• LES VITRAUX de ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    VOYAGE EN AUVERGNE - SEPTEMBRE 2016

     CLERMONT-FERRAND suite 7

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

     BASILIQUE ROMANE NOTRE DAME DU PORT

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

    L'INTERIEUR

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

    Chants grégoriens

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     MON GRAND COUP DE COEUR 

    UNE MERVEILLE !

     

    Eglise romane majeure d'Auvergne, Notre Dame du Port a été édifiée alors que débutait la 1ère Croisade, à la fin du 11ès. Du 11ès à la Révolution, elle fut desservie par une communauté de Chanoines séculiers.... (ICI).

    Construite en arkose blonde, une sorte de grès, qui tranche avec la pierre de lave noire typique des édifices de Clermont, elle a une harmonie parfaite due à l'application du Nombre d'Or....

    La décoration de l'Intérieur se caractérise par une grande sobriété, avec un Choeur surélevé entouré d'un déambulatoire sur lequel s'ouvrent 4 Chapelles rayonnantes,
    et une forêt de chapiteaux historiés très étonnants, les plus beaux Chapiteaux d'Auvergne.

    Le badigeon "Jonquille" a restitué l'unité des volumes intérieures et mis en valeur les vitraux du 19ès.

    Plusieurs Chefs-d'Oeuvre dans cette Basilique dont une Vierge allaitant (14-15ès) de Philippe de Champaigne.

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    "De part ses admirables proportions,

    la perspective offerte par la Nef et le Choeur mérite à elle seule un long arrêt."

     

    "La Nef comporte 5 travées limitées par 5 piliers tous différents dans leur forme ou le nombre et la disposition des colonnettes autour.....

    Le berceau uni de la voûte, d'une extrême simplicité, renforce l'impression d'Harmonie"

    (Texte de marc.champommier.pagesperso.fr)

     

    Inscrite par l'Unesco au Patrimoine mondial,

    La Basilique Notre Dame du Port

    transporte le visiteur dans les enchantements de l'art roman.

    Ce Haut-lieu de l'architecture et de la sculpture

    recèle d'authentiques Chefs-d'oeuvre.

     

    "Avancer dans cette Eglise : c'est marcher de la pénombre vers la Lumière, reprendre la marche des pèlerins...

    Tout contribue à faire de cette Eglise l'Image de la "Jérusalem Céleste". Elle est LOUANGE et INVITATION à la Prière..." 

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Vue du Fond de l'Eglise (Porte d'entrée) en se tenant derrière l'Autel

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

    LES VITRAUX

     

    Les Vitraux du Choeur de Etienne THEVENOT entre 1837 et 1844

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    1- La Création du Monde 2- Le Jugement Dernier 3- L'Arbre de Jessé

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Le Jugement Dernier

    Luc 21,25-28 : "Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles.

    Sur la terre, les nations seront dans l'angoisse, rendues inquiètes par le bruit violent de la mer et des vagues.

    Des hommes mourront de frayeur en pensant à ce qui devra survenir sur toute la terre, car les puissances des cieux seront ébranlées.

    Alors on verra le Fils de l'Homme arriver sur un nuage, avec beaucoup de puissance et de gloire.

    Quand ces événements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance sera proche."

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    L'Arbre de Jessé

     

    "La Création, le Jugement Dernier, l'Arbre de Jessé" sont des créations de Etienne THEVENOT (1792-1862)

    Né à Montferrand. D'abord Garde du Corps du Roi, il suit la renaissance du vitrail. De retour en Auvergne, il étudie avec le Maître-verrier   E. THIBAUD la restauration des vitraux du 13ès de la Cathédrale de Clermont.

    En 1837, il ouvre son atelier et honore la commande des vitraux de Notre Dame du Port, en se référant d'abord aux oeuvres du 13ès gothiques . Puis à partir de fouilles réalisées peu après sur le 13ès... Il devient alors l'un des 1ers correspondants des Monuments historiques.

      LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

    Plan des vitraux des Bas-côtés réalisés par Félix GAUDIN

    entre 1885 et 1887

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Les vitraux des Bas-côtés racontent l'Histoire de la Basilique Notre Dame du Port - de la fondation de la 1ère Eglise jusqu'au miracle de la guérison d'Etienne DURIF au 18ès - en passant par l'Appel à la 1ère Croisade par Urbain II et l'institution de la Procession de Notre Dame du Port.

    Félix GAUDIN est successeur du Maître-verrier THIBAUD, restaurateur des vitraux de la Cathédrale.

    En 1882 sont découverts les vitraux du 12ès de la Cathédrale de Châlons en Champagne qui serviront de modèles à GAUDIN lorsqu'il devra honorer la commande des vitraux de la NEF de Notre Dame du Port. Il leur emprunte la structure concentrique et la couleur blanche du fond des médaillons.

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Vitrail de Félix GAUDIN

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

    2 VITRAUX REALISES PAR Jean MAURET (1944 -)

     

     dont celui-ci : "l'Arbre de Vie"

     BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    L'Arbre de Vie de Jean MAURET

    Jean MAURET (1944 -) est issu d'une famille de peintres-verriers. Il se tourne d'abord vers la sculpture, puis créé en 1969 son propre atelier de vitraux et de sculptures.

    Il réalise des vitraux pour des cathédrales : Bourges, Chartres, Poitiers.... etc

    http://clermont.catholique.fr/basilique/notre-dame-du-port/decouverte/vitraux/vitraux.html

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

    DIVERS VITRAUX

    (Et leurs explications pour une meilleure compréhension)

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    L'Annonciation de l'Ange à Marie

    Luc 1,26-38 : "Le 6ème mois, Dieu envoya l'Ange Gabriel dans une ville de Galilée, Nazareth, chez une une jeune fille fiancée à un Homme appelé Joseph. Celui-ci était un descendant du roi David ; le nom de la jeune fille était Marie.

    L'Ange entra chez elle et lui dit "Réjouis-toi ! Le Seigneur t'a accordé une grande faveur, Il est avec toi". Marie fut très troublée par ce mots ; elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

    L'Ange lui dit alors : "N'aie pas peur, Marie, car tu as la faveur du Dieu. Bientôt tu seras enceinte, puis tu mettras au monde un fils que tu nommeras Jésus. Il sera grand et on l'appellera le Fils de Dieu très-haut. Le Seigneur Dieu fera de lui un roi, comme le fut David son ancêtre, et il règnera pour toujours sur le peuple d'Israël, son règne n'aura pas de fin."

    Marie dit à l'Ange : "comment cela sera t-il possible, puisque je suis vierge !"

    L'Ange lui répondit : "Le Saint-Esprit viendra sur toi et la Puissance du Dieu très-haut te couvrira comme d'une ombre. C'est pourquoi on appellera Saint et Fils de Dieu l'Enfant qui doit naître. Elisabeth ta cousine attend elle-même un fils malgré son âge : elle qu'on disait stérile en est maintenant à son 6ème mois. Car rien n'est impossible à Dieu."

    Alors Marie dit : "Je suis la Servant du Seigneur : que tout se passe pour moi comme tu l'as dit". Et l'Ange l'a quitta."

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    La Nativité

    Luc 2,1-7 : "En ce temps-là, l'empereur Auguste donna l'ordre de recenser tous les habitants de l'empire romain. Ce recensement, le premier, eut lieu alors que Quirinius était gouverneur de la province de Syrie.

    Tout le monde allait se faire enregistrer, chacun dans sa ville d'origine. Joseph lui aussi partit de Nazareth, un bourg de Galilée, pour se rendre en Judée, à Bethléem, où est né le roi David ; en effet, il était lui-même un descendant de David.

    Il alla s'y faire enregistrer avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu'ils étaient à Bethléem, le jour de la naissance arriva. Elle mit au monde un fils, son premier-né. Elle l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans l'abri destiné aux voyageurs."

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    L'Annonce à St Joseph qu'il doit fuir en Egypte, car Hérode fait tuer tous les enfants mâles de moins de 2 ans

    Matthieu 2,13-15 : "Quand les savants (les Mages) furent partis, un Ange du Seigneur apparut à Joseph dans un rêve et lui dit : "Debout, prends avec toi l'Enfant et sa mère et fuis en Egypte ; restes-y jusqu'à ce que je te dise de revenir. Car Hérode va rechercher l'Enfant pour le faire mourir."

    Joseph se leva donc, prit avec lui l'Enfant et sa mère, en pleine nuit, et se réfugia en Egypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode. Cela arriva afin que se réalise ce que le Seigneur avait dit par les Prophètes : "J'ai appelé mon Fils à sortir d'Egypte".

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    L'Ange prévient St Joseph de fuir en Egypte - le Massacre des enfants de moins de 2 ans - la fuite en Egypte de la Ste Famille - La Présentation de l'Enfant Jésus au Temple - Jésus à 12 ans, au Temple, répondant aux Prêtres - Le Baptême de Jésus dans le Jourdain - (?)

     

    Matthieu 2,16-17 : "Quand Hérode se rendit compte que les savants l'avaient trompé (les mages n'étaient pas revenus lui indiquer où se trouvait l'Enfant, comme ils en avaient reçu l'ordre par Hérode), il entra dans une grande colère. Il donna l'ordre de tuer, à Bethléem et dans les environs, tous les garçons de moins de 2 ans ; cette limite d'âge correspondait aux indications que les savants lui avaient données.

    Luc 2,22-30 : "Puis le moment vint pour Joseph et Marie d'accomplir la cérémonie de purification qu'ordonne la Loi de Moïse. Ils amenèrent alors l'Enfant au Temple de Jérusalem pour le présenter au Seigneur, car il est écrit dans la Loi du Seigneur : "Tout garçon premier-né sera mit à part pour le Seigneur." Ils devaient offrir aussi le sacrifice demandé par la Loi", "une paire de tourterelles ou deux jeunes pigeons"

    Il y avait alors à Jérusalem un certain Siméon. Cet Homme était droit ; il respectait Dieu et attendait Celui qui devait sauver Israël. Le Saint-Esprit était avec lui et lui avait appris qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie envoyé par le Seigneur.

    Guidé par l'Esprit-Saint, Siméon alla dans le Temple. Quand les parents de Jésus amenèrent leur petit Enfant afin d'accomplir pour lui ce que demandait la Loi, Siméon le prit dans ses bras et remercia Dieu en disant :

    "Maintenant, Seigneur, Tu as réalisé ta promesse : Tu peux laisser ton serviteur mourir en paix. Car j'ai vu de mes propres yeux Ton Salut."

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand 

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Jésus, 12 ans, sermonné par Marie,  ramené du Temple par Marie et Joseph

    Luc 2,4151 : "Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la Fête de la Pâque juive.

    Lorsque Jésus eut douze ans, ils l'emmenèrent avec eux selon la coutume. Quand la Fête fut terminée, ils repartirent, mais l'Enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne s'en aperçurent pas. Ils pensaient que Jésus était avec leurs compagnons de voyage et firent une journée de marche. Ils se mirent ensuite à le chercher parmi leurs parents et leurs amis, mais sans le trouver. Ils retournèrent alors à Jérusalem en continuant à le chercher.

    Le 3ème jour, ils le découvrirent dans le Temple ; il était assis au milieu des Maîtres de la Loi, les écoutait et leur posait des questions. Tous ceux qui l'entendaient étaient surpris de son intelligence et des réponses qu'il donnait.

    Quand ses parents l'aperçurent, ils furent stupéfaits et sa mère lui dit : "Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Ton père et moi, nous étions très inquiets en te cherchant".

    Il leur répondit : "Pourquoi me cherchiez-vous ? ne savez-vous pas que je dois être dans la Maison de mon Père ?"

    Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.

    Jésus repartit avec eux à Nazareth. Il leur obéissait. Sa mère gardait en elle le souvenir de tous ces évènements. Et Jésus grandissait, il progressait en sagesse et se rendait agréable à Dieu et aux Hommes."

     

     LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand 

     

    Jésus chasse les vendeurs du Temple

    "Vous faites de la Maison de mon Père un repaire de voleurs !"

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    Marc 11,15-19 : "Ils arrivèrent ensuite à Jérusalem. Jésus entra dans le Temple et se mit à chasser ceux qui vendaient ou qui achetaient à cet endroit ; Il renversa les tables des changeurs d'argent et les sièges des vendeurs de pigeons, et Il ne laissait personne transporter un objet à travers le Temple. 

    Puis Il leur enseigna ceci : "Dans les Ecritures, Dieu déclare : "on appellera ma Maison maison de prière pour tous les peuples". Mais vous, ajouta t-il, vous en avez fait une caverne de voleurs !"

    Les Chefs des Prêtres et les Maîtres de la Loi apprirent cela et ils cherchaient un moyen de le faire mourir ; en effet, ils avaient peur de Lui, parce que toute la foule était impressionnée par son enseignement. Le soir venu, Jésus et ses disciples sortirent de la ville."

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

    Jésus et la Samaritaine

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    Jean 3,1-42 : RESUME :

    Jésus parle à une femme. A cette époque, un Juif n'adressait jamais la parole à une femme en public, encore moins à une Samaritaine !

    Jésus lui demande à boire et la conversation commence. La femme se sent reconnue et découvre en Jésus le Messie qui donne la Vie.

    Mais où doit-elle adorer Dieu ? La réponse de Jésus est dans la ligne de l'Evangile de Jean : non pas dans des temples de pierre, ou sur une montagne particulière... mais en accomplissant la Volonté de Dieu.

    En Palestine, l'eau est précieuse, car elle est rare. On comprend qu'elle soit Symbole de Vie. Jésus propose à la Samaritaine de l'Eau Vive, une Eau de Source.

    Cette femme a couru toute sa vie derrière les bonheurs éphémères. Jésus lui propose de s'ouvrir désormais à la Vie que Dieu lui a offerte : une Vie inépuisable, une Source jaillissante de Vie sans Fin..."

     

    Les guérisons de Jésus

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Jésus guérit un aveugle

    Marc 8,12-25 : "Il arrivèrent à Bethsaïda ; là, on amena à Jésus un aveugle et on le pria de le toucher.

    Jésus prit l'aveugle par la main et le conduisit hors du village. Puis Il lui mit de la salive sur les yeux, posa les mains sur lui et demanda : "Peux-tu voir quelque chose ?" L'aveugle leva les yeux et dit : "Je vois des gens, je les vois comme des arbres, mais ils marchent."

    Jésus posa de nouveau les mains sur les yeux de l'homme ; celui-ci regarda droit devant lui : il était guéri. il voyait tout clairement. Alors Jésus le renvoya chez lui en lui disant : " N'entre pas dans le village"

     

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Jésus ressuscite le Fils de la Veuve de Naïn

    Luc 7,11-17 : "Jésus se rendit ensuite dans une localité appelée Naïn ; ses disciples et une grande foule l'accompagnaient.

    Au moment où Il approchait de la porte de cette localité, on amenait un mort au cimetière : c'était le fils unique d'une veuve. Un grand nombre d'habitants de l'endroit se trouvaient avec elle.

    Quand le Seigneur la vit, Il fut rempli de pitié pour elle et lui dit : "Ne pleure pas !". Puis Il s'avança et toucha le cercueil ; les porteurs s'arrêtèrent.

    Jésus dit : "Jeune Homme, Je te l'ordonne, lève-toi!". Le mort se dressa et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère.

    Tous furent saisis de crainte, ils louaient Dieu en disant : " Un grand Prophète est apparu parmi nous !" et aussi : "Dieu est venu secourir son peuple !" Et dans toute la Judée et ses environs on apprit ce que Jésus avait fait".

     

    JESUS ENTRE A JERUSALEM

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    Jean 12,12-19 : "Le lendemain, la foule nombreuse qui était venue pour la Fête de la Pâque juive apprit que Jésus arrivait à Jérusalem. Tous prirent alors des branches de palmiers et sortirent de la ville pour aller à sa rencontre ; ils criaient "Gloire à Dieu ! Que Dieu bénisse Celui qui vient au Nom du Seigneur ! que Dieu bénisse le Roi d'Israël !"

    Jésus trouva un âne et s'assit dessus, comme le déclare l'Ecriture : "N'aie pas peur, ville de Sion ! regarde, ton Roi vient, assis sur le petit d'une ânesse"

    Tout d'abord, les disciples ne comprirent pas ces faits ; mais lorsque Jésus eut été élevé à la Gloire, ils se rappelèrent que l'Ecriture avait annoncé cela à son sujet et qu'on avait accompli pour Lui ce qu'elle disait.

    Tous ceux qui étaient avec Jésus quand Il avait appelé Lazare hors du tombeau et l'avait ramené d'entre les morts, racontaient ce qu'ils avaient vu. C'est pourquoi la foule vint à sa rencontre : les gens avaient appris qu'Il avait fait ce signe miraculeux. Les Pharisiens se dirent alors entre eux : "Vous voyez que vous n'y pouvez rien : tout le monde s'est mis à Le suivre."

     

    LA CENE

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    Marc 14,22-26 : "Pendant le repas, Jésus prit du pain et, après avoir remercié Dieu, Il le rompit et le donna à ses disciples ;
    Il leur dit : "Prenez ceci, c'est Mon Corps".

    Il prit ensuite une coupe de vin et, après avoir remercié Dieu, Il la leur donna, et ils en burent tous.
    Jésus leur dit : "Ceci est Mon Sang, le Sang qui garantit l'Alliance avec Dieu et qui est versé pour une multitude de gens. Je vous le déclare, c'est la vérité : Je ne boirai plus jamais de vin jusqu'au jour où Je boirai le Vin Nouveau dans le Royaume de Dieu".

    Ils chantèrent ensuite les Psaumes de la Fête, puis ils s'en allèrent au Mont des Oliviers."

     

    LA CROIX

     BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

    Joseph portant l'Enfant Jésus au Temple avec Marie levant les yeux vers  :  Le Portement de Croix de Jésus (rencontrant St Jean et Sa Mère Marie) - La Descente de la Croix de Jésus  (par Joseph d'Arimathie et Nicodème et les Stes Femmes)..

     

    Jean 19,23-27 : "Près de la Croix de Jésus se tenaient sa Mère, la soeur de sa Mère, Marie la femme de Clopas et Marie du village de Magdala. Jésus vit sa Mère et, auprès d'Elle, le disciple qu'Il aimait (Jean).

    Il dit à sa Mère : "Voici ton fils, Mère"; Puis Il dit au disciple : "Voici ta Mère".

    Et dès ce moment, le disciple prit Marie chez lui."

     

    Luc 23,50-55 : "Il y avait un Homme appelé Joseph, qui était de la localité juive d'Aritmathie. Cet Homme était bon et juste, et espérait la venue du Royaume de Dieu. Il était membre du Conseil supérieur, mais n'avait pas approuvé ce que les autres conseillers avaient décidé et fait.

    Il alla trouver Pilate et lui demanda le corps de Jésus. Puis il descendit le corps de la Croix, l'enveloppa dans un drap de lin  et le déposa dans un tombeau qui avait été creusé dans le roc, un tombeau dans lequel on n'avait jamais mis personne.

    C'était Vendredi et le sabbat allait commencer. Les Femmes qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée vinrent avec Joseph ; elles regardèrent le tombeau et virent comment le corps de Jésus y était placé. Puis elles retournèrent en ville et préparèrent les huiles et les parfums pour le corps. Le jour du sabbat, elles se reposèrent, comme la Loi l'ordonnait".

     

      LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

     

    "L'adoration des mages"

    Tableau de Jean Restout (près du choeur)

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     L'Adoration des Mages montre l'Enfant Jésus drapé de lumière

    Matthieu 2,1-12 : RESUME

    Peu de temps après la naissance de Jésus, des mages, astrologues venus d'Orient, arrivent à Bethléem. Comme beaucoup d'astrologues de l'Antiquité, ils croient qu'une étoile particulière apparaît dans le ciel à l'approche de la naissance d'un grand personnage. Ces représentants de pays lointains viennent honorer en l'Enfant Nouveau-né le Futur Roi de la Paix.

    La Fête de l'Epiphanie, qui a été longtemps plus populaire que Noël, commémore cette venue des mages et à travers elle, l'universalité du message du Christ.

    Le Roi Hérode le Grand régna sur la Judée de 37 à 4 avant Jésus-Christ. C'était un roi juif soumis à la tutelle romaine. La naissance de Jésus se situe sous son règne.

    Hérode, comme ses conseillers à Jérusalem, ne croit guère aux anciennes prophéties. Cependant, la nouvelle de la naissance du Sauveur promis lui semble une menace contre son pouvoir et va déclencher une réaction meurtrière de sa part.

    Alors il s'informe discrètement auprès des mages du moment précis de la date de la naissance de Jésus et leur demande de revenir le voir après avoir trouvé l'endroit où se cachait La Ste Famille et l'Enfant Jésus.

    Mais les mages, après avoir adoré Jésus, prennent un autre chemin pour le retour....

    Hérode, furieux, fit tuer tous les enfants mâles de Bethléem et des environs. (Le massacre des Innocents).

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

    A SUIVRE :

    • LES CHAPITEAUX HISTORIES -
    • LA CRYPTE "appelée "La Souterraine" (lieu saint de Clermont-Ferrand) illuminée par la présence de la Vierge Noire

     

    LA CATHEDRALE ND de l'Assomption - Clermont Ferrand

    BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°7

     

    Merci de votre visite

    Bisous

     

    « BASILIQUE ND DU PORT - Clermont Ferrand n°6PAUSE vacances de Pâques 2017 »

  • Commentaires

    25
    Dimanche 21 Mai à 18:13

    Bonsoir Luciole,

    ton billet est d'une richesse fabuleuse. ces vitraux sont magnifiques ainsi que le tableau.

    j'aime le vitrail , véritable sculpture de lumière.

    Que de beautés!

    merci pour tous ces partages

    gros bisous

    smile

    24
    Lundi 10 Avril à 11:13

    Bonjour Luciole,

    Merci pour ton gentil commentaire. Tu vois je reviens voir ces magnifiques vitraux. Mon fils Yoni qui est peintre, a une copine qui restaure les vitraux des églises, si tu voyais le talent qu'elle a !! 

    Passe une bonne journée, bises, Véronique

      • Lundi 10 Avril à 18:30

        Merci de ton amitié ma chère Véronique... Si contente de te retrouver !Ah comme j'aimerais voir le travail de cette jeune femme !

        J'aime tout ce qui est artisanal ... mais là c'est du travail d'artiste ! Tu es bien entourée, dis voir ! ton files peintre.. waouuuh ! j'avais qqs talents dans ce domaine, mais jamais eu le temps d'en faire ma passion.

        t'embrasse bien affectueusement

        A la rentrée fin du mois !

    23
    Lundi 10 Avril à 09:50

    Bonjour ma douce Luciole

    C'est avec un beau soleil que je passe te faire un coucou j'espère qu'il est revenu chez toi aussi et que tu n'a pas eu de dégât avec l'orage, j'espère également que tu vas bien heureusement le beau temps est là et il faut espérer que les rhumatismes nous lâches un peu je vais te souhaite sous toutes ces belles images de cette Basilique une douce et belle journée de bonheur et de douceur, je t'embrasse avec toute mon affection et mon amitié et aussi merci pour tes gentils commentaires

    Marlène

      • Lundi 10 Avril à 18:24

        Coucou Marlène

        Et un grannnnnd merci pour ta gentillesse ! tu es une amie réconfortante, car je viens de passer une journée d'enfer ! Nous partons demain et tout doit être prêt !

        temps magnifique ! j'ai du retirer le pull... il faut dire que je me suis démenée ! 25° dehors ! un temps de Juin....

        Non, pas de dégâts avec l'orage, juste une belle frousse ! Ouf ! quelques brassées de branches partout, sans plus !

        Sommes allés marcher dans bois hier, voir un rucher de mon mari : une chaleur incroyable ! mais les arbres ne sont qu'en bourgeons ici (sommes à 600 m) alors que qqs kms plus bas, tous les arbres bien verts ! Les abeilles étaient de sortie et fusaient tout autour de nous ! Un bruissement qu'on entendait de loin....

        Toujours avec ma tendinite main droite malgré traitement (terminé), mais il faut dire que je devrais la mettre au repos... et pas possible, bien sur ! ça va passer....

        Je te souhaite une très bonne santé et que tu ailles tout à fait bien avec le beau temps ! Fais attention à toi...

        Très douce soirée, tendre amie et tout un bouquet de bisous pour toi

         

    22
    Vendredi 7 Avril à 10:03

    Coucou ma douce Luciole 

    Elle est superbe cette cathédrale, tu nous à fait un magnifique article j'adore ces grandes bâtisses qui sont bien plus jolies que les modernes. merci de m'avoir fait connaitre cette magnifique cathédrale.

    je te souhaite un doux weekend gros bisous 

    Marlène

      • Vendredi 7 Avril à 18:29

        Coucou Marlène

        Que c'est gentil d'être venue ! Merci tout plein... J'ai eu un vrai coup de coeur pour cette superbe basilique...

        Mais je n'aurai pas le temps de continuer avant la rentrée, car nous partons voir notre Aîné et sa Famille  en Picardie... Suis en pleine préparation du camping car (on fera 2 étapes, car sommes trop vieux pour faire d'une seule traite : plus de 12 h de trajet !)... Semaine trèèèès chargée où je n'ai pas arrêté de courir ...

        a toi aussi un super WE tout chaud (nous grand soleil après un orage violent : j'étais dessous en voiture, je n'en menais pas large... Grêlons et l'eau ravinait de partout en ruisseaux bouillonnants sous les roues... La voiture flottait sur la route...)

        Tendresse

    21
    Mardi 4 Avril à 11:08

    Quand on est à l'intérieur, la grandeur de la basilique doit être impressionnante. Je trouve que les vitraux sont beaux, surtout les plus anciens... même dans de petites églises j'aime bien découvrir les vitraux et les chemins de croix aussi. Le tableau: l'adoration des mages est très beau... Merci Luciole!

    Bisous

      • Mardi 4 Avril à 15:00

        Merci de tout coeur de tes mots si sympas ! En fait, non , elle ne paraît pas si grande... surtout si tu as visité la cathédrale avant qui, elle, est immense !

        C'est une basilique à taille humaine ! on s'y sent si bien !

        a chaque voyage dans un village, en vacances, ma 1ère visite est pour l'Eglise (quand elle est ouverte !) et je suis toujours fascinée par le travail des artistes !

        c'est pourquoi j'aime autant tes créations !

        Bcp de bisous

    20
    Lundi 3 Avril à 18:57

    Bonsoir Luciole,

    J'admire les vitraux, ils sont superbes ! Passe une bonne soirée, bises, Véronique

      • Mardi 4 Avril à 14:56

        Coucou Véronique

        Les artisans sont de vrais génies ! tu me le confirmes à chacune de mes visites chez toi...

        Merci chère amie et je t'embrasse bien fort

        Gand beau temps chaud dans le Var... après tous ces jours de pluie : quel soulagement !

    19
    Lundi 3 Avril à 13:18

    Un très bel intérieur pour cette superbe basilique aux magnifiques vitraux !

    Bonne semaine à toi, bisous !

      • Mardi 4 Avril à 14:52

        coucou Mamykool et un grand merci pour ta visite.. Oui elle est vraiment magnifique !

        Beaucoup de bisous et porte toi bien surtout

         

    18
    Dimanche 2 Avril à 18:15

    bonsoir Luciole , ah oui un style très beau  avec les chapiteaux  et tous ces vitraux  sont des merveilles  surtout les anciens  que j'aime +++   merci pour ce bel article  ! j'aime ++++ les basiliques et ...  a+ bonne soirée

      • Dimanche 2 Avril à 22:11

        Coucou mon cher Bébert

        J'étais certaine que cette Basilique te plairait ! elle est "joyeuse", lumineuse ...

        Merci de tout coeur et de ta visite et de ton com si chaleureux ! Suis touchée !

        Bcp de bisous à vous deux et bonne nuit

    17
    Dimanche 2 Avril à 17:51
    Marenostrum

    Quelle belle visite que tu nous proposes! Beaucoup de spiritualité dans tes descriptions. L'ensemble est effectivement somptueux et tu as le mérite denousle faire apprécier.

    Bonne semaine et bises romaines

      • Dimanche 2 Avril à 22:08

        Coucou Jacqueline

        Je suis tellement contente que tout te plaise ! Un grand merci à toi ! J'ai préféré retranscrire les Evangiles correspondant aux thèmes des vitraux plutôt que de risquer de les défigurer en prenant mes mots !

        Merci de bises romaines et reçois celles bien mouillés du Var... (pluie bienvenue pour la terre assoiffée !)

        Revenons du cinéma avec un film magnifique tiré du livre de Grand Corps Malade "Impatients" ....

    16
    Samedi 1er Avril à 22:39

    Coucou Luciole,

    Un très beau billet et cette église est franchement magnifique. J'ai particulièrement apprécié les vitraux.

     Bises et bonne soirée

      • Dimanche 2 Avril à 22:03

        Coucou Zaza

        Ah merci beaucoup !

        Cette Basilique est un vrai bijou ! les photos ne rendent pas la réalité... quant aux vitraux, c'est dommage qu'on ne puisse pas les voir vraiment "d'en bas" ! Par contre, là les photos sont appréciables car on peut voir les détails !

        Bonne nuit toute douce et de jolis rêves

        Bisous

    15
    Samedi 1er Avril à 20:47

    Bonsoir Luciole,

    Merci pour la visite de cette magnifique cathédrale toute dorée, cela en effet doit faire s'élever l'âme et le coeur, merci car je ne crois pas que j'irai un jour la voir, depuis que mon époux n'est plus j'avoue que partir seule, ne me dit rien!

    Gosses bises et belle soirée

      • Samedi 1er Avril à 21:15

        Coucou Livia

        C'est à couper le souffle !

        Mais je te comprends, car je n'aime pas du tout me promener seule, même dans le village.... Trop grande solitude qui pèse ! et je n'ai pas du tout le sens de l'orientation : je me perds !

        Merci de tout coeur de ta présence et je t'embrasse bien fort

    14
    Samedi 1er Avril à 20:11

    On ne peut que s'émouvoir une fois dedans, grand merci Luciole, bises de jill

      • Samedi 1er Avril à 21:12

        Merci à toi, ma chère Jill ! ravie que cette basilique te touche toi aussi ! mais les photos ne la rendent qu'imparfaitement... Dedans, c'est tellement une sensation grandiose...

        bon Dimanche et bisous

    13
    Samedi 1er Avril à 20:08
    Très beaux vitraux et le tableau est superbe. Merci pour tous les détails que tu donnes. Bon dimanche.
      • Samedi 1er Avril à 21:11

        Coucou Martine 85

        Je suis vraiment très heureuse que cet article "coup de coeur" t'ait plu.... J'ai eu un grand élan envers cette superbe basilique !

        Un bon dimanche à toi aussi ! Nous, il sera pluvieux comme aujourd'hui !

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :