• Gare à l'eau qui dort n° 46 - Mort de Damien

     

    Gare à l'eau qui dort n° 46

     

    Gare à l'eau qui dort n° 46 - Mort de Damien

     

    MORT DE DAMIEN 

     

    Le "Journal de bord" de Stan se remplissait de notes... Journée mémorable dont il se souviendra longtemps ! Allait-il devoir s'en aller sur la pointe des pieds, laissant Louise, accompagnée de son père, gérer tranquillement l'Agence ? Tant que le père de Louise payait.... rien ne pressait ! 

    Allait-il perdre de vue Justine ? Ses missions l'emmenaient souvent aux quatre coins de la France, voire du Monde... Il soupira et referma son journal sur un voeu pieux ... Si seulement Louise voulait bien l'embaucher définitivement ??? Il devenait franchement un vieux garçon...  (Episode  précédent n°45 Assemblée Générale extraordinaire - cliquez sur la phrase)

     

    Le vieil aumônier Romain se hâtait, son coeur tourné vers Damien, cet homme étrange gravement malade qui, après une vie rebutante ancrée dans le vice et la malice, s'ouvrait désormais à la Grâce avec une Foi incroyable.... C'était chose prodigieuse pour le petit curé qui en éprouvait une plénitude de satisfaction et un encouragement considérable... Il ne fallait jamais désespérer.... c'était faire insulte à l'Amour ! Romain exultait ! Qu'il grave tout ceci dans son âme à jamais, pour les jours de désert..., on ne sait jamais ce que l'extrême vieillesse réserve ! 

    Son Dieu était Celui qui montait tous les jours en haut du Chemin et regardait à l'horizon pour voir si son enfant prodigue lui revenait... (Luc 15,11-32).   Tout comme cet enfant, Damien avait dilapider ses biens en menant une vie de désordre... Condamné à une extrême pauvreté de vie par sa faute et à la maladie, rejeté par les siens, ce pauvre Damien avait enfin décidé de se repentir, et de se tourner vers le Père... A ce même Père qui, voyant son fils prodigue au loin, court de jeter à son cou et le couvre de baisers, tout heureux de le voir revenir malgré toutes ses fautes.... 

    Cette Parabole de Jésus avait bouleversé Damien et il l'avait faite sienne ! Elle avait été le départ de son incroyable conversion, en à peine deux mois ! Les prières du "petit curé" étaient largement exaucées.... 

    Ce couloir était interminable ! On avait exilé Damien à l'autre bout, tant ses crises perturbaient le voisinage... Brouhaha des pas pressés du personnel infirmier, des visiteurs qui arrivaient et des chariots qui grinçaient.... Les aides-soignantes terminaient de ramasser les couverts du déjeuner avec fracas... Pensée émue de Romain envers tous ces malades qui devaient supporter ce tapage incessant !

    Il stoppa net, surpris de voir un attroupement d'infirmières, ainsi qu'un médecin parlementant avec une ravissante femme blonde, fort élégante, qui détonnait étrangement dans ce lieu de misère humaine..., juste devant la porte de la chambre de Damien... Avec sa crinière bouclée de lionne lui retombant sur les épaules, son tailleur-pantalon bleu azur, son chemisier crème et ses hauts talons, elle avait l'allure d'une gravure de mode.... 

    Son coeur s'emballa... Il accéléra le pas... Des larmes roulaient sur les joues livides de la femme... Elle s'appuyait sur le chambranle de la porte comme pour garder l'équilibre. 

    - "Ah, Romain, venez mon Père, on aura besoin de vous ! Je vous présente Madame de Montabert, épouse de Monsieur Mayer...

    Romain est notre fidèle aumônier, et vient tous les jours rendre visite à votre mari, Madame... Il a fait un travail formidable avec lui, et lui a redonner goût à la vie... Avec Romain, Monsieur Mayer a recouvré la parole et ils discutaient ensemble plus de deux heures par jour... Romain le promenait dans le couloir et votre mari retrouvait le sourire....

    C'est pourquoi je lui ai proposé hier soir de retourner chez lui... Je voulais vous en parler ce matin... Nous avons tous été choqués par sa mort brutale survenue dans la nuit....."

    - "Damien est décédé ?" suffoqua brusquement Romain, le coeur retourné... "Comment est-ce possible ? Hier, il semblait si bien ?"

    - "Nous savions que Monsieur Mayer pouvait partir à tout moment...Il était en sursis...  Un AVC, Romain ! Avec son cerveau endommagé, c'était prévisible... Nous n'avons rien pu faire ! Je suis désolé, Romain... Je sais que vous étiez devenus des amis !.... C'était votre poulain, et vous l'avez si bien préparé au départ.... Nous vous en sommes tous reconnaissants, Romain... Vous l'avez transformé.... "

    - "Pouvons-nous le voir ?" souffla Romain..., réalisant soudain que Damien avait préféré mourir à l'abri des siens... 

    Le médecin alla leur ouvrir la porte. Louise semblait être scotchée au mur... Le prêtre lui prit doucement le bras et la tira lentement dans la chambre vers le lit où Damien reposait, un grand sourire aux lèvres... Il semblait dormir paisiblement... 

    Louise, stupéfaite, ne le reconnut pas et crut à une méprise... Il fallut la calmer, la convaincre... Il était décharné, affreux, un vieillard squelettique ! Il avait un visage émacié, ce n'était pas lui... ce n'était pas lui... !!! Un petit bonnet de coton blanc cachait les cicatrices de son crâne dégarni...

    Il semblait avoir cent ans, cet homme qui ne ressemblait en rien à son mari ! Louise était comme une petite fille effrayée, égarée... 

    Romain lui parlait tendrement en lui tenant la main... Il recomposait pour elle de beaux souvenirs qu'elle n'entendit pas... ou si peu... Louise se sentit vieillir à une vitesse folle... La mort de Damien la ramenait à sa propre déchéance ! Allait elle être si laide ? "On ne naît que pour mourir un jour !" 

    Ce mouroir la répugnait ! Il respirait le malheur... Elle eut brusquement conscience de l'absurdité de la vie des vieux, des malades, qu'on entassait là parce qu'ils dérangeaient... Cette idée la frappa de plein fouet... Toutes ces certitudes volaient en éclats... Il fallait être solide pour subsister dans ce lieu... dans cette solitude forcée, démesurée... Le remord vint lui fouailler les entrailles... La culpabilité lui coupa le souffle... lui rongea l'estomac... 

    Romain se précipita, se saisit d'une chaise et l'aida à s'asseoir ! Elle vacillait ! Elle aurait dû venir... Elle aurait dû venir plus tôt... Elle aurait dû venir faire la paix avec lui... 

    - "Qui venait, à part vous, mon Père ?" souffla t-elle

    - "Sa mère ! Elle venait tant qu'elle le pouvait ! Tous les Week end, elle était là, à lui tenir la main et elle tentait de discuter avec lui.. Il finissait toujours par lui embrasser la main en l'appelant "Maman"... Un femme digne et fière qui lui faisait du bien ! Elle était la seule personne avec qui il osait un peu parler, en dehors de moi... Je l'ai rencontrée plus d'une fois et je l'estime beaucoup... C'est une femme aimante et courageuse..."

    Adèle ! Elle s'appuya au dossier de la chaise, abasourdie... Un flot de reconnaissance lui envahit la poitrine. .. Jamais Louise n'oubliera cet instant où elle découvrit brutalement la tendresse et le courage d'une mère... Elle ne lui arrivait pas à la cheville ! 

    - "Je crains d'être une mauvaise mère, mon père !" avoua timidement Louise, en larmes... "J'aime ma fille, je le sais, mais c'est une nounou qui l'élève ! Je ne lui consacre que si peu de temps et si peu d'affection au quotidien... Je ne sais pas.... je ne sais pas faire... "

    Elle rencontra les yeux remplis d'amour et de compassion du père qui lui réchauffèrent le coeur... Il prit une autre chaise, s'assit à ses côtés et lui reprit la main... tout en la regardant avec bienveillance...

    - "Je serai toujours à vos côtés, Madame, si vous le désirez ! Nous pourrons discuter autant qu'il vous plaira... Il est bon parfois de se libérer de tout son passé... C'est ce qui a sauvé votre mari, voyez vous ! J'ai pour lui une tendresse toute paternelle...."

    Et il lui raconta son mari ! Il lui révéla son désir de fuite... Sa vie avait perdu toute couleur... IL n'arrivait plus à combler le vide... Il flottait dans l'immobilité, l'isolement... Chaque matin, il nourrissait son rêve en imaginant des plans... Puis ces espoirs obstinés de fuir son destin se sont progressivement transformés en un profond sentiment d'absurdité ! Il a fini par reconnaître toute la stupidité de ses projets ! Il avait atteint un palier...

    - "Et c'est à partir de ce moment-là que nous avons pu enfin travailler ensemble sérieusement.... Et il s'ensuivit un parcours de deux mois fort lumineux dans lequel il entra de son plein gré avec un courage obstiné... C'était impressionnant ! Je n'ai jamais assisté à pareille conversion... Son âme s'ouvrait à la spiritualité comme une fleur au soleil... Elle avait tant besoin d'eau pure !"

    - "Et... il vous a parlé de nous ?" se hasarda Louise

    - " Bien sûr ! Il avait l'impression d'avoir gâché sa vie, d'être un fardeau pour sa famille  ! Vous savez, il cachait une souffrance terrible derrière son masque d'indifférence... Un lourd passé, celui de son enfance,  s'était dressé entre vous et lui : son enfance lui pesait beaucoup... Il savait qu'il allait mourir... Il avait besoin de se dépouiller de tout ses mensonges, de toutes ses erreurs, de tout ce qui l'entravait... Alors il a demandé pardon ! 

    Louise, voyez vous, le plus beau cadeau que l'on puisse faire à une personne, c'est de l'écouter ! Prenez le temps d'écouter les autres, d'écouter votre fille... et de vous écouter vous-même ! Et pardonnez ! Vous vous libérerez ainsi des liens négatifs, des liens destructeurs, en pardonnant... Pardonnez, Louise... c'est votre porte de salut !"

    Quelque chose clochait en elle, quelque chose d'abasourdissant qui se cognait aux murs de sa mémoire comme une mouche aux vitres d'une fenêtre....  quelque chose de capitale qui l'interpellait violemment ! Une phrase se révéla :  "..... Je lui ai proposé de retourner chez lui....." 

    - "Pourquoi a t-il voulu mourir quand il a appris qu'il allait revenir chez nous ?" s'interrogea violemment Louise, tout en reconnaissant qu'elle aurait eu bien du mal à l'affronter, à l'accepter de nouveau dans la maison... Non, de cela, elle en était certaine, elle ne l'avait même pas envisagé...... Apparemment , lui non plus ! lui non plus ! 

    - ".......Peut être avait-il besoin de mourir seul, librement, paisiblement...  La frontière est mince entre le Ciel et la Terre, voyez vous ! En fin de vie, il suffit parfois d'accepter de se détacher du matériel, d'accepter de partir, de surmonter la peur de la mort, de...... larguer les amarres...." lui suggéra généreusement le pauvre curé qui avait déjà tout compris

    .......

    Il stoppa net... Les yeux écarquillés de Louise fixaient quelque chose au-dessus du corps de son mari... Elle lui cramponna la main... chancela, verte de peur... Sa main était glacée... Pétrifiée, elle étendit la main droite en pointant son index  sur la poitrine de son mari, et dit d'une voix blanche :

    "ça ! ça ! Romain, qu'est-ce-que-c'est ?"

    Il sembla effectivement au prêtre, qui pourtant en avait vu d'autres, que d'étranges vapeurs s'échappaient du corps de Damien au niveau de la poitrine, puis de différents endroits du cadavre... Toutes ces vapeurs semblaient se réunir au-dessus du corps... et formèrent une sorte de silhouette fumeuse mouvante.. 

    "Je vais bien, Louise, n'aie pas peur, je vais bien !" Ce fut comme une idée qui s'imposait dans le cerveau de Louise..

    "Il dit qu'il va bien et de ne pas avoir peur...." répéta machinalement Louise, toujours de cette toute petite voix curieuse...., le visage cireux creusé par l'épouvante... 

    Le curé, prodigieusement ému, sortit son mouchoir à carreaux et s'épongea le front baigné de gouttelettes de sueur.... Il n'était pas superstitieux, non, mais là... là....  Pourtant, il avait discuté avec des veufs ou des veuves de "cette chose" incroyable...  dont ils avaient été témoins, mais pas lui ! Et voilà que "cela" lui arrivait ! .......

    Luciole

    A SUIVRE 

    Gare à l'eau qui dort n° 46 - Mort de Damien

    Bisous et à bientôt

     

     

     

     

     

     

    Magnifique vidéo très explicite !

     

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous 

    1ère Partie : Justine cherche un emploi 
    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine 
    3éme Partie :Portrait de Damien MAYER
    4ème Partie : Louise, épouse de Damien
    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien
    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1
    7
    ème Partie : Lou, fille de Louise 2 
    8ème Partie : "Le regard magique"
    9ème Partie : l'Empreinte (1)  
    10ème Partie : L'Empreinte (2) 
    11ème Partie : Le Plogging  
    12ème Partie : Les enfants perdus 
    13ème Partie : Quel carburant voiture ?  
    14ème Partie : L'Etang 
    15ème Partie : Lettres anonymes  
    16ème Partie : Dorian le détective privé  
    17ème Partie : Réminiscences  
    18ème Partie ; Filature  
    19ème Partie : Le Poucave  
    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)  
    21ème Partie :Dignité bafouée  
    22ème Partie : La Charité fraternelle  
    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"  
    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure  
    25ème Partie : Le fouille merde  
    26ème Partie ; Le Daron engraine  
    27ème Partie : Choc émotionnel  
    28ème Partie : Prodigieuse Lumière  
    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure  
    30ème Partie : Etrange entretien 
    31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian  
    32ème Partie Adèle coupable ?  
    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé  
    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine  
    35ème Partie : Coma Damien  
    36ème Partie : Réveil Damien  
    37ème Partie : Les trois mousquetaires  
    38ème Partie : Une famille encombrante  
    39ème Partie : La tornade blanche  
    40ème Partie : Mutique imposture  
    41ème Partie - Le bon curé 
    42ème Partie - Le bon curé suite  
    43ème Partie : Révélations fracassantes  
    44ème Partie : Les prisons de l'âme  
     45ème Partie : l'Assemblée Générale Extraordinaire  
    46ème Partie : Mort de Damien  
    47ème Partie : Baiser d'outre-tombe  
    48ème Partie : Diners de Louise  
    49ème Partie : Jour de traîne-misère  
     50ème Partie : Eve ou Lilith ?  
    51ème Partie - Self contrôle  
    52ème Partie - La Maison d'accueil  
    53ème Partie - Les secrets d'Agathe  
    54ème Partie - Le Château de Louise  
    55ème Partie - La Chambre d'Agathe    
    56ème Partie : "Oh que c'est sublime  
    57ème Partie : Toubib 
    58ème Partie : La violence des Mots ! 
    59ème Partie : Madame est servie ! 
    60ème Partie : Querelles de préséance ! 
    61ème Partie : Lou et Agathe amies ? 
    62ème Partie : La Fosse aux Lions 
     63ème Partie : Si le Loup y était. 
    64éme Partie : Le coup de foudre !
    65ème Partie : La maison de Pierre et de Suzy 
    66éme Partie : Péché de gourmandise 
    67éme Partie : Frontières sociales ! 
    68ème Partie : Une journée mémorable ! 
    69ème Partie : Retrouvailles
    70ème Partie : Vie nouvelle en Août
    71ème Partie : Les filets du Roman
    72ème Partie : Requiem
    73ème Partie : Bas les Masques !
    74ème Partie : Les Noces de L'Epoux !
    75ème Partie : Nombre affolant de zéros !
    76ème Partie : La vie continue 
    77ème Partie : Etrange pouvoir des mots !
    78ème Partie : Lou : la Pension !
    79ème Partie : Barbe noire
    80ème Partie ! La Morale et Lou ! 
    81ème Partie : Lou et sa Ferrarri !
    82ème Partie : Soleil couchant !
    83ème Partie : Le Roi déchu !
    84ème Partie : La Parisienne
    85ème Partie : Le Pragmatisme ! 
    86ème Partie : Le Cri !
    87ème Partie : Sidération
    88ème Partie : La bonne place
    89ème Partie : L Maison connectée de Lou
    90ème Partie : Sauvons le monde !
    91ème Partie : Coup de théâtre !
    92ème Partie : Le nouveau monde 
    93ème Partie : Un monde à l'envers !
    94ème Partie : Des petits riens délicieux !

    37ème Partie : Les trois mousquetaires

    38ème Partie : Une famille encombrante

    39ème Partie : La tornade blanche

    40ème Partie : Mutique imposture

    41ème Partie - Le bon curé 

    42ème Partie - Le bon curé suite

    43ème Partie : Révélations fracassantes  

    44ème Partie : Les prisons de l'âme

     45ème Partie : l'Assemblée Générale Extraordinaire

    46ème Partie : Mort de Damien

     

     
    « Les péchés capitaux : Kesaco ?Gare à l'eau qui dort n° 47 - Baiser d'outre-tombe »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    15
    Vendredi 19 Mars 2021 à 15:09

    Je vois que tu as eu un mauvais effet (indésirable) après ta 2ème injection du vaccin Pfeiser ! Ma fille qui travaille dans une clinique, elle n'a que 43 ans, s'est fait vacciner fin janvier avec ce vaccin et a eu la 2ème injection, sans effet indésirable. Par contre 2 de ses collègues ont été mal fichus après vaccination. Comme quoi, nous réagissons différemment. J'attends pour ma part mi-avril... je ne suis pas prioritaire. 

    Mon oncle Jean est décédé le 10 mars, l'avant veille de ses 92 ans. Je suis triste, il laisse la soeur de ma mère, 91 ans, seule mais, heureusement, son fils Michel, bientôt 65 ans, vient tous les jours la voir comme il faisait régulièrement avant le décès de son père. Mon oncle n'a pas eu le covid, il était insuffisant cardiaque, il portait une valve et il a eu un infection pulmonaire début février, les reins bloqués. Il est resté 3 semaines à l'hôpital, revenu chez lui le lundi 1er mars. Il avait un lit médicalisé et une infirmière venait tous les jours pour les soins. Mais il a dû repartir à l'hôpital et il est décédé 10 jours après. Dur d'accepter car je l'aimais beaucoup, j'allais le voir tous les ans et en 2017 je l'ai vu 4 fois car mon mari et moi on vidait la maison de mes parents (décédés en 2011 et 2016). Une page se tourne.

    14
    Mardi 9 Mars 2021 à 10:31
    DANIEL

    Quand la mort est là, l'âme quitte le corps et s'envole vers le ciel. Parfois on peut même entendre un petit bruit comme un vélo qui se dégonfle. 

    Bon courage pour ta santé. Que d'effets secondaires ces vaccins....Moi je ne suis pas pressé de me faire vacciner !!

      • Samedi 13 Mars 2021 à 19:25

        Coucou Daniel

        Ouf : c'est fait et j'en suis bien soulagée ! J'attends le tps réglementaire pour sortir à mon aise (enfin !!!) "dans le monde", mais avec les gestes barrières bien entendu !

        La plupart des gens réagissent plutôt bien, malgré qqs courbatures et fatigue intense pdt 3 à 4 jrs environ... 

        Merci bcp Daniel et bises à toi et aux tiens... Prends bien soin de toi, car par chez nous, la Covid est bien présente, même dans les écoles.... 

         

    13
    Mardi 9 Mars 2021 à 03:52
    colettedc

    Bonjour Luciole,

    Merci pour cette suite. Eh bien, Damien est décédé ! ...

    Moi, j'ai eu ma première dose Pfizer le 23 février et j'attends ma deuxième dose. J'ai hâte que ce soit fait ! Prends bien soin de toi ! Doux mardi ! Gros bisous

      • Samedi 13 Mars 2021 à 19:19

        Merci Colette

        Je commence à me sentir mieux... Aujourd'hui Samedi, 1ère promenade par un gd soleil, mais vent froid... C'est fou ce que ça fait du bien ! 
        Pas d'infection d'après analyses... donc c'est bien une violente réaction au 2è vaccin ... Mon Beau-frère a été fort secoué aussi pdt un mois... 
        Mais mon mari, rien du tout ! Un roc, cet homme ! Ouf ...... 

        Il paraît que j'ai des anticorps hyper-actifs ! sarcastic he

        Je te souhaite une très bonne santé et une injection toute douce, ma chère Colette... Tu le mérites bien !

        Bcp de gros bisous à toi et merci pour ta fidélité

    12
    Lundi 8 Mars 2021 à 15:12

    Coucou Luciole,

    Que se passe-t-il avec tes vaccins, j'ai été vaccinée moi aussi et tout s'est très bien passé, heureusement car j'avais des craintes.

    Enfin voilà Damien parti, mais je n'aurai pas aimé que mon mari me parle sur son lit de mort ! BRRR, j'aurai eu très peur.

    Grosses bises et porte-toi mieux

      • Lundi 8 Mars 2021 à 18:35

        Ah génial, trop contente pour toi Livia, car qd ça te tombe dessus, c'est qq chose ! Médecin ce matin : peut être les reins qui ont accusé le coup ?  Et ma tension très élevée..... j'attends résultats analyses demain... 

        Suis sous antibio + Dafalgan : ça va déjà mieux ! la fièvre est tombée... OUF !

        Pour Damien : je vais peut être passer pour une cinglée, mais le lendemain de la mort de Maman, j'étais en plein remplissage poubelles avec choses de ttes sortes  et j'ai très nettement entendu la voix de ma mère, fort mécontente :

        "tu ne fais pas le tri, Claudie... Ce n'est pas bien !" 

        Tu penses comme j'avais la tête à faire du tri, à cette époque (2006) Nous avions un capharnaüm invraisemblable à jeter ! 

        Puis je l'ai à nouveau entendue de nombreuses autres fois par la suite ! 

        Il m'arrive souvent d'avoir des prémonitions subites qui s'avèrent justes ! Peut être suis-je en qq sorte un "canal" ? ça surprend bcp ma famille à chq fois !.. 

        Merci bcp Livia et bcp de gros bisous.

    11
    Dimanche 7 Mars 2021 à 23:36

    M pauvre Luciole. Tu me fais peur avec les résultats de ton deuxième vaccin....nous avons eu le premier il y a deux semaines et attendons le deuxième. Quel vaccin as-tu eu . Nous c’est le Pfizer

    J’espère  que tu iras mieux.

      • Lundi 8 Mars 2021 à 18:12

        Coucou Ginette

        Merci bcp de ta sollicitude, Ginette... Je vais mieux ce soir, après avoir avalé Antibio du médecin et Dafalgan... Ne comprends pas bien ce qui s'est passé, mais secrétaire pas surprise du tout : paraît que je ne suis pas la seule et que cette 2è injection : "ça arrache !" ? Mieux vaut s'y préparer que d'ignorer, car qd ça nous tombe dessus, on panique ! Pense au Dafalgan ou Efferalgan ... 

        Oui, Pfeiser aussi !

        Je t'embrasse de tout coeur

    10
    Dimanche 7 Mars 2021 à 21:05

    Merci pour cette suite toujours aussi passionnate .

    Désolée de voir 'importance des effets secondaires de la deuxième injection. J'étais un peu soulagée en apprenant que je ne devais en avoir qu'une ayant déjà contracté la maladie . Mais pas de chance il parait que la donne a changé, je dois avoir aussi deux injections . J'ai déjà dégusté en mars dernier tous les symptômes que tu as cités , j'avoue que là je ne suis pas pressée pour la vaccination de toute façon ce n'est pas prévu avant avril pour les plus de 65 ans et moins de 75 .

    J'espère que tes symptômes vont vite disparaitre . 

    Bon courage 

    Bises 

      • Lundi 8 Mars 2021 à 18:02

        Coucou Jazzy

        J'ai répondu à Martine (voir mon com -merci) Pris mon antibio ce midi et .... je vais bcp mieux ? ne comprends pas pourquoi ? résultats analyse d'urine demain....  la fièvre est enfin tombée et j'ai bcp dormi cette après midi... mais tjrs aussi froid ! 
        Mince alors, tous les mêmes symptômes que moi ? pas rassurée du tout ! J'attends impatiemment demain !
        Un grd merci, ma chère Jazzy, et courage : une fois ces symptômes évacués, on est protégé...  enfin, je l'espère ! 

        Je t'embrasse fort

         

    9
    Dimanche 7 Mars 2021 à 19:41
    Étrange fin de chapitre. On attend le prochain mais prends bien soin de toi. Tant pis si j'ai des effets secondaires, j'ai hâte d'être vaccinée. Bisous
      • Lundi 8 Mars 2021 à 17:29

        Coucou Martine

        Un gd merci pour ta présence... Sommes allés Médecin ce matin très tôt... J'ai dû attendre plus de 2 H dans salle comble... Apparemment, ce serait les reins qui auraient trinqués ??? donc Antibiotique pour 7 jrs ! Bizarrement, bien soulagée, car j'avais peur d'avoir développé Covid (la tente  pour vaccinations était pleine de monde, un incessant ballet d'entrées et de sorties !) ... Nous attendons les résultats analyses...

        Mais la Secrétaire m'a affirmé que cette 2ème injection "arrachait" et que je n'étais pas la seule ??? J'ai pris l'antibio ce midi, puis dormi une bonne partie de l'après midi dans mon fauteuil et je me sens mieux ! La fièvre est enfin tombée, mais j'ai tjrs aussi froid ! plaid sur les épaules et un sur les jambes.... ça va aller, ça va aller...  :-)

        Mais suis bien contente de m'être fait vacciner...Cette saleté de virus trop destructeur... Je vais enfin pouvoir souffler !

        Gros bisous

    8
    Dimanche 7 Mars 2021 à 19:21

    Merci Luciole et ce quarante sixième épisode... ça se complique !

    Par contre je suis franchement navrée de te voir mal fichue en subissant des effets indésirables à cette seconde dose de vaccin. C'est AstraZeneca que tu as reçu ????

    Prends soin de toi et surtout consulte, il ne faut pas rigoler avec ça. Bon courage.

    Bisous, bisous

      • Dimanche 7 Mars 2021 à 19:27

        Merci ma Zaza... J'allais éteindre mon ordi quand j'ai vu ta notification... Non, le Pfeiser ! ça va un peu mieux ce soir, mais avec les Dafalgan ! Si mauvais nuit et fièvre demain, RV médecin vite fait ! 

        Merci de ta lecture attentive, ma chère amie... Viendrai sur blogs quand me sentirai un peu plus présente, car cerveau en bouillie... trop fatiguée !

        2normes bisous et porte toi au mieux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :