• Gare à l'eau qui dort n° 76 - La vie continue

     

    Gare à l'eau qui dort n° 76 

     

    Gare à l'eau qui dort n° 76 - La vie continue

     

    LA VIE CONTINUE... 

     Lou se retrouve chez le Notaire, accompagnée de son grand père et de sa mère
    Elle apprend qu'elle est l'Héritière de "l'Ermitage" de feue Bonne Maman et d'une grande partie de sa fortune ! 

    Quentin de Sainte Claire, Financier averti et Conseiller patrimonial, est embauché par Louise et Bon Papa
    Transformation spectaculaire d'Emmy, pour le plus grand bonheur des Résidents !
    La nounou de Lou aurait elle un coup de coeur pour Quentin ? 

    Lou décide soudain de partager tout son bien avec Agathe et Daisy.... 
    Malaise d'Agathe ! 
    Mais la vie continue... 

     

     

    Le montant des impôts sur la fortune  à verser la laissa sans voix... Agathe, qui surveillait sa petite dans le Salon, l'entendit soudain rugir de colère avec des termes peu habituels dans sa noble bouche... Elle accourut, fort surprise, et comprit vite !
    - "Mais "ils" te piquent tout ton fric, Lou... Faut pas te laisser faire !" se lamenta, ahurie, la jeune femme qui se demandait comment on pouvait jongler avec des sommes pareilles ??? (Cliquez sur la phrase - épisode précédent)

     

    Devant Bon Papa et Quentin mécontents, Lou décida alors de couper la poire en deux : une part de sa fortune pour Agathe et Daisy, l'autre pour elle... Voilà !

    Quentin, sans vouloir humilier la jeune Agathe qu'il aimait beaucoup, s'écria vivement :

    - "Vous n'y pensez pas, Lou, c'est tout votre avenir qui est en jeu.... "

    Bon Papa considéra longuement la proposition de sa petite fille en se frottant dubitativement son petit bouc blanchi par les émotions récentes, puis éclatant de rire, il acquiesça ! Avec une somme pareille, elle pouvait se le permettre... Comment sa femme avait elle pu accumuler autant d'argent par devers lui ? Elle l'avait toujours tenu à l'écart de ses affaires financières... 

    - "Si ta mère y consent, pourquoi pas ? Ta mère et toi, vous serez également mes héritières, n'est-ce pas ? Mmmmmmm ! Ma foi, ma chère Agathe, te voilà riche bien malgré toi.... Tu pourras doter ainsi ta petite Daisy selon ton coeur... Agathe, mon petit, tu es bien pâle... Allons, allons, remets-toi.... Mon petit, tout va bien... voyons, remets-toi.... "

    Quentin se précipita et offrit un profond fauteuil à la jeune femme qui se trouvait mal... On appela Toubib ! Le pauvre vieil homme qui conduisait de plus en plus mal, arriva en hâte. Il ausculta sa patiente et après un examen approfondi, il comprit d'où venait le problème... Agathe était totalement confuse... Les mots n'arrivaient plus à ses lèvres... Livide, elle tremblait de tout son corps... Ses mains se rétractaient... 

    - "Cette jeune femme est trop nerveuse et impressionnable ! Tâchez de ne plus la bousculer avec autant de légèreté... Bon sang, Lou, ne pouvais tu pas prendre des gants avant de lui balancer une bombe pareille ??? Crise de spasmophilie !"

    La réprimande sévère de Toubib interpella violemment Lou, apeurée... Il injecta lentement par intraveineuse le contenu d'une ampoule de magnésium dans le bras de la jeune mère... Il marmonna à l'adresse des hommes, inquiets... 

    - "ça va passer ! Le magnésium a une action tranquillisante... Il réduit l'hyperémotivité ! Ne t'inquiète pas, Aggie, tu souffres d'un déficit en sérotonine, en ce moment... Une déprime que nous allons soigner... Tous ces problèmes récents, le départ de Maminou, t'ont trop affectée... Tu n'est pas la seule, mon petit, moi aussi ! Voilà, c'est terminé ! Ressens-tu une grande chaleur ?"

    - "Oui, oui...j'suis toute bizarre ! T'as pas idée m'faire un coup pareil, Lou, t'es cinglée ! Mortel, quoi !!! Comment veux-tu que j'vive avec tout c'fric, c'est énorme, quoi ! Et pis tout c'que j'vais devoir payer aux impôts... ça m'f'rait mal d'leur laisser toussa toussa... Faut pas être cardiaque, ici !!!"

    Soulagés, les hommes éclatèrent de rire... Aggie reprenait des couleurs... Son visage s'empourpra sous le coup de la soudaine colère qui l'enflammait... Mais son coeur s'emballa, elle se tut précipitamment en se tenant la poitrine... 

    - "Là, ma toute belle, ne t'énerve pas ! Reste calme ! Ce n'est rien... Respire doucement... Voilà qui est mieux.... Tâche de rester tranquille, hein ! Tout va bien !"

    Tom rentrait du travail. Les cris d'Aggie l'alertèrent et il courut vers le Bureau dans lequel se tenaient le Baron, Quentin, Lou et Agathe... On lui expliqua ! Il regarda Lou avec des yeux brillants d'amour et de fierté... Rien que pour ces yeux là, Lou aurait tout donné ! Il la serra contre sa puissance poitrine... Lou fronça le nez, il ne sentait pas très bon... Elle se raidit, mais n'osa pas reculer... Tom se mit à rire : 

    - "Désolé, mon bout de chou, pas eu le temps de me doucher.... Tout comme ta mère, c'est fou ! Comment peux t-on avoir autant de mépris pour l'odeur corporelle ? Ai-je une tête à m'asperger de parfum ? M'enfin ! Je sens l'homme, quoi ! Bon, je vous ferai un câlin à toutes les deux après la douche ... OK ?
    Allez, Aggie, ne te frappe pas ainsi ! C'est une très bonne idée.... Ma Lou, chapeau ! Suis fier de toi, mon Ange...
    Aggie chérie, pense à ta fille et accepte donc sans faire tant de chichis, OK ? Tu devras juste gérer ... heu, oui, hum... tu as raison, c'est un truc de ouf ! Je te plains sincèrement ! Bon courage ma beauté et écoute bien Quentin, il t'expliquera tout....  A plus !"

    Il grimpa les escaliers en sifflotant gaiment... Depuis qu'il vivait avec sa mère, l'ambiance de la Maison avait pris un grand bol d'air, pensa tendrement Lou... Dire qu'elle devait partir alors que le Domaine commençait à devenir vivable.

    Elle entendit les talons de sa mère résonner sur les marches du perron... La lourde porte s'ouvrit en grinçant... Louise sentit que quelque chose clochait... Elle prit le visage de sa fille entre ses mains et l'examina... 

    "Bonsoir mon Trésor, vas-tu bien ? Tu sembles bien soucieuse ? Tu m'expliqueras... Je monte me doucher, d'accord ?"

    Tom la cueillit en haut des marches et ils partirent en catimini dans la chambre...

    - "Bon, on n'est pas prêt de les revoir ! " bougonna Agathe, qui se languissait de son Régan... Y'a longtemps qu'ils devraient se mettre ensemble, quand même ! C'est pas humain d'les laisser dépérir ainsi ! Il fallait qu'elle prenne le courage de parler à Louise... 

    "Lou, qu'est c'que j'vais dire à Regan ? Ton regard magique, y voit quoi ?" s'angoissa l'amoureuse... Y va plus vouloir de moi si j'suis trop riche, tu sais !...."

    - "Tu n'en veux pas, Aggie ? Cette somme te revient de droit, tu sais ! Nous sommes comme deux soeurs, non ? Jamais je n''arriverai au bout de toute cette fortune si tu ne m'aides pas un peu.... Je suis certaine que tu sauras trouver les mots qui conviennent, pour Regan, pas de soucis !"

    - "Ben ça alors, merci, ma frangine d'amour ! Mais faudra qu'je comprenne comment ça marche, toussa : Peut être que Regan saura, lui... il est vach'ment intelligent, tu sais !"

    Au bout d'une bonne heure, les deux amoureux redescendirent, douchés, parfumés, la mine radieuse et les joues cramoisies... Bon Papa avait invité à dîner Toubib et Quentin. Romain arrivait tranquillement... 

    Louise sourit, elle appréciait grandement ce Financier courtois et cultivé... Elle l'embrassa sans façon, ainsi que Toubib et Romain.. Quentin, surpris, embarrassé, devint rouge... Tom lui lança une bourrade amicale en souriant... Les nouvelles manières de Louise l'estomaquaient.... elle qui était si guindée, auparavant ???

    Mais elle avait mis les distances entre elle et autrui parce qu'elle vivait dans l'insécurité et la peur, la souffrance et la dépendance... Comme elle avait changé ! Une grande Dame, sa femme ! Elle avait réussi à se dépêtrer de tout ce qui l'empêchait d'être libre... A survivre avec un courage et une volonté exceptionnels à toutes ces épreuves impitoyables qui ont failli fracasser sa vie... 

    Le coeur de Tom se gonfla d'admiration... Il eut l'envie soudaine de la plaquer tout contre lui, non pas comme le font tous les animaux, hommes compris, afin de marquer leur instinct de propriété, mais pour la remercier de l'avoir choisi, lui, un p'tit gars de la Cité... Quentin aurait été manifestement le gendre idéal pour le Baron... et un mari à la hauteur, pour elle... 

    Comme mue par un pressentiment, Louise se tourna vers lui avec tendresse... Oubliant les autres et le Baron, il lui caressa la joue avec un amour infini... Son regard la dévorait... Elle comprit tout ! Comme elle l'aimait, cet Homme, même avec toutes ses faiblesses... Elle lui sourit et avec une tendre ardeur, elle lui prit la main au vol et l'embrassa... Tous se taisaient, médusés.. 

    Agathe et Lou eurent un regard complice, un brin moqueur, et Lou sentit qu'il fallait intervenir avant que la situation ne dégénère en niaiseries... Elle se récria, agacée, le regard noir :

    - "J'ai faim ! pas vous ?"

    Ils eurent tous un petit rire indulgent et se rendirent dans la Salle à manger. 

    - "Mummy, puis-je vous parler avant le repas ?" lui souffla Lou en douce

    - "Je t'écoute, ma Chérie !" lui murmura Louise

    - "J'ai décidé de partager mon héritage avec Agathe et Daisy, m'y autorisez vous ?"

    - "Ah ma Chérie, nous avons eu la même idée, toutes les deux ! Je viens d'ouvrir un compte pour Agathe et j'y mettrai ma contribution lorsque la banque y consentira... Nous verrons tout cela avec Quentin, avant ton départ, veux-tu ?"

    - "Cher Toubib, comme je suis heureuse de ta présence... Elsa, voulez vous préparer la chambre du Docteur je vous prie !"

    - "C'est déjà fait, Madame ! J'ai allumé le chauffage et mis des bûches dans l'insert..."

    - "Hum, hum... Louise... Je suis venu au secours d'Agathe... elle a eu un petit malaise ! Spasmophilie ! Il fallait s'y attendre ! le décès de Maminou l'a beaucoup affectée... Je t'enverrai une infirmière pour les intraveineuses..."

    - "Agathe  ? Mais quel a été le déclencheur de sa crise ? C'est sérieux ?"

    - "Heu, hummm... Lou lui a annoncé sans préambule, la pauvre chérie, qu'elle lui laissait une partie de sa fortune... Ne la gronde pas, Lou a cru bien faire !..."

    - "Agathe, tu es bien pâlotte, Viens me voir, ma Grande !" lui ordonna Louise... "Ida, Elsa, servez les apéritifs, nous arriverons un peu en retard, Agathe et moi !"

    - "Toubib m'a prévenue ! Ecoute, Quentin et Père s'occuperont de faire fructifier tes biens, Aggie, ne crains pas ! Ta fille et toi, vous  ne manquerez de rien. Je t'ai ouvert un compte à ma banque et nous y mettrons, Lou et moi, une somme conséquente... Te voilà rassurée ?"

    - "Merci Madame... Je... vous suis très reconnaissante... Si j'm'attendais !!! Mais j'ai peur pour Regan... "

    - "Regan ? pourquoi Regan ?"

    - "Regan me veut pour épouse, Madame... Mais telle que j'étais, sans le sou et avec un bébé sur les bras ! Il adore Daisy et elle aussi ! Elle l'a choisi pour papa ! Ben.... si j'suis riche, il va flipper, y voudra plus de moi... Je sais plus quoi faire ? Je veux pas l'perdre.. Il est trop bien pour moi, Regan ! Il sait tout, vous savez, et me veut quand même ! Lui, c'est un Homme, un vrai, comme Tom... Je suis raide dingue... heu, amoureuse de lui... "

    - "Regan ? Ah ça, c'est une surprise !!! Et moi qui pensais que tu voulais apprendre tous les secrets du jardinage avec Pierre... Comme j'étais naïve ! Ainsi, c'était pour Regan ?"

    - "Mais pas tout de suite, Madame, c'est venu après ! " mentit Agathe avec aplomb, prête à tout pour garder son Homme... Le jardinage, c'est ma passion ! J'adore ça ... Je veux étudier avec Pierre, et Suzy m'apprend comment cuisiner tout ce qu'on récolte... Je suis bien avec eux ! Ils aiment Daisy, vous savez !..."

    - "C'est très important, ce que je vais te demander, Agathe : sont ils au courant pour Regan ?"

    - "Ben oui, Madame, bien sur ! Mais ils n'étaient pas vraiment d'accord, au début, pour plein de raisons... Ils disent que c'est vous qui déciderez pour nous... Moi, je l'aime tellement que je veux me marier avec lui... et je sais qu'il est déjà un bon papa pour Daisy... "

    - " Mais où est donc Daisy ? Je n'aime pas qu'on la laisse seule en haut !"

    - "Elle est chez eux, Madame, y sont venus la chercher... Ida les a prévenus qu'j'étais mal... Depuis .... que Maminou n'est plus là, Daisy est angoissée... C'est fou, ça ! Elle a pas compris... Vous savez, maintenant, elle mange comme eux ! Regan s'en occupe bien... Ella a sa chambre à elle chez eux !...."

    - "Bien ! Pierre et Suzy ont toute ma confiance ! Mais j'espérais t'envoyer dans une Ecole agricole pour faire aboutir tes projets... avec diplômes à la clé... Je désirais que tu puisses t'élever socialement.. Que t'arriverait il si je venais à... disparaître ? Tu n'as pas perdu le droit d'être heureuse, Agathe... Tu as le temps et tu auras tellement de choix : père et moi, nous pouvons te faire connaître de très bons partis...."

    - "Je vous remercie, Louise, mais je sais ce que je veux et où je veux aller..."

    - "Veux tu partir ? Mais où donc ?"

    - "Mais chez vous, s'il vous plaît, Louise ! Y'a une cabane qu'on pourrait retaper, avec Regan, dans le Parc... Si vous le voulez, Louise ! ... Regan, il adore jardiner avec Pierre... Pis, il peut pas vous laisser sans protection... Il a dit qu'il fera les aller-retours pour Lou, afin qu'il ne lui arrive rien ! Il veut pas qu'on la laisse prendre le train ni le bus... C'est pas prudent ! Regan il veut pas vous quitter, Louise, il vous aime tous bien trop ! C'est toute sa vie, ici ! Alors, je veux rester ici aussi ! Vous êtes comme une maman pour moi et Lou comme ma petite soeur... Je suis heureuse, avec vous, Louise, et Daisy aussi... 

    Puis Daisy, heu... vous êtes sa famille, quoi ! Pardon pour toutes les fois où j'ai râlé, je comprenais rien, j'étais bête... pardon, Louise ! Regan, il sait tout plein de choses, il m'apprend ! Il est tellement intelligent et surtout, il est bon, la bonté même ! Il ressemble à Tom, c'est vrai ! 
    Faut pas vous angoisser, Louise, j'suis sérieuse et lui, il me... respecte ! Je voudrais juste un petit territoire pour nous... Il veut des bébés : c'est un père avant tout ! Il est tellement comme il faut ! Il saura nous protéger de tout, de tout, Louise... Lui, c'est un Homme, un vrai ! 
    La cabane, dans votre Jardin, elle est chouette, elle est grande... Daisy, elle aime tant vos animaux... Y'a plein d'outils, de trucs dedans, il suffit de les trier et de les mettre dans la cabane à outils de Pierre... 

    Je suis bien contente de vous avoir parlé, Louise, tellement soulagée...."

    - "L'ancienne maison du Garde-chasse, à l'orée de la forêt ! Mais oui, je m'en souviens, je l'avais oubliée ! C'est une très belle demeure, en effet ! Elle est spacieuse... Très bonne idée, ma chère Agathe, je vais me soucier dès demain des travaux à effectuer.... Vous pourrez disposer du terrain à votre guise... Ah ça, Regan ! J'avoue ne pas avoir pensé à lui, mais c'est un très bel homme et un époux respectable... Je l'estime beaucoup ! Cependant, son âge m'interpelle ! On risque de le prendre pour ton père, l'as-tu envisagé ?"

    - "Oh ça oui ! Même que j'en étais malade... Mais maintenant, ça m'est bien égal ! J'ai trouvé mon Homme et le papa idéal pour Daisy, je vais vite y fabriquer un garçon avant qu'il ne soit trop vieux !"

    Louise sourit ! Elles se rejoignaient dans leur désir de maternité... 

    - "Il t'a fallu beaucoup de courage, chère Agathe, pour me faire ainsi confiance... Je t'en remercie sincèrement... Invite Regan à venir me parler rapidement... Tu progresses, ma Chérie, et je suis ravie que tu prennes en main ton destin avec autant de sagesse... Je suis fière de toi, Agathe ! Tu devrais parler de tout cela à Romain, afin qu'il vous prépare tous les deux au mariage... 
    Allez, je suis fatiguée et affamée... Viens, on nous attend !"

    Agathe planait ! Lou la regardait avec des yeux aussi immenses que ceux de Daisy... Elle alla s'asseoir auprès de sa petite soeur... 

    - "Alors ?" lui murmura Lou "C'était lonnng !"

    - "Louise est d'accord, nous allons nous marier, Regan et moi !"

    - "Waouuuuh !" s'écria étourdiment Lou "C'est génial... génial ...."

    - "Agathe, peut-on divulguer ton secret ce soir ?" s'enquit doucement Louise en souriant... Agathe secoua la tête en baissant les yeux... "Hé bien, mes amis, Agathe se marie ! Oui, oui ! Pour moi, c'est une grande surprise, et je dois vous avouer que, finalement, j'en suis très heureuse pour elle ! Elle a trouvé l'élu de son coeur... Peut on sabler le champagne sans que l'heureux élu ne soit encore avec nous ?"

    - "Champagne !" répondit laconiquement Tom en riant "Agathe, tu as fait le bon choix, sois en certaine ! J'aime tout particulièrement l'élu de ton coeur !"

    - "Ah ça !  vous êtes tous au courant ?" se renfrogna Louise, stupéfaite... Pourquoi ne pas m'avoir prévenue ?

    - "Mon petit doigt me dit toujours tout !" murmura malicieusement Tom

    - "Hemmmmm, il m'a semblé effectivement que notre chère Agathe se laissait dorloter par presque aussi vieux que moi !" grogna le Baron avec un sourire sarcastique... 

    - "Ah ben non alors ! Il est pas vieux, il a presque le même âge que Tom !" s'indigna vertement la jeune amoureuse... 

    - "Ah très bien, très bien ! Pas encore un vieux schnock, alors !" la taquina méchamment l'affreux grand père... "Louise, il nous faut envisager de rencontrer ce Regan dès demain ! Pas question de laisser cette... "jeunesse" ... hem hem ... se languir plus longtemps .. Ce genre de situation se mène tambour battant avant...... !"

    - "Venez me voir demain matin, Regan et toi !" le coupa vivement Romain... Nous tâcherons d'envisager la célébration aussi rapidement que possible, puisque Louise semble d'accord ! Désires-tu un grand mariage ou une cérémonie toute simple ?"

    - "Ben ??? Je sais pas, Faut demander à Regan ! Moi, j'aimerais bien une belle cérémonie, avec vous tous et Pierre et Suzy... quand Lou sera là !"

    - "Le temps de retaper la maison du Garde chasse, de préparer la cérémonie... Lou sera là pour les fêtes de fin d'année.. "  réfléchissait Louise... 

    - "Champagne, ma Douce, Agathe le mérite bien... !" s'écria fougueusement Tom..."Nous verrons les détails demain !"

    Ne manquait plus que le Fiancé ! 

    Lou regardait Aggie avec envie ! Dire qu'elle allait s'enfermer dans une sorte de couvent pour filles très bientôt ! Elle remballa son angoisse... 

    Ida et Elsa avait l'art d'improviser un repas de fête très rapidement... La soirée fut très gaie et lumineuse... Aggie rêvait ! 

    Louise et Tom se tenait par la main sous la table... Tom, surpris, sentit la main de sa Chérie lui presser fermement la sienne.. Ils se regardèrent droit dans les yeux... Des étoiles scintillaient dans le regard de Louise... Brusquement, Tom comprit ! Ebloui, il lui serra la main deux fois en guise de réponse... Il allait être papa... papa... Voilà pourquoi sa Douce était si fatiguée, ces jours ci ! Le visage illuminé... et déjà inquiet, il se pencha vers l'oreille de sa Chérie et lui souffla :

    - "Attention au Champagne, ça pourrait lui monter à la tête, au petit ! Merci ma Douce, tellement merci ! Je suis si heureux, mais si heureux !"

    Elle plongea son index dans le champagne et lui signa le front en le bénissant... Il fit de même ! Leur manège n'échappa à personne... Leurs visages extasiés en disaient long ! Romain ne devina pas de suite... L'âge et la fatigue le desservaient désormais ! Mais soudain, un tonnerre d'applaudissements, une ruée vers les deux amoureux, des exclamations et des embrassades ne lui laissèrent plus guère de doute...

    Seule Lou restait clouée sur son siège, bouleversée... Elle n'était même pas encore partie qu'on la remplaçait déjà... Elle sut que ce sera un petit frère ! Ah ça, Nany allait devoir reprendre du service ! Entre ses propres moutards et ceux des autres, elle n'aura plus le temps de l'aimer...  ni même Quentin...A moins qu'on recrute une inconnue ? 

    Un petit frère, alors qu'elle s'en allait ! Elle qui l'avait tant attendu ! Sombre pressentiment... Aura-t-elle seulement le temps de l'aimer ? de le voir grandir ? Pourquoi devait elle partir alors que tout s'aplanissait selon ses plus chers désirs... ???  

    Bon Papa s'approcha doucement d'elle... Son visage frémissait ! Il la souleva et la prit dans ses bras noueux... Il l'embrassa avec une douceur inattendue et lui susurra :

    - "Tu seras toujours ma préférée, ma Chérie... Sois en certaine ! Mais un petit gars, ma très chère Lou, c'est beau, non ? Tu reviendras souvent et tu verras, un petit frère... un petit frère, Lou !!!  Je n'ai pas eu ce bonheur ! Ta grand mère, ta mère et moi sommes des enfants uniques... Et toi, te voilà riche d'une petite soeur et d'un petit frère... "

    Il la berça doucement ! Elle lui enlaça le cou et posa sa tête contre la poitrine de son grand père ! Tom s'en aperçut et fit signe à Louise, qui devina. tout... Elle se dirigea vers eux. Le Baron se dégagea et remit la petite dans les bras de sa mère... 

    - "En es-tu  certaine, au moins, Mummy ?" lui souffla la gamine

    - "J'ai fait le test ce matin, il est positif, ma Grande... Mais je l'ai senti bien avant ! J'ai rendez vous chez le gynéco demain..."

    - "Maman, je ne veux plus m'en aller ! Je veux m'occuper de lui !"

    - "Il faut savoir faire des sacrifices, dans la vie, ma petite Lou... Tu le verras pendant tes jours de congé... Nous t'enverrons des photos, des vidéos... Nous viendrons te voir... Tu seras pour toujours dans nos coeurs, même si tu es loin... Nous lui parlerons de toi... Tu lui raconteras ta vie, tes expériences... Il t'aimera, tu verras ... C'est si bon, d'avoir une grande soeur, pour un petit garçon ! Allez, ne fait pas l'enfant... Déjà que je vole la vedette à Agathe, ne la chagrine pas ! Elle, elle a tant besoin de toi ! Et la petite Daisy aussi.. Tu vois, tu es loin d'être seule ! Tu as la chance d'avoir une grande famille qui t'aime !...."

    Tom vint les prendre toutes les deux par la main, les yeux brillants de bonheur... Ils restèrent ainsi, formant une étrange ronde, en silence... Louise appela Agathe, lui prit la main et ils reformèrent le cercle... 

    Advienne que pourra !

    Luciole

    A SUIVRE !

    Gare à l'eau qui dort n° 76 - La vie continue

     

     

     

     

     

     

     

    ROMAN : "Gare à l'eau qui dort" - cliquez sur les phrases ci-dessous 

    1ère Partie : Justine cherche un emploi 
    2ème Partie : Entretien d'embauche entre Damien et Justine 
    3éme Partie :Portrait de Damien MAYER
    4ème Partie : Louise, épouse de Damien
    5ème Partie : Justine, secrétaire de Damien
    6ème Partie : Lou, fille de Louise 1
    7
    ème Partie : Lou, fille de Louise 2 
    8ème Partie : "Le regard magique"
    9ème Partie : l'Empreinte (1)  
    10ème Partie : L'Empreinte (2) 
    11ème Partie : Le Plogging  
    12ème Partie : Les enfants perdus 
    13ème Partie : Quel carburant voiture ?  
    14ème Partie : L'Etang 
    15ème Partie : Lettres anonymes  
    16ème Partie : Dorian le détective privé  
    17ème Partie : Réminiscences  
    18ème Partie ; Filature  
    19ème Partie : Le Poucave  
    20ème Partie : Sous-marin (camion de filature) et pinholes (caméras minuscules)  
    21ème Partie :Dignité bafouée  
    22ème Partie : La Charité fraternelle  
    23ème Partie : "Le Constat d'adultère"  
    24ème Partie : La "road rage" à 200 km à l'heure  
    25ème Partie : Le fouille merde  
    26ème Partie ; Le Daron engraine  
    27ème Partie : Choc émotionnel  
    28ème Partie : Prodigieuse Lumière  
    29ème Partie : Inspecteur Stan Faure  
    30ème Partie : Etrange entretien 
    31ème Partie : Révélations fracassantes de Dorian  
    32ème Partie Adèle coupable ?  
    33ème Partie : Enjeux autour d'un bébé  
    34ème Partie : Duo de choc Louise et Justine  
    35ème Partie : Coma Damien  
    36ème Partie : Réveil Damien  
    37ème Partie : Les trois mousquetaires  
    38ème Partie : Une famille encombrante  
    39ème Partie : La tornade blanche  
    40ème Partie : Mutique imposture  
    41ème Partie - Le bon curé 
    42ème Partie - Le bon curé suite  
    43ème Partie : Révélations fracassantes  
    44ème Partie : Les prisons de l'âme  
     45ème Partie : l'Assemblée Générale Extraordinaire  
    46ème Partie : Mort de Damien  
    47ème Partie : Baiser d'outre-tombe  
    48ème Partie : Diners de Louise  
    49ème Partie : Jour de traîne-misère  
     50ème Partie : Eve ou Lilith ?  
    51ème Partie - Self contrôle  
    52ème Partie - La Maison d'accueil  
    53ème Partie - Les secrets d'Agathe  
    54ème Partie - Le Château de Louise  
    55ème Partie - La Chambre d'Agathe    
    56ème Partie : "Oh que c'est sublime  
    57ème Partie : Toubib 
    58ème Partie : La violence des Mots ! 
    59ème Partie : Madame est servie ! 
    60ème Partie : Querelles de préséance ! 
    61ème Partie : Lou et Agathe amies ? 
    62ème Partie : La Fosse aux Lions 
     63ème Partie : Si le Loup y était. 
    64éme Partie : Le coup de foudre !
    65ème Partie : La maison de Pierre et de Suzy 
    66éme Partie : Péché de gourmandise 
    67éme Partie : Frontières sociales ! 
    68ème Partie : Une journée mémorable ! 
    69ème Partie : Retrouvailles
    70ème Partie : Vie nouvelle en Août
    71ème Partie : Les filets du Roman
    72ème Partie : Requiem
    73ème Partie : Bas les Masques !
    74ème Partie : Les Noces de L'Epoux !
    75ème Partie : Nombre affolant de zéros !
    76ème Partie : La vie continue 
    77ème Partie : Etrange pouvoir des mots !
    78ème Partie : Lou : la Pension !
    79ème Partie : Barbe noire
    80ème Partie ! La Morale et Lou ! 
    81ème Partie : Lou et sa Ferrarri !
    82ème Partie : Soleil couchant !
    83ème Partie : Le Roi déchu !
    84ème Partie : La Parisienne
    85ème Partie : Le Pragmatisme ! 
    86ème Partie : Le Cri !
    87ème Partie : Sidération
    88ème Partie : La bonne place
    89ème Partie : L Maison connectée de Lou
    90ème Partie : Sauvons le monde !
    91ème Partie : Coup de théâtre !
    92ème Partie : Le nouveau monde 
    93ème Partie : Un monde à l'envers !
    94ème Partie : Des petits riens délicieux !

     

     

     

      

     

    « Gare à l'eau qui dort n° 75 - Nombre affolant de zéros ! Gare à l'eau qui dort n°77 - Etrange pouvoir des mots ! »

  • Commentaires

    8
    Lundi 29 Novembre 2021 à 16:22

    Trop d'argent fait peur, c'est trop d'émotion. Et quand on est dans une grande famille, c'est encore plus difficile à gérer ! Bonne semaine, et bravo pour la gestion du problème des commentaires de Zaza, c'est fou ça, il faudrait faire des études d'informatique et cela n'est pas toujours possible, c'est tellement vaste. Bisous.

    7
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 15:38
    daniel

    Que demander  de plus: l'argent, l'amour .........C'est peut être cela le bonheur !

    6
    Vendredi 26 Novembre 2021 à 03:05
    colettedc

    Bonjour Luciole,

    Espérant qu'il n'adviendra que du bon de tout cela. Quelle belle page, Luciole. La vie continue, c'est l'cas d'le dire, en effet. 

    Prends bien soin de toi. 

    Gros bisous

    5
    Jeudi 25 Novembre 2021 à 13:40

    Ah de nombreux moments de réjouissances en perspective pour tous.

    Bonne journée Luciole 

    Bises 

    4
    Mardi 23 Novembre 2021 à 18:26

    Bonsoir Luciole, ah les héritages, parfois de mauvaises surprises, mais nous préférons les bonnes.... bises JB

      • Jeudi 25 Novembre 2021 à 11:49

        Ah que je suis heureuse de te retrouver, ma chère Jill, ton com avait disparu ! Merci bcp et mille bisous

    3
    Mardi 23 Novembre 2021 à 17:06
    Merci pour ce moment agréable de lecture. Bises.
      • Jeudi 25 Novembre 2021 à 11:50

        C'est avec un grand soulagement que je te retrouve.... Ton com avait disparu ! Merci bcp de ton appréciation qui me touche et gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :