroits les dossiers importants, bien planqués dans différents coffres introuvables... 

    Ces merdeux nous ont tabassés, mes deux collègues et moi, de garde dans l'Agence.... heureusement sans présence féminine et clients... Une chance que je n'engage que des mecs.... Nous nous sommes bien défendus, mais face à une dizaine de gars drogués à bloc, nous n'avions aucune chance... Mes deux collègues, plus agressifs que moi,  sont encore à l'Hôpital...  dont un dans un état grave... J'ai réussi à garder mon calme et à me protéger par tous les moyens.... J'ai fait semblant d'être inconscient... J'exigerai désormais que mes potes soient armés en permanence, même en présence de clients.... et je n'hésiterai pas à tirer dans le tas.... 

    Enfin, ces cons ont été filmés par des pinholes installées un peu partout dans l'Agence.. de minuscules caméras indécelables.... Je les veux tous en taule au plus vite, j'ai mis une bonne partie de l'équipe au boulot.... 

    Heureusement que l'Agence ne comporte que des ordinateurs et quelques dossiers en cours, dont les copies sont planquées ailleurs... Donc, peu de dégâts importants, hormis mes hommes.... Peu de gens connaissent l'emplacement de "La Centrale", située en sous-sol et inviolable... C'est là que se trouve tout le matos coûteux et indispensable ! ...."

    Il haletait, tant il avait du mal à parler.... 

    "Veux bien un café bien serré, Louise, avec une paille... merci !"

    Louise, bouleversée, s'empressa d'appeler Ophélie et de commander le tout.... 

    De sa main gauche encore valide, la droite étant plâtrée, Dorian sortit péniblement une épaisse enveloppe de dessous son sweat... et la posa sur le bureau de Louise....

    Stan essayait de comprendre... Il fit signe à Louise qui sembla se réveiller soudain.

    "Ah, pardon Stan.... Dorian est un ami détective privé qui travaille pour moi....

    "Dorian, Stan est Inspecteur des assurances chargé par mon père de nous coacher..."

    "Qui sont Dirlo et son équipe ?" s'enquit Stan

    "Dirlo est le souteneur de Melle Agathe, la jeune courtisane de mon ... de Damien, Stan..." commença Louise, afin de ménager Dorian...

    "Dirlo fait partie d'un réseau de prostitution enfantine où macs, clients friqués et trafiquants de drogue sèment la terreur..." enchaîna Dorian...."Je me trouve immergé dans une sombre affaire de maltraitances d'enfants... Des enfants en mal de parents aimants et compétents..."

    Il s'arrêta, au bord de l'asphyxie. Louis en profita pour lui proposer son aide financière., ainsi que de lui régler toutes affaires courantes la concernant... 

    "Ton père a eu la bonté de m'envoyer des fonds après ...."l'accident" avec Damien.... "souffla Dorian.... "Laisse toi faire, Louise, et survit comme tu peux avec Lou.... C'est.... vital pour ton père de t'aider.... comprends le ! Il souffre terriblement de toute cette situation.... Il vous aime infiniment, Lou et toi ! D'accord ?

    "Parlons affaire ! J'ai envoyé tous les documents nécessaires aux autorités intéressées, Louise. Pas d'inquiétude ! Tout est en règle ! ..."

    L'arrivée d'Ophélie le coupa dans son élan ! Elle posa son plateau chargé d'un café avec paille et d'un verre d'eau, et quelques douceurs faciles à ingurgiter, sur la table du salon, prit une petite table desserte en verre et la plaça à gauche du fauteuil de Dorian... Puis elle reprit son plateau et l'installa sur la petite table, à la portée de la main gauche de Dorian... 

    "Je me suis permise de rajouter un peu d'eau froide dans votre café bouillant..." lui souffla t-elle, toute compassion et doux sourire.... "Il ne faudrait pas, en plus, vous brûler.... Je pense qu'il est à bonne température..."

    Elle prit le mug rempli d'un café odorant et muni d'une paille, et lui mit dans la main... Dorian inclina la tête en guise de remerciement... 

    Il but avidement, la gorge irritée par le sang coulant encore du nez....  puis essaya d'avaler les mignardises offertes... Stan et Louise le laissèrent se restaurer tranquillement  et reprendre son souffle.... 

    Louise, encore sous le choc, s'apaisa progressivement.... Les larmes coulaient encore sur ses joues... Elle était peu soucieuse de son coûteux maquillage, waterproof et parfaitement résistant.... 

    Rassasié, Dorian se laissa aller contre l'appui rembourré du fauteuil et soupira, exténué... 

    "Comment es-tu venu ?" s'enquit Louise, inquiète

    "Un mouchard m'a véhiculé... avec deux potes.... Ils en profitent pour planquer et surveiller l'entrée de l'immeuble.... Un autre pote, dans le rôle d'un client, planque dans la salle d'attente de ton Agence, Louise.... Il faudra vous y faire ! Je n'ai pas l'intention de vous laisser sans protection.

    D'autres potes te suivront partout comme des ombres, Louise ainsi que Lou et Nany.... J'ai fait poster des mouchards devant ton Domaine... Ton père y tient ... et il a raison...  C'est un homme redoutablement efficace ! "

    Louise blêmit : sa fille Lou ! Lou était en danger.... Son coeur s'affola.... Les coudes sur le bureau, elle appuya son visage entre ses mains, épuisée..... 

    "Ne t'inquiète pas, Louise, tout va bien aller .... Nany est prévenue... Elles partiront en voiture à l'école avec mes hommes et ils reviendront les chercher... Le Domaine est sous surveillance... La police est au courant et bien présente autour de chez toi, refoulant tout journalistes et intrus.... "

    louise bénit intérieurement son père ! Elle avait manqué de jugeotte ! Sa fille Lou ! Elle avait tellement pris l'habitude de la confier complètement à Nany, qu'elle jugeait plus compétente qu'elle en la matière.... Tout de même, quelle écervelée ! Il fallait qu'elle devienne une mère responsable.... C'était elle le chef de famille, désormais ... 

    Stan l'observait avec acuité ! Elle semblait terrifiée et totalement perdue ! Il recommença à douter d'elle ! Sera t-elle capable de gérer toutes les situations posant problèmes ??? 

    "Peut être feriez vous mieux d'envisager la fermeture provisoire de l'Agence, Louise, le temps que toute cette affaire soit réglée... à moins que vous préféreriez la vendre ?" émit doucement Stan, sur le fil du rasoir.... 

    "Comment ?" s'agita soudain Dorian, furieux "Pas question ! Je connais Louise, c'est une acharnée du travail et elle a toujours été très brillante en tout ce qu'elle décide de faire.... Vous perdez la tête, Inspecteur ! l'Agence accumulerait les problèmes si on vous écoutait.... Vous en avez d'autres comme cela à proposer ? Faut vous calmer, vieux ! Vous lèseriez gravement tous les intérêts particuliers en cours, et l'Agence coulera définitivement sans espoir d'être revendue un jour.... Vous travaillez pour un concurrent, ou quoi ? ...."

    "Bien sùr que non, Dorian" s'insurgea Stan avec hauteur.... mortifié par l'agression violente du détective.... "Je m'inquiète simplement des risques énormes que nous faisons courir aux employés et de la bonne marche de l'Agence.... Louise est prise entre de multiples feux à régler d'urgence et aura bien du mal à tout gérer.... C'est bien la première fois de toute ma carrière que je me trouve devant une affaire aussi peu banale... ça demande réflexion.... non ?

    Nous sommes responsables de tous nos collaborateurs, Monsieur le détective, nous ne pouvons pas nous permettre de les laisser aux prises avec ces racailles....... tout comme vous en avez fait les frais, vos collègues et vous " insinua t-il sur un ton sarcastique qui déplut fortement à Louise et à Dorien ...

    Il était blanc de rage, et son regard qui virait au jaune, lui donnait un air terriblement démonial.... Louis frissonna, alarmée... 

    "Il faudrait mettre un service d'ordre auprès de chacun d'eux... Imaginez un peu ! Les dealers et proxénètes sont particulièrement dangereux et encore, nous sommes loin d'imaginer toute leur infirmité côté humanité..... non ?" 

    Assainir et remonter l'Agence demanderont beaucoup d'efforts soutenus et de prudence... môssieur le détective privé.... Et ce ne sont pas de pieuses intentions qui le permettront.... Je puis vous assurer que cette situation burlesque demandera bien au-delà de tout cela..... "

     

    "Tous les renseignements recueillis par la taupe installée dans cette Agence vous éclaireront et baliseront le chemin, Stan...." le coupa brutalement Dorian de sa voix déformée par la douleur et l'effort.... "Soyez sans crainte, Louise assurera et Justine fera des miracles, comme elle en a pris l'habitude en toute humilité. Cette femme est une perle rare sur laquelle Louise pourra s'appuyer.... 

    Cependant, toute Agence d'assurances repose sur la probité de ses dirigeants.... Là est le plus gros problème à résoudre.... Il faudra regagner la confiance des uns et des autres..."

     

    "C'est pourquoi Monsieur le Baron m'en a confié momentanément la charge, Dorian " siffla ironiquement Stan, très remonté.... car je suis renommé et assermenté ! ..."

    "Bien que les autorités policières et judiciaires ont certainement déjà transmis aux Magistrats tous les éléments concernant les malversations de Damien, ce qui risque d'occasionner moults difficultés graves à l'avenir... et de provoquer de nombreux mécontentements de la part des employés, car il nous faudra établir de nouvelles dispositions, notamment de surveillance stricte, sources certaines de vexations et de rébellions à venir.... "

     

    "Ai-je eu tort de m'être ainsi immiscée dans les affaires de Damien, Stan, en provoquant tant de désordres dans l'organisation et la bonne marche de l'Agence ?" s'interposa doucement Louise, prise en étau entre ces deux gaillards montés sur leurs ergots.... 

     

    "Jamais de la vie, Louise, voyons !" se formalisa soudain Stan, qui, en se reprenant, continua avec douceur.... Le regard reprit sa couleur normale, d'un vert clair où se reflétait une surprenante tendresse.... 

    "Vous auriez favorisé les action répréhensibles de votre mari... En tant que principale actionnaire de l'Agence... et épouse, de surplus.... vous vous seriez rendue coupable de complicité... Il fallait porter plainte contre les exactions de votre mari, c'est indéniable... sinon vous auriez entravé la bonne marche de l'appareil judiciaire.... "

     

    "J'approuve ! " s'exclama Dorian, qui avait retrouvé toute sa maîtrise... "Louise, ne t'alarme pas ! Nous serons tous là auprès de toi, je le sais, pour t'aider dans ta délicate mission.... 

    Bien, passons maintenant aux affaires à régler d'urgence ! Nous connaissons les délateurs coupables des troubles qui ont affecté l'Agence et auteurs de lettres anonymes... Tu trouveras tous les noms dans ce dossier, Louise" chuinta Dorian qui essaya de reprendre un ton professionnel.... C'est fou qu'on n'arrive pas encore à enrayer de telles exactions dans les entreprises... Il va falloir trancher dans le vif, et vous aurez déjà un peu plus les mains libres.... 

    Il suffit, comme presque toujours, d'un dealer en la matière pour que tout s'enflamme, et ce dealer, c'est Adèle !...."

    "Adèle ????" cria presque Louise, fort surprise.... "Mais ... pour quelles raisons ?"

    "Ah voilà bien qui conforte ma décision de la virer au plus vite !" s'emporta soudain Stan... 

    "Nous nous appuyons sur des témoignages vérifiables, Louise." confirma Dorian avec toute l'autorité qui lui était possible avec cette voix improbable, fluctuant sans cesse en tonalité.... 

    La jalousie semblait être le motif extérieur de son attitude, mais la taupe a deviné beaucoup plus et je salue son instinct qui nous a mis sur la voie.... Elle aurait reçu des confidences curieuses qui l'auraient alertée.... 

    Car le véritable grief d'Adèle est beaucoup plus complexe et remonte à loin... Il s'agirait d'un secret concernant la véritable naissance de Damien, dans toute sa laideur... 

    Si, si !" affirma t-il devant les regards effarés de Louise et de l'Inspecteur... Nous avons fouillé tous les registres communaux et hospitaliers pour en avoir le coeur net.... 

    Damien aurait été, en fait, né sous X , de mère inconnue... Mais le supposé père de Damien l'aurait reconnu immédiatement et aurait revendiqué la garde exclusive du nourrisson ... 

    La femme de ton beau-père, Louise, aurait accepté de l'adopter et serait donc devenue la mère adoptive de Damien... 

    D'après les papiers de l'Hôpital, qui seraient sans appel : la véritable mère de Damien serait Adèle. 

    Je te laisse deviner les motifs qui auraient poussé ton beau-père à évincer la vraie mère de Damien, en la réduisant au silence , tout en s'accaparant pour lui seul l'enfant, avec la complicité de sa femme.... qui était stérile ! Là aussi, nous avons retrouvé le gynéco qui s'occupait de la femme du père de Damien.... Il est formel, elle est stérile et ne peut avoir d'enfant ! 

    Le père de Damien désirait un héritier que sa femme ne pouvait lui donner.... 

    De plus, les bâtards étaient fort mal considérés, à cette époque... ainsi que les infidélités conjugales... surtout pour la clientèle de son cabinet d'assurances.... Il fallait donc faire passer cet enfant pour le leur.... et le couple a tout fait pour.... Damien n'a jamais eu connaissance de tout cela.... "

    Il s'arrêta, hors d'haleine.... Cette révélation plongea Louise dans un abîme de stupéfaction.... Elle était atterrée, et commençait à entrevoir le drame d'Adèle...

    "Mon père est-il au courant ?" s'inquiéta t-elle soudain

    "Absolument, Louise ! C'était lui le commanditaire... dès qu'il a sut pour les lettres anonymes... Nous n'aurions jamais pu nous lancer dans de telles recherches sans son appui financier.... Je pense sincèrement avoir bien agi, pour ton bien et peut être même pour le bien de Damien, qui a toujours été fort touché par la froideur de sa soi-disant mère... et lié par l'emprise de celle-ci sur son père et lui.... 

    Ton père t'aime profondément, Louise, ainsi que Lou pour laquelle il a une admiration sans bornes... Il faut t'en réjouir, car il sera toujours à tes côtés... malgré son épouvantable caractère.... 

    Je dois te révéler aussi, que Lou et ton père ont eu des discussions houleuses pendant ta maladie... Ta fille a sérieusement bousculé son grand père à ton sujet... Elle a beaucoup d'ascendant sur son grand père et le sait ! Elle a fait preuve d'une autorité surprenante et d'une franchise pour le moins brutale et cette gamine précoce l'a mouché d'une belle manière.... "

    Profondément bouleversée, Louise, les larmes aux yeux, n'en revenait pas ! C'était beaucoup d'émotions pour une seule matinée....

    L'ironie acerbe de Stan coupa le silence :

    "La vie d'Adèle a du être lamentable... je commence à comprendre sa rigidité et son inhumanité surprenante..."

    Louise le foudroya du regard, scandalisée... Puis elle se tourna ostensiblement vers Dorian qui reprenait son souffle....  et, d'une voix douce empreinte de tendresse, elle le complimenta :

    "Ton équipe et toi, vous avez accompli un travail sensationnel, Dorian, et je vous en suis profondément reconnaissante... Je suis si touchée par ton dévouement qui t'a valu tant de désagréments et de souffrances.... "

    "Ce sont les risques du métier, Louise, ne t'emballe pas ! Par contre, j'aimerai assister à l'entretien que vous aurez avec Adèle, est-ce possible ?"

    "Nous allons le faire de suite, Dorian, cette situation ne peut attendre .... Je veux régler ce problème en priorité !"

    "Permettez moi d'être en désaccord avec vous, Louise" s'insurgea vivement Stan, inquiet. "Je me méfie des excès que toute improvisation verbale entraîne immanquablement.... Il faut d'abord en discuter avant toute entrevue... "

    Louise réfléchit et convint qu'il avait raison.... Mais son instinct l'encourageait à régler d'urgence le cas Adèle... Elle se redressa sur son fauteuil, mains à plat sur le bureau, et, toisant de ses yeux clairs le regard réprobateur de Stan, elle décida brutalement :

    Nous devons agir de suite, Stan avant toute réunion avec les employés... sinon nous courrons vers des difficultés majeures qui seront difficilement contrôlables !"

    Elle se leva et se dirigea vers le salon, enjoignit les deux hommes à la suivre, tira un des lourds fauteuils de cuir, le plus proche du bureau, vers la banquette et le proposa à Dorian, pour plus de confort pour lui... Stan aida Dorian à s'y asseoir et il choisit d'aller se planter aux côtés de Louise sur le banquette.... Louise alla appuyer sur une touche intitulée "Adèle" de l'interphone et attendit :

    "Oui, Madame la Baronne ? Je suis à votre disposition" susurra la voix doucereuse de Adèle."

    "Auriez-vous l'amabilité de venir dans le Bureau, Mademoiselle Adèle !" commanda d'une voix ferme Louise qui, coupant net le son, revint vite sur la banquette.... 

    "Entrez !" ordonna t-elle dès qu'elle entendit les légers tocs de la Secrétaire....

    Luciole

    A SUIVRE

     

    Gare à l'eau qui dort n° 31 - Surprenantes révélations de Dorian

     

    21/09/2020 : 100 visiteurs et 930 pages lues

     

    Nouvelle "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine cherche un emploi

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie :Portrait de Damien MAYER

    4ème Partie : Louise, épouse de Damien

    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien

    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1

    7ème Partie : Lou, fille de Louise 2

    8ème Partie : "Le regard magique"

    9ème Partie : l'Empreinte (1)  

    10ème Partie : L'Empreinte (2)

    11ème Partie : Le Plogging

    12ème Partie : Les enfants perdus

    13ème Partie : Quel carburant voiture ?

    14ème Partie : L'Etang

    15ème Partie : Lettres anonymes

    16ème Partie : Dorian le détective privé

    17ème Partie : Réminiscences

    18ème Partie ; Filature

    19ème Partie : Le Poucave

    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)

    21ème Partie :Dignité bafouée 

    22ème Partie : La Charité fraternelle

    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"

    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure

    25ème Partie : Le fouille merde

    26ème Partie ; Le Daron engraine

    27ème Partie : Choc émotionnel

    28ème Partie : Prodigieuse Lumière

    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure

    30ème Partie : Etrange entretien

     31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian

    32ème Partie Adèle coupable ?

    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé

    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine

     

     

     

     

    « Gare à l'eau qui dort n° 30 - Etrange entretienUn Noël très spécial »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    14
    Victoria
    Mercredi 30 Septembre 2020 à 11:41

    Coucou Luciole, un épisode qui ne laisse pas le temps de reprendre son souffle entre les représailles subies par Dorian et les secrets de famille dévoilés : Quelle surprise, Damien, le fils d'Adèle ! Seul point positif, la réaction du père de Louise. Va-t-on assister à un resserrement des liens entre eux après les révélations de Dorian ? Une belle suite pleine de rebondissements. Bravo. Bises et bon mercredi

    13
    Eglantine Lilas
    Mercredi 30 Septembre 2020 à 10:12
    Eglantine Lilas

     il a un métier à risques ce pauvre Dorian :-) quant à la vie de Madame la Baronne ce n'est pas un long fleuve tranquille ...mais elle semble de taille à y faire face !

    bisous

    12
    Jeudi 24 Septembre 2020 à 23:16

    La pauvre Louise, la vie ne lui laisse pas de répit!

    Un chaos de "nouvelles", une série d'uppercuts (en résonance avec ce pauvre Damien...)

    En règle générale, quand quelque chose de désagréable arrive, cela n'arrive pas tout seul. J'espère que Louise pourra finir par "souffler"...

    Très haletantes les révélations, merci Luciole, gros bisous et belles pensées

    Cendrine

    11
    Mercredi 23 Septembre 2020 à 21:12

    merci pour ta visite, nous emmenons Durga en vacances depuis l'an passé, elle est malade (hépatite, cancer) et ne supporte plus notre absence. Et à 16 ans, elle dort beaucoup et ne recherche pas à s'évader . 

    Bises 

    10
    Mercredi 23 Septembre 2020 à 14:30
    daniel

    C'est pire qu'à Chicago !!

    9
    Mercredi 23 Septembre 2020 à 02:55
    colettedc

    Que de détails, nous apprenons ici, Luciole ! Merci et, bien hâte à la page suivante ! Bonne journée,

    Gros bisous

    8
    Mardi 22 Septembre 2020 à 19:13

    Eh bien   elle n'a guère le loisir de souffler Louise, les mauvaises surprises s'enchainent .  Espérons que le dispositif mis en place par Dorian pour la protéger  fonctionne .

    Bonne soirée 

    Bises 

      • Mardi 22 Septembre 2020 à 20:48

        Il est vrai que les mauvaises surprises se suivent souvent, comme une sorte de malédiction, puis pouf, la vie revient  un peu plus à la normale.... La loi des séries oblige ! J'ai souvent vu cette bizarre série de pépins s'enchaîner pdt un tps, soit dans ma vie, soit dans celle de mon entourage... Il suffit d'un grain de sable qui fasse tout déraper... et ça peut durer un bon moment.... 

        J'ai lu des articles sur les représailles encourues par des personnes dénonçant soit les agissements pervers de certains hommes, soit les exactions commises par les proxénètes..... ça dépasse et de loin la réalité ! A faire froid dans le dos !

        Merci Gisèle et de bien gros bisous 

    7
    Lundi 21 Septembre 2020 à 21:32
    En attendant la suite, belle semaine et bisous
      • Lundi 21 Septembre 2020 à 22:25

        A toi aussi Martine et merci de ta lecture

        Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Lundi 21 Septembre 2020 à 21:01

    Et bien Louise n'a pas fini avec les découvertes incongrues...

    J'espère qu'on ne lui refera pas le portrait comme à Dorian, je n'aimerai pas être à sa place.

    Gros bisous et bonne soirée

      • Lundi 21 Septembre 2020 à 21:31

        Vivement que cette affaire soit terminée, qu'elle puisse respirer.... et moi aussi ! 

        Merci de tout coeur Livia et très bonne nuit toute douce

        Bcp de bisous et à plus

    5
    Lundi 21 Septembre 2020 à 20:34

    Eu égard la dérouille prise par Dorian et la situation, Louis va craindre pour ses proches.... Aille aille mais que va-t-il se passer ????

    Bises et bonne soirée

     

      • Lundi 21 Septembre 2020 à 21:29

        Il est vrai que Louise aura bcp d'angoisse vis à vis des siens et de ses employés, de maison comme ceux de l'Agence... 

        Ouch, je m'arrête là pour ce soir, je suis fourbue.... Dur de cogiter ainsi succinctement sur le papier, puis définitivement  sur l'écran.... toute une journée ! Je réfléchirai à la suite demain après Rv chez le dentiste ...  clown

        Te fais gros bisous et merci bcp ma Zaza... 

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :