• Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64

     

    Le coup de foudre ?

     

     

    LE COUP DE FOUDRE !

    Pour comprendre le déroulement du roman, lire le Synopsis :

    http://le-petit-monde-de-luciole.eklablog.com/gare-a-l-eau-qui-dort-synopsis-a208076524

     

     

    La vibrante litanie gargouilla brusquement dans la gorge d'Agathe, surprise de voir trois beaux mecs, de vrais colosses, plantés devant elle, qui la regardaient avec des yeux de merlans frits... Elle éclata de rire... 

    "Ah ben ça, si j'm'attendais ! Bonjour !" (cliquez sur la phrase pour l'épisode précédent n°63)

     

    Agathe fit la connaissance de Pierre, le Jardinier, de sa femme Suzy, et de ses deux providentiels acolytes, Regan et Marc... 

    Ce fut un grand bouleversement pour elle....  et pour eux ! 

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

    Pierre

    Pierre était le plus âgé ! Il portait beau ses cheveux grisonnants et sa barbichette blanche... La cinquantaine bien charpentée et musclée, il semblait infatigable ! C'était un amour d'homme !

    - "Un coeur d'or !" affirma son épouse en riant. 

     

     

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

     

    Suzy

     

    Suzy était une femme élancée, dynamique et franche. Ses cheveux châtains coupés courts s'entremêlaient déjà de fils argentés. Pierre, qui l'adorait, la trouvait belle, intelligente et surtout, généreuse....

    "Agathe, tu peux lui faire confiance, c'est une sainte femme ! Elle est  la prunelle de mes yeux  !" murmura pudiquement Pierre en couvant sa femme d'un doux regard. 

    Suzy remplissait ses paniers de fraises pour le "Château" et  pour "les siens"... Regan et Marc avaient leurs appartements dans les "Communs" du Château, mais prenaient leurs repas chez Pierre. Sans enfant, le couple  les avait adoptés et les considéraient  "comme leurs fils"... 

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

    Agathe

    Agathe, ébranlée par l'amour qui vibrait si fort entre Pierre et Suzy, se sentit chaleureusement introduite dans leur "famille" élargie  ! Son coeur explosa de bonheur ! Elle leur sauta au cou et les embrassa sans façon, déclenchant le rire des "acolytes", surpris pas sa spontanéité ! 

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

    Daisy 4 mois

    Daisy s'était endormie dans le landau. Pierre et Suzy, penchés sur la nacelle, s'extasiaient devant son joli petit minois qui dépassait de la couverture au rabat de dentelle... L'instinct maternel de Susy l'alerta :

    - "Elle a bien trop chaud, cette petite !" s'exclama t'elle en dégageant doucement le haut du corps du bébé... Puis, d'office, elle alla garer le landau dans l'ombre fraîche et odorante d'une haute haie impeccablement taillée.

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

    Marc

    Déjà, Marc et Regan s'empressaient auprès de la jeune mère, et répondaient à toutes ses questions sur le monde du jardinage, sur le rythme des saisons... L'émerveillement d'Agathe était manifeste ! Chaque parole des uns et des autres l'enthousiasmait, devenait parole d'évangile et correspondait parfaitement à ses aspirations secrètes.

    Une passion dévorante commençait à émerger... Elle déambulait au milieu de carrés de légumes alignés au cordeau, soupirait d'aise en admirant de sublimes massifs de fleurs multicolores aux haleines parfumées... Ces fleurs, destinées à devenir bouquets, agrémenteront les pièces du Château et surtout la merveilleuse Chapelle dont Suzy raffolait

    .

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

     

    Regan

    Agathe reprenait vie ! Regan la suivait partout et lui expliquait tout sur tout.... Marc s'était affectueusement effacé, laissant le champs libre à son ami qu'il aimait et admirait beaucoup...

    Pierre et Suzy, émus de voir "leur colosse" enfin amoureux, riaient en douce ! La maternelle épouse de  Pierre surveillait tendrement la petite Daisy entre deux cueillettes, soucieuse de voir insectes ou abeilles se faufiler dans le landau.... 

    Comme plongée dans un état second, la jeune mère se rassasiait du spectacle offert, incapable de retourner dans le monde fade et pesant du Château... Jamais de sa vie, elle ne s'était sentie aussi détendue, apaisée, confiante.... 

    Dans le monde tout simple et bienveillant de ces hommes  et femme de la terre, elle pouvait exister ! 

    Son chevalier servant sentait bon l'humus... Sa transpiration, qui lui collait le maillot au corps, émoustilla la jeune femme bien davantage que les odeurs écoeurantes des vulgaires déodorants dont s'aspergeaient les potes du Centre. Une délicieuse chaleur se répandit dans son ventre puis dans sa poitrine. A ses côtés, elle eut l'impression inédite d'être une petite ingénue qui avait tout à apprendre...

    Brusquement, son avenir lui apparut délicieux, radieux ! Elle émergeait enfin d'un sombre passé qui l'avait réduite à n'être que la poupée d'un vieux beau.... Regan le savait-il ? Son visage s'enflamma soudain de honte...Tête basse, elle n'osait plus lever les yeux sur lui...  

    Comme s'il suivait le cheminement des pensées d'Agathe, Regan lui murmura soudain :

    - "Avec moi, tu seras une autre ! Je te laverai de toutes tes.... erreurs et de tes souffrances ! Fais moi confiance, Aggie !"

    Le coeur de la jeune femme bondit à ces paroles si stupéfiantes, si réconfortantes qui faisaient tant écho à ses désirs.... 

    -"Je sais, Regan, mon coeur m'le dit ! Merci, merci !" chuchota Agathe, bouleversée.

    Elle lutta pour ne pas s'effondrer en larmes ! Regan essuya méticuleusement ses mains sur un torchon qui pendait à sa ceinture, et écrasa de ses doigts de grosses gouttes qui creusaient des sillons sur les joues de la jeune femme... Ce fut si tendre qu'ils frémirent tous les deux....

    - "Je n'ai jamais eu un tel coup de coeur, tu sais, Aggie ! Tu es ... la première... à m'émouvoir ainsi ! Pour toi, je ferai n'importe quoi !"

    - "Moi aussi, Regan.... J'ai connu que l'père de Daisy, mais j'l'aimais pas, tu sais ! Tu crois au coup d'foudre ? Tu crois qu'ça existe vraiment ?"

    - "Ben oui, la preuve, hein ! Sinon, c'est quoi, entre nous ? Puis ton passé t'appartient, Aggie, tu n'as pas à te justifier... Aggie, tu n'as pas à te justifier : d'accord ?"

    Il l'aurait bien prise dans ses bras puissants, cette petite qui pleurait doucement en tournant pudiquement le dos aux autres.... Que lui importait son passé ? Le sien était loin d'être d'une probité irréprochable ! Son travail de garde du corps pouvait paraître grisant, mais il n'était pas exempt de graves difficultés qu'il fallait savoir gérer, parfois au prix de violences, souvent mal acceptées par beaucoup de personnes... 

    - "Tu sais, Aggie, ne te frappe pas, je ne suis pas un saint homme non plus !" la rassura en riant Regan. "Mon travail n'est pas de tout repos, et il se peut que je sois obligé de faire usage de mon arme.... J'ai beaucoup voyagé et connu bien des galères avec des gens peu soucieux d'éthique.... "

    - "De quoi ?" 

    - " D'éthique ! de moralité, si tu préfères... Certaines personnes pour qui je travaillais avaient un mental et une moralité plus que douteuses ! Tu comprends ?"

    - "Bah oui, mais comment t'es v'nu à c'métier ?"

    - "Après des années passées dans l'armée, j'en ai eu marre et je me suis spécialisé dans la protection rapprochée. Le salaire était attractif...."

    - "S'il te plaît, Regan, dis pas des grands mots, c'est comme au Château, j'comprends rien ! attractif, c'est quoi ?"

    - "Un très bon salaire, de l'ordre de 15 000 à 20 000 Euros par mois !"

    - "Hein ???  C'est Byzance, ton job ! Tu gagnes tant qu'ça, ici aussi ?"

    - "Noooon ! Je me suis posé ici pour me reposer... On est usé après un job aussi épuisant ! Les politiciens, le show business, voire les maffieux.... c'est tuant, tu sais ! C'est 24 heures d'affilées non stop ! Il faut savoir reconnaître ses limites, puis savoir aussi pour qui tu risques ta vie, et surtout pour quoi et jusqu'où ! Tu comprends ? Il a fallu me refaire une santé physique et surtout morale... Ici, c'est peinard ! Je navigue entre chauffeur, garde du corps et jardinier provisoire...

    - "Mais pourquoi tu fais l'paysan ? C'est la Patronne qui le veut ?" 

    -" Oui et non ! Elle me l'a proposé, car elle n'a plus les moyens de me garder, autrement.... Son père ne sera pas toujours derrière elle pour payer les factures ! Je n'avais pas assez d'heures de travail en tant que chauffeur et garde du corps !

    "Puis, je suis comme toi, Aggie, j'adore le jardinage, ça délasse la tête et le corps ! La paie est valable, je m'en contente ! Je suis hébergé et nourri gratuitement.... Je touche quand même plus de 3 000 Euros par mois ! Pour ce que je fais, c'est très correct !

    "Ce n'est plus Byzance, mais j'ai l'intention de rester ici jusqu'au bout, si possible ! Ils ont besoin de moi, au Château ! Je me sens vraiment utile,  ici, tu vois ! Et ce ne sont pas les emmerdeurs qui manquent, autour d'eux ! Plus tu es riche, plus tu as des ennemis redoutables !" s'esclaffa Regan en la regardant tendrement. Il se pencha sur elle, les yeux brillants d'une fièvre amoureuse :

    "Aggie, tu me plais, tu sais ! Je sens que tu es une chic fille ! et ta petite, elle est trop mignonne ! Si tu veux, je la reconnaîtrai ! Elle a besoin d'un vrai papa, ta fille, et d'un papa  vivant ! 

    "Enfin, je te bouscule peut être, mais j'ai l'habitude d'agir vite.... Et surtout, une belle et gentille fille comme toi, encore toute jeunette et si fragile, ne reste pas longtemps toute seule... Faut pas la laisser filer dans des mains indélicates, hein ?! Bon, tu réfléchis, et tu me diras, d'accord ?"

    - "Bah, moi, c'est oui tout d'suite ! Mais y'a Louise et les autres ! J'sais pas comment faire avec eux ! Y sont bizarres, pour moi, tu sais ! J'les comprends pas bien !"

    - "Aggie, reviens quand tu veux, on fera connaissance, tous les deux ! Tu sauras ce qu'il faut faire... J'irai les voir, si tu les crains...."

    - "OK, Reg ! ça veut dire quoi "Regan" ?"

    - "Petit roi" ou "enfant roi"... C'est un prénom irlandais ! Mes ancêtres étaient irlandais !"

    - "Wow ! c'est chouette ! T'en as d'la chance !... Moi, Agathe, ça veut dire "brave"... Ma copine Cathy, qui savait beaucoup de choses, m'a dit que les "Agathe" ont un grand coeur ! ça m'a bien fait plaisir !"

    - "Elle a raison, ta copine ! Allez, il me faut retourner travailler. Pierre et Marc ont besoin de moi... Reviens, ma brave Aggie au grand coeur, moi, j'ai grand besoin de toi.... Je t'attendrai....... et je t'expliquerai tout ce qui concerne le jardinage, si tu le veux ! Tu deviendras vite une pro, tu verras ! On fera du jardin ensemble, c'est passionnant ! Tu aimeras ! ".......

    Luciole

    A SUIVRE

     

    Gare à l'eau qui dort n° 64 - Le coup de foudre !

     21/07/2021 : 240 visiteurs et 300 pages lues

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous :

     1ère Partie : Justine cherche un emploi

    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine

    3ème Partie :Portrait de Damien MAYER

    4ème Partie : Louise, épouse de Damien

    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien

    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1

    7ème Partie : Lou, fille de Louise 2

    8ème Partie : "Le regard magique"

    9ème Partie : l'Empreinte (1)  

    10ème Partie : L'Empreinte (2)

    11ème Partie : Le Plogging

    12ème Partie : Les enfants perdus

    13ème Partie : Quel carburant voiture ?

    14ème Partie : L'Etang

    15ème Partie : Lettres anonymes

    16ème Partie : Dorian le détective privé

    17ème Partie : Réminiscences

    18ème Partie ; Filature

    19ème Partie : Le Poucave

    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)

    21ème Partie :Dignité bafouée 

    22ème Partie : La Charité fraternelle

    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"

    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure

    25ème Partie : Le fouille merde

    26ème Partie ; Le Daron engraine

    27ème Partie : Choc émotionnel

    28ème Partie : Prodigieuse Lumière

    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure

    30ème Partie : Etrange entretien

     31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian

    32ème Partie Adèle coupable ?

    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé

    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine

    35ème Partie : Coma Damien

    36ème Partie : Réveil Damien

    37ème Partie : Les trois mousquetaires

    38ème Partie : Une famille encombrante

    39ème Partie : La tornade blanche

    40ème Partie : Mutique imposture

    41ème Partie - Le bon curé 

    42ème Partie - Le bon curé suite

    43ème Partie : Révélations fracassantes  

    44ème Partie : Les prisons de l'âme

     45ème Partie : l'Assemblée Générale Extraordinaire

    46ème Partie : Mort de Damien

    47ème Partie : Baiser d'outre-tombe

    48ème Partie : Diners de Louise

    49ème Partie : Jour de traîne-misère

     50ème Partie : Eve ou Lilith ?

    51ème Partie - Self contrôle

    52ème Partie - La Maison d'accueil

    53ème Partie - Les secrets d'Agathe

    54ème Partie - Le Château de Louise

    55ème Partie - La Chambre d'Agathe

    56ème Partie : "Oh que c'est sublime

    57ème Partie : Toubib 

    58ème Partie : La violence des Mots !

    59ème Partie : Madame est servie !

    60ème Partie : Querelles de préséance !

    61ème Partie : Lou et Agathe amies ?

    62ème Partie : La Fosse aux Lions

     63ème Partie : Si le Loup y était...
     
    64ème Partie : Le coup de foudre !
     

     

     

    « Gare à l'eau qui dort n°63 - Si le Loup y était...Gare à l'eau qui dort n°65 - La maison de Pierre et de Suzy »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 25 Juillet à 21:14
    colettedc

    Bonsoir chère Luciole,

    Super !!! Quelle belle histoire à l'horizon !!! Bonne soirée de ce dimanche et douce semaine,

    Gros bisous

    7
    Dimanche 25 Juillet à 18:11

    Bonne soirée Luciole... bonne suite pour ton roman, comme tu dis suivant l'humeur du jour... c'est un sacré travail, douce semaine à venir, bises JB

    6
    Vendredi 23 Juillet à 08:44
    DANIEL

    Une belle histoire d'amour. Vont-ils être heureux ?

      • Samedi 24 Juillet à 22:16

        Ah ça ??? Je l'espère grandement ! Mon coeur me convie à ce que cette histoire se termine bien, ça compensera la réalité pas toujours agréable, loin s'en faut ! 

        Merci bcp Daniel, et beaucoup de bonheur à toi et aux tiens

        Bisous

    5
    Jeudi 22 Juillet à 16:53

    Whaouh , leur coeur fait boum, et l'avenir radieux se profile à condition que, au château, ce chemin de vie ensemble ne pose pas de problèmes . Je sens que là c'est une autre histoire, enfin peut être que tout se passera bien .

    Bonne fin de semaine Luciole 

    Bises 

      • Samedi 24 Juillet à 22:14

        Coucou ma chère Gisèle... 

        Merci d'être assidue à ce roman que je n'arrive pas à terminer rapidement selon mes souhaits, car je n'ai plus guère le temps en ce moment... Grosse fatigue !
        Comme je l'exprimais à Zaza, je n'en sais encore rien ! Pour l'instant, j'ai coupé l'article présent en deux parties,  car il était trop long, l'autre partie est  en cours mais pas encore terminée... 
        Je vais essayer de la finir demain, ce qui me laissera le temps de rédiger la suite la semaine prochaine, si tout va bien ! 

        C'est fou comme le temps s'accélère ! J'ai du mal à suivre....

        Beaucoup de gros bisous et à bientôt

    4
    Mercredi 21 Juillet à 14:42

    Ah quel coup de foudre ! Mais Louise et les occupants du château seront-ils d'accord pour une telle union ????

    Bises et bon mercredi

      • Samedi 24 Juillet à 22:08

        Coucou ma Zaza

        Et pardon de te répondre si tardivement, mais beaucoup de RV et réunions en ce moment ! Merci de tout coeur de ta si gentille fidélité !

        A vrai dire, je n'ai pas encore réfléchi à la suite ??? Il me semble que depuis le début de ce roman, chaque chapitre est concocté suivant l'humeur du jour ! he A ce rythme, je n'aurai pas fini cette histoire avant les vacances comme je le voulais....  frown.... 

        J'espère que tu vas mieux ??? Je t'embrasse de tout coeur 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :