• LA GOUTTE D'EAU

     

    (mettre le son à fond ! he)

     

    Images et rêves

    ADAMANTE

    (cliquez sur le nom)

     

    L'HERBIER DE POESIE n° 37

     

    LA GOUTTE D'EAU

    Image de Jeanne Fadosi

    (Cliquez sur nom ou image)

     

    LA GOUTTE D'EAU

     

    La pluie cingle le pare-brise. Décor aquatique que racle la musique saccadée des essuie-glaces.

    Obligation de m'arrêter, moteur coupé !

    Attente patiente...

    La colère crépite sur chaque seconde qui passe, charriant l'azote subtil, le rugissement puissant des Océans, l'eau primitive tiède encore du germe originel charnel, les éternels recommencements souvent semés d'embûches et d'horreurs, le monde trompeur.... les chamailleries chagrines des vents....

    Turbulences en cascades sur l'effritement du Temps qui enfanteront l'Homme féroce, œuvre sublimée contenant Ciel et Terre, ivre de ses errances, pris dans une trajectoire dont il ignore tout....

    J'aimerais cueillir la Beauté sauvage qui vient du fond des Temps en chaque goutte qui coule, source de vérités profondes, espérance de vie enfermée dans la poésie de son âme immortelle.

    Multitudes de gouttes qui tutoient le Ciel, se répandent et fécondent la plaie béante de la Terre matricielle méprisée, massacrée par l'Homme.

    La goutte d'eau sait d'où elle vient et où elle retournera : une goutte perdue dans l'immensité des eaux... alors que la marche aveugle de l'Homme - poussière dans l'immensité de l'Univers - l'entraîne vers des rivages à jamais perdus.

    La goutte d'eau sans cesse défie l'Espace et le Temps.... mais l'Homme traverse des guerres meurtrières, s'égare dans des déserts arides, confie son âme à des tyrans avides qui fanfaronnent...

    Larmes de l'Homme enfermé dans le béton et les éternels renoncements qui enfantent l'enfer.... Homme captif des causes vaines, des libertés bafouées.... gangréné par la trahison de ceux qui le sonde sans répit en sa profondeur pour en tirer profit !

    L'Orage soudain jette avec rage des trombes d'eau sur la voiture et la campagne.

    Je frémis en pensant aux dérèglements climatiques - ouragans, villes englouties, sécheresse.... - prévus par les climatologues... dont nous avons déjà des avant-goûts  !

    Toute la campagne alentours boit goulûment la colère du ciel ; mais un arbre géant, secoué violemment, fait triste mine sous la cataracte qui lacère son feuillage.

    Des diamants se mêlent et s'entremêlent sur la vitre rudoyée, et le tonnerre roule sa Gloire d'apocalypse en d'aveuglantes clartés sur mes nerfs à vif ... Poumon  de l'air dilaté à l'extrême  qui entonne son chant de soudard au-dessus de la vie liquide ...

    Peut-on aimer ce qui cherche à vous détruire ? Terrée dans ma voiture ballotée, je crie des mots qui volent et rebondissent dans l'espace clos... et j'aime tout ce tintamarre, cette furie rebelle et libre...

    Mais je n'y vois plus goutte !

     

    Luciole

     

    LA GOUTTE D'EAU

    BISOUS MOUILLES

     

    Le cycle de l'eau par Jamy

     

     

     

     

    « QUIPROQUONON RESPECT PASSAGE PIETONS »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    30
    Vendredi 25 Mars 2016 à 08:15

    Bonjour Luciole,

    Floc! floc! floc!

    L'eau

    Goutte après goutte

    Conte la vie

    Du voyage des nuages

    Tapote à la fenêtre

    De notre âme

    Assoifée d'amour

    Et de merveilleux

     

    beau texte Luciole. Bravo. J'aime

    Bisous

    ;)

     

      • Jeudi 19 Janvier à 22:42

        Un pur hasard m'a mis sur le chemin de la goutte d'eau aujourd'hui, qui me permet de lire ton très beau poème... un peu tardivement, pardon !!! Je n'aime pas louper les commentaires de mes aminautes...

        Mieux vaut tard que jamais ! wink2...

        Un grand merci pour ta si sympathique visite et bisous Martine

    29
    Dimanche 20 Mars 2016 à 20:54
    m'mamzelle Jeanne

    En te lisant chère Luciole je ressentais les émotions que l'on peut ressentir lorsque l'on se trouve dans ce déluge.. ballottée par les éléments.. débordées dans nos pensées. J'aime beaucoup tes mots si justes.
    Merci beaucoup.. Je te souhaite un merveilleux printemps .. avec juste ce qu'il faut de pluie pour faire pousser les fleurs

      • Dimanche 20 Mars 2016 à 21:46

        Merci beaucoup chère Mademoiselle Jeanne et de ta visite et de tes mots si sympas !

        Heu, on n'est pas au mieux de sa forme dans une voiture sous les foudres de l'orage... c'est bien vrai ! Même si j'aime et suis transportée par la furie des éléments ... j'ai la frousse quand même !

        Il a fait bien froid aujourd'hui ! sommes restés à la maison et j'en profite pour faire ENFIN le tour des aminautes. Demain, la course reprend jusqu'à Pâques, puis les vacances pour 11 jrs...

        Espère avoir le temps de te retrouver avant et te fais de très grosses bises

         

    28
    Dimanche 20 Mars 2016 à 18:03

    C'est un texte magnifique qui nous embarque dans la musique de la pluie qui claque en même temps que très loin dans la perception de l'espace et du temps. Merci pour ce très beau partage.

      • Dimanche 20 Mars 2016 à 18:10

        Coucou Jeanne

        On peut tout voir dans une goutte d'eau ! et tout rêver quand on doit patienter coincée dans sa voiture.... he !

        Merci de tout cœur chère Jeanne et à bientôt pour le défi... Bisous

         

    27
    Dimanche 20 Mars 2016 à 10:05

    printemps

    Bisous du printemps Luciole et belle journée à toi

    à bientôt

    Patricia

      • Dimanche 20 Mars 2016 à 12:49

        Merci de tout cœur Patricia et de même pour toi !

        Aujourd'hui, le soleil nous boude, le vent a pris sa place et la pluie n'est pas loin.... FAIT FROID !!! aww

        Bon, on restera sous la couette dans le fauteuil à lire... REPOS !!! OUF !

        Une semaine à venir trèèèès chargée : réunion prières, chemin de croix, apprendre chants pour Dim (bcp de monde à venir !) préparer bagages pour notre semaine de vacances, Dim de Pâques très stressant, et.... vacances !

        Merci d'être venue et pardon de ne pas être très présente en ce moment chez les aminautes

        Bisous

    26
    Mercredi 16 Mars 2016 à 17:48

    On s'y croirait !Je ne suis pas très courageuse sur la route par mauvais temps...En ce moment, chez nous il neige...et je dois sortir...

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:25

        Depuis que je me suis retrouvée un jour de grande pluie dans un fossé ... moi non plus ! j'attends sagement l'éclaircie pour sortir ! Prudence donc, tu as bien raison chère Gazou... et pardon de te répondre si tardivement... En ces temps de fêtes qui se préparent je suis .... coulée.... sans eau, car le soleil fait une timide apparition bienvenue.

        Plein de bisous et fais attention à toi

        De la neige... bouh !

    25
    Mercredi 16 Mars 2016 à 16:57

    Bonsoir Luciole,

    Un joli texte !cool

    Le pire est quand la goutte fait déborder le vase ! yes

    Ma radiothérapie se passe bien, toujours aucun effet secondaire sauf que si je m'écoutais je dormirai 24h sur 24.zzz

    Bonne soirée

    Bisous

     

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:23

        Tu es trop sympa Momo d'être venu sur mon blog pour m'encourager .... Suis vraiment contente que tu supportes aussi bien ta thérapie ! Ainsi le vase ne déborde pas sous les larmes ! Ouf !

        Merci .... Tout un bouquet de bisous Momo et à bientôt chez toi

    24
    Mardi 15 Mars 2016 à 22:15

    Un texte dont les mots claquent et s'écrasent à la lecture comme si la pluie pouvait aussi se traduire en phrases!

     

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:19

        Ah ça c'est vraiment gentil Mansfield ! J'ai eu besoin de bcp travailler ce texte qui ne m'est pas venu facilement ! Merci !

        Bisous ravis

    23
    Mardi 15 Mars 2016 à 19:02

    attention à la route !

    il n'y a pas très longtemps j'ai fait de l’aquaplaning dans un rond-point. Heureusement, il y avait pas trop de monde mais j'ai eu l'impression d'être sur une patinoire.

    Merci pour ce beau texte. Bises 

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:18

        ça m'est arrivé également, sauf que moi, je me suis retrouvée dans le fossé rempli d'eau sans savoir ce qui m'arrivait ! L'eau ruisselait de partout, surtout des chemins caillouteux venant des collines et ces cailloux se sont comportés comme des roulements à billes sous les pneus.... La peur de ma vie...e t toute  seule pour m'extraire en vitesse avant que la voiture soit remplie d'eau !

        Merci Durgalola de ta si gentille visite et à la prochaine... Bisous

    22
    Mardi 15 Mars 2016 à 16:29
    Bonsoir Luciole,
    Quel beau texte, je l'ai lu deux fois.
    Un beau soleil à Paris, pourvu que ça dure. Passe une bonne soirée, bises Véronique
      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:15

        Et moi qui n'aie pas pu venir te remercier de suite ! Tous les jours qq chose en ce moment !

        Merci Véronique de tout cœur et j'irais vite sur ton blog voir tes superbes photos ..

        Soleil timide aussi aujourd'hui après journées bien noires et orageuses.... J'ai eu du mal à trouver petit intermède pour vite mettre mon linge...

        Plein de gros bisous et à plus

    21
    Mardi 15 Mars 2016 à 16:01

    Magnifique texte Luciole !!!! Merci pour ce beau partage. Que ferions nous sans eau ? Prenons soin de notre nature car un jour, peut-être, elle se vengera et ne nous fournira plus ces milliers de gouttes d'eau dont nous avons tant besoin.

    Bon après-midi, bisous à bientôt.

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:13

        Coucou Maïté

        et tu as raison, prenons soin de notre Nature qui nous le rendra bien... mais gare au revers de la médaille si nous la bafouons ! Tout se paye un jour !

        Merci de tout cœur et de belles gerbes de bisous pour toi

    20
    Mardi 15 Mars 2016 à 11:39

    Un beau texte bonne journée

     

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:11

        Waouuuh les belles tulipes ! Merci infiniment Estrelita et énormes bisous. A bientôt

    19
    Mardi 15 Mars 2016 à 09:46

    Tout simplement bravo, c'est un texte magnifique... Que rajouter de plus. Bises

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:10

        Que tu es une femme formidable de gentillesse, voilà ce qu'on peut rajouter... et un grand merci à toi. Bisous et à bientôt

    18
    Mardi 15 Mars 2016 à 09:13

    À si bien chanter la pluie, tu vas faire fleurir des soleils wink2

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:09

        ça y est, il est là, ce cher soleil qui nous a tant manqué ! ciel encore  chargé... mais lessive dehors ENFIN !

        Merci Abécé de ta présence sympa et d'énormes poutous avec mes excuses pour le retard...

    17
    Mardi 15 Mars 2016 à 08:55

    Quelle belle ode à la pluie et donc à la vie, car sans elle, rien ne peut exister.

    Il m'est arrivé d'être aveuglée par des rideaux de pluie sur l'autoroute et je ne pouvais m'arrêter, une des peurs de ma vie !

    Belle journée.

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:07

        Coucou Clara65

        avec mes excuses pour une réponse tardive... je cours, je cours.... et un grand merci de ta sympathique participation ....

        Ne pas pouvoir s'arrêter est une catastrophe sur un autoroute ! j'ai horreur des autoroutes, bien pratiques certes, mais un cauchemar pour la conduite !

        Bisous et merci encore

    16
    Mardi 15 Mars 2016 à 07:41

    Bonjour Luciole, ah que ferait-on sans pluie... rien, quant aux larmes faut se laisser aller aussi, ça fait du bien d'évacuer un chagrin, par contre celles versées à cause des guerres et autres cataclysmes on préfèrent pas.... Belle journée, bises de jill

      • Samedi 19 Mars 2016 à 14:05

        Ah ENFIN j'ai presque un après midi de libre pour venir te répondre, chère Jill Bill... Vive la pluie car sans elle pas de vie et non, pas de catastrophes climatiques ! Bisous et merci de tout cœur..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :