• Gare à l'eau qui dort n° 34 - Duo de choc Louise et Justine

     Gare à l'eau qui dort n° 34  

     

    Gare à l'eau qui dort n° 34 - DUO de CHOC !

    Louise et Justine

     

    DUO de CHOC !

     

     

    "Damien est sorti du coma depuis ce matin, Adèle....J'ai reçu des nouvelles de part mes hommes en place... Pour l'instant, il n'a pas encore retrouvé sa pleine conscience, ni la parole, mais le médecin a bon espoir.... Louise, je comptais t'en parler en privé dès que possible...." lança comme une bombe Dorian d'une voix d'outre-tombe.... Il n'avait pas l'air réjoui du tout du tout..... 
    Adèle, submergée par trop d'émotions, ne réagissait plus ! Elle se leva lourdement et s'en retourna lentement vers son bureau sans commentaire...
    Louise accusa le coup ! A quoi s'attendait elle au juste ?  (Cliquez sur les phrases. Episode n° 34)

     

    La nouvelle fracassa le moral de l'Inspecteur Stan, qui se mit à arpenter le Bureau à grands pas nerveux, l'air troublé....

    Ainsi, celui que tous ici, dans cette Agence, appelaient encore le "Patron", était sorti du coma et allait sans doute reprendre progressivement conscience.... Décidemment, les Hommes qui faisaient le malheur des autres échappaient souvent à tous les dangers.... 

    Tout nouvellement projeté dans cette entreprise en déconfiture, en plein contexte de tensions sociales, il lui fallait asseoir très rapidement sa légitimité.... et celle de Louise, afin d'éviter tout conflit  avec les collaborateurs trop zélés de Damien qui risquaient fort d'hésiter sur le parti à prendre... 

    Diable ! L'incompétence évidente de Louise allait poser problème ! Il fallait prendre une position claire, mettre les points sur les i, révéler tout ce qui était caché, au risque de perdre de précieux collaborateurs.... 

    "La situation est complexe !!! " verbalisa soudain Stan entre deux enjambées.... 

    "J'aurai préféré que Damien nous facilite le travail en optant pour un réveil plus tardif ! La défiance des employés de l'Agence envers nous risque de monter d'un cran, surtout s'ils craignent pour la pérennité de leur emploi ou pire encore, celle de l'Agence....

    D'autant plus que vous souffrez d'un sérieux manque de compétence, Louise...
    Espérons que vos employés ne se cristalliseront pas sur ce grave problème, sinon nous aurons beaucoup de mal à leurs faire admettre l'éviction de Damien au sein de son Agence....

    Louise, il nous faut préparer d'urgence la prochaine réunion avec tous vos collaborateurs et employés..... avant tout risque de surchauffe des esprits.... La moindre des décisions prises peut affecter toute l'organisation d'une entreprise !"

    "Je pense qu'il nous faut d'abord envisager des entretiens privés avec chaque personne et écouter son point de vue, Stan" trancha vivement Louise, sur un ton sans réplique qui stupéfia l'Inspecteur, stoppé net dans son élan marathonien.. "Se montrer bienveillants, vous et moi, afin de favoriser une discussion ouverte et constructive... Nous pourrons ainsi mieux cerner tous les problèmes et les enjeux.... 
    Il me faut donc étudier en priorité les dossiers de chaque employé, afin de mieux les connaître ... et d'établir la charge de travail de chacun...

    Ensuite, nous pourrons nous concentrer et nous concerter sur toutes les modalités d'une réunion ... 

    "Il est inutile et nocif de vouloir constamment me culpabiliser, Stan ! Prenez donc du recul et accordez moi le temps de digérer toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de cette Agence.... 

    Vos reproches bloquent tout avancement et m'agacent prodigieusement ! Je ne les supporterai plus désormais ! Cette violence verbale est déplacée : c'est un frein sérieux à tout épanouissement ! Il vous faut sortir de suite de ce triangle infernal bourreau/victime/sauveur.... envers moi ou toute autre personne de l'Agence...

    Je ne me donnerai même plus la peine de vous le répéter, Stan....  "menaça Louise avec une assurance et un aplomb qui bouleversèrent l'Inspecteur ébahi, mais qui réjouirent fort Dorian.... 

    "Bien envoyé !" jubila intérieurement Dorian qui se leva lourdement et prit congé en prétextant sa fatigue, créant ainsi une bienheureuse diversion entre les deux protagonistes montés sur leurs ergots... 

    Louise se précipita vers son ami et lui prit le bras afin de l'aider à marcher... Dorian se laissa faire en riant silencieusement.... Elle se cramponnait à lui plutôt que de lui être d'une utilité quelconque..... Il lui souffla doucement :

    "Bon courage, Louise, et bravo ! Tu as toutes les capacités requises pour être le Chef ! J'aurais fait et dit les mêmes choses à ta place.... et je suis une référence !" Il tenta de rire, mais y renonça...

    Ils traversèrent ainsi, clopin-clopant, le Bureau d'Adèle.... La Secrétaire, plongée dans ses dossiers et ses écrans, ne daigna même pas relever la tête : elle n'aimait pas Dorian ! La honte de s'être livrée ainsi devant tous ces gens ne la quittait pas... Elle s'en voulait affreusement et tentait de travailler sans conviction.... ça ira mieux demain ! 

    Le faux client, assis confortablement dans la Salle d'attente, qui épiait chacun derrière son journal, se leva et proposa son aide.... 

    Louise regarda affectueusement Dorian et l'embrassa avec beaucoup de précautions sur sa joue meurtrie devant son personnel.... Tout ragaillardi, Dorian partit au bras de son acolyte et disparut dans l'ascenseur.... 

    Louise se retrouva bien démunie, au beau milieu de cette immense Salle d'attente. Son meilleur appui la quittait... Il fallait désormais se battre seule avec l'adversité, avec les difficultés de toutes sortes.... 

    Elle rencontra le merveilleux sourire d'Ophélie qui la réconforta bien davantage que des paroles.... Louise, refusant de perdre sa spontanéité, sa franchise, sa liberté d'action et sa sérénité intérieure, rendit son sourire à Ophélie avec un petit signe de tête complice... Elle repartit d'un pas assuré vers son bureau ou Stan l'attendait toujours, assis dans le fauteuil de Dorian qui avait retrouvé sa place habituelle dans le salon... 

    Stan, décontenancé, semblait bouder.... Faillait-il continuer à la conseiller....bien malgré elle, ou de lui laisser de l'espace, de l'initiative ? Il prenait la menace de Louise très au sérieux ! Pendant l'absence de Louise, il avait durement cogité ! 

    La vie était toujours un compromis entre défaites plus ou moins acceptées.... et fallacieuses espérances... Il fallait défendre chaque pouce de terrain acquis que la plus infime des hésitations rendait brusquement improbable.... 

    Cependant, il avait pris goût à tenir les rênes d'un fragile mais nécessaire pouvoir lié à son métier d'Inspecteur des Assurances, passionné par les complexités et responsabilités de cette mission ingrate face à l'incurie coupable de certains dirigeants....dont Damien et ses collaborateurs....

    Être aux commandes d'une Agence d'assurances était loin d'être un long fleuve tranquille... La plupart du temps, les personnes visées n'avaient même pas conscience d'être négligentes.... et les conséquences ne tardaient pas à être dramatiques...

    Il avait cru longtemps qu'il lui serait possible de partager une forme de sympathie avec les protagonistes, ce qui l'aurait dédommagé des exigences de sa profession, souvent mal comprises et mal vécues par patrons et personnels... 

    Mais il lui aurait fallu une sacrée dose d'humilité.... qu'il n'avait pas... ou ne voulait pas !?! Une épineuse amitié courtisane,  dans une société de loups où régnaient  le mensonge, la compétition et les coups bas  excluait l'amitié réelle...

    Et rien n'était plus dangereux qu'une amitié de faible.... Cette pensée l'effraya... N'était-il pas enclin à la bonté, parfois ? Il ne pouvait se le permettre ! Seule l'indifférence le protégeait.... 

    "Si tu veux te faire un ami, commence par l'éprouver et ne te hâte pas de te confier à lui" (L'Ecclésiastique 6,7), lui serinait sa mère... 

    Sa raison avait abdiqué ! Exit, bonté et affabilité ! Le cynisme avait pris le dessus, bien qu'il reconnaissait lui-même que le cynique redoutait surtout ses noirs démons intérieurs...

    Volupté du pédant qui, se plaçant au-dessus du commun des mortels, se dégoûtait des amitiés humaines, face aux embûches des hommes.... Tout n'était que compromis entre sa volonté propre et celle des autres... Les liens se désagrégeaient si vite.... 

    Valoriser une Agence dont l'image était bien souvent dégradée était une épreuve difficile : il y fallait des méthodes d'une netteté mathématique pour rétablir l'équilibre...

    Cette matinée interminable, encombrée de discussions inutiles et importunes, qui sapaient l'énergie nécessaire aux affaires, l'avait exaspéré ! La sollicitude, même sincère, fatiguait et avait absorbé une bonne partie de leur précieux temps...

    L'étude de soi étant la plus difficile des sciences humaines, alors celle des autres, que valait-elle ? D'autant plus que les humains s'arrangeaient toujours avec leurs secrets qui servaient le plus souvent à plaider leur cause...

    La sincérité s'embourbe sans cesse dans les mensonges de la mémoire ! La malveillance humaine se repaît tellement d'observations bornées, d'informations à courte vue, d'indiscrétions malsaines, de jugements tout faits, mal ficelés... Alors la sincérité, au milieu de tout ce fatras ??? 

    Toute vie, dans laquelle le regard cherche une raison d'être, est tracée par les circonstances ! A quoi bon toutes ces vantardises, ces jérémiades, ces récriminations, ces confessions publiques ??? Quelles billevesées ! 

    Stan glissait dans sa vie, d'apparence austère, sans y attacher la moindre importance. Il se savait pourtant maniaque, sans joie, comme accablé de vertus.... et d'une probité rigoureuse, enfermée dans les étroites limites de son savoir... , et comme tout un chacun, mal préparé aux vicissitudes de l'existence humaine... 

    Bref, il survivait ! Seul le miroir inquiétant des regards lui révélait parfois sa petitesse... comme les yeux clairs de Louise... ou ceux, plus mordants, narquois, inquisiteurs, de Dorian.... Ah diable, qu'il ne l'aimait pas, celui-là ! Comme il prendrait plaisir à le confondre, cet homme rusé chez qui le meilleur et le pire s'étayaient sans complexes.... 

    Il haïssait ces êtres mal dégrossis, égoïstes, avides, capables de tout pour réussir, pour paraître, pour survivre, pour éviter de souffrir...

    Comment les hommes pouvaient ils oublier que la vraie liberté était toujours entachée de servitudes ? La naïveté de Louise l'accablait ! Avec elle, il marchait sans cesse sur une corde raide... Elle réveillait en lui des craintes qu'il détestait.... Son tempérament s'accordait mal avec le sien.... Les précipitations maladroites de Louise, encouragées par cet idiot de Dorian, pouvaient lui enlever toute chance de réussite....

    Cependant, il fallait ménager la susceptibilité de cette si jolie femme, fille de Monsieur le Baron, le vrai Patron de cette entreprise qui l'avait embauché et lui faisait confiance... Non pas une basse renonciation, mais des concessions prudentes qui s'imposaient ! 

    Il soupira, fort contrarié, et se contenta de lui proposer de prendre en charge des tâches simples pour commencer.... 

    "Je suppose, Louise, que le courrier doit s'entasser dans les dossiers d'Adèle et de Justine... On pourrait peut être s'attaquer à cette besogne ?"

    "Avec plaisir, Stan, mais auparavant, je voudrais rencontrer Justine ... Je vous propose d'aller dans son domaine, ce sera plus facile pour elle...."

    Stan opina de la tête et se leva avec soulagement.... Louise lui parlait affectueusement ! Son découragement s'envola soudain, et l'homme las, dégoûté de tout, de la vie et du monde, lui offrit galamment son bras et la guida vers le sanctuaire de Justine : la Salle des Archives.... 

    Ils contournèrent l'immense bureau d' Adèle. Stan ignora superbement la vieille secrétaire visiblement embarrassée tandis que Louise lui sourit avec un petit signe de tête amical... La porte des Archives se trouvait juste derrière Adèle.

    Justine, perdue dans la grande salle aux murs recouverts d'étagères croulant sous les archives, au beau milieu d'une forteresse de dossiers empilés sur les longues tables qui s'alignaient au centre de l'immense pièce, scrutant ses trois écrans devant elle, se leva soudain, fort surprise de voir cette magnifique femme fort élégante venir à elle, au bras de Monsieur l'Inspecteur dont elle aimait la rigueur, la compétence et la sagesse... 

    "Bonjour Justine, je me permets de vous présenter Mme Louise de Montabert, épouse de Monsieur Mayer, qui tentera avec vous, si vous le désirez, de gérer efficacement cette Agence qui vaut des milliards, malgré la crise grave à laquelle elle est confrontée actuellement.... "

    Suffoquée, Justine contemplait Louise avec un intérêt redoublé en la fixant intensément. Elle dévorait des yeux, fascinée, la femme du Patron, qui avait tout d'une aristocrate, le port de tête, l'allure, la noblesse de l'attitude, le raffinement de l'élégance.... Madame Louise de Montabert pétillait ! Elle avait un charme fou... 

    Justine aima instinctivement Louise... qui semblait provenir d'une autre dimension, tant elle détonnait dans cette Agence minée par les mesquineries et les intrigues pesantes.... 

    Elles étaient si affamées d'amitié, l'une et l'autre.... 

    Louise, flattée de son intérêt, éblouie par la beauté juvénile et musclée de Justine qui irradiait la bonté, la générosité et l'intelligence, éclata d'un rire cristallin de jeune fille.... et, sans façon, s'avança vivement vers elle et l'embrassa sur les deux joues comme pour une amie de longue date.... sous les regards courroucés de Stan...

    "Décidemment, Louise aime jouer avec le feu" pensa t-il, brusquement confus, désorienté, devant cette amitié féminine spontanée... dont il se sentait exclu... presque jaloux... 

    Justine, quelque peu embarrassée, pressentit la femme d'affaires avisée sous le vernis mondain de Louise.... dont la trentaine se laissait à peine deviner.... Elle lui sourit chaleureusement, formidablement réconfortée... 

    "Comme nous allons nous entendre, toutes les deux !" s'exclama Louise, enchantée... Nous allons former un duo de choc, vous et moi ! Appelez moi Louise, je vous prie, vous me feriez tellement plaisir....Je vous suis tellement redevable, Justine, merci... merci infiniment !" 

     

    Luciole

    A SUIVRE

     

    Gare à l'eau qui dort n° 34 - DUO de CHOC !

     

     22/10/2020 : 103 visiteurs et 600 pages lues

    24/10/2020 : 85        "            350       "

    25/10/2020    94       "             500      "

    26/10/2020     93      "             613      "

    27/10/2020     104     "             808       "

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous 

    1ère Partie : Justine cherche un emploi 
    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine 
    3éme Partie :Portrait de Damien MAYER
    4ème Partie : Louise, épouse de Damien
    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien
    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1
    7
    ème Partie : Lou, fille de Louise 2 
    8ème Partie : "Le regard magique"
    9ème Partie : l'Empreinte (1)  
    10ème Partie : L'Empreinte (2) 
    11ème Partie : Le Plogging  
    12ème Partie : Les enfants perdus 
    13ème Partie : Quel carburant voiture ?  
    14ème Partie : L'Etang 
    15ème Partie : Lettres anonymes  
    16ème Partie : Dorian le détective privé  
    17ème Partie : Réminiscences  
    18ème Partie ; Filature  
    19ème Partie : Le Poucave  
    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)  
    21ème Partie :Dignité bafouée  
    22ème Partie : La Charité fraternelle  
    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"  
    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure  
    25ème Partie : Le fouille merde  
    26ème Partie ; Le Daron engraine  
    27ème Partie : Choc émotionnel  
    28ème Partie : Prodigieuse Lumière  
    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure  
    30ème Partie : Etrange entretien 
    31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian  
    32ème Partie Adèle coupable ?  
    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé  
    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine  
    35ème Partie : Coma Damien  
    36ème Partie : Réveil Damien  
    37ème Partie : Les trois mousquetaires  
    38ème Partie : Une famille encombrante  
    39ème Partie : La tornade blanche  
    40ème Partie : Mutique imposture  
    41ème Partie - Le bon curé 
    42ème Partie - Le bon curé suite  
    43ème Partie : Révélations fracassantes  
    44ème Partie : Les prisons de l'âme  
     45ème Partie : l'Assemblée Générale Extraordinaire  
    46ème Partie : Mort de Damien  
    47ème Partie : Baiser d'outre-tombe  
    48ème Partie : Diners de Louise  
    49ème Partie : Jour de traîne-misère  
     50ème Partie : Eve ou Lilith ?  
    51ème Partie - Self contrôle  
    52ème Partie - La Maison d'accueil  
    53ème Partie - Les secrets d'Agathe  
    54ème Partie - Le Château de Louise  
    55ème Partie - La Chambre d'Agathe    
    56ème Partie : "Oh que c'est sublime  
    57ème Partie : Toubib 
    58ème Partie : La violence des Mots ! 
    59ème Partie : Madame est servie ! 
    60ème Partie : Querelles de préséance ! 
    61ème Partie : Lou et Agathe amies ? 
    62ème Partie : La Fosse aux Lions 
     63ème Partie : Si le Loup y était. 
    64éme Partie : Le coup de foudre !
    65ème Partie : La maison de Pierre et de Suzy 
    66éme Partie : Péché de gourmandise 
    67éme Partie : Frontières sociales ! 
    68ème Partie : Une journée mémorable ! 
    69ème Partie : Retrouvailles
    70ème Partie : Vie nouvelle en Août
    71ème Partie : Les filets du Roman
    72ème Partie : Requiem
    73ème Partie : Bas les Masques !
    74ème Partie : Les Noces de L'Epoux !
    75ème Partie : Nombre affolant de zéros !
    76ème Partie : La vie continue 
    77ème Partie : Etrange pouvoir des mots !
    78ème Partie : Lou : la Pension !
    79ème Partie : Barbe noire
    80ème Partie ! La Morale et Lou ! 
    81ème Partie : Lou et sa Ferrarri !
    82ème Partie : Soleil couchant !
    83ème Partie : Le Roi déchu !
    84ème Partie : La Parisienne
    85ème Partie : Le Pragmatisme ! 
    86ème Partie : Le Cri !
    87ème Partie : Sidération
    88ème Partie : La bonne place
    89ème Partie : L Maison connectée de Lou
    90ème Partie : Sauvons le monde !
    91ème Partie : Coup de théâtre !
    92ème Partie : Le nouveau monde 
    93ème Partie : Un monde à l'envers !
    94ème Partie : Des petits riens délicieux !

    « Gare à l'eau qui dort n° 33-Enjeux autour d'un bébéLe Gardien des morts »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    28
    Eglantine lilas
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 12:14
    Eglantine lilas

    il y a de l'eau dans le gaz ! mais quand deux femmes font amie-amie, hum il vaut mieux se méfier !!!

    bon dimanche :-) 

    bisous

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:23

        Ah ça, un homme au milieu de 2 femmes très amies est souvent en mauvaise posture....  

        Merci de tout coeur, Eglantine, et porte toi bien surtout... J'ai chopé mauvais rhume et une toux opiniâtre qui laissent sur le flan... 

        A bientôt

    27
    Samedi 24 Octobre 2020 à 09:57
    Une fleur de Paris

    Bonjour Luciole,

    Oui quand deux femmes s'allient ... ça risque de faire mal ! 

    Je te souhaite un très bon week-end, bises, Véronique

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:20

        Merci tout plein Véronique... Aujourd'hui un peu mieux qu'hier : gros rhume et toux... Pas la tête à concocter la suite... 

        Bcp de bisous à toi et à ta fille... 

    26
    Victoria
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 21:35

    Bonsoir Luciole, je me dis que les compétences de Stan et l'amitié de Justine même si leur caractère est différent seront un soutien pour Louise. J'attends la suite avec impatience. Bonne soirée

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:19

        Merci Victoria, tu me réconfortes ... pas en gde forme : rhume et toux ! Hier tte la journée dans mon fauteuil... plus de forces ! Un peu mieux aujourd'hui...

        Bcp de bisous et à bientôt

    25
    Mercredi 21 Octobre 2020 à 21:22
    colettedc

    Bonsoir Luciole,

    Que sera alors cette association de Louise et de Justine ! À bientôt ! Merci pour cette page intéressante dans l'affaire !

    Bonne soirée,

    Gros bisous

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:16

        Merci à toi, Colette... pas encore en tête la suite de cette affaire, pas le courage.... Toux et gros rhume... Faut dire que temps est détraqué : gd beau soleil, et soudain, ciel tout noir, brouillard et froidure... 

        A bientôt et bcp de gros bisous

    24
    Mercredi 21 Octobre 2020 à 00:57

    J'ai perdu le fils de l'histoire avec mes opérations, je viens juste te saluer, merci pour tes visites sur mon blog, d'ici novembre je devrais y être plus assidue, blogs aminautes et commentaires, bises, JB

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:13

        Coucou Jill Bill

        Ne t'en fais pas, surtout ! commence déjà à te rétablir... 
        Merci de tout coeur de ta venue et porte toi de mieux en mieux ...

        Gros poutous d'encouragement

    23
    Mardi 20 Octobre 2020 à 20:57
    Marenostrum

    Attention Stan....quand les femmes s'allient........

    Toujours aussi passionnant!!!

    Bises

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:12

        Merci bcp Jacqueline..  Suis ravie  !

        Suis malade ! pas la gde forme... La suite pas encore en gestation ...

        T'embrasse de bon coeur (virtuellement !)

         

    22
    Mardi 20 Octobre 2020 à 18:27

    Tu sais bien décrire ces caractères tellement différents qui s'affrontent pour le pouvoir ; c'est un peu comme en politique !

    Bise

     

      • Dimanche 25 Octobre 2020 à 16:09

        Coucou Fanfan
        Pas pu venir plus tôt, plein d'imprévus ! Merci bcp pour ton gentil commentaire... Suis très touchée ! Les caractères s'affrontent parce que les personnes manquent de sagesse... Je t'embrasse bien fort

        A plus !

    21
    Mardi 20 Octobre 2020 à 15:24
    Renée

    J'aime tes textes mais suis désolée de ne pas pouvoir suivre l'histoire tant j'ai de visite a faire en plus de répondre aux coms et de faire mes articles...Amitiés

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 18:00

        Merci Renée.... moi j'aime aller lire ton ouvrage, même si je ne laisse plus de commentaires pour ne pas te gêner... C'est tjrs enrichissant de parcourir les blogs... Ne te crois pas obligée de venir me lire... ce n'est pas ma priorité ! 

        Amicalement

    20
    Lundi 19 Octobre 2020 à 20:43

    J'ai comme l'impression que Stan n'aura plus tellement son mot à dire avec ce duo .

    Bonne soirée 

    Bises 

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:56

        Ah, je crois que Justine l'apprécie bcp, à sa juste valeur et le comprend... Elle sera sa meilleure alliée, elle qui travaille dur pour connaître toutes les ficelles du métier.... A moins que mon inspiration bifurque une fois de plus... mais là, j'ai envie que "ça tourne bien !" Fatigue ! 

        Bcp de gros bisous, Gisèle et mille mercis pour ta fidélité... A bientôt chez toi

    19
    Lundi 19 Octobre 2020 à 17:49
    daniel

    Une nouvelle rencontre qui va faire du bruit !

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:52

        L'humilité de Justine va tempérer l'ardeur passionnée de Louise qui veut gouverner avant de connaître ... Peut être une peur aussi de ne pas être à la hauteur.... Pas encore d'idées pour la suite.... ça viendra d'un coup, un jour ! 

        Merci Daniel et à bientôt sur ton blog.... Des débats passionnants s'y trouvent et j'aime !

        Bisous

    18
    Lundi 19 Octobre 2020 à 14:03

    Je pense qu'avec l'aide de Justine, Louise pourra sortir son épingle du jeu contre tous ces gens qui complotent.

    Bisous et bonne journée

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:48

        Ah j'espère, car j'avoue avoir envie de trouver l'issue de cette histoire rocambolesque.... A chaque fois, il me faut retrouver le fil et l'inspiration.... Mais mon inconscient s'accommode mal d'un plan tout fait ??? Bon, j'essaie de suivre.... 

        Merci tout plein Livia et à bientôt par chez toi.... Ton blog révèle toujours de belles surprises...

        Bisous

    17
    Lundi 19 Octobre 2020 à 10:47

    J'espère que Louise va tenir le coup

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:45

        C'est bizarre :  on marche comme mue par un ressort incroyable quand c'est absolument nécessaire... Je m'en suis aperçue maintes fois ! C'est quand  tout est réglé, assuré, affermi qu'on tombe de fatigue et là, plus personne.... 
        Merci Gazou et très bonne santé à toi... 

        Bisous affectueux

    16
    Lundi 19 Octobre 2020 à 00:36

    Bonsoir mon amie. Contente de te lire . Reposez-vous après ce long voyage dont vous revenez.

    bisous amicaux.

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:40

        Et moi si heureuse de te trouver par chez moi.... Pas encore eu le temps de cheminer sur les blogs : les retours, ponctués de lessives, ménage et rangements, sont tjrs difficiles... Porte toi bien surtout ! Nous avons attrapé un rhume d'enfer avec mon mari, et me voici sous antibios ! bouhhh ! ça commence dur, l'hiver ! Même pas eu le tps de me faire vacciner contre le virus de la grippe.... 

        Bcp de gros bisous et à bientôt

    15
    Dimanche 18 Octobre 2020 à 19:04

    Décidément, Stan et Louise s'entendent comme chien et chat. Je suppose que Louise n'a pas dit son dernier mot. Bises et bonne soirée

      • Mardi 20 Octobre 2020 à 17:35

        Coucou Zaza

        Je pense que Louise nous fait une petite crise d'égo....A-t-elle raison ? L'Inspecteur a du métier et voit venir.... mais sa rigueur s'accorde mal avec la spontanéité de Louise... Heureusement, Justine veille et guidera en douceur... 

        Merci de ta fidélité ma Zaza et bcp de gros bisous... Fais bien attention, un vilain rhume en parallèle du virus sévit et touche rapidement son monde... Bonjour les éternuements et le nez qui coule... A plus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :