•  

     FUTUR PROCHE n°7

     

    LA REALITE VIRTUELLE

     

     VIDEO TRES INTERESSANTE SUR LES POUR ET LES CONTRE DE LA REALITE VIRTUELLE 

     

     

    TENOCHTITLAN 

     

    Le drapeau mexicain(Résumé)

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

    L'aigle et le serpent

    Les couleurs du drapeau sont déclarées être propres au mouvement d'affranchissement vis-à-vis de l'Espagne et elles devinrent celles du drapeau national avec l'indépendance en 1821.

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

     

    Le blason, sous sa forme actuelle, fut ajouté en 1968, symbolisant la Cité Aztèque.

    Il représente un aigle sur un figuier de barbarie tenant un serpent dans son bec

     

    Et reflète une légende aztèque sur la fondation de la capitale du Royaume, Tenochtitlán.

    Envoyé par le dieu “Huitzilopochtli” (dieu du soleil et de la guerre), un Aigle est supposé avoir conduit le peuple fondateur depuis une région du nord-est nommée “Aztlán” (signifiant terre blanche ou pays du héron) jusqu'à un lieu où il se percha au sommet d'un figuier de barbarie (tenochtli) double et épineux sortant d'un rocher.

    Il dit aux gens de construire leur capitale sur cette terre environnée d'eau qui devînt plus tard la ville de Mexico.

     

    Le blason du drapeau évoque :

    Le combat de l'aigle et du serpent, du Ciel et de la Terre, des mondes d'en haut et ici bas.
    Rien de surprenant, dans ces conditions, de voir l'aigle figurer parmi les attributs du Christ.

    Ici l'Aigle est le symbole de Mextitl = grand dieu national des Aztèque

     

    Toutefois, le figuier de barbarie en forme de coupe, symbolise aussi :

    L'éclosion de “l'Oeuf du Monde” et du Verbe qui l'accompagne, de la Parole exhortant à l'union du Ciel et de la Terre décrite par nombre de dieux au sein de traditions diverses.

    Le drapeau rappelle que si la lutte est une étape nécessaire du monde ici bas, elle ne saurait en constituer le but relevant du monde d'en haut.

    Un but qui consiste en l'union de l'être avec lui-même ainsi que de tous êtres rassemblés sous une même bannière.

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

     Mylan et Catlin se retrouvèrent soudain au 15ès, dans une Cité au beau milieu d'un Lac, dont l'Enceinte sacrée en formait le coeur....

    Sur le Lac magnifique ondulaient plantes aquatiques et joncs....  naviguaient  des oiseaux au riche plumage rose ou azuré,  des canards moirés qui plongeaient à l'improviste ou volaient en bandes... 

    De légères pirogues sillonnaient silencieusement l'eau vermeille... Des Aztèques pêchaient à la ligne ou au filet pendant que d'autres rabattaient le poisson à grands coups de bâtons vers les filets tendus... 

    Les Femmes entendaient le bourdonnement intensif de milliers de moustiques d'eau... le bruissement des joncs blancs... 

    Catlin était émerveillé ! La Beauté du site lui coupait le souffle ! 

    Au-dessus de volcans, le ciel blanchissait... Le Soleil se levait en majesté sur toutes choses, chassant les écharpes de brumes qui flottaient encore sur les lagunes... Des gongs de bois battaient au sommet des Temples, les conques mugissaient....

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

    La Cité de Tenochtitlan, capitale de l'empire Aztèque

    Fresque de Diego Rivera au Palais National de Mexico (1952)

     

    Sur l'esplanade de l'île rayonnaient des rues et des canaux, conduisant à 4 quartiers... et au-delà, les champs où poussaient des récoltes.

    La multitude d'oiseaux chantait si fort qu'on pouvait à peine s'entendre ! 

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleUn magnifique jeune homme se présenta soudain devant elles ! 

    "Je suis votre guide ... Mon nom étant trop compliqué pour vous, appelez moi Neza ! Suivez moi !"

    Neza leur expliqua qu'il était un élève-prêtre.. d'où la couleur verte de son vêtement...

    L'hologramme était si réel que Catlin fut tenté de le toucher, mais le jeune prêtre se recula d'un air furieux, puis lui sourit en lui révélant que nulle femme ne devait approcher un prêtre ! 

    Les prêtres, les fonctionnaires civils ou militaires formaient une bonne partie de l'élite Aztèque...

    Plus on s'élevait dans la hiérarchie, moins on disposait de temps et plus lourdes étaient les taches ....

    La sévérité des moeurs était terrible : malheur au fonctionnaire ivrogne ou malhonnête ! Elle était d'autant plus grande que le coupable était haut placé !

    La vie très austère des prêtres était dédiée aux très nombreux dieux et ne cessait ni le jour, ni la nuit... Ils s'exposaient aux pires châtiments s'ils étaient infidèles à leurs voeux.... 

    Les devoirs, responsabilités et dangers augmentaient avec le pouvoir et la richesse... 

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleSubjuguées, les deux femmes l'écoutaient débiter sa harangue en le suivant .. Elles quittèrent à sa suite le Centre de la Ville en empruntant toute une série de rues bordées de canaux des deux côtés...

    Des embarcations chargés de toutes sortes de choses les dépassaient, des bacs embarquaient des gens aux tenues multicolores... 

    Neza leur indiqua que ces embarcations emmenaient ces personnes aux quartier des artisans, aux marchés disséminés partout ou à quelques audiences dans la maison d'un noble.... 

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

     

    Des ponts enjambaient les canaux. Sur chaque pont, un porteur d'eau attendait le client.... Il descendait un seau dans l'aqueduc pour lui donner à boire moyennant finances.... 

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleDe somptueuses maisons, puis de simples maisons carrées en briques séchées au soleil, ne comportant qu'une seule pièce principale et d'une petite cuisine séparée dans la cour.... avec des toits-terrasses agrémentés de jardins rustiques ...  le long des canaux ....  dans lesquelles Catlin et Mylan entendaient des bruits particuliers : les femmes broyaient  et réduisaient en poudre le maïs... raclement sourd du broyeur.... puis claquement sec du pâton humide frappé sur des pierres pour l'étaler en forme de galettes...

    C'était le rituel quotidien des mères tous les matins pour préparer la nourriture des pères qu'ils emporteraient aux champs.... 

    Une délicieuse odeur très particulière frappa les narines de la gourmande Catlin qui demanda au guide la provenance de cet arôme entêtant... 

    Après une hésitation, le robot hologramme se lança dans des explications détaillées....

    "Les repas se constituaient de chaussons de maïs cuits à la vapeur (tamales) arrosés de sauce (mole), partie solide de l'alimentation, et du chocolat,la  partie liquide ....

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

    Homme, à gauche, achetant des caroubes à la femme de droite

    Le chocolat était consommé par les Aztèques sous forme d'un breuvage rituel pimenté, élaboré à partir de pâte de cacao rapée, mélangée à de l'eau, parfumée à la vanille, agrémentée de diverses autres épices ... et épaissie avec de la farine de maïs. 

    Ce mot "cacao" dériverait du mot aztèque "cacahualt".

     

    LA MAISON D'UN GRAND SEIGNEUR

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleDevant eux se dressait une immense maison à un étage... un luxe réservé aux nobles 

    Neza se retourna vers les deux femmes avec un grand souvenir de bienvenue et leur présenta la maison de ses parents... Un halo scintillait autour de cette énorme bâtisse... Mylan, surprise, interrogea Neza... Il lui répondit avec  un demi sourire énigmatique sur les lèvres :

    "Magie aztèque ! la Maison est entouré d'une protection ... Mon Maître le grand prêtre est venu tout spécialement ... "

    Les Maisons sans fenêtres cachent une vie secrète tournée vers les cours intérieures, comme vous pourrez le voir, magnifiquement fleuries, que couronnent des terrasses aux jardins stupéfiants de beauté ... ou de simples jardins suivant la situation de la famille...

    Admirez, disait il avec un geste large du bras, ces pins vénérables, ces arbres aux essences rares....

    Suivez-moi, leur intime t-il fièrement... "

    Les Femmes ressentirent comme des milliers de picotements à travers leurs combinaisons sophistiquées qui tempéraient le corps... Catlin frissonna ! Désagréable impression ! La Maison était inamicale... La Magie du grand prêtre ? 

    Neza entra et s'effaça devant les Femmes qui pénétrèrent dans un immense Hall presque nu, sol de marbre aux dessins étranges, murs peints de vives couleurs de motifs géométriques...

    Et débouchèrent enfin dans une immense cour intérieure entièrement entourée d'arcades... (comme un cloître) où s'ébattaient des enfants... ainsi qu'une multitude de dindons gloussant en choeur, de lapins domestiqués, de chiens fébriles et bruyants, dont certains se mangeaient une fois engraissés... de petites ruches , des perroquets bavards, des aras criards.... et autres bestioles.... Un raffut incroyable qui agressa violemment les oreilles de Mylan et Catlin... 

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleDe petites tentes de couleurs vives abritaient du soleil des femmes qui filaient ou tissaient de superbes pièces de tissus chamarrés....

    Une foule de serviteurs, dont certains portaient le lourd collier de bois réservé aux esclaves, richement parés de bracelets et de lourdes boucles d'ambre aux oreilles, qui vaquaient en tous sens... 

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelleAutour d'un bassin de pierre rempli d'une eau cristalline se dressaient des pins... 

    "Les Aztèques se baignent sans cesse, déclama Neza... Même les plus humbles se lavent deux fois par jour...  dans les rivières, dans les lagunes ou les bassins...

    Ils se lavent avec des produits végétaux - le fruit du copaxocolt ("arbre à savon") ou avec la racine de saponaria americana....

    Nous aimons également les bains de vapeur... dit-il en leur montrant un petit édifice hémisphérique en pierre et en ciment... Un grand feu de bois contigu à une paroi de l'édifice faite de pierres poreuses ... est porté à l'incandescence... L'indien se glisse dans l'édifice par une porte basse et jette de l'eau sur la paroi surchauffée.. Entouré de vapeur, l'indien s'étrille énergiquement avec des herbes... Puis il va s'étendre sur une natte...."

    Catlin est admirative ! Mais Neza lui coupa la parole et continua à débiter :

    "Savez-vous que des milliers de personnes lavent les voies publiques avec un tel soin que l'on peut y marcher pieds nus... Ce qui évitent de navrantes épidémies... 

    Des latrines publiques sont disponibles sur tous les chemins, ou dans les jardins des maisons, cachées par des roseaux... Les matières sont récoltées par bateaux pour tanner les peaux ou comme engrais... 

    Les eaux usées se déversent dans les  canaux et dans la lagune... mais l'eau agitée sans cesse par les courants permet d'assurer un écoulement régulier... 

    Les ordures ménagères sont déversées loin des villes dans des marécages ... 

    Tout est ordonné... Notre Ville, opulente et ordonnée, est particulièrement raffinée... répète t-il avec emphase !"

     

     

    Au coeur du charivari humain et animale, des fleurs multicolores partout ! Plus loin, de merveilleux jardins... sur les terrasses des toits un enchevêtrement sophistiqué de roseraies et de poinsettias, ainsi que d'autres fleurs inconnues de Catlin enthousiasmée... 

    Au bout du jardin, des canaux qui amenaient les bateaux jusqu'à une partie spéciale de la Maison pour le ravitaillement ou pour charger les matières fécales non utilisées dans les Jardins....

    Au loin se détachait sous la lumière vibrante du soleil désormais haut dans le ciel les deux grands volcans aux neiges éternelles au-dessus des forêts sombres...

    La chaleur devenait terrible !

    Luciole

    A SUIVRE.....

     

    FUTUR PROCHE n°7 -  la Réalité virtuelle

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

     

     

     

     

     


    20 commentaires
  •  

    FUTUR PROCHE n°6 

     

    CHEZ MYLAN 

     

    N'hésitez pas à mettre le GRAND ECRAN  pour toute vidéo et photo !!! 

     

     

    Quelle surprise lui réservait donc Mylan (Ici) ?

     

    Catlin aimait profiter le plus possible de son temps libre pour s'amuser et se relaxer... C'était génial de partager de nouvelles expériences ou ses impressions avec son amie Mylan.

     

    La différence entre la réalité vraie et la réalité virtuelle n'était plus discernable désormais, tant par la vision, l'ouïe que par le toucher.... 

    Les sensations virtuelles étaient aussi intenses que dans la réalité vraie : les épines de cactus piquaient, le feu brûlait... sans dommage pour le corps physique bien entendu... et l'on pouvait parfaitement palper les contours d'un objet....

    Ce qui importait en fait, c'était le ressenti !

     

    Catlin présenta la puce implantée de son bras gauche devant l'interphone et la porte du Hall s'ouvrit sur un bourdonnement. De nombreux ascenseurs ultra-rapides s'alignaient devant elle. Celui qu'elle choisit fila vers l'étage en chuintant... Les oreilles de Catlin sifflaient tant le changement d'altitude effectué rapidement était important.

    Mylan l'attendait devant la porte de son appartement, dans lequel elle vivait seule depuis le départ de sa fille.

    Calme et détendue, elle regardait Catlin avec tendresse !

    Des cheveux noirs lustrés et brillants et une longue frange encadraient le visage fin de type eurasien, aux traits réguliers, empreint d'une douceur à fleur de peau, de son amie. 

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

     

    Mais les yeux mordoré-vert légèrement en amande semblaient perdus dans une sorte de rêverie qui alertèrent Catlin. Elle sentit d'instinct que quelque chose de peu ordinaire allait se passer....

     

    Une musique étrange lui parvenait par la porte ouverte, ainsi qu'une alléchante odeur de mets épicés...

    Elle suivit Mylan dans la Grande Salle claire dont l'immense baie donnait sur une large terrasse arborée aux frissonnants buissons de fleurs... 

    Des Tours élancées et scintillantes se profilaient derrière la verdure et cachaient l'horizon. Des engins de toutes sortes volaient entre les Tours sur plusieurs niveaux....

    Le soleil couchant ensanglantait le verre et l'acier  des Tours.... 

    Stupéfaite, Catlin n'avait d'yeux que pour l'immense projection sur le mur du fond de la pièce représentant un impressionnant site précolombien ... 

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

    http://blog.univ-angers.fr/mexique/2014/01/18/pyramides-azteques-de-teotihuacan/

     

    Ce site grandiose lui était inconnu ! Subjuguée, elle se mit à lire la fiche descriptive accolée à la projection... 

    TEOTIHUACAN, mot Nahuatl (langue des Aztèques) signifiant : "La Cité où les Hommes se transforment en dieux", près de Mexico en Amérique du Nord.

    Lieu de réunion des dieux dans le but de créer le Soleil, la Lune... et les Hommes à partir des os et du sang de dieux morts, qui s'étaient sacrifiés pour cela...

    Sans leur sacrifice, Soleil, Lune et Hommes ne pouvaient exister... (mythe Aztèque très puissant et d'une importance capitale qui pesait lourd sur la vie des Aztèques !)

    En reconnaissance, les Hommes édifièrent deux Temples... et bientôt, dès l'an 200 avt JC, une Ville sacerdotale se développa rapidement pour atteindre 200 000  habitants jusqu'à sa chute 1000 plus tard.

    Les Pyramides sont divisées en plusieurs étages reliés par un escalier... Les différents étages symbolisent les différents mondes, inframondes et paradis par lesquels devait passer l'âme... 

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

     

    Puis cascada le rire joyeux de Catlin, enchantée de la bonne surprise.... pendant que le visage transfiguré d'une sorte de jubilation contenue de Mylan s'éclaira d'un grand sourire mystérieux.... 

    L'excitation de la découverte déferla en Catlin ! 

    "Mais pourquoi ce lieu plutôt qu'un autre ?" demanda t-elle à Mylan...qui lui répondit brièvement "De lointains ancêtres de ma famille..."

    Cependant, affamée, Catlin se mit à loucher du côté de la longue table basse débordant de plats inhabituels....

    Mylan présenta les plats ... (qui lui valaient une note salée du Traiteur mexicain de la Ville).

    • Purée d'avocat aux tomates, oignons, citron vert et coriandre...  dans laquelle était plantée au centre le noyau d'avocat pour éviter que le guacamole ne noircisse.. "Une petite merveille" assura Mylan !
    • Des "Frijoles refritos : haricots rouge, noir ou blanc frits réduits en purée et servis avec des tortillas frites
    • Des Enchiladas : tortillas de maïs farcies au fromage avec du mole (sauce à base de piment, de cacao et de cacahuètes) - sans viande ni poulet, mets interdits désormais...
    • Des Tacos : tortillas roulées que l'on garnit soi-même avec des morceaux de poisson... servis avec de la coriandre, des oignons, du guacamole, des citrons verts et des sauces plus ou moins piquantes.

    www.cuisinonsencouleurs.fr/2016/08/15 -spécialités-mexicaines-gouter-absolument-voyages.html

     

    Catlin goûta de tout avec ravissement, sous les yeux amusés de Mylan... qui mangeait peu, car l'immersion virtuelle à venir lui donnait parfois mal au coeur.

    • Une Agua fresca : boisson légère et très fraîche à base d'eau et de fruits infusés agrémentée de graines, de fleurs et de sucre compléta le repas...

     

    Catlin remercia chaleureusement son amie, les yeux brillants de plaisir.

     

    Puis elles se rendirent dans le "Caisson d'Immersion virtuelle" aux parois opaques...  

    Mylan éteignit la lumière douce des plafonniers ... et une obscurité dense tomba sur elles...

    Un mandala jaune et  rouge constitué de graines multicolores, de fleurs, de fruits... sembla jaillir du sol devant elles.

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

     

    Un copal diffusant lentement une fumée âcre et grise ... invitait les dieux à redescendre dans l'Entre-Deux Monde...

     

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

    Récipient dans lequel on brûlait du copal

     

    (Copal est un terme issu du nahuatl et signifie « encens » dans cette langue. Les cultures indigènes du Mexique s'en servaient lors de la célébration de rituels religieux. Widipédia)

     

    Dans l'instant, le tonnerre gronda, les murs tremblèrent... De puissants tambours ébranlèrent le Caisson d'Immersion, marquant le rythme comme un coeur qui bat, comme un lancinant mantra.... 

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

    Tambours 'Huchuet" qui se jouent debout, aux sons profonds et très puissant...

    s'entendant de très loin.... 

     

    Un hululement guerrier ... suivi d'un bruit affreux, insupportable, terrifiant.... du "sifflet de la mort", comme le cri d'agonie d'un homme gravement blessé... Son destiné à terroriser les ennemis avant la bataille ... ou les mauvais esprits pendant une danse rituelle... Sifflet  dont les vibrations peuvent parfois ébranler la santé.... 

     

     

    Cri épouvantable du "sifflet de la mort"

     

    Mugissements lugubres des conques marines... 

     

     

    Et le Cri survolant le tout, comme celui d'un aigle sauvage ....

    Abasourdie, Catlin se boucha les oreilles de ses deux mains....

    Et soudain surgit autour des deux femmes un cercle de danseurs flamboyants, fabuleux, grimés, somptueusement parés d'un échafaudage d'immenses plumes chatoyantes solidement arrimé sur leur tête... Sans oublier les musiciens et les tambours magnifiquement sculptés.... 

    Un bruit de sonnailles comme une pluie qui  se déverserait  en trombes d'eau dans le Caisson d'immersion ! 

    Catlin écoutait de tout son corps et comprit que ce bruit provenait des chevillères de coquillages portées aux chevilles des danseurs et danseuses... (chevillères dites "ayoyotes" !) 

    D'autres petits tambours au son plus clair ("teponaztli") que certains musiciens tenaient à la main sur lesquels ils frappaient avec de petits maillets... accompagnés par le crépitement répété des hochets ("maracas"), et le bruit singulier des bâtons à encoches....

     

     

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

     

     

    Le ventre de Catlin se mit à trembler...  les oreilles bourdonnaient... Tout son corps jouait avec les vibrations... Sensation de picotements intenses, comme une énergie pure qui la transcendait....

    Il fallait entrer dans la danse ... 

    Mylan était en transe ! Catlin comprenait mieux l'intensité de ce regard tant tourné vers l'intérieur qui l'avait frappé à son arrivée.... La douce Mylan dansait comme un félin... ou peut être comme un chat sauvage... Catlin était stupéfaite !

    Passé et présent s'entremêlaient, lourdeur et légèreté s'épousaient au coeur d'une nuit sans âge, s'arrachant à la pesanteur de l'Être, ciel et terre embrassés ... 

    Le regard abandonné au vertige, Catlin donna la main à l'enfant qu'elle avait été, grisée par les émotions violentes qui l'assaillaient, le corps en partance habillé de la pluie drue des chevillères... Un trou noir l'aspirait, comme un creusement dans l'infini de la nuit.... Elle était comme au seuil d'une traversée inconnue vers une vérité autre .... dans un désir fou d'absolu et d'abandon....

    Qui la mena droit aux pieds des marches de l'escalier du Temple ... escalier reliant le présent au passé, le présent à l'avenir .... dans une étroite union des multiples temporalités d'une vie ... dans le même souffle ....

    Le souffle lui manqua... Catlin se mit  hurler : du sang coulait en rivière le long des marches ! 

    Mano, son Assistant Personnel - Intelligence Artificielle greffée dans le cerveau de Catlin - prévoyant et pragmatique, embruma sa conscience d'un cocktail chimique conséquent afin de stopper l'évanouissement... 

    Polythéistes et Peuple élu du Soleil, les Aztèques renouvelaient sans cesse le sacrifice des dieux. Sans le sang coulé des victimes offertes, le Soleil n'existerait plus, les Ténèbres recouvreraient la Terre... Il fallait régénérer le Cosmos ....

    Catlin ferma les yeux, l'âme barbouillée ! Elle refusa de lever la tête vers le sommet du Temple et cherchait à rassembler ses idées explosées... Elle sentit peu à peu une froide lucidité descendre en elle.

    Mylan souffrait-elle d'un déséquilibre mental ? La perte de Dérik l'avait-elle à ce point ébranlée ? 

    Cherchant le contact, la main de Mylan saisit la main glacée de Catlin... Des sentiments contraires s'affrontèrent en Catlin, qu'elle brida violemment en s'efforçant de faire le vide dans son esprit...

    La Force tranquille qui émanait de Mylan la calma ! 

    Temple, danseurs et tambours s'apaisèrent puis s'évanouirent comme avalés par la nuit 

    Un Aigle, perché sur un cactus, tenant dans son bec un serpent... apparut ! .... A SUIVRE !

     

    Passé le chant, une vidéo très.... surprenante ! qui pose question ...

    Comment font ils pour ne pas se brûler ?

    FUTUR PROCHE n°6 - Chez Mylan

     

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 


    25 commentaires
  •  

    LE FUTUR PROCHE

    5ème PARTIE

     

    LA "SMART CITY" 

     

    En Français :

    "Ville Intelligente"

     

     

     

    Très bel article sur "Sciences et Avenir" si vous avez le temps sur la voiture autonome opérationnelle en 2020

    https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/interview-la-revolution-annoncee-de-la-voiture-autonome_114271

     

    Catlin s'apprêtait  à rejoindre son amie Mylan, toute pimpante dans sa combinaison bleu-argenté scintillante, pendant que Mano, son "Assistant Personnel d'Intelligence Artificielle" ("bot") greffé dans son cerveau, se chargeait de lui commander une VOITURE AUTONOME CONNECTEE... 

    La conduite personnelle d'une voiture était depuis longtemps interdite. Il faut simplement réserver à l'avance. Tous les Transports Publics, souvent partagés, sont chapeautés par la "Centrale d'Intelligence Connectée du Service du Transport Universelle"

     

    La Voiture sans chauffeur attendait déjà en bas de la Tour, lorsque Catlin sortit de l'ascenseur...

    Catlin présenta son bras gauche : la porte s'ouvrit ! Une puce implantée sous la peau de son bras gauche copiait toutes les Données Médicales ou Personnelles centralisées par son bot Mano.

    C'était sa "Carte d'Identité" qui lui permettait, en autres, d'être géolocalisée en cas d'accident ou d'enlèvement.

     

    https://www.usine-digitale.fr/article/video-daimler-imagine-la-smart-autonome-electrique-et-a-la-demande-de-2030.N581103 

     

    "La Centrale des Transports Universelle" se chargeait d'optimiser le trajet en choisissant l'itinéraire le plus adéquat, suivant la fluidité du trafic routier.... Les embouteillages n'existaient plus, car le flot des milliers de voitures autonomes était régulé par la Centrale.

    Centre qui gérait d'ailleurs tout type de transports = les voitures autonomes :

    • Les Drones habités autonomes 
    • Les Drones de transport qui venaient livrer les marchandises commandées par les bots (Intelligences Artificielles greffées dans le cerveau des Humains) dans le SAS prévu au niveau de chaque étage  des Tours... et les robots spécialisés venaient chercher les commandes . (Chez Catlin, c'était FAFA, le robot domestique et cuisinier)
    • Les Bulles autonomes volant sur mer ou fleuves
    • Le Réseau de Trains autonomes ultra-rapides permettant de rejoindre les grandes villes en un temps record 
    • Les Voyages en Avion, réservés à une Elite fortunée tant les prix des billets étaient exorbitants ! 

    Les chaussées étant devenues extrêmement dangereuses, la circulation des piétons y était interdite...

    Piétons devant se déplacer sur les toits des immenses Tours,  reliés entre eux et formant des espaces vallonnés très arborés et fleuris... la "CANOPEE" .

     

    Les Villes connectées, intelligentes et logistiques étaient étendues en HAUTEUR : "Villes VERTICALES"  !

    Chaque niveau accueillait des Transports différents :

    • Au niveau du sol circulaient les véhicules autonomes roulants ou fluviaux, le Réseau de Trains ultra-rapides
    • Au niveau des Tours circulaient les Drones habités ou de livraison
    • Sur les toits des Tours : La Canopée verte qui  permettait la circulation des piétons
    • Dans le Ciel, les Avions

     

    LE FUTUR PROCHE 5è Partie

    Circulation des Drones dans la Ville du Futur

     

    LE FUTUR PROCHE 5è Partie

    Les taxis volants SeaBubbles qui ont été testés sur la Seine en Juin 2017

     

    LE FUTUR PROCHE 5è Partie

     

    ESSAI du  Réseau HYPERLOOP en 2017

    Imaginé en 2013 par Elon Musk, l’hyperloop devrait nous faire voyager dans des capsules projetées à 1 200 km/h dans des tubes.  

    Le principe de l’hyperloop est de faire voyager des capsules, transportant passagers ou marchandises, propulsées par un champ magnétique, dans un tube à basse pression sur des coussins d’air.

     

    via GIPHY

    Voir sur le lien suivant : 

    https://nomdezeus.fr/urbanisme/hyperloop-le-transport-du-futur-sera-en-marche-des-2020/

     

     

    LE PARI ENERGETIQUE DE LA VILLE 

     

    LE FUTUR PROCHE 5è Partie

    • "LES SMART DUST"  ("Poussière Connectée" !) - projet de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) imaginé en 1990, pour créer un réseau sans fil de micro-particules connectées les unes aux autres. Chacune permettant de mesurer de nombreuses données, comme la Lumière, la Température ou les Vibrations... 

    En 2016, des micro-capteurs font déjà la taille d'un grain de sable ...

    Déjà utilisés dans la Sphère Militaire avec beaucoup de succès...

    Lien avec applications très poussées sur l'utilisation des Smart Dust "(Poussières Intelligentes") :

    http://bernard-claverie.blogspot.fr/2017/08/ia-tech-smart-dust-la-poussiere.html 

    "La poussière Intelligente" = espion miniaturisé ? = programme de contrôle à distance des pensées, sentiments et fonctions corporelles de l’ensemble de  la population ?

    https://fr.prepareforchange.net/2017/12/08/nanopuces-et-poussiere-intelligente-le-dangereux-nouveau-visage-du-programme-des-micropuces-humaines/

     

     

    LE FUTUR PROCHE 5è Partie

    • LES PAVES GENERATEURS D'ELECTRICITE lorsque les gens marchent dessus - Projet Pavegen :

    Dalles à récupération d'énergie. Chaque pas posé sur une dalle génère de l'énergie proportionnelle à la force de sa pression.... déjà en fonctionnement dans certains endroits en 2017.

    Vidéo très intéressante sur le lien : 

    http://www.maxisciences.com/energie/pavegen-ces-dalles-revolutionnaires-qui-produisent-de-l-039-electricite-grace-a-vos-pas_art38487.html

     

    • LES SQUARES D'ENFANTS, LIEUX DE DIVERTISSEMENTS sont aussi de formidables fournisseurs d'énergie pour la Ville :(Trambolines, tourniquets, balançoires à piston....), stades de sport et boîtes de nuits.... 

     

    Fatiguée par sa journée, Catlin choisit une musique douce sur la liste proposée sur l'Ecran Virtuel devant elle... 

     

     

     Puis elle feuilleta distraitement le Catalogue Publicitaire de Voyages en "Immersion Virtuelle" vantés  sur ce même écran... 

    Elle n'avait plus le courage de surfer sur le Web ni de se projeter dans un "ailleurs" relaxant avec le casque de réalité virtuelle... 

    elle envisageait de grands fous rires avec son amie Mylan, suivant le programme choisi par elle de voyages virtuels, de films en 5D...ou autres...

    Quelle surprise lui réservait-elle ?

    • Caresser des dinosaures au cours d'un voyage dans la Préhistoire ? 
    • Vivre l'expérience trépidante d'une séance de rafting plus vraie que nature ?
    • ou bien un séjour virtuel dans un Parc National d'Amérique ?
    • A moins qu'elle ne préfère un voyage dans l'Espace ???    

     

    Nous le saurons dans le prochain Episode..... 

    Luciole

     

     

     Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"


    29 commentaires
  •  

     

    DEFI n° 200 DU LUNDI 19 FEVRIER 2018 POUR LES CROQUEURS DE MOTS

    "Je me souviens" en choisissant un mot unique dans la liste suivante :

    "maison, anniversaire, rouge, bateau ou lundi"

     

    En hommage à mes Grands-Parents maternels

     

    LA MAISON DES GRANDS PARENTS

     

    LA MAISON DES GRANDS PARENTS

    La Salle à manger avec mon cher Grand-Père et  sa soeur sur le canapé,

    ma Grand-mère chérie chantant "la Petite Eglise"

    et "l'odieux carillon"....

     

     

    LA MAISON DES GRANDS PARENTS

    Mon Grand Père, ancien Ténor de l'Opéra de  ma Ville natale, en pleine action. Il chantait fort bien !

     

    LA MAISON DES GRANDS PARENTS MATERNELS

     

    Toute mon enfance a été arrimée à deux tribus : Celles de mes deux grands mères !

     

    Le Panneau "VENDU" qui arbore fièrement sa réussite sur le grillage, me laboure le coeur...

    La Maison qui m'a vue naître ne me reconnaît plus : elle a revêtu son masque d'étrangère et ne sourit plus qu'aux fantômes d'autrefois...

    L'enfance mal raccommodée se casse les dents sur cette dure réalité  et fouille d'un regard inquiet les lézardes qui se cachent sous l'anémique vigne vierge - qu'as-tu donc fait de ta flamboyante tignasse malgré le sécateur impitoyable du grand père ?

    Et toi mon oasis, mon refuge aérien, mon immense tilleul dans lequel sans façon je montais comme un garçon ? Toi qui m'a portée toute palpitante d'aventures, comme un oisillon au nid... tout seul, que deviens-tu ?

    Le grand père n'est plus là pour te rogner les branches... qui aujourd'hui, sans vergogne, broutent les vitres sales du Premier Etage....

    Te souviens-tu des doigts mêlés, de la douceur des serments innocents des deux amoureux qui se chuchotaient des choses secrètes en "Javanais" : "j'avaimavaitavaimaveu !"

    Le soleil explosa en mille éclats de rire dans l'imposant Tilleul, aspergeant de taches de couleurs  vives l'antique immense table de bois jadis blanchie tous les ans....

    Sous l'ombre fraîche, je me souviens de l'accueil généreux de cette table, toute pimpante sous la toile cirée des jours de fête, de la grenadine et du vin tiré de la cave sombre, du boursouflé Quatre-Quart aux pommes, des parties endiablées de Rami.... des insectes volant en essaims d'étincelles.... de la chanson claire des verres entrechoqués aux vigoureux "Tchin" qui ravissaient les petits....

    Je me souviens de l'énorme chat au caractère impossible et aux griffes acérées, qui n'aimaient que les genoux de ma Grand-Mère....

    Je me souviens du rosier grimpant, entrant en concurrence avec la vigne-vierge, protégé par mon Grand-Père à grands coups de sécateur, pour le plus grand bonheur de ma Grand-Mère... dont les énormes roses rose-nacré pleuvaient leurs pétales au moindre souffle de vent....

    Où est-il ? Je le cherche et ne le trouve plus ?! Seuls subsistent des rameaux noueux et rachitiques sur le mur de pierre....

    Il y avait tant d'hospitalité dans les Maisons d'Autrefois !

    Et il y avait tant de cousins et cousines les jours d'été pour des parties sauvages dans l'immense Jardin cultivé avec des soins jaloux par un Grand-Père fada de ses plates-bandes.... sous les arbres fruitiers et toutes sortes de buissons épineux qui offraient à notre gourmandise des framboises juteuses, des groseilles acidulées, des maquereaux noirs et énormes, des mûres et beaucoup de bonnes choses  tout au long du grillage encerclant le Jardin....

    Dans les allées de ce vaste Jardin serpentaient les rires heureux !

    La Maison avait trois soeurs amies qui formaient alors un îlot comme un Paradis au milieu d'immenses champs à perte de vue.... Puis son horizon s'est brusquement heurté à un HLM juste en face de son portail, de l'autre côté du chemin pierreux devenu route bitumée....

    A peine les Grands-Parents résignés qu'une immense ZUP SOCIALE et tentaculaire vint les encercler.... Les immeubles poussaient comme champignons dans les champs d'herbes folles...

    Mais à tout mal miséricorde, car la cabane de bois au fond du Jardin, domaine des araignées et bestioles affamées, fût remplacée par un "Cabinet" flambant neuf dans la petite buanderie qui abritait le bac à laver le linge en béton, les bulbes et les odorants géraniums... des pots de toutes sortes de fleurs en attente de jours favorables.... et qui protégeait de la pluie les lourdes portes en fer de la cave interdite remplie de bocaux de conserves et de confitures..... le tout derrière la maison, donnant sur le grand Jardin.... Et l'eau courante à la cuisine et dans le bac, reléguant la vieille pompe à bras pour l'arrosage du Jardin, car Grand-Père ne jurait que sur l'eau claire de son  puits pour ses légumes.... Grand-Père était pétri de certitudes !

    Ancien Ténor au Théâtre de la Ville, éloignée d'une trentaine de kilomètres environ, Grand-Père était un artiste émotif qui chantait de tout son coeur et de ses larmes des opérettes célèbres....

    Ma Grand-Mère, ancienne violoniste d'un talent incertain d'après Grand-Père, se risquait parfois à entonner de sa voix douce et timide "le Temps des cerises", ou "la petite Eglise" si triste qu'elle nous faisait pleurer....

    Enfants, nous les écoutions religieusement ...mais devenus ados, nos coeurs endurcis soupiraient ! A l'âge indulgent de la maturité, les voix chevrotantes nous émouvaient profondément et nous applaudissions à tout rompre... Leurs regards rougis brillaient et  c'étaient de grandes embrassades !

    Une éternelle soupe aux légumes du Jardin sur la cuisinière au charbon de la cuisine embaumait toute la maisonnée... Une chaleur d'enfer dans la petite cuisine les jours de mauvais temps, mais un froid de glacière dans les autres parties de la Maison non chauffées....De la minuscule entrée s'envolait un escalier desservant les deux chambres sans chauffage du premier .... tandis que s'ouvrait face à la porte de la cuisine la petite salle à manger dans laquelle s'époumonait, devant une cheminée fermée, un malodorant et asmathique poêle au fuel peu efficace ! Sur le fronton de la cheminée trônait un immense vieux miroir encadré de bois ciselé, qui réfléchissait les lumières changeantes de la fenêtre ou éparpillait le soir les mille éclats du luminaire.....

    Sur le mur, au-dessus du vieux canapé-lit tout renflé en cuir, l'odieux carillon, alerte et vigoureux, avec poids et chaînes, que le Grand Père remettait à l'heure religieusement et qui réveillaient les corps assoupis par la digestion, les Heures, les Demies, les Quarts.... et mon âme fêlée d'aujourd'hui ! La vieillesse est à ma porte !

    La maison vide a perdu son âme. L'Heure joue sur la façade suivant la lumière du jour et pas une voix ! Passent des silences noirs d'ennuis et de lassitude...

    Dans mes yeux mouillés tremblotte le passé ! Je m'en retourne à pas lents sur la route bitumée - mes pas crissaient si joyeusement sur les cailloux du chemin - au coeur de la ZUP vieillissant mal avec ses immeubles aux couleurs criardes écaillées... ses petits jardinets à la pelouse miteuse piétinée par tant de petits pas insouciants.... Des vélos d'enfants, des toboggans, des jeux attendent l'envolée des moineaux à la sortie des classes....

    Je m'en retourne : c'est fini ! Seuls restent les photos et les souvenirs !

    Luciole

     

    LA MAISON DES GRANDS PARENTS

    Voilà, j'ai retrouvé la maison sur Google... quelque peu transformée !

    Plus de vigne vierge , mais 2 jolis buissons autour du perron

    La haute Haie de troènes  entre la maison et le voisin supprimée...

    On aperçoit quelques branches du tilleul

     


    51 commentaires
  •  

    LE FUTUR PROCHE 4ème PARTIE

     

    lE FUTUR PROCHE 4è Partie

     

    MYLAN

     

    Ses cours enfin terminés, Catlin s'apprêtait à courir dans sa Serre, quand la voix douce de sa montre connectée l'avertit que son amie Mylan était en ligne.

    Ravie, Catlin accepta et l'Hologramme de son amie surgit devant elle, lui proposant de la rejoindre chez elle pour une séance d'immersion virtuelle ensemble....

    Mylan habitait dans une immense Tour située dans un autre quartier de la Ville, relativement loin de chez Catlin...

    Catlin aimait profondément son amie, Professeur d'économie qui travaillait chez elle comme Catlin...

    Autant Catlin était assez fantasque et enjouée, autant Mylan était réservée, calme, pondérée... et secrète !

    Et pourtant leur amitié tenait le cap depuis l'enfance !

    Mylan gardait en elle chaque parole, chaque geste, chaque évènement de sa vie avec une mémoire étonnante, au grand dam de DO-MI son Assistant Personnel (Intelligence Artificielle greffée dans son cerveau, nommée également "bot")... Mais Mylan n'avait jamais accepté de remplacer Do-Mi, devenu presque obsolète, pour un bot dernière génération comme celui de Catlin qui s'appelait Mano...

    Rare femme à avoir accepté de vivre en couple pendant de longues années avec son grand amour Dérik, un scientifique-chercheur passionné, Mylan avait fini par rompre leur contrat d'exclusivité à la naissance de leur Fille Leila... qu'elle avait élevé seule...

    Mylan s'était résignée à la séparation comme à un mal nécessaire, car Dérik avait peu à peu sombré dans une sorte de folie auto-destructrice et devenait dangereux ... Elle n'avait plus jamais eu de nouvelles de lui ....

    De part le monde, des scientifiques très engagés, rongés par le même mal, disparaissaient brutalement...

    Il semblerait que leur cerveau, progressivement en proie à une surchauffe d'idées, de sentiments, d'émotions... finissait par disjoncter.... et les personnes tombaient alors dans des questionnements, des ruminations sans répit.... malgré toute l'assistance de leurs bots.. S'ensuivait alors un Duel sans merci entre l'Intelligence Humaine de ces personnes et leurs Assistants Personnels...

    Les médias et leur entourage se demandaient avec inquiétude s'ils n'avaient pas été l'objet d'un piratage de leurs données personnelles par des Hackeurs, via leurs bots ?

    Malgré la terrible et incessante bataille engagée par Le Centre de Données Universel contre les cyber-pirates, ces hackeurs réussissaient parfois, non seulement à pirater, mais également à cloner ou modifier le Patrimoine génétique des Humains pour leur plus grand profit....

    "Qu'en est-il de la sécurité de nos pensées ? Ne peuvent-elles faire l'objet d'enjeux marketing ?

    "Et  l'impact de tous ces médicaments ingurgités chaque jour par tous les citoyens de la Planète, sur leur Intelligence Humaine ?" se demandait anxieusement Mylan.

    Catlin retrouvait en Mylan les mêmes réflexions que chez ses Parents ! Mylan éprouvait beaucoup de réticences envers le "Tout Contrôle" exercé par le Centre de Données Universel, via les bots !

    "Où était la limite critique, à ne pas dépasser, entre le Contrôle des Intelligences Artificielles et l'Intelligence Humaine "

    Pour elle, un voile opaque semblait cacher la Vérité ! Les jours tranquilles semblaient en réalité assiégés de toutes parts....

    Le désespoir paraissait avoir pratiquement disparu de la Planète, surtout avec les nouveaux bots très performants, hormis ces Êtres qui se volatilisaient brutalement sans laisser de traces....

    Forte de cette terrible expérience qui avait ruiné sa vie, Mylan observait avec beaucoup d'indulgence la sérénité joyeuse de Catlin.

    Pour préserver la vie de sa Fille Leila, bien que celle-ci soit adulte et depuis longtemps fort loin du giron maternel, Mylan préférait se taire.

    La douleur avait disparu, mais le passé l'éprouvait encore que DO-Mi tentait de contrôler en distillant un heureux brouillard chimique lumineux qui se répandait jusque dans les profondeurs de son âme.

    Alors les jours de Mylan chantaient avec incertitude... baignés par la lumière joyeuse et mensongère... au point que, parfois, elle avait l'impression d'entrevoir comme une Entité Bienveillante qui voulait la protéger...

    Beaucoup traversaient joyeusement leur vie comme Catlin, sans aucune conscience de leur "MOI"...

    "Le "Moi" avait-il disparu lui aussi ?"

    Par expérience, Mylan savait que non !

    Car si une grande majorité d'Être Humains refusaient désormais d'être eux-mêmes, préférant s'en remettre à un bot particulièrement performant, suivant les conseils du Centre de Données Universel,

    Des insurgés, qualifiés "d'insensés", comme l'était son tendre amoureux Dérik, traversaient la vie comme de perpétuels agités en proie aux tourbillons obsédants de leurs désirs profonds : "être soi"....devenant leur leitmotiv primordial !

    "Comment renouer avec une vie qui s'éloignait sans cesse d'elle-même... entre chimie, persuasion sournoise voire menaçante de l'Assistant Personnel, médication automatique dans l'alimentation sans qu'on puisse le savoir....?" paniquait  Dérik. "Tous les Futurs ne sont-ils pas conditionnés dans l'Aujourd'hui connecté ?"

    Mylan se taisait, mais Dérik l'avait peu à peu contaminée malgré tous les efforts chimiques de son vieux Do-Mi... La peur était en elle !

    Pour Catlin, Mylan était comme une fenêtre ouverte sur un monde qu'elle refusait d'entrevoir ! Elle avait toute confiance dans la sécurité assurée par des algorithmes d'optimisation et de sûreté très poussées !

    N'y avaient-ils pas des Spécialistes Juridiques compétents et loyaux en "Droits d'Intelligences Humaines et Artificielles" au sein du Centre de Données Universel ? Et la Charte draconienne sur la NEUTRALITE des "Assistants d'Intelligences Artificielles", les Robots et les objets connectés ?

    Seule la perspective d'une panne mondiale des connections, aux conséquences dramatiques, pouvait à la rigueur l'inquiéter...

    Non, elle était décidée à ne voir que le bleu du ciel, à jouir de la Beauté extraordinaire des petits matins lumineux, des fruits et légumes savoureux de sa Serre, des Journées captivantes avec ses élèves passionnés, des soirées langoureuses sur la sublime Canopée auprès du panel d'éventuels amants d'un soir qui se pavanaient sans cesse autour d'elle.... Qu'est ce qu'un hypothétique "Moi" bien souvent envahissant et contrariant.... auprès de tout cela ?

    Sa vie était belle et elle le revendiquait !

    Mylan se taisait ! Que dire ?

     

    En ce moment, Catlin s'apprêtait à la rejoindre, pendant que Mano, son bot, se chargeait de lui commander une voiture autonome connectée...

     

    Luciole

     

    A suivre dans le prochain épisode !

     

     

     

    lE FUTUR PROCHE 4è Partie

     

     

     

     Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"


    20 commentaires