• Gare à l'eau qui dort n°36 - Réveil Damien

     

    Gare à l'eau qui dort n° 36  

     

    Gare à l'eau qui dort n°36 - Réveil Damien

     

     

    REVEIL DE DAMIEN

     

    Sibelius Symphonie n°6

     

    Soudain, je me sens aspiré par une Force violente... me retrouve brusquement dans mon corps... et m'endors de suite.... 

    "A Dieu va !" furent mes dernières pensées remplies de paix et de douceur.... 

    (Episode précédent n° 35 - cliquez sur la phrase) 

     

    "Nous ne parvenons pas à le réveiller, Professeur... Il est toujours dans le coma... "

    "Lui a-t-on fait une artériographie ?"

    "Oui, Professeur, voici les radios d'hier...."

    Le Professeur Donarieux glisse les radios sur l'écran lumineux et les examine minutieusement... 

    Grâce à l'iode injectée dans le sang de Damien, tous les vaisseaux de son cerveau sont devenus visibles à la radio.

    "Son coma est provoqué par un caillot qui comprime le cerveau... Gardez le en réa et surveillez son rythme cardiaque.."

    Le Professeur contrôla le débit de la perfusion qui alimente et administre en continu des médicaments pour maintenir la pression artérielle nécessaire aux organes vitaux, et des sédatifs pour minimiser la douleur.

    Tout un réseau de fils et de tuyaux maintient en vie Damien le temps que le traitement symptomatique fonctionne, et que les fonctions vitales ne soient plus menacées.

    Puis le Professeur retourna  à pas vifs dans la vaste Salle de surveillance encerclée par de larges baies vitrées derrière lesquelles gisent les patients en soins intensifs, le visage à demi-couvert par un masque ou par des tubes...

    "Le cerveau de Monsieur Mayer, trop longtemps privé d'oxygène, est endommagé !" souffla le Professeur à Vincent, le Chef de service surveillant une multitudes d'écrans devant lui. "Je pense qu'il s'en tirera cette fois ci, mais dans quel état ? Et pour combien de temps ? Cet homme ne fera pas de vieux os..."

    Beaucoup de bruits dans cette Rotonde vivement illuminée. Technicité matérialisée par des sondes respiratoires, des respirateurs, des perfusions, des cathéters, des dialyses, des sondes gastriques ..... .etc,  dont la surveillance est assurée par des écrans appelés "moniteurs" munis d'alarmes sonores ou visuelles.

    "Le réveil peut être déroutant avec désorientation, confusion mentale qui peuvent subsister quelques jours... Rien de particulier aujourd'hui, Vincent ?"

    "La routine, Professeur ! rien à signaler de particulier hormis ce  réveil qui tarde..."

    Il salua Vincent, et partit, le dos voûté , écrasé par toutes ses responsabilités...

     

    J'ai la gorge en feu.... Mes paupières gonflées refusent de s'ouvrir. Une douleur fulgurante me cisaille le corps..... Un étau m'enserre la tête..... J'ai mal, j'ai mal.... 

    La réalité se tord sans cesse, je ne cesse de divaguer.. Impossible de chasser les horreurs qui défilent dans ma tête.... Tous ces bruits assourdissants qui m'anéantissent.... Je n'en peux plus... 

    Je suis vraiment très mal en point... Quelle déception ! Et mon corps, mes membres qui semblent couler dans du béton.... Impossible de bouger seulement mes doigts... 

    La réalité vacille, oscille constamment entre passé et présent, entre vie éternelle et vie terrestre... Entre Enfer et Paradis.... 

    Les illusions tombent, les doutes me taraudent... Mon coeur s'emballe : où se trouve la vérité ? J'appelle la Lumière... Pour la première fois de ma vie, je prie ardemment ... Je supplie.... 

    Brusquement, la Lumière rayonna doucement dans mon corps révulsé de douleurs physiques et mentales.... J'entrevois peu à peu que tout est connecté, tout ne fait qu'un.... J'ai de la peine à réaliser l'étrangeté de cette réalité qui me submerge....

    Je saisis soudain que mes souffrances me purifient de mes égarements... Elles ne sont rien, comparée à la Joie, à la Paix de cet Univers de Lumière qui est partout, qui est tout.... 

    Je ressens vivement toute la nécessité d'offrir mes souffrances...  Il m'apparaît progressivement que toutes mes questionnements trouveront leurs réponses dans Le Livre, les Ecritures...La Lumière n'est qu'Intelligence, Sagesse, Compassion, Amour et Vérité... Elle m'irradie, m'embrase et la Souffrance passe au deuxième plan...

    Il y a une raison pour tout ce qui se passe, et peu importe si la situation est terrible, voire terrifiante... Il y a une raison à ma souffrance, elle me purifie... Offerte, elle purifie les autres...  La Lumière me traverse de son Amour inconcevable... Les incroyables douleurs me vrillent par vagues incessantes, fluent, refluent... mais la Lumière m'enveloppe de ses bras puissants, sécurisants.... 

    Je réalise subitement que j'ai choisi volontairement cette vie terrestre .... Je suis un Esprit qui s'est offert pour accomplir une mission... Un Enfant de Dieu courageux et intrépide, dynamique, volontaire rempli du désir de faire le Bien .... dont Joie et Souffrance ne sont là que pour m'aider à progresser.... 

    Alors pourquoi ai-je tant disgressé ? tant déraillé ? Pourquoi me suis-je porté vers le Mal alors que tout mon Être intérieur ne désirait que le Bien ? Pourquoi ai-je tant fait souffrir ? 

    Il m'advient doucement qu'il fallait vite cesser d'être un étranger pour soi-même ! Rien ne m'était imposé, je suis mon seul libre arbitre pour toutes mes pensées qui entraînent mon agir.... Mais la Lumière utilise toutes mes erreurs dans le but de m'enseigner... D'un Mal, même le pire, Elle en tire le Bien !Tout n'est qu'éternels recommencements... 

    Se dévoile une certitude : je suis interconnecté avec tout l'Univers, et tout ce que je ressens affecte tout l'Univers... Si je m'aime, tout le monde m'aimera... Si je suis en paix, l'univers entier est pacifié... Si je choisis de penser le monde sous un aspect négatif, tout ce qui m'adviendra sera négatif et l'Univers entier en sera affecté... 

    Si chaque personne pense négativement, communautairement le monde sera puissamment négatif... provoquant peurs incontrôlables, névroses, drames et tempêtes spirituelles....  Nous créons notre réalité personnelle et communautaire.... Réalité créée par la conscience de masse..... 

    Vagues d'Amour, de révélations spirituelles, d'énergies et de douleurs s'enchevêtrent, m'apaisent et me torturent tour à tour... C'est une décision puissante que de désirer revenir à la vie, de s'en retourner dans mon corps.... C'est une décision courageuse que de vouloir continuer et terminer l'oeuvre.... 

    Ces révélations modifient mon regard, rendant la vie plus précieuse et sacrée... Mon égoïsme insensible et déroutant se trouble, se fissure et me laisse bien démuni face à l'évidence.... Je prends la ferme résolution d'effectuer un travail sur moi-même dès que possible avec un thérapeute, un conseiller spirituel... Ma décision s'imprime dans mon coeur.... 

    Je n'ai plus peur de mourir, mais seulement de vivre ! 

    Cependant, j'ai compris que je faisais partie de cette Lumière et que j'étais éternel ! Il m'importe brusquement de vibrer selon les désirs de l'Amour, d'être digne... d'être digne d'entrer enfin dans sa Plénitude ! 

    Alors seulement mes yeux s'ouvrent, mes doigts bougent... et des alarmes s'enclenchent... Je ressens sans les voir encore des présences humaines ... des sons inintelligibles, des mains qui me touchent... Un brouillard très lumineux m'éblouit et je cligne des paupières.... Je grelotte... On me parle, on me pince et tapote les joues.... Une main agrippe la mienne et je saisis soudain que je dois bouger mes doigts...! Je serre comme je peux la main douce et chaude qui me répond par une pression... Langage muet qui réconforte ! 

    Je souffre le martyre.... J'entends mes plaintes sourdre de mon corps, de ma gorge... Je sens un tuyau qui comprime mon larynx, qui m'étouffe et me gêne.... Une violente détresse m'étreint.... C'est ça la vie ?

    Mes pensées confuses m'éprouvent... Les épreuves de l'existence sont elles programmées bien avant ma naissance ? Sont elles nécessaires à mon évolution ? Tout s'affadit soudain ! Je crie vers mes Anges protecteurs et je suis seul, épouvantablement seul.... 

    Non, je ne suis pas seul : une main douce, une main féminine me caresse le dos de ma main... 

    L'ai-je rêvé, cet Univers parallèle d'Amour absolu habité par des Anges si compatissants ?

    A peine l'ai-je quitté que ma vie redevient chaos, souffrances intolérables, solitude extrême.... 

    Pourquoi avoir pris une telle décision de revenir à la vie, dans ce corps glacé, fracassé ? Le doute, le dépit, la désillusion me terrassent autant que la douleur....  Pourtant, j'ai comme une certitude intérieure, celle d'avoir baigné dans un vaste Champ d'Amour, de félicité... qui pulvérise à jamais tous mes repères, mes certitudes antérieures....

    Non, je ne suis pas seul.... Ma paume repose dans une main chaude, palpitante...., une main féminine... tandis qu'une autre main de tendresse caresse doucement le dos de la mienne... Vibration d'amour ! Un Ange est à mon chevet ??? 

    Luciole

     A SUIVRE

    Gare à l'eau qui dort n°36 - Réveil Damien

     

     

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine cherche un emploi

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie :Portrait de Damien MAYER

    4ème Partie : Louise, épouse de Damien

    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien

    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1

    7ème Partie : Lou, fille de Louise 2

    8ème Partie : "Le regard magique"

    9ème Partie : l'Empreinte (1)  

    10ème Partie : L'Empreinte (2)

    11ème Partie : Le Plogging

    12ème Partie : Les enfants perdus

    13ème Partie : Quel carburant voiture ?

    14ème Partie : L'Etang

    15ème Partie : Lettres anonymes

    16ème Partie : Dorian le détective privé

    17ème Partie : Réminiscences

    18ème Partie ; Filature

    19ème Partie : Le Poucave

    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)

    21ème Partie :Dignité bafouée 

    22ème Partie : La Charité fraternelle

    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"

    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure

    25ème Partie : Le fouille merde

    26ème Partie ; Le Daron engraine

    27ème Partie : Choc émotionnel

    28ème Partie : Prodigieuse Lumière

    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure

    30ème Partie : Etrange entretien

     31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian

    32ème Partie Adèle coupable ?

    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé

    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine

    35ème Partie : Coma Damien

    36ème Partie : Réveil Damien

     

     

     

     

     

    « Trous Noirs : vers une autre Galaxie ?Gare à l'eau qui dort n°37 - Les trois mousquetaires »
    Pin It

  • Commentaires

    16
    Lundi 7 Décembre 2020 à 18:08

    Que c'est angoissant ! déjà se faire opérer, aussi bien dans un hôpital qu'en clinique, c'est l'angoisse pour tout le monde, mais en plus, s'il y a des problèmes... Bonne semaine et bises.

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 19:21

        ça, tu as raison ! l'hôpital ne remplit pas tjrs bien son rôle ! Mon beau père de plus de 100 ans a été tout simplement "oublié" dans un couloir lors d'une urgence respiratoire, dans son pipi en plus, avant que l'on s'occupe enfin de lui.... 4 jrs après son arrivée en urgences.... Il est scandalisé, lui qui n'était jamais malade ! beurk Ns sommes furieux ! bad Du coup, maintenant, il a très peur d'y retourner ! 

        Merci Elisabeth et une très bonne soirée

        Gros bisous

    15
    Lundi 7 Décembre 2020 à 10:53

    Si Damien, revient à la Lumière, alors cet accident avait une raison d'être!

    Bien décrit ce coma, que je n'ai jamais subit et j'en suis bien aise.

    Gros bisous

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 16:55

        Absolument, Livia... tout à fait d'accord avec toi, tout tombe tjrs à point ! Merci de tout coeur de ta lecture attentive... 

        Bcp de gros bisous et à plus

    14
    Lundi 7 Décembre 2020 à 10:03
    daniel

    Comme une révélation ! Cela me rappelle mon opération à coeur ouvert. Quelle épreuve !

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 16:54

        Ah pauvre ! J'ai du mal à concevoir une telle épreuve.... Suis tellement contente que tu sois là.... J'aime trop tes articles !  wink2 Lis mes réponses précédentes, tu comprendras bien des choses.... 
        Merci de tout coeur de ton témoignage qui me touche bcp, tout comme celui de Jill Bill.... C'est bon de se parler et de se comprendre !

        Gros bisous 

    13
    Samedi 5 Décembre 2020 à 19:48

    Vraiment tres bine décrit ce passe du coma au réveil . Les sensations qu'il récupèrent peu à peu et ce souvenir de béatitude traversée qui perdure .

    Bonne soirée 

    Bises 

     

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 16:22

        Merci Gisèle... La Béatitude reçue à un moment donné de ta vie ne s'oublie pas, même si elle s'atténue avec le tps  - dommage ! C'est à peine croyable ... Qd on la vit, la sensation d'être "chez soi" avec Dieu, d'être "à la maison", mais qd on se le remémore une fois bien revenu dans la réalité, c'est énorme ! Tellement énorme que, parfois, tu doutes.... même si tu SAIS ! Tellement grandiose que tu ne peux pas l'exprimer et pourtant, en même tps, si simple.... Comme si une Vérité inatteignable te baigne avec une simplicité, une "normalité" confondante..
        C'est pourquoi tu ne peux pas le raconter... Personne ne peut se l'imaginer.... 

        Gros bisous Gisèle, et merci d'être là !

    12
    Vendredi 4 Décembre 2020 à 20:14
    colettedc

    Un lent réveil, mais que de bonnes pensées et cette douce présence qui l'entoure !

    Bonne fin de semaine, chère Luciole !

    Gros bisous  

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 15:59

        Merci bcp Colette ! J'ai eu en effet cette main compatissante d'une infirmière à l'Hôpital d'ici qui m'a remonté le moral alors que j'étais si mal... (Voir "Nuits aux urgences dans le module "Mémoires")... 
        Dommage pour moi, pas un si bon séjour dans l'au-delà ?! Ou ne m'en souviens pas, mais un réveil génial "avec le sourire de Dieu" (j'en suis certaine !!!) avec la sensation d'une paix totale et d'une joie incroyable.... après une intoxication médicamenteuse.... ( Janvier 2018 je crois ?) Jamais je ne l'oublierai ! Me suis sentie comme enveloppée et protégée par Dieu... Un souvenir merveilleux ! inoubliable... impossible à décrire aux enfants ou aux petits enfants.... Je comprends le silence des miraculés .... On te prend pour un farfelu qui "en rajoute des tonnes".... 

        Très gros bisous Colette et à plus.... J'ai encorrrrre des soucis de santé qui ne m'ont pas permis de venir plus tôt sur le blog.... Examens à prévoir fin d'année et 2021 ! pffff 
        Bon, mais pas Covid, c'est déjà ça ! Pas à plaindre ! 

    11
    Vendredi 4 Décembre 2020 à 19:53

    Bonsoir Luciole, en entendu les ambulanciers dire on la perd, et bien, mourir ne me fit aucune peur, au contraire, j'allais être délivrée des maux qui m'assaillaient ces temps derniers... oui, re'vivre je n'en aurais presque pas voulu ! Et puis, ce n'était pas mon heure... merci à toi, bises, jill ( J'ai lu ta réponse à la page précédente... )

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 15:43

        Merci de ton témoignage, chère Jill Bill... Moi aussi, j'ai senti que je partais.... Mais pas la moindre peur non plus.... j'avais bien trop mal ! Et ce qui se passait dans ma tête était bien trop bizarre... à cheval avec l'ailleurs et la dure réalité.... 

        Il y avait mon premier petit garçon que j'adorais, alors je me suis battue.... avec la souffrance comme avec la maltraitance du médecin et du personnel hospitalier.... J'en garde un souvenir terrifiant... que j'ose à peine évoquer, tant c'était énorme ! 

        J'espère des jours meilleurs pour toi, tu le mérites tellement ! Ton courage et ta combativité sont des atouts magnifiques qui te feront remonter la pente... 

        Je t'embrasse bien tendrement

    10
    Vendredi 4 Décembre 2020 à 19:37
    J'ai bien aimé la reflexion sur la vie et le mal (comme le bien d'ailleurs) qui peut être contagieux. Bon weekend et bisous.
      • Lundi 7 Décembre 2020 à 15:33

        Grand merci Martine ! Oui, en effet, Bien et Mal se répercutent sur le monde.... Il suffit de connaître la force des égrégores pour mieux le cerner en partie... 
        http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/la-force-de-l-egregore-a119385142

        Certains scientifiques l'expliquent également avec les "trous de vers"... Toute une théorie qu'il serait impossible de le relater ici... qui fait suite à la relativité d'Einstein... 

        Je t'embrasse, Martine, en espérant pouvoir accéder à ton blog car mon ordi a été planté totalement par une attaque virulente provenant de ton blog... Une frousse bleue de perdre ce tout nouvel ordinateur.... Dis moi si tu as réussi à virer ce virus, je me risquerai alors à venir par chez toi... Merci bcp !

        Gros bisous et bonne réussite dans tes livres

    9
    Vendredi 4 Décembre 2020 à 18:45

    Un réveil douloureux que tu retraces comme celui que tu as vécu et que tu retraces dans ta réponse à Jill.

    Bises et bon weekend

      • Lundi 7 Décembre 2020 à 15:21

        Coucou Zaza

        Ah oui, un réveil très bizarre et douloureux, mais quand même différent de celui-ci... qui est très romancé, avec des réflexions acquises au fil du tps.....

        Heureusement pour moi, pas de caillot dans la tête, mais dans le 2è cerveau, le ventre,, avec des douleurs intolérables, ça oui ... migraine atroce, vomissements violents, et bcp de confusion mentale due à l'éther pdt 3 bons jours.... 

        Affreux  l'endormissement à l'éther ... (masque) ! Et il fallait que le ventre, qui a été très bousculé par les forceps, et par l'enlèvement de l'énorme caillot ensuite (à vif !), "retrouve sa place", donc 2 jrs tordue dans des douleurs similaires à celles de l'accouchement... Une galère inexprimable ! Les femmes étaient quantités négligeables à l'époque... C'était normal qu'elles souffrent, les pauvres ! Résultat, septicémie et lait jeté car empoisonné.... J'avais du lait à revendre... Fils élevé au biberon du coup ! J'ai qd même failli y passer.... 
        PMerci bcp Zaza et bcp de très gros bisous à toi, en espérant que tu vas mieux.... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :