• L'EMBERLUCOTEUR

     

    L'EMBERLUCOTEUR

    cliquez sur l'image

     

    DEFI CROQUEURS DE MOTS n° 225

    JILL BILL prend le quart  pour le Défi du Lundi 14 Octobre 2019 (cliquez)

     

    Vendre, avec l'image ci-jointe (dans la 2ème partie), ce chouette tableau en héritage, digne d'Halloween ! Soit à votre richissime patron collectionneur, Soit à un vide-grenier, Soit à une galerie d'art, Soit dans une célèbre émission télévisée sur A2

    A inclure dans votre récit le verbe "emberlucoter" 

     

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

     

    L'EMBERLUCOTEUR

    Dominique Webb... superbe photo : Merci !

    (décé dé à 78 ans)

     

     

    Aujourd'hui est un jour étrange : celui de la vente de tous les biens de l'univers fantasmogorique de la Veuve Mona Sally MAC-HABET. 

    Cette Veuve descend d'une longue lignée d'ensorceleurs bien connus....

    Ténébreuse affaire !

     

    Le mignon petit château de Mona Sally se trouve au bout du village, à l'orée de la forêt, entouré de prés où folâtrent encore quelques biquettes.

    Cette curieuse misanthrope morose et mélancolique, à l'esprit dérangé selon les villageois d'à côté, menait  une vie retirée et correspondait de son vivant avec feu son mari...

     

    L'EMBERLUCOTEUR

    Mona Sally dans son jeune temps

     

    Elle exerçait une bien curieuse fascination sur les villageois qui la voyaient peu, tant elle était discrète... Elle inquiétait et fouettait l'imagination... On la disait fort laide, décharnée... toujours cachée sous d'amples vêtements de deuil et d'une longue cape violette, coiffée de son éternel chapeau de feutre à larges bords, sur lequel bataillaient quelques fleurs de tissu de couleurs vives..... 

     

    Je suis son lointain héritier, entraîné bien malgré moi dans un univers d'irréalité qui m'inquiète et m'accable... 

    Avoir des Ancêtres accusés de sorcellerie, pourchassés, torturés, brûlés... sur la base d'allégations délirantes, me tombe dessus et ne m'enchante guère... Le coup est rude ! 

    Ma famille avait réussi à maintenir loin de moi cette lourde parenté, voire hérédité.... mais cet héritage m'y plongeait brutalement... Quelle découverte assourdissante ! 

    Je redoute soudain de devenir, moi aussi, le bouc émissaire d'une hostilité irrationnelle, obsessionnelle, justifiant quelques "incivilités", voire des passages à l'acte sur ma personne... 

    Il y a toujours d'excellentes raisons pour brusquement se retrouver confronter au pire visage de l'Humanité !!! 

    Bref, je n'en mène pas large... 

     

    C'est pourquoi, sur les conseils de mon Notaire, j'ai fait appel à "l'EMBERLUCOTEUR", qui sera largement gratifié pour cette mission hautement improbable : 

    - Vendre tous les biens de cette encombrante cousine éloignée.....

    Il a une vogue extraordinaire ! 

    "Là où l'argent abonde, le ridicule ne tue pas !" déclare ce terrible personnage à qui veut l'entendre, et ne se soucie guère d'être jugé... 

    Sous ce pseudonyme se cache un Homme froid, hargneux, violent, dérangeant, perturbant, inclassable... qui a l'art  d'amasser la population autour de lui comme des mouches sur un quartier de viande... d'après mon Notaire qui s'esclaffe :

    "Il peut vendre jusqu'à du vent !"

    Suis-je rassuré ??? pas du tout ! me voici une fois de plus dans de beaux draps...

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

    Je me rends incognito dans le Domaine de ma cousine... Les curieux, alléchés par la réputation d'Amuseur public de mon intermédiaire, musent en l'attendant dans la cour de l'antre de la sorcière où s'entasse une quincaillerie hétéroclite dévoilant le quotidien d'une vieille dame...

    Certaines villageoises en profitent  pour fouiner, cherchant la bonne affaire, sans se préoccuper des terreurs superstitieuses de leurs maris....

    Une très jolie jeune femme en jean et tee-shirt moulants circule entre elles, s'occupant du menu fretin méprisé par l'Emberlucoteur... Sans doute sa comparse ?

    Mais où est il donc ?

     

    Soudain, une clochette s'agite frénétiquement... Surpris, les gens se retournent vers le perron où s'ouvre l'immense porte cloutée du Château,  d'où provient le bruit... 

    Une foule se constitue rapidement et se précipite vers l'Emberlucoteur revêtu d'un désopilant queue de pie trois pièces gris souris sur une chemise d'un blanc immaculé à col cassé rehaussée d'un noeud papillon gris....   et d'un chapeau claque de la même couleur....

    Cet Homme est réputé pour ses mises en scènes décalées et décapantes... Il roule des yeux globuleux d'une manière effrayante... sur les villageois saisis...

    Puis il ôte son chapeau et, s'inclinant cérémonieusement, salue la foule ... Quelques rires nerveux cachent l'inquiétude du public...

    Alors, se redressant  avec une souplesse dont je ne l'aurais pas cru capable, tant il semble raide, il promène sur les inconvenants un regard terrible d'hypnotiseur, le visage fermé et glabre...  Silence éplapourdi des badauds !

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

    Son visage se décomposa ... La mine grave, les cheveux hérissés, l'oeil triste et comme hagard, il invite de son chapeau la population à le suivre... qui hésite... moi aussi .... Quel comédien !

    Les villageois et les badauds en mal de frissons pénètrent enfin dans un immense Hall.... L'Emberlucoteur ferma brusquement la porte derrière eux.

    Le Hall s'assombrit, chichement éclairé de quelques bougies fumeuses et de spots tamisés dirigés sur des images lugubres fixées sur des paravents noirs qui ferment et cachent le fond de la salle...

    Décor de balais, de miroirs, de boules de cristal miroitantes posées sur de petites tables recouvertes de nappes sombres, des hiboux, des corbeaux et des chats noirs empaillés.... D'énormes grimoires ouverts gisent sur des luthiers en bois ouvragés, racontant les effets thérapeutiques et les pouvoirs étranges des plantes entrant dans la composition d'onguents et de potions.... 

     

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

    Sur les nappes noires des tables, des extraits de poudre de plantes remplissent un bon nombre de bocaux qui s'illuminent d'une large étiquette blanche sur lesquelles on peut aisément lire :

    - DATURA (solanacée aux fleurs en forme de trompette qui entre dans la composition d'onguents destinés à provoquer des transes, des hallucinations, des sensations de lévitation)

    - Millepertuis (plante "miraculeuse"), 

    - Sauge (plante des convalescents, entre autres)

    - Mandragore (arme redoutable)

    - Jusquiame et Belladone (toutes deux des stupéfiants hallucinogènes)

    -Et bien d'autres encore, inconnues d'un public non averti

    - Des fioles, alambics, becs de gaz,  et toute une collection de matériel astrologique...

    Bref, toute la panoplie du parfait sorcier.. 

    Il est clair que l'Amuseur public a joué avec tout le folklore racoleur lié à la sorcellerie ! Il fallait conquérir un public frileux, curieux mais peu intéressé ....

    Enfermés dans ce lieu clos inquiétant et lugubre, les villageois et les badauds devenant peu à peu spectateurs sont mis progressivement en condition d'être de potentiels acheteurs....

    Le réel se confondant avec l'irréel, l'ambiance gore déclenche frayeurs et frissons délicieux qui fragilisent  et incitent  à être emberlucotés....

    Sous le couvert de sourires faussement amusés, les mines étaient graves....

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

     

     

    Ce grimacier de génie se mit soudain à haranguer la foule avec un grotesque désopilant qui amena des rires gras.... Par ses fantaisies lugubres, ses révélations sinistres fracassantes ouvrant sur un autre monde, il force l'attention... 

    Le public entre dans son jeu et, peu à peu, se lance dans d'incroyables enchères pour des babioles dont il ne saura que faire... Ce sont des transes, des hurlements, des rires... Chacun veut son énorme grimoire à reliure rouge dorée à l'or fin, son hibou empaillé... Les becs de gaz ont grand succès... Chaque chose exposée disparaît peu à peu dans les cabas des ménagères .. Les tables et tablettes se vident.. On s'arrache même les capes violettes et les vêtements tristes de la défunte... Ses chapeaux ridicules.... Une folie totale et générale... 

    Je suis accablé par toute cette niaiserie collective ! Cet Homme sec, macabre, brutal est il hypnotiseur ? Je le crains violemment... Ma gorge se serre devant l'étrange spectacle ! Ses plaisanteries grossières m'exaspèrent .... Un bizarre sentiment de honte m'envahit.... 

    Il est clair que l'Abuseur s'amuse comme un fou de nos faiblesses... Il ne se gêne pas de nous tourner en ridicule.... 

    Ce public avide de sensations fortes a-t-il envie de se laisser berner ainsi ? 

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

     

    Autour de nous grouillent des énergies presque palpables... Je les ressens par toutes les pores de ma peau... Je lutte violemment pour qu'elles ne me pénètrent pas.... Ne fassent pas de moi un gogo.. Je ne sais plus très bien de quel bord je suis... Me rappelle soudain que c'est moi qui vend  à travers cet intermédiaire.... A nouveau la honte, une honte infernale, indécrottable... Qui suis-je ? Qui suis-je ?

    Le Ventouseur escamote les billets qui s'offrent, avec une rapidité remarquable....

     

    Soudain, au comble de l'effroyable délire collectif, il se saisit d'un cadre qu'il retourne promptement en le posant sur un chevalet et le présente à la foule.... 

    Un hurlement d'horreur se répercuta dans le Hall, sur le gigantesque lustre de pampilles de cristal qui se mit à trembler dangereusement au-dessus de la foule...

    Un tableau hallucinant, déchirant, voire hilarant .... peut être..... 

     

    Luciole

     

    A SUIVRE

     

    L'EMBERLUCOTEUR

     

    « LE DOYEN de Ste Croix - Le Plateau de ValensoleL'EMBERLUCOTEUR 2ème partie »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    23
    Mardi 22 Octobre à 01:19

    Excellent ton texte, c'est tout l'univers que j'aime!

    On te sent très inspirée et j'ai même retrouvé les plantes fétiches de sorcellerie...

    Moi que l'on traitait de Sorcière en pensant que ça me blessait dans mon enfance...

    Bien au contraire, j'ai toujours aimé qu'on me jette ce mot à la figure, il me plaît, il fait partie de moi et les gens qui me connaissent ont toujours apprécié que j'utilise les plantes et les pierres pour leur apporter mon soutien.

    Et gratuitement, sourires!

    Il y en a qui font un beurre avec tout ça....

    Pas mon cas!

    Mais attention à ce que l'on manipule, il faut bien savoir choisir les forces invoquées, ne pas se laisser entraîner dans des choses qui pourraient nuire à soi-même et aux autres.

    Je retourne à ma préparation d'Halloween, il faut du temps pour bien faire les choses...

    Gros bisous Luciole

    Cendrine

      • Mercredi 23 Octobre à 15:35

        Merci bcp Cendrine... Je n'arrive pas encore à bien lire, piqûre dans l'oeil encore valide hier... et bcp de gouttes auj...  Mais j'ai compris l'ensemble de ton commentaire... 

        Ainsi tu es ce qu'on appelle ici "guérisseuse" ! Il faudrait que je me renseigne sur le mot "sorcière" ? Il est bcp galvaudé, mais quant à la signification profonde ??? 

        Cependant, pour avoir lu bcp de passages sur la répression épouvantable sur les "sorcières" du "Moyen Âge" ... et bien après.... je sais que pratiquement toutes les femmes ont disparu brutalement de certains villages pour des motifs bien discutables.... Suprématie des mâles mal embouchés, sous couvert de religions ou le plus souvent de vengeance ou de profits qui voulaient régler le compte du genre féminin.... et les enfants.... Quand les Hommes se donnent au Mal, ça va tjrs très loin !!! 

        Viens de  relire "Vendues" de Nadia Mushen : une telle horreur de la condition des femmes encore de nos jours dans bien des pays "moyenâgeux" ! (Je trie mes livres, non sans mal, afin de clarifier ma bibliothèque qui n'en peut plus !) .... Chair de poule !

        Je t'embrasse bien affectueusement... 

         

         

         

         

         

    22
    Anne
    Vendredi 18 Octobre à 19:49

    Tu as eu beaucoup de plaisir à écrire ce texte. Cela se sent. Aussi ai-je eu beaucoup de plaisir à te lire.

      • Samedi 19 Octobre à 21:37

        C'est vrai, Anne ! Et pourtant, l'image me rebutait au départ ! Mais après une nuit de cogitations, un plaisir de rédiger mon texte et de le taper... 

        Je te remercie vivement de ton sympathique commentaire et de ta lecture

        Bisous

    21
    Mardi 15 Octobre à 22:48

    Eplapourdie aussi je suis en lisant cette première partie , tu as vraiment l'art de nous tenir en haleine .

    Un grand bravo et j'attends avec impatience la suite même si je vois de quel cadre il s'agit .

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Samedi 19 Octobre à 21:35

        Merci Jazzi... je suis touchée, vraiment !

        Bonne nuit et bcp de bisous

    20
    Mardi 15 Octobre à 12:28

    Bonjour Luciole,

    Une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête ! cet emberlucoteur (mot que je ne connaissais pas lol) est fort ... Il y avait quoi dans ce cadre ? 

    Bon bientôt Halloween, j'adore ça !! vivement la suite ...

    Bonne journée, bises, Véronique

    19
    Mardi 15 Octobre à 11:59

    A quand un livre ? bises

      • Samedi 19 Octobre à 21:35

        Coucou Lavallière

        Holà, pas le tps ! il me faudrait une seconde vie pour tout faire.... N'arrive pas à terminer mon roman selon mon désir, tant je suis bousculée !

        Suis, péniblement, en train de faire le tri de mes livres car bibliothèque déborde sérieusement ! Au rythme actuel, un livre par jour, j'en ai pour au moins l'année ! d'autant plus que je lie "en travers" pour savoir si je le garde ou non .... yes he

        Merci de tout coeur  et bonne nuit

        Bises

    18
    Lundi 14 Octobre à 21:34
    colettedc

    Oh ! Que oui, une histoire à suivre sans faute !!!! Je m'imagine si bien ce tableau mais ... de quelle manière va-t-il faire son entrée ... c'est à voir !!!

    À bientôt, Luciole,

    Bonne soirée,

    Gros bisous♥

      • Samedi 19 Octobre à 21:30

        Merci de tout coeur Colette ... J'aime tes commentaires tjrs enthousiastes qui réconfortent... 

        Bisous

    17
    eglantine lilas
    Lundi 14 Octobre à 18:40
    eglantine lilas

    happy tu es vraiment époustouflante si je puis dire happy tu as une facilité d'écriture extraordinaire pour nous prendes au piège de tes récits. Je reviendrai pour la suite !

    bisous  

      • Samedi 19 Octobre à 21:29

        Ah oui ? Merci bcp Mère Grand.... 

        Une écriture pas facile du tout ! bcp de cogitations pdt toute une nuit et le lendemain... 

        Une fois lancée, par contre, j'ai bcp de mal à m'arrêter, car je veux décrire à fond l'atmosphère entrevue au cours de mes cogitations... 

        Bcp de bisous

    16
    Lundi 14 Octobre à 11:00
    Tu nous as bien en Berlu côté avec ce texte très bien écrit comme d'habitude. j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire tout en me demandant mais quand est-ce qu'elle l'amène de tableau revisité de la Joconde ? Très belle fin qui m'a fait sourire. Belle semaine bisous
      • Samedi 19 Octobre à 21:26

        Merci Martine, suis enchantée que ce texte t'ait plus ! il m'a valu une nuit et la frappe du lendemain... ce n'était vraiment pas évident !

        Gros bisous

    15
    Lundi 14 Octobre à 10:46

    BRRR! Je n'aurai pas aimé être parmi les acheteurs, ce lieu lugubre et ce personnage me donnent des frissons d'horreur, cependant...j'attends avec impatience la suite.

    Grosses bises

     

      • Samedi 19 Octobre à 21:24

        Ah que moi non plus ! quant à ce lieu, bouhhhh !

        Suis allée visiter une fois (une seule fois : on ne m'y prendra plus !) un château avec salles de torture au sous-sol immense... En entrant dans ce château, et bien que l'ignorant, j'étais mal, bien mal... J'ai compris à la fin de la visite, qd nous avons descendu au sous sol : l'horreur ! Demi tour sans attendre ! beurk !

        Bisous Livia et merci bcp

    14
    Lundi 14 Octobre à 09:50

    Une histoire fantastique à suivre Luciole.

    Bises et bon début de semaine

      • Samedi 19 Octobre à 21:21

        Merci Zazaet gros bisous

    13
    Lundi 14 Octobre à 09:10

    Une histoire à suspense  avec cet drôle de personnage qui sait parler au public. Je devine l'horreur qui va se vendre .. mais  j'attends de voir  s'il va s'en débarrasser. Bise

     

      • Samedi 19 Octobre à 21:21

        Merci Fanfan... 

        Gros bisous à toi et te lire donc...

    12
    Lundi 14 Octobre à 07:08

    Bonjour Luciole, ah un écrit digne d'Halloween à lire le soir du 31 octobre... Les enfants aiment cette fête et pas seulement pour les bonbons, le déguisement aussi... ainsi ils peuvent jeter des sorts aux habitants qui n'en ont pas... des bonbons ! Bref... merciiii à toi, bises de JB

      • Samedi 19 Octobre à 21:20

        Coucou Jill Bill

        Enfin un peu de tps pour te répondre.... tardivement, désolée !

        Justement, c'est bien à cause des sorts que je ne supporte pas cette fête, déjà pas bien terrible pour elle-même ! 

        Jeter des sorts n'est pas un geste anodin, bien au contraire ! Les enfants ne savent pas (et on a bien tort de ne pas le leur apprendre) qu'ils manipulent ainsi des forces occultes pas sympas du tout ! 

        Merci Jill et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :