• Gare à l'eau qui dort n° 43 - Révélations fracassantes

     

    GARE A L'EAU QUI DORT N° 43

     

    Gare à l'eau qui dort n° 43 - Révélations fracassantes

     

    Révélations fracassantes

     

    "Merci !" dit piteusement Damien, les yeux baissés... Le coeur du curé battait la chamade.... Voilà, l'heure était enfin à la parole... Il attendit, certain que tout le reste suivra... Padre envoya un SOS au Ciel afin que personne ne vienne les déranger, personne.... (cliquez sur la phrase pour obtenir l'épisode précédent)

    Anxieux, le regard noyé d'indécision, Damien murmura d'une voix à peine audible :

     "A une condition... J'exige le secret absolu... Seulement à cette condition, Monsieur...."

    "Non pas 'Monsieur', Damien, mais Romain, ou 'Padre' si tu le permets !
    "Bien entendu, mon ami ! Les aumôniers sont tous tenus au secret professionnel !" lui déclara doucement le prêtre en souriant... "Je ne veux en aucun cas te porter préjudice. 

    Il existe trois sortes de secrets :

    1) le secret naturel qui relève de "la Loi de la nature" défendant de nuire à son prochain

    2) le secret conventionnel qui oblige au silence certaines professions, dont la mienne, celle des avocats, des médecins, et bien d'autres encore, ou  tout simplement l'ami, celui qui reçoit des confidences

    3) Enfin, le secret spirituel, sacré, qui désigne explicitement le "sceau" de la confession...

    "Le secret naturel ou conventionnel peut être enfreint pour "une cause juste et légitime", lorsqu'il est en contradiction totale avec une Loi importante ou s'il entraîne un préjudice notable à la Société ou à un particulier, y compris à celui qui s'est confié...." selon les termes de la Loi civile....

    "Mais le secret de la confession, Damien, ne peut jamais être levé : il a un caractère sacré. C'est un secret de droit divin, selon le Droit Canonique !  
    Ce secret est en tout premier lieu destiné à garantir la liberté du pénitent, mais il protège également celle du confesseur....

    "Un prêtre qui viole le secret de la confession est grandement puni par l'Eglise, sache le !

    "Ce qui signifie que je ne peux en aucun cas divulguer des informations sur toi et sur ce que tu me confieras, ni aux autorités civiles ni aux autorités judiciaires, ni à personne d'autre....

    Cependant, si tu envisages le Pardon de tous tes péchés, tu dois tenir compte de tous les aspects de ce Sacrement de réconciliation avec Dieu. Tu devras faire acte de repentance, de pénitence et de redressement.

    Ce choix t'engage donc profondément, car il est automatiquement corrélé à une démarche de repentir de ta part et à ton désir de changer de comportement... 

    "Damien, si je ne me trompe pas, tu es déjà sous le coup d'une procédure judiciaire, n'est ce pas ? Mon pauvre enfant, que puis-je te faire de plus ?"

    Damien réfléchit longuement, tête baissée ! Des souvenirs refluèrent brusquement de sa mémoire ensuquée.... Il lutta pour en retrouver le fil conducteur qui lui échappait....

    "Romain" souffla t-il "j'ai toujours exigé des autres une honnêteté absolue, mais... c'est très curieux.... je suis toujours très déconcerté lorsque les autres la revendiquent également de ma part...."

    "Tu sais, la vérité est flexible, surtout quand elle peut entraîner de lourdes conséquences....

    "Je suis... complètement perdu ! Le sentiment de culpabilité est la première des sanctions... Oublier est impossible ! Chaque instant qui passe est désormais comme un.... témoignage... contre moi... Je ne passe pas un jour sans y penser.... Je n'ai même plus le droit de me plaindre, vois tu ! Parfois, la réalité me parvient avec une précision effrayante... Je peux être condamné à dix ans de prison.... A dix ans, comprends-tu ? 
    Romain, je suis perdu.... "

    L'aumônier ne répondit pas, de peur de l'effaroucher ! Il se contenta d'hocher la tête doucement, en le regardant avec tendresse.... 

    Soudain, Damien se retrouva plongé dans un délire incroyable... Les souvenirs d'une chute dans de profondes ténèbres, d'une sonnerie stridente traumatisante, de rats énormes, de bêtes monstrueuses.... d'une épouvante paralysante.... de la honte, la honte, la honte... Puis cette tornade de lumière... ces êtres lumineux... la Lumière Vivante... Mon Dieu, la honte, quelle honte.... Adèle... Sa mère Adèle.... 

    Tout se dénoua en lui ! Les digues de son esprit cédèrent violemment, ses défenses volèrent brusquement en éclats.... 

    Un fleuve de paroles rauques se déversa sur le prêtre ahuri, qui avait bien du mal à suivre tant le débit était rapide.... Une tempête de mots qui racontait l'impensable.... Cet homme avait il connu une EMI ? Une expérience de mort imminente ? Padre n'en revenait pas ! Il devinait plus qu'il ne croyait... Il discernait une Vérité qui lui échappait... 

    Damien s'arrêta, à bout de souffle, trempé de sueur... Il tremblait de tous ses membres ! Un silence ébloui s'abattit sur eux, pendant lequel l'aumônier tenta de reconstituer posément le récit en réfléchissant.... 

    Il alla pesamment chercher de l'eau au robinet de la salle de bain et but avidement, lava le verre, le remplit , revint dans la chambre et le tendit à Damien qui s'en empara et le vida d'un trait ! 

    Les deux hommes se regardèrent longuement avec stupéfaction ! 

    "Je ne te mens pas !" affirma Damien, les yeux inquiets remplis de larmes.

    "Je sais, mon petit !" le rassura doucement Romain..."Je sais !....  Mon frère, es tu conscient à quel point ....tu as reçu une Grâce incroyable ? Une Grâce, c'est un magnifique cadeau du Ciel... qui peut te mener à la Rédemption... "

    "Rédemption ?" murmura Damien, brusquement fatigué devant l'ampleur du mot.

    "Rédemption, c'est le contraire de 'damnation'.... La Rédemption, c'est le rachat de tous tes péchés, c'est la liberté, le salut, la délivrance... Vois-tu, le sang versé du Christ n'exige ni vengeance, ni punition pour tout tes péchés, mais réconciliation avec Lui, pour te mener vers son Père....
    C'est beau, ce que tu m'as confié, Damien, comme c'est beau ! Je t'en remercie très sincèrement... C'est une grande Grâce pour moi aussi ! Une grande Grâce !" suffoquait de joie le prêtre, qui le contemplait avec une bonté pétillante, bienveillante.... 

    Damien se sentit fondre comme glace au soleil ! Cet homme charitable jubilait en lui serrant vigoureusement les mains... Non seulement il l'avait cru, mais il le remerciait chaleureusement.... Cet homme bon savait insuffler la confiance en soi... 

    "Je veux me confesser, Padre !" déclara t-il avec force, en le regardant droit dans les yeux... 

    Romain remercia vivement le Ciel en fouillant dans sa serviette, sortit une étole soigneusement pliée d'un sac plastique, et s'en revêtit... Après avoir invoquer l'Esprit Saint afin de recevoir en lui la Lumière d'Amour, il fit un grand signe de croix au-dessus de Damien et murmura une brève formule... 

    "Dieu t'écoute, mon fils... Soulage ta conscience, dis Lui tout ce que tu as sur le coeur....."

    Tête baissée, Damien lui dévoila tout en vrac : ses difficultés de couple, ses moeurs dissolus, l'économie occulte de son Agence ainsi que l'histoire relative à sa prédation sexuelle....Son geste irraisonné, cette tentative de meurtre sous l'emprise de la colère dont il ne mesura la portée qu'après coup ....  Il ne lui épargna rien.... Puis, vaguement inquiet, presque soupçonneux, il attendit.... en regardant le prêtre à la dérobée... Celui-ci, les yeux fermés, l'écoutait attentivement... Puis le curé se mit à réfléchir longuement.... 

    Damien épiait ses réactions, regrettant brusquement sa confiance en cet inconnu... Ce qu'il était naïf ! Tout ceci était extrêmement déconcertant ! Ses douloureuses émotions, son angoisse, sa fringale de reconnaissance, de tendresse se télescopèrent violemment dans son esprit.... Une affreuse solitude lui tomba dessus.... Le prêtre avait eu pour lui des complaisances fort suspectes.... Il eut un vertige et dut se raccrocher aux bras de son fauteuil... 

    Il se mourait de peur ! Le prêtre, les yeux fermés, semblait murmurer quelque chose... ses lèvres remuaient... Priait-il ? Damien tenta de se rassurer... mais son coeur battait violemment la chamade ! 

    "Pauvre homme qui se croit victime !" soupira, profondément décontenancé, le brave prêtre "Il présente de curieuses idées délirantes de persécution mêlées de culpabilité... Son manque d'amour pour autrui lui coûte très très cher... Tout son être est atteint, perturbé...  Il est gravement dérangé, ce pauvre homme ! "

    Le coeur  de Romain saignait à flots continus... On ne connaissait que la partie visible de la délinquance, qui, décidément, sévissait en toute classe sociale... Que dire de toute cette partie occulte enveloppée de discrétion de la classe aisée... ??? Une omerta courante et bien pratique qui leur permettait de faire tout et n'importe quoi sous le manteau de la respectabilité, de la bien-pensance !

    Comment faire retrouver les chemins de Vérité à ce pauvre homme ? 

    Damien était le produit malsain d'un milieu social et familial nocif... Un homme faible, déséquilibré... C'était un enfant qui avait épousé de force une femme riche ne lui convenant pas... Un enfant qui s'était brusquement entiché de manières nobiliaires.... Un enfant qui avait commis des fautes terribles... Il avait bien besoin de soins, cet homme malade ! La folie s'était insidieusement emparée de lui depuis longtemps... 

    Le prêtre tanguait sur sa chaise ! Ah ça, comme il était bousculé par toutes ces révélations fracassantes ! Vouloir intenter à la vie d'autrui afin d'installer sa toute puissante et laver un honneur véreux........ça le dépassait complètement, ça lui donnait des vertiges ... Quelle drôle de façon de restaurer son amour-propre ! L'aumônier transpirait à grosses gouttes... Jamais il n'avait connu pire situation !

    "Ah mon Dieu, comme l'Humanité est encore dans les langes... Je me fais vraiment vieux, mon Père... Je ne sais que dire !
    "Prends pitié de lui, Seigneur...  Prends pitié de lui !!!"

    "Mon tout petit, aie confiance... Supporte vaillamment toutes ces humiliations que tu t'aies imposées..." souffla t il difficilement à Damien en s'épongeant le visage... 

    Et ne m'en veux pas... Pour te parler franc, je suis assommé ! Tant de tribulations à ton actif ! Non seulement tu es tombé dans le piège de l'adultère, mais tu as plongé dans le gouffre de la pédophilie....... 

    Il ne put continuer... 

    Damien eut un geste violent de la main, comme s'il voulait chasser un moustique qui l'importunait.. Il regarda le prêtre avec un regard mauvais.... 

    Luciole

    A SUIVRE

    Gare à l'eau qui dort n° 43 - Révélations fracassantes

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine cherche un emploi

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie :Portrait de Damien MAYER

    4ème Partie : Louise, épouse de Damien

    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien

    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1

    7ème Partie : Lou, fille de Louise 2

    8ème Partie : "Le regard magique"

    9ème Partie : l'Empreinte (1)  

    10ème Partie : L'Empreinte (2)

    11ème Partie : Le Plogging

    12ème Partie : Les enfants perdus

    13ème Partie : Quel carburant voiture ?

    14ème Partie : L'Etang

    15ème Partie : Lettres anonymes

    16ème Partie : Dorian le détective privé

    17ème Partie : Réminiscences

    18ème Partie ; Filature

    19ème Partie : Le Poucave

    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)

    21ème Partie :Dignité bafouée 

    22ème Partie : La Charité fraternelle

    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"

    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure

    25ème Partie : Le fouille merde

    26ème Partie ; Le Daron engraine

    27ème Partie : Choc émotionnel

    28ème Partie : Prodigieuse Lumière

    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure

    30ème Partie : Etrange entretien

     31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian

    32ème Partie Adèle coupable ?

    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé

    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine

    35ème Partie : Coma Damien

    36ème Partie : Réveil Damien

    37ème Partie : Les trois mousquetaires

    38ème Partie : Une famille encombrante

    39ème Partie : La tornade blanche

    40ème Partie : Mutique imposture

    41ème Partie - Le bon curé 

    42ème Partie : Le bon curé suite

     

     

    « Gare à l'eau qui dort n° 42 - Le bon curé suiteGare à l'eau qui dort n° 44 - Les prisons de l'âme »
    Pin It

  • Commentaires

    19
    Dimanche 21 Février à 01:16
    colettedc

    Inquiétantes, les dernières lignes, Luciole ! Je poursuis ... Gros bisous

    18
    Lundi 1er Février à 18:49

    Si la confiance qu'il accordait au prêtre me semblait l'amener sur la bonne voie, la fin de ton article me laisse voir une issue nettement moins positive . Tu maitrises parfaitement les rebondissements .

    Je is que tu as des soucis de sciatique , pas drôle du tout cela et la position d'écriture au clavier n'est pas pour arranger les choses . La kiné  c'est vraiment ce qui me soulage le plus , mais en ce moment oui c'est bien difficile . Je te souhaite vraiment de pouvoir en bénéficier , car les médicaments mettent l'estomac en vrac .

    Bonne soirée 

    Bises 

     

      • Lundi 1er Février à 20:43

        Coucou Gisèle

        Et merci pour ta gentillesse ! En fait, mon épisode était bcp trop long, donc je l'ai coupé en deux et juste à cet endroit, car tout le reste est d'un seul bloc... et suit une même logique... C'était le meilleur endroit pour le couper... avec copier-coller du reste sur une autre page ! 

        Merci bcp pour le compliment ! En fait il y a des mots qui fâchent ! Et le prêtre ne mâche pas ses mots, ne les enveloppe pas ! Il lâche direct la vérité... et Damien la reprend en pleine g....  ! ça va lui permettre de se remettre en question... C'est tellement facile de se voiler la face .... Avec le curé, pas possible ! Il lui met le nez "dedans", comme on le fait parfois avec des chats qui se sont oubliés dans la maison.... ^^ he

        Très bonne soirée et bcp de bisous

         

    17
    Lundi 1er Février à 17:16

    Oh là, je vois que tu as eu une sciatique, c'est un enfer, et j'espère que ton kiné t'en a délivrée. Je te lis et je me demande comment tu fais pour imaginer tout ça ah ah ah ! bonne semaine et bises.

      • Lundi 1er Février à 17:29

        Coucou Elisabeth

        Ah oui, une grosse et douloureuse sciatique ... qui m'empêche d'aller dans la belle famille pour le deuil de mon beau-père... ça me déconcerte totalement ! J'en fais une tous les ans, et plus ou moins à cette période de l'année... ??? Bon, ça va mieux, tout doucement ! J'arrive à mettre le pied par terre et à marcher... c'est déjà ça ! Pas de kiné pour l'instant à cause de la Covid !!! Mais station assise trop lgtps déconseillée ! J'ai reçu un traitement avec Lumirelax et Dafalgan... plus somnifère. Bonjour l'estomac !!! 

        Comment je fais ? Alors ça ??? je me mets devant l'écran, sans brouillon, et j'attends "que ça vienne"...la plupart du temps la nuit....  Le plus difficile est de commencer : après, tout vient progressivement ! Je pense que c'est un travail de concentration sur les émotions qui t'envahissent et qu'il faut mettre en mots.

        Merci de tout coeur, chère Elisabeth, et très bonne semaine à toi

        Bisous

    16
    Lundi 1er Février à 16:54
    daniel

    La parole libère. Peut être que Damien ira mieux ?

      • Lundi 1er Février à 17:36

        Je pense comme toi ! Dommage que Damien n'a pas pu ou su dialoguer avec son entourage et sa femme... Une chance que le prêtre l'ait mis en confiance et lui a permis de vider son sac.... Cependant, il faut savoir reconnaître ses erreurs, et c'est pour lui fort difficile... Comment va t-il s'en sortir ? 

        Merci Daniel de ta fidélité et de ta lecture attentive, tu me fais bien plaisir... 

        Bisous

    15
    Dimanche 31 Janvier à 15:32

    Est-ce que ce Damien a vraiment des regrets ? On peut se le demander...

    Je plains nos pauvres prêtres à qui l'on jette souvent des seaux d'immondices comme ce Damien qui est vraiment un être antipathique vient de le faire avec ce pauvre vieux prêtre!

    Bises et belle journée

      • Dimanche 31 Janvier à 17:37

        Coucou Livia

        Avec mes excuses d'être si peu présente en ce moment sur les blogs, mais j'ai eu une sciatique douloureuse qui m'empêchait de m'asseoir longtemps... ça va mieux, ouf... Il apparaît qu'il me faut éviter les trop longues stations assises...  La vieillerie, quoi !

        Merci bcp pour ta réflexion pleine de bon sens... Je pense que Damien regrette, par la force des choses qui lui tombent dessus... Mais quant à être prêt pour un changement durable... ??? 

        Moi aussi, il me paraît compliqué et usant, ce sacerdoce de Réconciliation des prêtres... Pas facile d'aller les encombrer de toutes nos difficultés de vivre... 

        Gros bisous

    14
    Dimanche 31 Janvier à 15:06

    Coucou me revoici après une longue pause. Si ces révélations ont perturbé le prêtre , cela a fait du bien à Damien de se confier.  Gros bisous et belle semaine.

      • Dimanche 31 Janvier à 17:41

        Ah, tout comme je l'expliquais à Livia, moi aussi, j'ai du me résoudre à une longue pause... à cause d'une sciatique... Alors tu es toute excusée ! 

        Je pense comme toi ! Le prêtre accuse le coup, mais le pénitent est soulagé .... 

        J'espère que tes corrections avancent selon tes désirs ... et te souhaite une publication prochaine avec la réussite à la clé... 

        Bisous Martine et merci d'avoir pris du temps pour me lire

    13
    Dimanche 31 Janvier à 14:40
    Marenostrum

    Alors que tout semblait procéder au mieux....tes derniers mots nous font prévoir une bien mauvaise réaction........ j'espère me tromper!!!!

    Bises

      • Dimanche 31 Janvier à 17:47

        Coucou Jacqueline

        Et un grand merci pour ta lecture attentive ! Désolée d'avoir dû vous laisser en plan, tant j'avais mal ! 

        Damien a une grave blessure au cerveau et passe donc d'un extrême à l'autre...(d'autant plus que c'était déjà dans son caractère !) Mais le prêtre, âgé, à une longue expérience et sait comment mener les entretiens... C'est un dur métier qui demande bcp de patience et de compassion...

        Gros bisous et bonne soirée

    12
    gazou
    Dimanche 31 Janvier à 09:05

    Je pense que le prêtre va pouvoir l'aider , il va se ressaisir et trouver les mots justes qui lui permettront d'avancer et desortirdesténèbres

      • Dimanche 31 Janvier à 17:49

        Tu penses bien Gazou... Ce sera sans doute bien long, mais qui sait ? Pour une fois, la suite est déjà tapée (mon épisode, bien trop long, a été coupé en deux !) Je n'ai plus qu'à le finaliser et à le programmer.

        Merci de tout coeur, ma chère Gazou et passe une bonne soirée

        Gros bisous

    11
    Dimanche 31 Janvier à 08:07

    Ah nom d'un chien, l’aumônier va peut-être regretter de l'avoir confessé ????

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 31 Janvier à 18:06

        Je ne pense pas qu'un prêtre regrette de confesser... ??? Mais avoir peur, ça oui, les pauvres prêtres sont exposés depuis un temps ! Et c'est vrai que le caractère violent de Damien déboussole ! 

        Merci ma Zaza, en espérant que ton état de santé va aller en s'améliorant

        Gros bisous

    10
    Dimanche 31 Janvier à 00:36

    Ce que je lis en fin de texte n'est pas joli joli !  Les mauvaises vies finissant mal, en général.... bonne nuit Luciole ! Bises

      • Dimanche 31 Janvier à 18:12

        ça, c'est bien vrai ! Un jour ou l'autre, toute vie dissolue pèse lourd sur la santé mentale et finalement physique... ou sombre dans le cauchemar des cachots.... 

        Merci bcp Jill Bill... Suis tellement avec probs santé en ce moment que je ne sais plus où tu en es avec tes opérations et ta santé... 

        ((Et pourtant, je mène une vie mémère au possible, avec bcp de fauteuil ces jours ci !!!  donc loin d'être "dissolue" ! he bad

        Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :