• LA RONDE DES BRINS D'HERBE : "les bruits du monde"

     Antonio Vivaldi - Il gardellino,

    où le séduisant chant du chardonneret est omniprésent

     

    LA RONDE DES BRINS D'HERBE Automne 2017

    DEFI N°87 avec ADAMANTE

    (cliquez)

     

    LA RONDE DES BRINS D'HERBE : "les bruits du monde"

    Le Cri de Edvard MUNCH symbolisant l'Homme moderne emporté par une crise d'angoisse existentielle

    (entre 1893 et 1917 : 5 versions du Cri)

     

    Munch écrivit dans son journal, le 22 janvier 1892 :

    « Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d'un coup le ciel devint rouge sang. Je m'arrêtai, fatigué, et m'appuyai sur une clôture — il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir de la ville — mes amis continuèrent, et j'y restai, tremblant d'anxiété — je sentais un cri infini qui passait à travers l'univers et qui déchirait la nature"

     

     

    2ème JOUR

    "LES BRUITS DU MONDE"

     

    Aujourd’hui, l’azur est si limpide que je pouvais presque percevoir l’Eternité à travers les espaces.

    Des espaces aux lentes métamorphoses en ce petit matin… Mon âme paresseuse porte mes pas vers le murmure feutré du lierre.

    Pas un souffle de vent ! Tout est figé dans l’immobilité. Quelques bruits d’ailes dans les arbres, bientôt suivis par le joyeux gazouillis des oiseaux, vaquant à leurs affaires.

    Les premiers rayons du soleil balaient déjà la Terre.

    Tout autour des frondaisons craquèlent les feuilles mortes sous mes pas… Je vais rendre visite à mes Brins d’Herbe.

    Témoins de la violence du monde et de la vie, ils se déploient avec ferveur dans la douceur de l’air, prêts à affronter tous les dangers sans se lasser.

    Leur obstination sereine m’interroge. Simplement être !

    Accueillir ce qui est. Accueillir l’éphémère de ce qui est, de l’instant qui passe et puis s’en va… même s’il me défait, même s’il me dérange. Accueillir la course du soleil sur un monde déclinant…

    Qu'apprennent-ils des Horizons, ces courageux Brins d'Herbe, passeurs du Monde de l'Infime vers Celui  de l'Infini ?

    Monde de Sagesse, riche d'un Savoir millénaire ?

     

    LA RONDE DES BRINS D'HERBE : "les bruits du monde"

     

    Images qui surgissent de l'inconscient....

    Dans ma bulle, monde et sacré se confondent. J'y ai trouvé ma place entre l'au-delà et l'au-dedans...

    Dans ma bulle, j'écoute le silence et laisse mon regard s'ouvrir sur la poésie qui me protège des bruits du monde.

    Bruits du monde qui diluent l'âme humaine !

    Indigence existentielle des Hommes, parfois sous des costumes d'apparat....

    Communion avec les Brins d'Herbe... Ils savent si bien résister !

    Dans leur silence se résorbent bruits et fureur...

    Luciole

     

    LA RONDE DES BRINS D'HERBE : "les bruits du monde"

    « LA RONDE DES BRINS D'HERBE : la GrenouilleLA RONDE DES BRINS D'HERBE : "Le Brouillard" »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    22
    Lundi 30 Octobre à 11:51

    J'aime beaucoup la  musique du gardellino et la première première phrase de ton texte...Merci Luciole!

    21
    Vendredi 27 Octobre à 13:47
    marine D

    Accueillir ce qui est j'adhère et c'est ma philosophie un peu par force,...il faut faire avec ce que l'on ne peut pas changer.
    Merci Luciole et aussi d'être passée sur mon blog Le Jardin de Titi, je ne sais pas pourquoi c'est si compliqué pour certains et simple pour d'autres, mystère !

    Il y a Emprises où je poste de temps à autres, de la poesie et Dans les voiles rarement aussi... (pour ne pas fermer)

    Bises du jour

     

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/

    http://dans-les-voiles.over-blog.com/

    20
    Jeudi 26 Octobre à 19:51

    bonsoir ma belle  , bel article a lire de bout en bout  ,c'était un temps tristounet encore mais il ne faisait pas froid , bon début de soirée , bisous

      • Jeudi 26 Octobre à 22:20

        Alors Calinette, viens par chez nous, dans le Var, près des Gorges du Verdon ! un temps de printemps sans .... la pluie... Elle a déserté notre ciel. C'est sec de chez sec ! Heureusement qu'il y a de la rosée au petit matin...

        Merci bcp de ton compliment qui me touche... Je t'envoie des rayons de soleil et d'amitié...

        A bientôt

        Gros bisous

    19
    nini
    Jeudi 26 Octobre à 17:55

    Un petit coucou après ce joli texte  ,oui nous sommes une génération qui n'avait que le loisir de créer avec de tout petits riens, pas deTV  etc..que ceux d'aller passer nos journées d'enfant à sillonner la campagne qui entourait notre petite ville, avec nos copines  de classe: mais l'on nous dit ;il faut vivre avec votre temps !,désolée mais moi j'ai un mal fou à accepter l'irresponsabilité de l'homme et ces extravagances ce monde est fou ,pour nous  le chemin du futur se rétrécie en pensant aux générations futures ,nos p enfants vont avoir du "pain sur la planche" s'ils veulent se démarquer de cette folie qui amplifie de jour en jour,  

    bon et bien redevenons plus optimiste avec ce beau temps presque chaud et toujours pas d'eau Octobre aura été un mois très sec , le jardin lui résiste ,il;en encore fallut l'arroser ,avec l'aide de notre saint puits ;j'espère que tes vacances t'ont été profitable pour affronter le changement de saison à venir ,;je t'embrasse bien amicalement @+ 

    nous irons également voir ce film "L'école buissonnière"car nous sommes très prêts de la nature ,avec un mari astronome amateur et responsable d'une section de jardiniers sur notre commune , nous avons donc un net aperçu de la décadence actuelle!

    bisous

    nini

      • Jeudi 26 Octobre à 22:15

        Je suis tellement contente de ta visite, chère Nini... Merci !

        LE FILM est MAGNIFIQUE ! des paysages de toute beauté, de la gentillesse et pas une once de violence... Même la chasse à courre tourne ... court !

        Bon scénario un peu éculé, mais on s'en fiche ! fort bien joué et suis restée scotchée par les images ! ENFIN !

        Il faudra bien que "cette folie" cesse pour que la vie continue ! comment ? ça ???

        Nous aussi temps superbe mais pas une goutte d'eau non plus ... le "Jardin" roussit à vue d'oeil après un petit regain après des brouillards et peut-être une petite pluie pdt notre absence ?

        Waouuuh ! j'aimerais bien habiter votre coin pour admirer le ciel et les planètes. Ce doit être passionnant ! Dommage que je ne puisse plus cultiver un potager ! Je l'ai fait pdt des années, avec élevage de lapins aussi... mais ne suis plus bonne à rien ! pfffff

        De gros bisous à vous deux et merci de ton com si sympa

    18
    Jeudi 26 Octobre à 17:06
    colettedc

    Ton ressenti est tellement bien décrit, Luciole ! Merci pour cette magnifique page ! J'apprécie aussi beaucoup cette vidéo !

    Bonne poursuite de ce jeudi !

    Bisous♥

      • Jeudi 26 Octobre à 22:03

        Quand j'ai chercher un chant d'oiseau, je suis tombée sur cette vidéo et je suis tombée en amour ! Mais il est vrai que j'aime bcp Vivaldi !

        Merci de tout coeur Colette... je suis ravie que ma page te plaise... Tu me fais grand plaisir !

        Bcp de poutous

    17
    Jeudi 26 Octobre à 16:23

    Bonsoir Luciole,

    "Le Cri" voilà qui me va très bien, je suis dans cet état en ce moment. Ce monde me fait peur, m'angoisse ... Bonne soirée, grosses bises, Véronique

      • Jeudi 26 Octobre à 22:01

        Chère Véro, je crois que c'est général, actuellement ! Le monde ne sait pas où il va ! Moi, aussi d'ailleurs, tout comme toi ...

        Un grand merci  et bcp de bisous

        Porte toi bien surtout

    16
    Jeudi 26 Octobre à 14:47

    Coucou Luciole,

    Si j'aime beaucoup ta bulle et la poésie de tes brins d'herbes ainsi que Vivaldi cela va s'en dire, je déteste Munch, ce cri, on dirait le dessin d'un enfant, mais un enfant un peu toqué !

    Gros bisous

     

      • Jeudi 26 Octobre à 15:45

        Coucou Livia

        Merci du compliment oops... Je fais de mon mieux pour exprimer ce que je ressens !

        Moi non plus je n'aime pas ! mais il représente tellement ce que je voulais dire ! Et là-dessus, il est très expressif ! impossible de trouver sur Internet un tableau autre que celui-là qui exprime à ce point mon billet... sur un monde vraiment très "toqué" ! C'est tout à fait le mot qui convient !

        Je ne suis pas très portée sur l'art  contemporain ... qui me fait souvent hurler !

        J'adore par contre ce morceau de Vivaldi, que j'ai écouté plusieurs fois de suite !

        Je t'embrasse Livia et bonne et douce soirée...

        Nous partons au ciné voir si possible "l'école buissonnière" je crois... Un sacré bail que je n'ai pas eu l'occasion ni l'envie, au vu des films présentés, d'aller au ciné ! C'est comme la télé, je boycotte tous ceux présentant la violence , la sauvagerie de l'âme humaine... bouh ! Et comme ça devient la mode, donc plus de télé ni de ciné, à part qqs exceptions qui deviennent de plus en plus rares !

    15
    Jeudi 26 Octobre à 11:29

    Bien ton article ,passe une bonne journée bises

      • Jeudi 26 Octobre à 15:34

        Toi aussi fidèle Estrelita, avec tous mes remerciements . Quelles belles roses !

        Bisous

    14
    Jeudi 26 Octobre à 09:35

    Ce cri de MUNCH illustre très bien la détresse humaine.

    Bises et bon jeudi Luciole

      • Jeudi 26 Octobre à 15:33

        Absolument chère Zaza... d'où mon choix de ce tableau !

        Merci d'être là et tout plein de bisous

    13
    Jeudi 26 Octobre à 08:57

    Ah le Cri de Munch... l'homme du présent a tout pour être heureux, mais... cette société le fait payer cher... merci Luciole, bises

      • Jeudi 26 Octobre à 15:32

        A vrai dire je n'aime pas trop ce tableau, mais je n'ai rien trouvé de mieux pour exprimer ce que je ressens face à ce monde plein de violences et de bruits....

        Quand je pense que mes petits enfants ont été confinés dans leur classe respective à cause d'un fou qui voulait massacrer.... Le choc de ma vie ! Heureusement, tous sains et saufs ! Je crois que je serai devenue folle autrement !

        Bisous chère Jill et porte toi bien surtout

    12
    Jeudi 26 Octobre à 08:25

    Bonjour ma douce Luciole

    c'est beau ce que tu as écris oui nos passage sur les blogs rempli d'ondes positives comme le tien rend la vie plus douce et nous éloigne un instant de cette vie de violence qu'il y a dans cette vie. où sont passées nos années de bonheur ou nous n'avions pas grand chose mais nos jeux étaient moins violents. j'espère que tu vas bien ma p'tite luciole je vois que tu as bien profité de tes vacances et tu as raison. passe une douce journée et un merveilleux WE plein de gros bisous volent vers toi 

    Marlène

      • Jeudi 26 Octobre à 15:27

        Merci chère Marlène..;.

        C'est un plaisir de te lire ! Oui, émettons des ondes positives chacun de notre côté ! yes Qui sait !

        Nous n'avions rien, ça c'est certain ... et il fallait bien s'en contenter... C'étaient des jeux innocents de chats perchés, de ballon prisonnier et autre qui fortifiaient nos jambes et nos bras.... Je n'ai pas connu d'enfants obèses dans mon enfance ?!

        Des vacances au top, dans la douceur et la beauté, comme je les aime ! et un peu (bcp) de dégustation de Bagnyuls dans une cave... Quel bon souvenir ! moi qui ne bois jamais ! Tant pis pour la glycémie...

        Un peu fatiguée par tout le tralala de lessives, repassages, mis en sacs de tout le contenu du camping car, nettoyage et remisage de celui-ci ! Me reste la maison maintenant !

        Je t'embrasse bien fort et à plus en espérant que te retrouver avec un ordi plus accommodant !

        Tendresse

    11
    Jeudi 26 Octobre à 08:23

    Accueil

    Bonjour Luciole,

    merci d'être passé sur mon blog..

    Bonne journée, toutes me amitiés

      • Jeudi 26 Octobre à 15:18

        Toutes mes amitiés également chère MamieLucette. Merci d'être là.

        Une belle journée ensoleillée à plus de 25° !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :