• La Vie après la mort du Dr J.J. Charbonier

     

    La Vie après la mort du Dr J.J. Charbonier

     En attendant mon ordinateur bloqué chez le réparateur depuis un bon moment, 

    j'ai eu le bonheur de lire "CETTE CHOSE" du Dr Jean-Jacques CHARBONIER

    (Ed Témoins de l'Extraordinaire")...

     

    La Vie après la mort du Dr J.J. Charbonier

     

    Tout jeune médecin urgentiste du SAMU, pétri de certitudes rationalistes comme beaucoup de médecins, il se retrouve confronté à ce qu'il nomme "Cette Chose", faute de dire mieux, à l'instant où un accidenté de la route décède tandis qu'il tente de le perfuser, en octobre 1983.

    Pour ce stagiaire, qui se destinait à devenir médecin généraliste de campagne.... en 5 secondes, tout bascule !

    En contrebas d'une route, les pompiers essaient de désincarcérer (dégager) un jeune homme encore vivant d'un véhicule accidenté... Le Dr Charbonier se glisse enfin dans le trou ouvert par les pompiers et se retrouve près du jeune blessé, qui est très mal en point, le corps inférieur encore prisonnier dans la carcasse... Alors qu'il essaie de le perfuser, le jeune homme décède.

    Et soudain, l'imprévisible, l'inconcevable !

    Une présence vivante et joyeuse quitte le corps de l'accidenté par le haut de son crâne et frôle le visage du Docteur Charbonier... Le Docteur sent alors près de lui comme de l'Amour pur .... C'est ce qu'il appellera "la Chose".... !

     

    La médecine en générale, très matérialiste de part son apprentissage, pousse à penser que nous ne sommes que de la matière : "des sortes de robots biologiques dénués de toute énergie spirituelle".... "l'Humain n'est rien d'autre qu'une machine complexe faite de chair, d'os et de diverses substances chimiques..."

    Pour ces médecins matérialistes, "la conscience est fabriquée dans le cerveau et la mort est synonyme de néant..." Pensée formatée à laquelle se référait le jeune Docteur Charbonier...

    Pourtant, dans TOUTES LES RELIGIONS DU MONDE, il existe un principe fondamental qui est celui de la SURVIVANCE DE L'ESPRIT à la mort terrestre. 

     "Cette Chose" survient pour le jeune médecin comme un "électrochoc salvateur" et le conduit à une métamorphose qui durera plus de 30 ans.

    Il comprend que "nous sommes un esprit incarné le temps d'un court passage terrestre et celui-ci perdure dans une autre dimension au moment de la mort...."

     Chamboulant tous ses repères et ses objectifs !  Il se réinvestit dans trois années d'études supplémentaires pour devenir Anesthésite-Réanimateur.

     

    Il est devenu aujourd'hui le spécialiste français de la Vie après la Mort. et ses conférences attirent un public considérable.... Il est auteur de nombreux livres traitant ce sujet, relatant ses intenses recherches scientifiques ....

    http://www.editions-tredaniel.com/charbonier-m-1566.html

     

     

    LA VIE APRES LA MORT

     Le Dr Jean-Jacques Charbonier est anesthésiste réanimateur.

    Toujours en exercice, il n’appartient à aucun courant de pensée dogmatique philosophique, sectaire ou religieux.

    Il étudie en toute indépendance les états de conscience modifiés et les expériences de mort provisoire depuis plus de vingt ans.

    Auteur de plusieurs publications dont La médecine face à l’au-delà, il donne bénévolement de nombreuses conférences en France et à l’étranger et est régulièrement invité dans les émissions de radio et de télévision qui abordent ces sujets tabous.

     

     

     

     

     

    Un passage (page 178) qui m'a frappée sur la puissance de l'Egrégore, dont je vous parlais dans mon article du 29 Novembre 2015 : "La Force de l'Egrégore" (ICI°) :

     

     Un comateux dans un état désespéré dont les médecins parlent de débrancher

    Le Dr Charbonier parle de ce cas sur son site Facebook.

    "Et là, miracle ! en quelques heures une chaîne de prières s'organisa spontanément pour demander la guérison du comateux. Plusieurs milliers d'internautes formèrent un égrégore de pensées positives tous les jours à 20 Heures.

    Coïncidence ou pas, l'état clinique du patient s'améliora de façon spectaculaire. Plus question de le débrancher. Contre toute attente, il se réveilla sans aucune séquelle....."

     

    Un égrégore est produit par un puissant courant de pensée collective. Lorsque plusieurs personnes se focalisent ensemble sur un même objet et avec une même intensité, ils développent une énergie commune. L'activité ainsi concentrée rassemble les intentions de chacun en une conscience collective qui semble porter le groupe" (note page 178).

     

    La Vie après la mort du Dr J.J. Charbonier

    « Pause vacances Juillet 2017TENDRESSE PIETINEE »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Lundi 11 Septembre à 22:46

    je vis beaucoup avec les morts en ce moment. Maman qui a eu trois AVC depuis 2005 est petit à petit devenue une enfant dont j'ai dû m'occuper au quotidien. Sur les conseils de diverses associations auprès desquelles j'ai fait des stages aux aidants , je me suis décidée à chercher une maison de retraite car on m'a dit qu'il valait mieux anticiper que de chercher un placement en urgence et puis que j'avais mes limites. Une place s'est libérée dans un EHPAD qui est dans le village où j'habite, là où elle voulait aller quand il lui arrivait d'en parler. J'ai eu beaucoup de chance. Maintenant il me faut vider sa maison avant de pouvoir la vendre,  vendre des choses de mon enfance, me défaire de meubles, d'objets qui appartenaient à mon grand-père, à ma grand-mère pour qui j'avais un amour inconditionnel. Je lui demande pardon tous les jours mais comment faire autrement, je n'ai pas le choix, les mensualités d'une maison de retraite sont très élevées et les aides promises ne sont pas si extraordinaires que cela! Les morts m'entourent, je leur parle, sans parler des résidents qui entourent ma mère que je vais visiter presque quotidiennement, auxquels je rends de petits services, auxquels je m'attache et qui trop souvent disparaissent du jour au lendemain parfois sans même prévenir. Même mes lectures me parlent de la mort des êtres chers. En ce moment c'est "La marche lente des glaciers" de Marie Rouannet qui décrit d'une façon très émouvante la disparition de ses parents! J'aimerais tellement croire à cet au-delà dans lequel nous pourrions nous retrouver un jour où nous pourrions nous découvrir, nous pardonner autrement que sur cette pauvre terre qui va si mal !

    Merci de ta visite Luciole, je n'écris presque plus et pour essayer de sortir la tête hors de l'eau quand c'est devenu trop dur, j'ai entrepris le chemin de Saint Jacques en solitaire. Cela m'a aidée à y voir plus clair,à me dépouiller d'un tas de choses inutiles,  à vivre encore plus en marge loin de tout ce bruit médiatique qui me fatigue.

    Je t'embrasse

      • Lundi 11 Septembre à 23:33

        Un grand merci pour ton témoignage qui me touche, Aza !

        Quel dommage que tu n'écrives plus, tu as un don magnifique que je t'envie très sincèrement ! 

        Mais en fait, moi non plus... par manque de temps chronique ! Et plus je vieillis, plus je me retire "du monde" (qui me rattrape trop par les infos subies à la télé dont je me passerais bien !)... 

        Quel courage tu as, chère Aza ! Bien sûr que tu aies des limites ! Et il faut les écouter, car ta santé est primordiale !

        Qu'on le veuille ou non, il faut perdurer ... jusqu'au moment où l'on doit quitter cette Terre et rejoindre ceux qu'on aime ! (j'en suis persuadée, car je parles également à mes "disparus" et je peux t'assurer qu'ils me répondent... Ils savent me prévenir ... même si je ne les écoute pas souvent et tant pis pour moi, car j'ai à le regretter vivement la plupart du temps ! Je devrais tout noter afin de mieux m'en souvenir... ). 

        J'ai du vider la maison de mes parents, et là, pour rien au monde, je ne voudrai recommencer ! Une épreuve terrible ! Culpabilité et colère de devoir bcp jeter ... Je comprends ! Mais les disparus ne nous en veulent pas ! Je crois même qu'ils se  préoccupent surtout de nous laisser tant de "bazar" ! Il faut savoir jeter de son vivant afin que nos enfants ou petits enfants n'aient pas pareille corvée.. 

        Ayant travaillé dans une maison de retraite, puis en bénévolat dans une autre pendant plusieurs années... je sais ton désarroi ! (j'ai du arrêter sur ordre du médecin, car mon moral dégringolait trop ! C'est normal de s'attacher aux personnes dont on a la charge ... le détachement, prôné par le personnel, est si difficile à réaliser ! )...

        Suis vraiment heureuse que tu sois partie sur les chemins de St Jacques de Compostelle... j'ai tjrs rêvé de le faire.. mais plus possible maintenant ! Quelle bonne idée ... et quel courage là aussi ! tu as tellement raison de ne pas remettre à demain, car demain vient trop vite et les rêves ne sont plus réalisables !

        Se dépouiller des choses inutiles ! ça alors, si je pouvais ! comment fais-tu ?

        Merci et je t'embrasse aussi de tout coeur

    17
    gazou
    Mercredi 2 Août à 08:49

    qu'il existe quelque chose après la mort, certainement..mais quoi...je ne sais pas

    Bonne journée luciole !

      • Mardi 12 Septembre à 20:36

        Ah pardon Gazou ! Avec les vacances, je t'ai loupée, désolée....

        A vrai dire, personne n'en sait rien vraiment ! quelle vie ensuite ? Quelques réponses très succinctes que l'on peut glaner dans certains livres racontant souvent le dialogue de parents avec leur enfant mort... A voir des extraits sur Internet... 

        Merci Gazou de ton intérêt à cet article et bcp de bisous

    16
    Mardi 1er Août à 21:24

    je crois à la force de la prière ; et je n'ai toujours pas lu les livres de ce médecin. Mon prochain achat de livre (surtout qu'on en trouve en poche). Bises

      • Mardi 1er Août à 21:33

        Coucou chère Durgalola

        Et même dans les livres d'occasions : 3 € ! qui dit mieux ! happy C'est de cette façon que j'aie fait la connaissance de ce médecin !

        Merci de ton appui et je t'embrasse bien fort

        A bientôt

    15
    Lundi 31 Juillet à 11:54
    Très intéressant mais j'ai beaucoup de mal à y croire. Je ne demande qu'à voir. Bonne semaine et à bientôt.
      • Lundi 31 Juillet à 22:03

        Je sais que ce Dr Charbonier fait des conférences sur ce sujet ... Il faudrait chercher où par Internet si possible et aller voir sur place !

        Mais d'autres scientifiques s'y attèlent actuellement... Une recherche s'impose ! Je ferai dès que possible !

        Bcp de bisous de remerciements, Maîté et à bientôt

    14
    Dimanche 30 Juillet à 21:51

    Le tout est très intéressant, mais j'ai de la difficulté à imaginer le tout. Merci pour cette rubrique intéressante.

      • Lundi 31 Juillet à 21:59

        Je comprends !

        Je suis assez ouverte à ces articles car j'ai été marquée par des expériences de guérison assez spectaculaires (ou voire qqs jours plus tard, mais le malade revenait avec ses examens avant et après) lors de prières intenses dans un Sanctuaire charismatique ... ( voir réponse à Jill Bill)... et bien d'autres choses impressionnantes d'ailleurs.... et ceci sans vouloir faire du racolage ! Il faut le vivre pour le comprendre...

        Il est évident que si ces manifestations se produisent dans un temple bouddhiste, ou lors de séances chamaniques : on n'aura pas les mêmes mots pour l'expliquer.... peut être aussi ne s'agit il pas de la même "Force" qui agit ???

        Merci de ton commentaire qui porte à réflexions, chère Ginette et à plus

        Gros bisous

         

         

    13
    Dimanche 30 Juillet à 18:47

    ...j'ai beaucoup de mal avec ce genre de choses...Je viens de perdre un de mes meilleurs amis, il lui avait été promis une guérison... rien qu'avec des pensées positives.....

    Bises de Mireille du Sablon

      • Lundi 31 Juillet à 21:43

        Des pensées positives : je ne sais pas ! mais une chaîne de milliers de  prières à un moment donné : ça c'est possible ! mais ne "marche pas" non plus à tous les coups ! Il faudrait d'abord que la personne malade veuille bien qu'on l'arrache d'un Endroit particulièrement sympathique ... d'après les récits des expérienceurs... pour retourner dans son corps souffrant ! A vrai dire, si mon expérience de mort est sublime de bien-être et d'amour... je n'aimerais pas qu'on m'oblige à revenir sur terre ... dans mon vieux corps fatigué et malade ! bad ! Sinon, il faudra subir ma colère ensuite.... yes

        De plus, avons nous le choix tout seul de revenir ?   ne revenons nous pas parce qu'il n'était pas encore temps de partir pour de bon ? Les expérienceurs parlent d'une "Force" qui les oblige à ne pas dépasser la limite et ils sont alors obligés, contents ou non, de repartir dans leur corps ! 

        Mais c'est tellement difficile pour les proches d'accepter le départ définitif de l'aimé(e) ! Je comprends ta peine.

        Merci Mireille de ton commentaire qui interpelle ! Gros bisous à toi et une pensée pour ton ami

    12
    Dimanche 30 Juillet à 11:56

    Surprenant ce livre, surtout venant d'un docteur. Ils ont plutôt une vision biologique de la chose. Mais comme on ne sait pas ce qu'il en est, pourquoi pas?

    Belle journée!

    Bisous

      • Lundi 31 Juillet à 21:29

        Il existe de nombreux livres voulant expliquer "la Chose" de manière plus ou moins convaincante, provenant d'expériences de mort provisoire (ou EMI ou NDR)... Une recherche sur Internet dans le domaine scientifique s'impose ! Pour l'instant, je n'ai pas trop le temps, mais je le ferai !

        Ce qui est quand même surprenant, c'est que les personnes étant atteinte de mort"cérébrale", donc plus d'activités cérébrales, et ayant été réanimées ensuite, puissent connaître quand même et raconter une EMI......

        Mais Google travaille dur sur le sujet eux aussi ! peut être vont ils trouver, avec les fonds faramineux qui sont les leurs !

        Merci de ta présence fidèle, chère Maryline et gros bisous

         

    11
    Samedi 29 Juillet à 23:31

    Je pense aussi qu'il existe quelque chose après la mort, et ce livre m'intéresse. Merci de nous le faire découvrir ! smile

      • Lundi 31 Juillet à 21:19

        Chouette, je suis ravie, cher Pianosh... Va voir sur le lien dans mon article, ce Dr en a écrit plusieurs... Il se répète un peu et veut à tout prix convaincre... on sent qu'il a été l'objet de nombreuses critiques et le raconte d'ailleurs... Difficile d'aller à contre-courant !

        Je t'embrasse et merci de ta visite

    10
    Samedi 29 Juillet à 22:13

    Bonsoir Luciole... Je ne dis pas oui, je ne dis pas non à la vie après la mort, à l'esprit survivant, à l'âme, au pouvoir de l'esprit de son vivant comme sortir ce comateux de son sort... on doute tant que... mais merci à toi, bises, jill

      • Lundi 31 Juillet à 21:15

        Coucou Jill Bill

        Je crois à la Vie après la Mort, non seulement de part ma Foi, mais pour d'autres raisons aussi ! Disons des expériences personnelles !

        J'ai assisté à des guérisons spontanées au cours de prières charismatiques dans un Sanctuaire, assez impressionnantes... Comment étaient elles possibles ? Une Onction très douce, très prégnante y régnait à chaque fois... ainsi qu'une grande chaleur au niveau de la poitrine... Il faut connaître cela pour mieux comprendre la puissance d'une prière collective.. C'est vraiment très très fort ! Je ne peux plus y aller à cause de l'animation chants dans ma paroisse... Dommage !

        Maintenant, avaler des drogues comme dans le chamanisme, méditer profondément comme dans le bouddhisme, ou être en état d'hypnose .... pour avoir des visions sur l'Au-delà ou autres : je ne l'ai pas expérimenté donc ne peux pas en parler ... méditer profondément m'aurait peut être attirée, mais drogues et hypnose ? trop peureuse pour cela ! J'ai eu des crises de panique avec des séances de relaxation profonde... lorsqu'à un moment, je sentais que je basculais dans "quelque chose"... Refus total ! Dommmmmage ! snif !

        Attendons patiemment les progrès de la science ! Google a des services très engagés dans ces domaines... Si on savait tout de leurs expériences, à mon avis, on serait fort étonné !

        Merci de ton intérêt, chère Jill et toute une brassée de bisous.

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :