• Les Souffleurs de mots

     

    Les Souffleurs, commandos poétiques en résidence sur la Val Briard pendant 3 ans,
    à la rencontre des enfants du CP au CM2 pour faire vivre la parole littéraire et poétique (25/11/2019)
    https://actu.fr/ile-de-france/fontenay-tresigny_77192/seine-marne-troupe-souffleurs-chuchote-paroles-poetiques-dans-toutes-ecoles-val-briard_30353461.html

     

     

    Cliquez sur l'image 

     Pour le grand défi du lundi 23 novembre :

    Nous choisirons chacun(e) un tableau célèbre, si possible l’un des 22 exposés ici

    et dans un petit texte en prose ou en vers nous devrons l’évoquer sans le nommer, donc le faire deviner.

    Pour corser le défi, nous devrons glisser dans notre présentation au moins l’un des mots suivants (ou tous) :

    chaise-longue, oiseau, arrosoir.

     

     

     Chopin

     

    LES SOUFFLEURS DE MOTS

     

    J'ai passé toute la soirée, arrosoir à la main, à naviguer péniblement entre fontaine, arbres et plantes, accablée de chaleur et de fatigue. Il est tard ! Les oiseaux se sont tus, leurs sublimes arpèges ne m'accompagnent plus.

    C'est l'Heure de se faire belle et de partir à l'aventure. Déjà, je perçois, au loin, l'appel des voix, amplifié par les haut-parleurs ....

    Hier à la bibliothèque, j'ai lu l'affiche...

    Ô la merveilleuse idée !

    Munie de ma grosse veste en laine, les nuits sont fraîches par ici, j'arrive, essoufflée. 

    La nuit est tombée sur l'Esplanade illuminée de guirlandes et de flonflons...  Dans un désordre savamment élaboré, des chaises longues loufoques, éclaboussées de couleurs vives, de dessins rigolos, colonisent tout l'espace, ouvrent leurs bras bienveillants. 
    Surprise générale des villageois accourus en masse dès l'appel de la voix... Ils stoppent, indécis, déboussolés, aux abords de l'Esplanade... Truculentes réflexions de l'humain quand les codes habituels volent en éclats....

    "Depuis quand les transats détrônent ils les chaises ? C'est nouveau, ça ! Encore une riche idée de la Mairie !".....

    Et l'opposition, ravie, de parler de la dette abyssale et des impôts locaux, braves gens, réveillez vous :....."

    Mais la voix douce des haut-parleurs invite le peuple à un repos mérité dans ces transats toilés....

    C'est la ruée ! Les préposés sont débordés... Pourquoi une chaise longue plutôt qu'une autre ? ... Les familles, les amis, se regroupent, bousculent, colonisent.... Des petits vieux, à petits pas précipités, malhabiles, dérivent, hésitent, puis choisissent en s'installant avec moultes précautions et s'inquiètent soudain, une fois péniblement allongés dans l'esquif fragile : "Qui viendra les relever ?"

    Il est bien difficile d'assujettir une pensée originale dans la marche normale du quotidien ! 

    Pendant que s'affairent autour de soi des hommes et des femmes vêtus de noir, la curiosité dodeline... les corps sont accablés de fatigue et de chaleur.... On se délecte finalement avec gourmandise de l'excentricité.... 

    Des retardataires se pressent dans cet univers bourdonnant, cherchent le havre de paix qui reste et s'allongent avec de profonds soupirs de soulagement.... 

    Dans cet instant préparatoire, on se prend doucement à rêver... on farniente.... la léthargie complice se propage de siège en siège... On regarde le ciel, les étoiles scintillantes.... 

    Soudain, c'est la plongée dans la nuit noire ! Les luminaires s'éteignent, allumant des cris, des "ohoooo !", des "aaaah ?"... Les esprits s'éveillent brusquement ! Puis on retient son souffle...

    Les ombres noires balisent des chemins lumineux à l'aide de bougies aux flammes vacillantes... Les gens s'ébaubissent, amusés, inquiets... "C'est quoi, ce binz ?" crie la voix suraigüe d'une jeune beauté qui s'agite dangereusement sur son siège branlant.... Rire général ! Puis tout s'apaise... Dans le silence noir troué de petites lueurs, les silhouettes sombres, armées d'un long tube noir, s'activent ...

    Temps suspendu dans la douce féérie lumineuse sous le ciel divinement étoilé... Les tubes se tendent vers les oreilles intriguées des premiers rangs, et des bouches, à l'autre bout du tuyau, chuchotent des poèmes, des devinettes, des merveilles... Tout est tendresse, douceur, béatitude... 

    Les Souffleurs descendent, se coulent dans la nuit de rang en rang, leur "rossignol" cherche l'oreille attentive.... 

    Le Don est au coeur de leur démarche ! 

    Le souffle poétique se propage de bouche à oreille.... 

    Pourquoi  se détacher du rêve en ce monde  stressant ? L'instant est à l'amour et le rêve est si beau ! 

    Enfin, c'est mon tour... Mon coeur frissonne sous le souffle curieux, étrangement métallique qui chuchote :

    "Qui suis-je pour t'émerveiller ainsi ? Ecoute-bien ces quelques mots poétiques et réfléchis ! Si tu découvres le nom de ce peintre et l'intitulé de son oeuvre, tu gagneras un lot magique ... Ecoute :

    Sous le pinceau de l'étrange Génie impulsif,
    S'enlacent, se tordent en larges volutes chaotiques,
    Des nuages sauvages, débridés, pris de folie,
    Dans un ciel tourmenté où tournoient des astres ivres.
     

    Un croissant de lune orange en une folle danse au soleil s'unit,
    Tandis que la flamme noire d'un cyprès mystique
    S'élance, puissante, vers l'énergie cosmique.

    Comme détaché de ce Ciel sublime, un village tranquille,
    Pelotonné autour de son fier clocher élancé, qui,
    En flèche acérée, semble vouloir percer le mystère théologique...

    Sublime allégorie d'un poète mystique qui, sans bigoterie,
    Veut ramener la Foi au Centre de nos vies ?

     

    Mon esprit, parachuté dans l'univers inédit de la poésie, s'affole !Je n'ai pas tout saisi ! M'emparant doucement du bout métallique du tuyau collé à mon oreille, je souffle maladroitement

    "Puis-je réécouter ? Je n'ai pas bien compris ... merci !"

    Le rossignol se colle de nouveau à mon oreille, réédite et m'embarque dans le voyage... 

    Au rythme des mots projetés sur la toile vide de mon esprit se dévoile lentement une claire vision... 

    Je jubile ! J'ai trouvé ! C'est fantastique !

    Saisissant le tube, je crache d'excitation la réponse aux deux questions demandées.... 

    Le rossignol retrouve mon oreille et la voix étrange me félicite. La femme en noir me tend un papier avec un numéro de lot à quérir à la Mairie dès que possible ! 

    Vocaliser des oeuvres... allier les mots à la Beauté d'un tableau célèbre...  Quelle merveille ! Voilà qui va m'aider à affronter l'affreuse  chaleur des beaux jours à venir.... Je suis ravie, ravie ! Heureuse comme un coq en pâte dans mon transat branlant, sous la voûte rassurante des cieux... enveloppée de ma chaude veste en laine... 

    Dommage : c'est déjà fini ! Une à une les bougies s'éteignent... Les guirlandes s'illuminent.. Un orchestre s'installe et les chaises longues se replient .... 

    On réveille en douceur la foule des grands jours par un slow langoureux et les couples s'enlacent.... La terrasse du Bar se remplit... 

    On se lasse vite de l'inédit ! Et le quotidien, main dans la main, s'en revient au galop... 

    L'ambiance est à la fête. L'air embaume les sucreries offertes des boutiques ambulantes et les écoeurantes barbes à papa s'enroulent devant une file de bambins excités.... 

    Je m'en retourne à pas pressés vers mon havre de paix décentré... trop solitaire au milieu de cette foule qui s'amuse, crie et rie.... sous les décibels d'une musique moderne qui réclament la jeunesse... Les vieux se replient en hâte, exaspérés par le bruit assommant des sonos à plein régime..... 

    Luciole

     

    Les Souffleurs de mots

      "Une nuit étoilée" de Van Goghn  (un de mes peintres préférés avec Monet)

     

    Les Souffleurs de mots

     

    « Où allons-nous ? 2Gare à l 'eau qui dort n°35 - Coma Damien »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    26
    Jeudi 26 Novembre 2020 à 17:16
    daniel

    Le plus beau ciel étoilé que j'ai vu se situait dans le désert du sud tunisien. Impression fantastique d'être  au coeur de l'Univers. J'aime beaucoup l'idée des souffleurs de mots!

      • Jeudi 26 Novembre 2020 à 18:30

        Waouuuh ! Quelle chance tu as eu d'aller en Tunisie... Au coeur de l'Univers ! Ce devait être si beau... moi j'en pleure ! Dès qu'une musique ou qq chose de beau me bouleverse, je pleure comme un madeleine.... ce qui est plutôt gênant qd je ne suis pas seule....

        Merci Bcp Daniel et douce soirée

    25
    Eglantine lilas
    Jeudi 26 Novembre 2020 à 15:24
    Eglantine lilas

    les souffleurs de mots ? j'adore...ils ont tant et tant soufflé que tu en as fait un texte magnifique...je suis partie envoutée dans ce ciel envoutant !

    bisous

      • Jeudi 26 Novembre 2020 à 18:28

        Coucou Eglantine et merci, vraiment ! Suis comblée ! J'ai tout de suite pensé à eux pour agrémenter mon texte.... 

        Gros bisous

    24
    Mercredi 25 Novembre 2020 à 14:21
    Marenostrum

    tes lectrices attentives ont deviné!!! Il faut dire que ton texte est un véritable rêve éveillé ! Merci pour ce si joli moment magique

    Bises

      • Mercredi 25 Novembre 2020 à 17:32

        Ah que c'est gentil, Jacqueline, un gd merci à toi ! 

        Ce n'est pas aussi magique que tes articles sur Rome....cool Merci à toi de me faire rêver complètement à chacune de mes visites...

        Gros bisous et à plus

    23
    Mardi 24 Novembre 2020 à 23:30
    DDD59

    Très belle interprétation de la nuit étoilée de Van Gogh que j'ai reconnu immédiatement. Merci pour les Souffleurs de Mots,  c'est une belle trouvaille.

    Bisous Luciole et douce soirée.

      • Mercredi 25 Novembre 2020 à 17:30

        Merci bcp Dômi, c'est tellement agréable à lire !

        Oui, j'ai flashé sur l'article les présentant un jour, et m'en suis souvenue pour pimenter le récit autour du poème.... Un gd merci à eux !

        BBcp de bisous et porte toi bien surtout

    22
    Mardi 24 Novembre 2020 à 16:38

    Ce n'est pas seulement un tableau à découvrir ici mais tout une histoire qui nous emmène vers l'énigme. Alors j'entends les mots que les souffleurs soufflent à mon oreille, je vois dans la lunette de l'astronome ... La nuit étoilée de Van Gogh

    bises 

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 17:02

        Tu as bien observée ! Bravo, Jeanne et merci de ta lecture attentive... 

        A u cours de mes divagations sur le Net, j'étais tombée un jour sur un article racontant les Souffleurs de mots et m'en suis souvenue en lisant l'intitulé du défi...

        Bisous Jeanne et bonne soirée toute étoilée.... 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    21
    Mardi 24 Novembre 2020 à 03:13

    J'ai adoré ces Souffleurs de Mots, la Magie qui émane de ton texte, la Poésie en résonance avec la Prose, la Nuit étoilée qui s'offre au promeneur de l'instant

    Magie d'une oeuvre qui devient intemporelle et se savoure telle une Madeleine de Proust, instants plaisir incommensurables de beauté! Comment résister à un tel appel artistique? Merci Luciole, c'est très beau, cela vient du coeur et le talent de ta plume est là, merci...

    Bien désolée pour ce que vous avez attrapé ta famille et toi, j'espère que vous êtes remis et que tu peux te reposer. Comment vont tes yeux?

    Gros bisous et amitiés!

    Cendrine

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 16:39

        Quel joli coeur rouge et or ! sur les pavés de Paris ? superbe photo ! Et quel symbolisme il renferme... 

        Merci infiniment, chère Cendrine... C'est fou ce que tu écris bien ! A chaque fois, le choc ! J'adore ta façon bien particulière de relier les choses et les sentiments entre eux... C'est vraiment magique...... Tu aurais dû être thérapeute... 

         Nous allons mieux ! mais fatigués ! bref, on se "fait vieux", de plus en plus rapidement... et le confinement, même si nos journées sont bien remplies, tape sur les nerfs ! car trop coupés du monde ! 

        Je passe un contrôle pour mes yeux fin de semaine et ensuite, la série de  piqûres toutes les 2 ou 3 semaines suivant le résultat... avant un nouveau contrôle... Je m'aperçois tout de suite quand les piqûres s'espacent par trop, car je dois grossir les caractères des lettres sur mon écran et ne peux plus lire sur le papier.... 
        Tant que j'arrive encore à lire à l'écran, c'est déjà beau !

        J'espère que tu seras en forme pour toute la fin du mois et surtout pour les fêtes... 

        Je t'embrasse bien tendrement ainsi que ton gentil mari

    20
    Lundi 23 Novembre 2020 à 16:37
    colettedc

    Ah ! Luciole, la nuit étoilée par Van Gogh, à n'en pas douter ! Bonne poursuite de ce lundi ! Gros bisous

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 16:23

        Bouh, un lundi chez le dentiste ! Heureusement qu'il est très sympa, ainsi que ses assistantes.... et, finalement, "même pas eu mal" ! 

        A ne pas douter, en effet ! Bravo Colette... et mille bisous virtuels remplis de tendresse 

        A bientôt !

    19
    Lundi 23 Novembre 2020 à 12:18
    Durgalola
    Oui la nuit étoilée de van Gogh et ce cyprès empli de vie. Sa toile est toujours ennivrante.
    Bises
      • Mardi 24 Novembre 2020 à 16:17

        Absolument ! j'ai des reproductions encadrées de ses toiles à la maison... C'est mon peintre préféré avec Monnet.. Par contre, j'ai bcp de mal avec le cubisme...

        Un grand merci et bisous Durgalola 

        A bientôt

    18
    Lundi 23 Novembre 2020 à 11:34

    Quelle superbe façon de nous faire deviner la nuit étoilée de Van Gogh, je reste aussi admirative devant ces souffleurs poétiques , une riche idée de mêler l'insolite à la poésie .

    Bonne journée Luciole 

    Bises 

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 16:14

        Merci bcp Gisèle, ton com est tellement gentil !

        Oui, moi aussi, j'admire ces acteurs de la poésie... j'aurais aimé participer !!! 

        Gros bisous

    17
    Lundi 23 Novembre 2020 à 11:13

    Ce devait être fantastique! Merci pour ce concert sous les étoiles

    Mais c'est vrai, ce que les jeunes appelle "musique" aujourd'hui, je l'appelle moi, bruit!

    Bisous et belle journée

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 16:12

        Ah j'aurais bien aimé participer ! Dommage, ils ne sont pas venus dans notre région ! 
        Itou ! Je ne supporte pas physiquement et moralement les musiques violentes qui assourdissent, excitent et abêtissent l'humain ! Et portent souvent vers l'alcool et la drogue... 

        Mille mercis et à bientôt

        Bisous

    16
    Lundi 23 Novembre 2020 à 09:09

    Coucou Luciole, je pense également à la nuit étoile de Van Gogh.

    Bises et bonne semaine 

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 15:16

        Coucou Zazarmabette (? he winktongue) le doigt a fourché ?     
        Bien pensé, ma chère Zazar, le ciel t'envoie ses plus belles étoiles en récompense... Gros bisous éclatés et merci de tout coeur

    15
    Lundi 23 Novembre 2020 à 08:00

    Je rejoins Martine... la nuit étoilée de Van Gogh... J'aime les nuits étoilées, mais pas les ambiances sonores qui débordent et brisent le doux silence nocturne... bises

      • Mardi 24 Novembre 2020 à 15:11

        Tout comme toi, Jill Bill ! quand la musique poum poum déborde, elle envahit le corps résonne douloureusement dans le ventre et la poitrine, et le coeur s'emballe... Mon mari se sauve... Je voudrais bien danser, mais c'est tellement fort en décibels, que je suis anéantie ! 
        Mille mercis à toi et gros bisous... Bonne et douce convalescence !

    14
    Lundi 23 Novembre 2020 à 07:23

    C'est  la nuit étoilée de Van Gogh, facile pour moi, un de mes peintres préférés. Belle initiative les souffleurs de mots.

    Bisous et belle semaine

      • Lundi 23 Novembre 2020 à 23:34

        Merci bcp Martine, et bravo, il s'agit bien de la Nuit étoilée de Van Gogh tout comme ton défi...

        Je ne peux malheureusement plus aller sur ton blog, Martine.. j'ai bien lu ton poème, superbe, mais une Web Attack m'a refoulée illico lorsque j'ai voulu commenter.... par 2 fois... Pas moyen ! Et c'est vraiment dommage, car tu écris si bien ! Que faire ? J'espère que tu vas me lire, suis inquiète !

        Bisous désolés

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :