• LETTRE DU PERE NOËL à Clémentine

    LETTRE DU PERE NOËL à Clémentine

    Cliquez sur l'image

     

     

    CONCOURS DE LETTRE DU PERE NOËL

    Oh, Ooh, Oooh les petits Croqueurs de Môts !!!

    Je viens vous annoncer le résultats des votes pour vos lettres écrites par le Père-Noël

     

    Première place :    Lettre N°9 (Les Cabardouches)

                                                                           Deuxième place :    Lettre n°1 (dimdamdom59)

                                          Lettre n°7 (La cachette à Josette)

                                        Lettre N°11 (Le blog de Lénaïg)

                                                                          Troisième place :       Lettre n°3 (Marie Chevalier)

                                                      Lettre n°10 (Le petit monde de Luciole)

     

     

     

    LETTRE DU PERE NOEL A CLEMENTINE

     

    en utilisant la récolte de mots suivante :

    joliment –  crêpe – tintinnabuler – soleil – joie – smartphone –

     

    (s’) embarbotter – cascade – santé  et j’ajoute le mot « rognons » 

     

     

    LETTRE DU PERE NOËL à Clémentine

     

     

     

    Ma tite Clémentine,

    Me  voici d’un coup tout embarbouillé de larmes devant mes rognons refroidis ! Ta lettre me fend le cœur. Ma tiote, tu me fends le cœur !

    Suis-je un scélérat pour que tu me haïsses ainsi ? Tu n’as plus confiance en moi ?

    Tout de même ! Me comparer à  une « grosse arnaque ventripotente, rouge du sang des tout-petits qu’on assassine de bobards tous les ans » ? A une « duplicité de tes parents qui, pourtant, sévissaient bien durement au moindre de tes petits mensonges, de tes écarts ? »

    Ma brave Mère Noël en est si retournée qu’elle en brûle mes crêpes, mon dessert préféré ! Ma tendre femme au grand coeur m’envoie de toute urgence vers toi pour te sauver du désespoir.

    Té, le mérites-tu, ma petitoune ? N’écoute plus tes souvenirs tristounets, pourtant, à y réfléchir, si vibrants d’espoir ! Demain, ouvre grands tes yeux et ton cœur, lève la tête, écoute chanter Noël !  Dans l’air pur du firmament tout illuminé d’étoiles, n’entendras-tu pas  joliment tintinabuler les clochettes et les grelots de mon traîneau ?

    Té, vé,  comme je me décarcasse pour vous rendre tous heureux. Et toi, tu m’escagasses ! Comme ton caractère est bien tracassier !!!

    Pourquoi te confiner ainsi dans l’engourdissement des habitudes ? Au crépuscule de ta vie, tu brûles et tu barbottes dans des jours et des nuits si chagrinés de solitude et de froidure. Ma Tine toute ridée comme une vieille pomme, je ne prétends pas d’emparadiser : je ne suis pas le Bon Dieu, vois-tu ! Tu veux renaître, mais tu te cramponnes aux barreaux de ta prison, étranglée par la peur… Comment puis-je t’aider, moi, à ouvrir tes yeux clos ?

    Tu t’épargnes, Clémentine, ainsi coupée du monde. Tu t’enlises et t’embarbottes comme un gâte-papier. A s’y perdre dans ta bafouille, dans tes cascades de mots et de maux ! Tes pensées, tes renoncements, tes ruminations altèrent ta santé déjà bien fragile. Tant de griefs, de matins amers, de nuits mauvaises qui cherchent l’air, leur part de rêves ! Comment te hisser vers le Soleil ?

    Avec toi, j’y perds mon latin ! J’avance à pas prudents sur terrain miné ! J’ai beau chercher mais ne trouve que cette idée : un Smartphone ! Le pitchoun du voisin viendra te donner leçons, c’est un gentil garçon. Té, ta parole muselée trouvera bien quelque chose à dire à quelqu’un ! Il y a toujours quelqu’un pour chacun ! Mais attention, Tine, ce Quelqu’un, tu l’écouteras avec soin, il sera ta joie, il sera ton lien d’avec le Monde. Ne va pas lui bricoler un bouquet de misères ! Sinon, tu le perdras !

    Ma Tine, que tes mots soient fenêtres ouvertes pour les autres ! Il y a tant de tendresse lovée en ton cœur. Laisse-la s’épancher en toute liberté : n’étouffe plus la vie qui coule en toi ! Aime la Vie comme un poème et, surtout, accorde grand prix au Temps qui passe, il court si vite à ton âge !

    Sois heureuse, ma chère Clémentine, avec ce mobile intelligent. Il sera grand vent de nouveauté dans ta vie étriquée ! Et n’oublie pas de me bricoler un album de toutes tes photos : tu me feras bien plaisir !

    La Mère Noël et moi t’embrassons bien affectueusement. A l’Année prochaine !

     

    PS : Et surtout, ne langarde pas dans ton téléphone, nous serions bien déçus, la Mère et moi ! Je trouve la Provence bien cancanière :  c’est bien assez, n’en rajoute pas !

    Pour ton information …S’embarbotter : ne pas pouvoir continuer des phrases qu’on a commencées – gâte-papier : mauvais écrivain – langard(e) : qui parle beaucoup et dit du mal – escagasser : démolir, fatiguer, ennuyer, agacer.

     

     

     HO HO HO - Bye-Bye - A l'année prochaine -

     

    (Désolée pour le retard pour la publication de la Lettre. Hier piqûre dans les yeux à la Clinique Je viens de découvrir les votes)

     

    10/01/2020 : 204 visiteurs et   411 pages lues

    13/01/2020 : 136        "           1100       "

    15/01/2020 : 101        "            2043      "

    « HUMOUR ! Belle Femme cherche MillionnaireGare à l'eau qui dort - 6ème partie : LOU »
    Pin It

  • Commentaires

    17
    Jeudi 16 Janvier à 09:18

    Une lettre avec l'accent du midi , c'est très sympathique . . J'ai bien aimé ;le choix était difficile ! Bise

    16
    Lundi 13 Janvier à 13:17

    j'aime bien te lire c'est très bien écrit,il fait froid chez nous mais nous avons le soleil ,je te souhaite une belle journée,bises

      • Mardi 14 Janvier à 17:48

        Coucou Jean Marie, et merci infiniment ! tu es fort gentil !

        Un petit soleil après la pluie d'hier, mais comme toi, froid ! 

        Bisous

    15
    Samedi 11 Janvier à 04:55
    colettedc

    Une bien jolie lettre, que la tienne, chère Luciole ! Bravo pour le classement ! 

    Bonne fin de semaine !

    Gros bisous♥

      • Mardi 14 Janvier à 17:46

        Une fin de semaine dans le brouillard, après piqure oeil... ça va auj, avec le gouttes toutes les deux heures... 

        Merci bcp Colette, tu me fais bien plaisir ! yes

        Bcp de très gros bisous

    14
    Vendredi 10 Janvier à 15:42

    Belle lettre pleine d'humour, bravo pour ce bon classement!

    Bises de Mireille du sablon

      • Mardi 14 Janvier à 17:42

        oh chic, Mireille ! Merci d'être là ! et merci du compliment... Je t'embrasse fort

        A bientôt

    13
    Vendredi 10 Janvier à 14:01

    Une lettre que j'ai bien aimée et que j'ai mise dans mon tiercé , je me suis régalée avec son parfum de Provence 

    Bonne journée 

    Bises 

      • Vendredi 10 Janvier à 14:28

        C'est vraiment gentil Gisèle, merci bcp !

        Bonne journée à toi aussi (ici, il pleut un crachin glacial !)

        Gros bisous

    12
    Vendredi 10 Janvier à 13:02
    Bravo pour ce bon classement et ta lettre que j'ai bien aimée. Bisous
      • Vendredi 10 Janvier à 13:48

        Merci Martine Je me suis bien amusée

        Gros bisous

    11
    Vendredi 10 Janvier à 12:02

    Salut Luciole, j'avais bien eu une idée pour la lettre 9 et 8... le reste... !? Tu es dans le top 3, bravo aussi... bises, jill yes

      • Vendredi 10 Janvier à 13:55

        Merci Jill  Bill 

        Moi itou ! Impossible de déterminer les auteurs des lettres... 

        Bisous

    10
    Vendredi 10 Janvier à 11:45

    Que j'aime ta façon de raconter !  Merci Luciole !

      • Vendredi 10 Janvier à 13:56

        Ah merci Gazou, tu me fais bien plaisir !

        Je t'embrasse fort

    9
    Eglantine lilas
    Vendredi 10 Janvier à 11:28
    Eglantine lilas

    ben ça alors happy je ne t'ai pas du tout imaginée avec cet échange haut en couleurs avec le père noel ! té tu m'as bien esbourdie ! bravo

    bises

      • Vendredi 10 Janvier à 13:58

        he ! chouette alors, merci de tout coeur Eglantine... A vrai dire, je me suis bien amusée avec cette lettre ! 

        Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :