•  

    FUTUR PROCHE n° 12

    L'ENSEIGNEMENT de l'ARBRE

     

    Il eût soudain l'impression d'être comme un enfant qui demandait protection à un Ancêtre de plusieurs millénaires.... (Voir épisode précédent n°11 - cliquez ici !)

     

    FP n° 12 - L'Enseignement de l'Arbre

     

    Il entoura d'instinct de ses bras l'énorme tronc de ce Vénérable, sans se préoccuper de la population affolée d'insectes courant fébrilement en tout sens sur le tronc... Y appuya son corps, sa joue... 

    L'Arbre grinçait, chuintait, chuchotait... Être né de la Terre et de la Lumière, passerelle reliant le monde chthonien souterrain et le monde céleste, il était comme une sorte de cerveau diffus, un système nerveux réparti dans son entier... capable d'un réel impact sur le mental de Dérik, de sa physiologie...

    Dérik lui parla doucement, longuement... les yeux fermés...

    Il sentit l'énergie de cet Être majestueux circuler en lui. Sa respiration s'apaisa !

     

    FP n° 12 - L'Enseignement de l'Arbre

     

    Soudain, il eût l'impression d'être projeté au coeur d'une Vibration sinusoïdale dans l'Espace-Temps ! 

    "Cherche le vide intérieur" lui souffla l'Arbre... Essaie d'atteindre le Vide extérieur d'où provient toutes choses... Reste caaaalme, cherche l'Harmonie, la Quiétude... Alors seulement tu connaîtras l'Attitude juste, la bonne Décision au moment où tu en auras besoin.... comprends-tu ?"

    Une sorte de pulsation vivante et joyeuse qui sourdait des entrailles de l'Arbre inonda Dérik d'une myriades d'étincelles vivifiantes .... comme un entrelacs de fils d'énergie qui baignait toute chose... Comme un Champ électrique qui entouraient tout être vivant, dans lequel l'énergie circulait et s'échangeait....

    La vision d'une caméra numérique russe très spéciale, capable de révéler l'énergie vitale d'un corps, substance essentielle qui composerait l'Univers, traversa le Cerveau de Dérik ! Il fut si heureux de cette révélation qu'il faillit sortir de cet état bienheureux dans lequel il se trouvait ! 

    Puis Dérik comprit qu'il lui fallait accepter l'idée que les choses lui échappaient et pouvaient l'entraîner vers d'autres voies... pour grandir, accéder à une meilleure compréhension de lui-même 

    L'Arbre invitait Dérik à un voyage intérieur, au plus profond de lui-même... laisser l'imprévu se révéler... 

    Une image s'imposa dans l'esprit de Dérik : il était un Être constitué d'énergie, baignant dans l'Energie omniprésente de l'Univers.... Cette Energie cosmique l'emporta très loin... au centre d'un Savoir qui pouvait se contenir toute entier dans l'Expérience humaine .... Savoir qui se nichait en toutes choses....

    Energie - Souffle de Vie cosmique primordial nourricier, qui reliait les hommes entre eux, reliait Dérik à cet Arbre .... Souffle de Vie cosmique qui circulait, s'échangeait, s'accumulait, se transformait.... Source et Flux qui irriguaient.... 

    "En toi, Dérik, ombre et lumière, 2 forces antagonistes complémentaires indissociables d'une même énergie, dont l'interaction gouverne le monde, déterminant l'Harmonie...

    Inspiration-Expiration !

    Immobilisme - Agitation....

    Une Société fort agitée, surmenée, fatiguée est en constant déséquilibre et devient nocive... 

    "Caaaalme, Siiiilence, Paaaix....Cherche en toi l'Harmonie... Cette Energie qui t'anime, s'échange et se transforme sans cesssse... 

    "Etudie avec soin, attention le développement des plantes, d'une plante... et tu pourras accéder aux vérités des choses... car une plante, un humain... contient touuuut !"

    "Dompte tes émotions, combat les excès et tu obtiendras longue vie ! Combat la Colère qui détruit ton coeur et ton foie.... Inspiirrre.... Expiiiire" 

    "Veux-tu comprendre ton problème ? Ecouuuute :

    "La raison, c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort, c'est de la folie" (Ionesco) 

    "Médite cela !"

    Médusé, Dérik remercia le Vénérable avec respect, partit s'asseoir sur un arbre couché à quelques pas et essaya de méditer.

    "Raison".... "Folie".... ?

    Ces mots résonnaient en lui . Il en ressentait chaque pulsation !

    La RAISON, n'est ce pas la faculté de penser logiquement, de distinguer le Vrai du Faux, le Bien du Mal ? Ce qui permet de poser un acte ou de prendre une décision ?

    "J'ai raison !" jaillit en lui avec une telle violence qu'il en eut les larmes aux yeux ! Il frissonna. Tentant de comprendre le malaise qui l'envahissait soudain.... 

    Il se sentait aussi étranger à lui-même qu'il l'était dans cette contrée inconnue... 

    La RAISON est-elle une rencontre entre la perception des sens et la réflexion de l'entendement ?

     

    Faut-il avoir une CONFIANCE exagérée dans la "Raison" ?......

     

    La "Raison" s'oppose à "Folie" ! 

     

    Brusquement, une sensation, une vision, une inspiration profonde :

    "La Folie, c'était sortir du sillon !"

    "La "Folie", c'était Celle de l'Homme qui sortait des sentiers battus, refusant les normes imposées...."

    Il en était certain ! Il en était certain....

    Il tenta de calmer les battements de son coeur... transpirant à grosses gouttes sous la chaleur moite qui s'élevait dans l'air... Et se mit à trembler... 

    Il tournait comme un Homme descendant un escalier hélicoïdal.... 

    "Le RAISONNABLE" était donc celui qui refusait de sortir des sentiers battus, celui qui s'identifiait aux normes ?"

    Ces normes imposées au plus grand nombre ! Ceux qui cherchaient à y échapper étaient traités de fous, pouvaient se retrouver enfermés ou mis au ban de la Société....

     

    Qui était le plus "FOU" ?

    Le "FOU" aux yeux du monde, du monde des "Raisonnables", n'est-il pas aussi celui qui explore des mondes parallèles auxquels la raison ne peut accéder, ne peut se traduire avec des mots justes ?

    En quelque sorte celui qui est "visionnaire" ?

    Le "FOU" était celui qui s'écartait du chemin de la RAISON, non ?

    Le "FOU" était-il un "raté" de l'espèce ?

     

    La citation tournait en boucle dans son esprit surexcité :

    "La RAISON, c'est la FOLIE du plus fort. La RAISON du moins fort est la FOLIE ????"

    "Alors, en quelque sorte, "La RAISON du plus FORT est toujours la meilleure ?" Ce cher La Fontaine, "le loup et l'agneau"... Cette fable lui revint en mémoire... 

     

    Il ne fallait pas qu'il reste prisonnier de ce labyrinthe ! Renaître ou mourir !!! Il lui fallait accéder au Centre... au Centre de lui-même... Retrouver le fil d'Ariane qui lui permettrait d'accéder à la sortie du cauchemar.... 

     

    Il revint à la fable : La Fontaine, sous le jeux de "bons mots" très prisé à l'époque, ne dénonçait-il pas la Société du Roi Louis XIV... à une période où la Liberté, créatrice ou autre, n'était pas permise.... dans laquelle il valait mieux adroitement ruser comme La Fontaine... où devenir courtisans ? 

    Le Loup de la Fable désignait la Cour, les nobles et surtout le cruel et tout puissant Roi-Soleil... 

    Dérik ressentit à quel point l'agneau ne pouvait se défendre malgré la justesse et la vérité de tous ses arguments... dans un monde cruel où seuls les "courtisans" pouvaient se tirer d'affaire... 

    Peu importait la Vérité dans un monde sans liberté : la RAISON sera toujours celle du plus fort ! 

    "La démission de la Raison peut elle à elle seule sauver l'Homme du désespoir ?" pensa t-il soudain.... 

     

    Malgré ce monde certes magnifique, mais totalement absurde dans lequel il tournait en rond, dans lequel il errait sans but... hormis celui de "tenir bon"... il avait la sensation de renaître... 

    C'était inexplicable ! 

     

    Cependant, ce monde était-il totalement absurde tout simplement ..... parce qu'incompréhensible, "déraisonnable" ? 

     

    Les tremblements se calmèrent... Il remercia une fois de plus le Vieil Arbre et décida de continuer, vaille que vaille, le chemin dans lequel il se trouvait, au coeur d'une Jungle inconnue !

    Il comprendra plus tard, il le savait ! 

    "TENIR BON !"  Pour l'instant, s'en tenir à cet objectif : "TENIR BON !"

    Avec son couteau de survie, il se coupa un tronçon de bambou : l'eau qui s'écoulait du bambou était bien transparente... Il la goûta du bout de son doigt : elle n'était pas amère... Alors il en remplit sa gourde et but ce qui restait dans le bambou.... Soulagé, il continua sa marche en restant particulièrement attentif et prudent ! L'Heure tournait et la chaleur poisseuse continuait de s'élever... 

    Il fallait penser à se fabriquer un bivouac pour passer la nuit plus au sec...  Il ne savait que faire ?

     

    Tout à coup, il perçut l'odeur d'un feu de bois ??? Il paniqua : incendie dans la Forêt ? Il se rassura, non elle était trop humide ! 

    Alors ???

    Respirant à plein nez en essayant de calmer l'excitation intense qui le parcourait, il essaya de suivre cette odeur enivrante... qui présupposait la présence de l'Homme.... 

     

    Prochain épisode : Les Insurgés

     

    FP n° 12 - L'Enseignement de l'Arbre

     

    Merci Maryline de ce magnifique commentaire qui me plaît bcp :

    "L'énergie positive transmise par les arbres que l'on enlace, et le sentiment d'apaisement que provoque une promenade en forêt semble avoir traversés le temps...

    Quelle est la limite entre la folie et la raison? Parfois l'on dit il est fou celui-là, parce qu'il n'agit pas comme on le ferait... Ou l'on juge spéciale une façon de vivre parce qu'elle n'est pas la notre... Ce qui peut sembler folie à l'un peut être raisonnable pour l'autre. tout est question d'appréciation, d'ouverture d’esprit, de tolérance aussi.."

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant :

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

    8ème Partie : Tenochtitlan - les Chinampas - les Jardins Flottants - Vie et moeurs aztèques - Genèse aztèque.

    9ème Partie : Explications Réalité virtuelle - Chinampas - Vie quotidienne des Aztèques - Vêtements et bijoux - la Prédestinée funeste - Prisonniers drogués - Neza - la Fuite - 1519 : Hernan Cortès - l'Invasion Espagnole - Le Dernier empereur aztèque .

    10ème Partie : Que devient Dérik ? - "SURMOI" (Intelligence Artificielle Implantée dans cerveau de Dérik - "SURMOI" espion du CDU (Centre de Données Universel) - les Technocrates du CDU - Les Machines du CDU - Dépression de Dérik - Les Jeux Virtuels, drogue pour l'Humain - Les Hommes de main du CDU - Hospitalisation de Dérik par le CDU.

    11ème Partie : Dérik et la Forêt Vierge - Les intuitions de Dérik - La Vie de la Jungle - Rêve ou Réalité ? - Troublante Amnésie - Le Sac à dos - l'Arbre millénaire.

     

     

     

     

     


    22 commentaires
  •  

     

     FUTUR PROCHE n°11

     

    DERIK et la FORÊT VIERGE

     

    Fin de l'épisode n° 10 "Que devient Dérik ?" (cliquez)

    Un robot-médecin l'avertit :

    "Nous allons vous déconnecter ! Vous oublierez tout ! N'ayez crainte !"

    La gorge de Dérik se serra ! Il hurla à pleins poumons ! un pistolet seringue le cueillit au beau milieu de son cri... Il s'endormit profondément !

     

    Une brise fraîche lui taquinait le visage, tandis que des modulations stridentes lui vrillaient les tympans...

    Il avait terriblement froid ! Une lumière vive se décomposait en mosaïque de couleurs à travers ses paupières closes.

    Dans sa semi-inconscience, un danger rôdait qu'il ne pouvait nommer ???

    Les étranges modulations déchirèrent de nouveau tout son corps immobile.. Fortes sensations de vibrations émotionnelles qui le secouaient, s'amplifiaient, s'amplifiaient... 

    Il entrouvrit ses paupières lourdes avec difficulté... et reçut la pâle lumière tamisée d'un rayon de soleil qui s'éparpillait en halos d'étincelles à travers un feuillage dense. 

    Il grelottait !

    Soudain, tout alla très vite dans sa tête ! Du tréfond de son inconscient surgit une évidence :
    "Avoir raison tout seul, c'est avoir tort !" ??? 

    Des pleurs spontanés jaillirent de ses yeux... Il se sentait si seul, si démuni, si impuissant au milieu de son rêve....

    "A quoi rimait cette comédie ?"  lui asséna sa raison ...

    Un insecte noir énorme au bourdonnement colérique, qui scintilla comme un bijou précieux sous la lumière irisée, traversa son champ visuel au-dessus de lui.... 

    Des oiseaux au splendide plumage de couleurs vives plongeaient vers lui, puis remontaient en flèche avec des cris perçants...

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

     

     

    Il comprit subitement d'où venaient ces modulations stridentes qui l'avaient tiré de son inconscience...

    Des questionnements insensés se bousculaient dans son esprit embrumé... Il était secoué de tremblements incoercibles...

    Il respira à fond l'air frais, qui sentait l'humus et l'herbe, ainsi qu'une étrange odeur vaguement écoeurante.... puis souffla doucement tout l'air de ses poumons... Puis recommença plusieurs fois.... 

    Il s'aperçut qu'il gisait sur le dos dans de l'herbe humide, aux pieds d'immenses arbres couronnés d'une épaisse canopée dans laquelle semblait vivre tout un petit peuple particulièrement bruyant.

    Dérik se redressa lentement comme un homme groggy... Muet de stupéfaction, il se retrouvait au beau milieu d'une végétation dense....  entre rêve ou réalité ? entre mensonge ou vérité ?

    Il y avait encore quelques gouttes de pluie dans le halo doré où scintillaient poussière et multitude d'insectes....  La végétation s'égouttait, partout ce n'était que ruissellements... 

    Une foule d'oiseaux invisibles se chamaillaient dans les hautes frondaisons. Des insectes vrombissaient autour de lui... 

    Il se releva doucement sur ses jambes vacillantes. Fermant les yeux sur ce mystère insondable, il étendit les bras, trouva son équilibre en écartant largement les jambes, puis se mit à écouter de tout son être, à respirer l'air humide et frais, à ressentir la chaleur de la lumière changeante, la présence imposante des arbres, des plantes, d'une multitude d'insectes... Il attendit que le battement sourd de son coeur se ralentisse, se calme... 

    Rouvrit les yeux ! Rien n'avait changé... 

    Sa mémoire s'embrouilla... Il se rappela soudain son nom : Dérik ! oui, c'était cela : Dérik ! puis rien de plus .... ??? 

    Soudain, une pensée lui traversa l'esprit :
    "Selon la physique quantique : c'est notre réalité des choses qui créé la réalité" ??? 

    Ouais ? Bon ??? voilà qui l'arrangeait ! Nageait-il en plein délire ? 

    Jouait-il un rôle dans un jeux, sur cette terre étrange, inconnue ?

    Son inconscient lui jouait des tours, lui susurrait qu'il lui fallait "mener la lutte jusqu'au bout - tenir bon, tenir bon"... 

    Désagréable impression que sa tête allait exploser, tant il ne comprenait rien, rien !

    Il se concentra sur sa respiration, focalisa son regard sur une large fleur mauve à l'odeur pestilentielle, respira lentement et parvint à retrouver une certaine sérénité à défaut d'une conscience claire et ordonnée...

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

    Dérik (jeune scientifique de plus de 70 ans en 2050)

    (Heu ... Daniel Radcliffe dans "Jungle" en 2017, mais on peut rêver, non ?)

     

    Levant la tête, il admira l'épaisse frondaison nimbée de lumière qui cachait le ciel... 

    C'était un endroit tout simplement magnifique, magique ! 

    Il s'aperçut qu'il portait d'étranges vêtements détrempés en coton très épais... Un pantalon treillis particulièrement raide, bariolé de vert et de marron qui retombait sur des chaussures hautes style  Rangers... Une chaude chemise beige sur un Tee-shirt coton beige... 

    Il prit conscience qu'une veste treillis vert/marron dissimulait quelque chose d'énorme, posée non loin de lui...

    Soulevant la lourde veste, il découvrit un sac à dos impressionnant plein à craquer...

    Brusquement surexcité par ses découvertes, il ouvrit le sac précipitamment et en sortit méthodiquement le contenu qu'il déposa sur la veste retournée ou sur l'herbe humide, suivant la matière.... :

    Une longue cape imperméable marron - Un épais pantalon marron, 2 chemises chaudes bariolées vert/marron - 4 Tee-shirts beiges - plusieurs paires de chaussettes beiges - une ceinture de cuir - des slips coton beige - un impressionnant couteau de chasse dans son étui de cuir - 4 bermudas beiges - une vaisselle en inox - 1 couteau multifonction -1 gourde en tissu épais militaire - 1 cafetière noire - 1 bol inox - 1 petit chaudron avec manche amovible - 1 chapeau militaire vert à larges bords - 1 lampe torche - 1 pelle pliante - 1 longue machette munie d'un clip - 1 petite hache - quelques serviettes de bain éponge marron - plusieurs gants de toilette éponge marron - un énorme savon - des rasoirs et 1 petite glace - 1 hamac en filet roulé - Plusieurs cahiers épais et des stylos dans un sac plastique ...

    A côté du sac, un sac de couchage roulé dans un polochon étanche.

    Pas la moindre nourriture !!! 

    Il éclata d'un grand rire devant tout ce déballage suranné .... qui lui semblait provenir du fond des âges... Vraiment ! 

    Il enfila avec bonheur la lourde veste humide sur ses vêtements mouillés, n'osant pas toucher aux vêtements du sac... Il verra cela plus tard ! Posa sur ses ... cheveux...  tondus à ras... le magnifique chapeau en coton imperméable .... Se regarda dans la petite glace... et se trouva fort beau ! Quel âge avait-il ? Il fouilla sa mémoire, mais ne trouva pas... Dans la force de l'âge, ça c'était certain, mais plus tout jeune non plus.... 

    Il enfila la ceinture de cuir dans les passants de son pantalon, y clippa le couteau côté gauche et la longue machette côté droit, replaça avec soin tous les trésors dispersés dans l'énorme sac bariolé vert/marron, ficela le sac à dos dans le logement adéquat en bas du sac en refermant le rabat qui le protégerait... et voulut soulever le sac ! Quelle déception ! Il n'y arrivait pas !

    Il finit par traîner le sac jusqu'à un arbre couché, le déposa non sans mal sur l'arbre... Une fois assis dos à la souche, il enfila les bretelles et après multiples essais infructueux, souleva enfin la lourde charge...

    Cette fois, il avait chaud ! 

    Son instinct l'avertit qu'il avait atteint "un point de non retour" ? - "vers quel destin ?" maugréa-t-il 

    De plus, il avait faim et soif ! 

    Il sut qu'il devait quitter les lieux au plus vite avant la nuit....

    Des ombres voyageaient sur la végétation. Son sac ne lui permettait plus de regarder la canopée... 

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

     

    Il alla droit devant lui, trébuchant dans les ronces ou les racines qui couraient au ras du sol... La terre gluante qui fumait collait à ses rangers...

    Tout en essayant de se repérer à travers l'espace végétale aux draperies de lianes et de feuilles vertes énormes, il tentait de se frayer un passage dans ses pensées tumultueuses, de forcer sa mémoire... 

    Peu à peu une froide lucidité descendit en lui. Il observait attentivement tout  autour de lui avec acuité... Mais rien ne lui semblait comestible ! Il but l'eau stockée sur les feuilles incurvées avec un plaisir sensuel... Elle avait un étrange goût de terre amer.... 

    La Forêt s'épaississait et des murailles végétales se dressaient devant lui, qu'il s'évertua à contourner... économisant ses forces, car le sac était si lourd que ses muscles tétanisaient...

    Son seul objectif pour le moment : "tenir bon, tenir bon - Avancer... Se motiver sans cesse"... Il allait s'en sortir, il le savait ! 

    Mantra en lui : "c'est notre réalité des choses qui créé la réalité"... Y puiser continuellement la force d'avancer sans relâche... Alors la tête pilotera le corps... Même s'il fallait en découdre avec le végétal ... 

    A travers l'épaisse frondaison, le soleil distillait une lumière glauque ... 

    Après plusieurs heures d'efforts, se frayant un chemin à l'aide de la bienheureuse machette, harassé, les yeux noyés de souffrance, le coeur tout barbouillé... toujours en quête de fruits sauvages, de baies comestibles... terrifié d'être plongé à son insu dans un cauchemar sans retour, sans repères....

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

     

    Dans cet immense palais végétal, il se heurtait à d'énormes troncs d'arbres gigantesques dont l'écorce gercée, craquelée, boursouflée racontaient les épreuves et les luttes sauvages pour la survie.... Des draperies végétales colonisaient tout et pendaient en lambeaux... Dans de sombres fourrés, des fleurs souvent énormes, aux formes étranges, éclaboussaient l'ombre verte.... 

    Des myriades d'insectes tournoyaient, vibraient dans l'air qui sentait la pourriture... 

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

     

    Exténué, il s'adossa contre un arbre majestueux... Il eut soudain l'impression d'être comme un enfant qui demandait protection à un Ancêtre de plusieurs millénaires.... 

     

     

    FUTUR PROCHE n° 11 : Dérik et la Forêt Vierge

     

     

     

    PROCHAIN EPISODE : "l'Enseignement de l'Arbre !" 

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

    8ème Partie : Tenochtitlan - les Chinampas - les Jardins Flottants - Vie et moeurs aztèques - Genèse aztèque.

    9ème Partie : Explications Réalité virtuelle - Chinampas - Vie quotidienne des Aztèques - Vêtements et bijoux - la Prédestinée funeste - Prisonniers drogués - Neza - la Fuite - 1519 : Hernan Cortès - l'Invasion Espagnole - Le Dernier empereur aztèque .

    10ème Partie : Que devient Dérik ? - "SURMOI" (Intelligence Artificielle Implantée dans cerveau de Dérik - "SURMOI" espion du CDU (Centre de Données Universel) - les Technocrates du CDU - Les Machines du CDU - Dépression de Dérik - Les Jeux Virtuels, drogue pour l'Humain - Les Hommes de main du CDU - Hospitalisation de Dérik par le CDU.

    11ème Partie : Dérik et la Forêt Vierge - Les intuitions de Dérik - La Vie de la Jungle - Rêve ou Réalité ? - Troublante Amnésie - Le Sac à dos - l'Arbre millénaire.

     

    17 commentaires
  •  Harry Potter Theme Song

     

     

    FUTUR PROCHE n°10 - Que devient Dérik ?

    L'Homme fou !

     

     

     

    QUE DEVIENT DERIK ?

     

    Dans son cerveau, une Voix douce, persuasive, inquiétante, voire menaçante !

    L'intelligence brillante de Dérik, qui lui avait valu de Hautes Responsabilités, une renommée mondiale.. une certaine jalousie aussi de ses collègues scientifiques... s'affrontait de jour en jour aux injonctions manipulatrices de son "Assistant Personnel" (Intelligence Artificielle" greffée dans son cerveau)  qu'il avait nommé par dérision : "SURMOI"

    Il reconnaissait pourtant que la volonté de "SURMOI" était bien plus forte que la sienne.

    "SURMOI" contrôlait toutes ses pensées, ses émotions par de savants dosages chimiques, avec l'aide des mini-robots qui circulaient dans son corps,  ou bien grâce à l'alimentation concoctée par le Robot Domestique soumis aux ordres de "SURMOI"....

    Pour Dérik, "SURMOI" était un espion à la solde du "Centre de Contrôle de Données Universel"  (CDU)! 

    Les Machines du CDU, en qui les Humains avaient mis toute leur confiance pour une vie meilleure... derrière lesquelles se cachait une Elite de Technocrates, gouvernaient le Monde en écrasant les Hommes de leurs mensonges....

    La chimie de "SURMOI" neutralisait, paralysait la volonté propre de Dérik ! 

    Face à cette Voix qu'on lui imposait, à cette chimie distillée à son insu... Dérik se sentait SEUL, effroyablement SEUL !

    Sans cesse, il tentait de reprendre possession de son esprit... en vain !

    La perte de Mylan avait provoqué en lui un choc violent, insurmontable.... Trop de tensions, trop de défaites, trop d'anxiété... Il sentait qu'il coulait... et le CDU le savait par "SURMOI'" interposé ! 

    Il comprenait qu'il avait perdu toute crédibilité aux yeux du monde pour lequel il était un paria, aux yeux de Mylan... Il avait dépassé les bornes, s'était montré grotesque... 

    Il avait perdu toute maîtrise aussi dans sa destinée, envers les autres, à ses propres yeux... lui qui aimait tant superviser son travail dans les moindres détails avec une facilité déconcertante... 

    Désormais, privé de son travail, c'était à peine s'il pouvait encore parler !

    Il ne supportait plus le regard des autres qui le condamnait sans comprendre ce qu'il subodorait, qui refusait d'être confronté à la réalité qu'il prophétisait... 

    Dérik voyait sombrer ces Êtres sans profondeur qui se passionnaient pour des plaisirs dérisoires. Hommes volontairement aliénés, instrumentalisés, se perdant dans le divertissement...

    Son humanité se désolait de voir la moitié des individus de ce monde sans emploi, leur niveau mental étant incapable de supplanter la Machine beaucoup plus rentable... Une allocation RMU (Revenu Mensuel Universel) leur était versée afin de subvenir à leurs besoins élémentaires. 

    Pour leur éviter la folie d'une vie inutile , on occupait ces Êtres ou plutôt on les plongeait dans des jeux de réalité virtuelle mercantiles... Les fantasmes donnaient sens à leur vie

    Bientôt rejoint dans ce délire collectif par les Nantis qui, une fois leur précieux Travail terminé, se projetaient avec frénésie dans n'importe quel monde sensoriel généré informatiquement.

    "Le Monde était détraqué, les Humains étaient détraqués" se lamentait, impuissant Dérik, qui oubliait qu'il avait largement contribué, avec passion, au naufrage de ce Monde .... 

    Le désespoir le jetait des heures sur son lit connecté qui délivrait inlassablement à "SURMOI" des bilans de santé alarmants ... 

    Les yeux de Dérik fixaient un avenir insondable pendant que "MACHIN", le robot seconde zone qui remplaçait le sublime "JASON" dont il était si fier mais qu'il avait dû revendre pour des raisons économiques évidentes, lui tendait des cocktails vitaminés étranges... 

    Dérik refusait toute nourriture : à quoi bon ?

    "SURMOI" enregistrait tout et transmettait fidèlement toutes ces données et les bilans de santé au CDU...

     

    Des Hommes jaillirent soudain avec force dans l'obscurité de sa chambre... un éclair de lumière aveuglant plus fin qu'un laser fusa sur lui, le pliant de douleur... 

     

    Il se réveilla lentement, nu, sanglé sur une table métallique glaciale, pendant qu'un appareil le scannait de la tête aux pieds en avançant doucement au-dessus de lui... 

    Une peur viscérale déferla en lui ! 

    Un robot-médecin l'avertit :

    "Nous allons vous déconnecter ! Vous oublierez tout ! N'ayez crainte !"

    La gorge de Dérik se serra ! Il hurla à pleins poumons ! un pistolet seringue le cueillit au beau milieu de son cri... Il s'endormit profondément !

     

    Luciole

     

    LA SUITE AU PROCHAIN NUMERO !

     

    FUTUR PROCHE n°10 - Que devient Dérik ?

     

    FUTUR PROCHE n°10 - Que devient Dérik ?

    https://rcf.fr/actualite/le-robot-da-vinci-x-i-le-robot-chirurgien (cliquez)

    Au centre Hospitalier Universitaire St Etienne, une toute nouvelle génération de robot chirurgien nommé DA VINCI XI

    Grâce à lui, les chirurgiens vont pouvoir pratiquer une chirurgie très fine dans les meilleures conditions...

     

    FUTUR PROCHE n°10 - Que devient Dérik ?

    La Machine qui gouverne le monde, derrière laquelle se cache une Elite de Technocrates.....

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

    8ème Partie : Tenochtitlan - les Chinampas - les Jardins Flottants - Vie et moeurs aztèques - Genèse aztèque.

    9ème Partie : Explications Réalité virtuelle - Chinampas - Vie quotidienne des Aztèques - Vêtements et bijoux - la Prédestinée funeste - Prisonniers drogués - Neza - la Fuite - 1519 : Hernan Cortès - l'Invasion Espagnole - le Dernier empereur aztèque .


    22 commentaires
  •  

     

    LE FUTUR PROCHE n°9

    -----------------

    LES PRISONNIERS BEATS

    LA FUITE  

    L'INVASION ESPAGNOLE

     

    Un livre provoque des émotions physiologiques... Cependant, une description d'avalanche brutale ne déclencherons pas en vous le réflexe de fermer le livre pour vous protéger...

    Dans la réalité virtuelle : si ! Devant la même situation d'avalanche, votre réflexe sera de prendre la poudre d'escampette et de reculer le plus loin possible... 

    Vous oubliez que vous êtes en réalité virtuelle, dans un monde fictif, surtout si votre expérience est partagée avec plusieurs personnes...

    (Sciencespourtous-univ-lyon1.fr).

    La peur est aussi intense que dans la réalité pour la même situation. Le cerveau est convaincu que ce que vous vivez est réel... 

    La peur est exacerbée si vous savez ou pressentez quelque chose de terrifiant... L'anticipation est un facteur clé pour créer de l'épouvante... l'adrénaline se déverse à flot...

    D'autant plus que le jeu dans lequel vous évoluez se modifie en fonction de vos réactions. Le joueur fait corps avec le jeu et vice-versa !  vous agissez sur le jeu et le jeu agit sur vous ! 

    Il est même possible d'avoir des sentiments amoureux envers des personnages fictifs de la réalité virtuelle ! 

     

    Catlin et Mylan évoluent sur une plate-forme vibrante qui se comporte comme un tapis roulant leur permettant de marcher, courir, sauter... ou bien de croire s'élever comme dans un ascenseur, ou de voler...  dans la réalité virtuelle.

    (N'oubliez pas que des jeux virtuels existent actuellement, voire des jeux d'horreur, comme pour les films d'horreur, dans lesquels les joueurs sont immergés ... !!! ). 

    Donc, ce que vous lisez actuellement est tout à fait plausible !

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

    Les pagaies de certaines petites embarcations battaient l'eau des canaux entre les Chinampas (Jardins Flottants). L'eau clapotait le long des berges...

    Dans les branches des arbres, le cri plaintif d'un oiseau parodiait la souffrance...

    Des dindons gloussaient en se pavanant dans les Jardins.... 

     

     

     

    La chaleur écrasait tout !

     

    Les pieds nus ou les sandales, suivant le rang social, se croisaient sur les chemins de terre ; beaucoup se rendaient en Ville, quelques uns vers les Jardins flottants... 

    La foule aux visages bruns s'écoulait silencieusement dans la touffeur de midi !

    Mylan et Catlin faisaient corps avec l'expérience virtuelle qui leur était proposée.... Ce site grandiose les subjuguait....

    Sur les Chinampas, des femmes soufflaient inlassablement le feu entre les pierres avec des éventails tressés....  Une odeur épicée, qui s'échappait des chaudrons posés sur le feu, embaumait l'air.... 

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

    Vêtements féminins

    Les femmes s'étaient enroulées dans un long tissu formant une jupe blanche retenue par une ceinture brodée... en laissant leur buste découvert paré de fleurs. Des plumes chatoyaient dans leurs cheveux de jais...

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

    Vêtements masculins

    Les "pieds nus", hommes de condition modeste, étaient vêtus d'un pagne blanc qui entourait leur taille, passait entre les jambes, se nouait devant, en laissant retomber deux pans brodés devant et derrière...

    Quelques uns portaient également une sorte de manteau blanc en fibre d'agave ou en coton, "le tilmatli", simple pièce rectangulaire nouée sur la poitrine ou sur l'épaule gauche.... qu'ils ramenaient devant eux en enveloppant corps et jambes une fois assis...

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

    Les "sandales", les nobles ou les marchands, se paraient d'un tilmatli somptueusement brodé par les femmes tisserandes  "semblant copier le plumage chatoyant des oiseaux tropicaux" ou de "soleil, coquillages stylisés, poissons, formes géométriques abstraites ou autres....".

    "Certains hommes se perçaient la cloison nasale pour y insérer des bijoux de pierre ou de métal, se perforaient la peau du menton, sous la lèvre inférieure, pour y placer des labrets de cristal, de coquillage, d'ambre, de turquoise ou d'or" . Ils portaient sur leur tête d'immenses coiffes de plumes colorées....
    ("La vie quotidienne des aztèques de Jacques Soustelle)....

     

    Mylan et Catlin regardait s'écouler la foule bigarrée avec ravissement...

     

    Mylan se souvint des reportages qu'elle avait consultés avant de partir dans cette extraordinaire aventure virtuelle.

    Soumis à un système de "prédestinée" qui conditionnaient également leur survie éternelle dès leur naissance, suivant un mode hiérarchique bien déterminé ....

    Soumis aux aléas d'un univers fragile dominé par les dieux cruels exigeant toujours plus leur lot de sacrifices humains afin que le soleil renaisse chaque matin,

    Ou bien à la merci des catastrophes entrevues ponctuellement dans les signes des devins.....

    les aztèques étaient des êtres profondément pessimistes... et ne trouvaient sens à leur vie qu'à travers le labeur titanesque imposé dans les violents combats destinés à trouver de nouvelles victimes à sacrifier, les innombrables constructions des Cités ou les durs travaux des champs.... 

    Leur identité personnelle disparaissait au profit de la Communauté !

     

    Soudain, une peine infinie traversa l'air !

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béatsFUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Guerrier aztèque

    Prêtre aztèque

    Un groupe de prêtres, arborant des tilmatli (manteaux) noirs brodés de crânes et d'os humains, s'avança vers les deux femmes, en escortant une foule d'une cinquantaine de prisonniers aux yeux injectés cerclés de noirs et sourires béats, corps et visages blanchis à la craie, lèvres peintes en gris, coiffés de plumes blanches .... qui titubaient sous le lourd carcan de bois étranglant leur gorge.... 

    Neza  expliqua que les plumes blanches symbolisaient les premières lueurs de l'aube où l'âme des victimes ressuscitées s'envolera vers le dieu Soleil pour revenir au bout de quatre ans sous la forme de colibri...

    Un grand nombre d'esclaves, aux corps peints en jaune, aux visages vermeils surmontés de plumes rouges de perroquets, les entourait...

     

    Mylan et Catlin héberluées regardaient sans comprendre.... 

     

    Posément, Neza leur expliqua avec un sourire satisfait, que les prisonniers étaient soigneusement préparés par des jeûnes et des nuits blanches, dans des danses interminables et des drogues puissantes qui les anesthésiaient totalement.... 

     

    Mylan réalisa subitement pendant que Catlin s'empourprait de fureur....

    Les esclaves psalmodiaient une sorte d'incantation joyeuse que Neza traduisit fièrement :

    "Mourons tous et faisons que notre mort donne longue vie au Soleil et à la Lune... Aujourd'hui pour toi, demain pour moi....."

     

    "Chacun de nous connaît son sort dès l'enfance et s'incline" ajouta crânement Neza.... 

     

    "COURS, CATLIN, COURS" hurla Mylan terrorisée....

     

    Pendant qu'au loin, devant le Temple, s'élevaient la cacaphonie bruyante et caverneuse des conques, le fracas tonitruant des trompettes, le grondement sourd des tambours....

     

    Boostée par Mano (Intelligence Artificielle greffée dans le cerveau de Catlin), Catlin se jeta dans une course éperdue derrière Mylan....

    Tandis que Neza se lançait à leur poursuite, tentant de les rassurer en hurlant qu'il était leur protecteur et que rien ne pouvait leur arriver... 

    Jeune et rompu aux exercices physiques, Neza ne tarda pas à courir à leurs côtés en les exhortant au calme et à la confiance .....

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

    Quand, tout à coup, un bruit assourdissant ! Des êtres étranges, blancs, barbus, étincelants sous leurs vêtements de fer, montés sur des animaux inconnus, arrivaient au grand galop....

    Neza pila net, médusé, puis s'enfuit à toutes jambes vers les siens en hurlant "que des dieux inconnus venaient à eux...."

    Mylan comprit de suite ! 

    1519  : Le cupide Hernan Cortès, assoiffé d'or et de puissance, accompagné d'une petite troupe de quelques dizaines de soldats espagnols, fonçait vers Tenochtitlan.... 

    Espagnols et Aztèques, sur le plan social et moral, ne pensaient pas la guerre de la même manière... ainsi que sur la plan matériel .... 

    Pour les Aztèques, l'arrivée des Espagnols ressemblait à une descente de Martiens ! Comment pouvaient-ils répondre avec leurs armes de bois et de pierre, leurs pirogues et leurs troupes réduites à l'infanterie... contre les bateaux à voiles, les canons, les chevaux et les épées d'acier des Espagnols ? 

    Espagnols qui s'introduisèrent à Technotitlan avec des discours pacifiques pour finalement massacrer les Indiens....  
    Espagnols qui tuèrent tant qu'ils pouvaient, anéantissant leur civilisation, leurs dieux et leurs croyances, toutes leurs institutions politiques.... qui torturaient, violaient, volaient et marquaient au fer rouge de l'esclavage les rares survivants.... avec la complicité active de 30 000 indigènes provenant des peuples voisins, soumis depuis longtemps aux Aztèques et constamment saignés à blanc dans leur fortune et leurs enfants sacrifiés aux dieux.... 

    Espagnols qui apportaient à ce peuple plein de santé, toutes les maladies virales et infectieuses inconnues d'eux ... décimant tout le Mexique ! 

    Pour les Espagnols, une seule monarchie possible : celle de Charles Quint, une seule religion :celle du peuple espagnol .. 

     

    Le 13 Août 1521 tombait le dernier empereur aztèque, Cuauhtémoc ("L'Aigle qui tombe", c'est à dire le "Soleil couchant" : Nom prémonitoire !) La peur ancestrale aztèque, entrevue par les devins,  se confirma : le Soleil aztèque s'éteignait pour toujours.... 

    Les deux amies ne savent plus que faire, prises en tenaille entre les aztèques et les troupes espagnoles... 

    Un voile s'étendit brusquement sur le paysage puis sur les êtres humains... Le paysage se modifia subtilement autour des deux femmes.... 

    Tendue, Catlin attendait la suite avec inquiétude....  A SUIVRE... 

     

     

    LA FIN DU SOLEIL DE TENOCHTITLAN

     

     

    FUTUR PROCHE N°9 - Les Prisonniers béats

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.

    8ème Partie : Tenochtitlan - les Chinampas - les Jardins Flottants - Vie et moeurs aztèques - Genèse aztèque.


    16 commentaires
  •  

     

    FUTUR PROCHE n° 8

     

    LA QUÊTE DU SENS DE LA VIE

    LES JARDINS FLOTTANTS

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

    Tenochtitlan avec les Chinampas (jardins flottants) au fond,

    derrière l'immense digue construite contre les inondations...

    En vignette, les ouvriers construisant la digue !

     

     

    La Chaleur devenait terrible (voir n° 7 - cliquez ICI !)

     

    Mylan et Catlin s'encapuchonnèrent prestement - Trésor d'ingéniosité, leurs combinaisons moirées tempéraient agréablement les corps....

      

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -"Femmes aux consciences écartelées" dit doctement Neza... "Ecoutez-moi - Ouvrez grand les corolles de votre mémoire.

    Que mes mots de Sagesse tissent autour de vous un manteau protecteur... Vos vêtements chatoyants sont comme rayons de gloire au Soleil, comme la couleuvre d'argent rampant sous les eaux au milieu des roseaux.... Et pourtant, nous ne sommes qu'illusion ! Nous sommes et... ne sommes pas !" 

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

     

    "Parle pour toi !" pensa Catlin agacée. Elle sentit vaguement Mano, son "Assistant Personnel" greffé dans son cerveau, la sermonner et lui conseiller de se maîtriser ???
    Mano avait-il détecté un danger ? Elle haussa les épaules !

     

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -"Tu le sais, toi, féline aux yeux pers " affirma Neza en se reportant vers Mylan...

    Parfois les rêves te jettent dans les flots pervers et en vain tu cherches le frais rivage où reposer tes pas.... 

    Dans ton sourire se mêlent les pleurs. Ton âme est en grand deuil !"

    Sais-tu, TOUT EST POSSIBLE ! Et pourtant...."

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -Mylan, effarée, médusée, les yeux embués, l'écoutait attentivement... Etait-il réellement un Hologramme ? Etait-ce un fantôme surgissant du Passé ?
    Elle douta sottement un instant de la fiabilité de "l'immersion virtuelle interactive" qu'on lui avait vendue sur le Net !

    "Allons, cet hologramme n'est qu'une illusion créée par les géniaux techniciens de la Société des Jeux... tu le sais bien"... pensa t-elle !

    Y avait -il une possibilité qu'on utilisa ses données intimes pour que l'illusion fasse corps avec sa réalité, afin de corser l'aventure ? 

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -"Regarde notre Ville forteresse entourée d'eau qui rutile sous les dards du Soleil" continua Neza. 

    "Tenochtitlan est la plus grande, la plus luxuriante Ville au Monde : mon coeur le sait. Ma culture sera une des plus belles de toute l'Humanité. Elle est notre trésor le plus précieux.... Nous sommes créateurs de notre culture... 

    "Notre civilisation, née de nos efforts constants, est parvenue à une Haute Perfection !" insiste t-il avec emphase... 

    "Nous possédons notre propre calendrier que le monde copiera, nous maîtrisons l'écriture, l'astronomie et bien d'autres sciences... Nos marchands voyagent partout et sont forts respectés... Notre commerce est florissant... Notre Roi possède d'immenses richesses, sa Cour est fastueuse...

    "Notre empire renforce sa suprématie fort loin sur de riches contrées qui regorgent de plumes chatoyantes, de pierres précieuses rares, d'or et d'argent, de coton, de cacao... Toutes ces denrées sont très appréciées par notre peuple et de tant d'autres encore... 

    "Et pourtant, notre Prophète Quetzacoalt a vu dès l'an 1000 des signes terrifiants dans les cieux, une comète, présage de grands malheurs... Des dieux étrangers étincelants viendront renverser notre Roi de son trône...

    "L'extrême Joie cohabite sans cesse avec l'extrême Douleur !

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -"Toi qui balbutie d'étonnement" lança t-il farouchement à Catlin... qui rougit  sous le regard franc et direct ...

    "J'interroge ton coeur !

    "Tu contemples les merveilles de mon île... Viens, suis-moi et regarde...

    "Regarde ces chinampas ("Jardins flottants") qui ont transformé nos marécages en terre arable ! 

    "Admire le courage, le dur labeur écrasant de nos paysans pour construire ces chef-d'oeuvres qui croulent sous le Maïs, les Haricots, les Courges, les Tomates, les Poivrons et bien d'autres légumes.... et les Fleurs !

    "Sens bouillonner au plus profond de toi la sève intarissable qui, de la Fleur flétrie un jour, fait renaître la pousse verte de la Promesse..."

     

    Catlin ne l'écoutait plus. Elle se précipita au bord du Lac, émue aux larmes !

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

    Le Lac était couvert de toute une flottille à perte de vue de Jardins longs d'au moins 60 mètres sur 9 m de large.

    Sur ces corbeilles de légumes, de fruits ... entourés d'arbres élancés, de fleurs multicolores... vivaient des familles de maraîchers dans des paillottes.

      

    Entre les îlots flottants fourmillaient de petites embarcations... Sur certaines, des Hommes pêchaient avec une lance... 

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

     

    D'immenses bataillons de flamands roses sillonnaient le ciel... Dans les branches des arbres sur les îlots s'ébattaient joyeusement des colonies d'oiseaux exotiques.

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -"Vois" dit Neza songeur, "comment se dressent les fleurs dans ce Jardin façonné de terre, de pluie et de brume !

    "Que ton coeur se réjouisse... Qu'il s'épanouisse, ton coeur, dans ce lieu magique où se dressent les fleurs... Qu'il s'ouvre, ton coeur, comme les Fleurs multicolores...

    "Ton coeur va t-il périr comme se flétrissent les fleurs ?

    "Ne dure qu'un instant, la vie de l'Homme ! Ecoute :

    "Au 1er Soleil, un déluge emporta les Hommes Premiers... sauf un couple d'élus qui perpétua la race humaine en voguant sur les eaux dans un cèdre creusé par leurs mains.

    Le Soleil d'Eau (déluge) dura 808 ans 

    "Au 2ème Soleil, un Vent du Nord recouvrit tout de glace. L'Humanité sombra à nouveau dans la nuit... sauf un couple humain épargné des glaces...

    Le Soleil d'air (la glace) dura 810 ans

    "Au 3ème Soleil, les Volcans ouvrirent leurs cratères, mais l'Homme enfanta ses enfants avec toujours l'ORGUEIL qui ne périt pas, bien qu'il lui a valu tant de déboires...

    Le Soleil de Feu (volcans en éruption) dura 964 ans

    "Au 4ème Soleil, la Faim tomba sur l'Orgueil de l'Homme plein de révolte... et la race sombra, mais la mort épargna un couple...

    Le Soleil de Terre (famine) dura 1045 ans ...

    4 Soleils se sont éteints en 3628 ans ! Les pages du Livre de la Vie se sont effacées...

    Puis le 5ème Soleil se leva, radieux, celui de mon peuple, qui reforma la race, race toujours périssable...  et tous les peuples se mélèrent... 

    Puisse l'Enseignement guider les âges futurs ! .....

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

    "Comment ont-ils créé ces Jardins flottants ?" 

    s'impatienta Catlin que cette Génèse Aztèque ennuyait profondément, en lui coupant la parole.

     

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -Neza se cabra sous l'insulte.... puis se maîtrisa comme il sied à un Homme aztèque civilisé participant à une culture supérieure, qui doit observer une attitude digne en toutes circonstances... culture dans laquelle il était fortement déconseillé de manifester ses sentiments !

    Ces bonnes manières étaient d'une importance capitale dans la noblesse aztèque... sous peine d'être totalement déconsidéré et retranché de la bonne société !

     Après un instant de flottement, il se reprit et, imperturbable, concéda à donner des explications 

    "Les paysans forment des radeaux en tissant des branches de jonc, de canne de maïs et du feuillage. Puis ils vont racler la boue du fond du lac pour l'entasser sur le radeau jusqu'à former une couche d'un mètre environ... La terre est retenue par des bordures de nattes.

    Ces Jardins sont ancrés sur des pilotis plantés dans le fond du Lac... Ils sont entourés de canaux, comme tu peux le voir, pour pouvoir passer entre eux avec des barques remplies de travailleurs et d'outils..."

     

    Ce tout jeune  Homme avait le don d'exaspérer Catlin ! Elle supportait mal sa fierté arrogante, ces discours ampoulés, empreints de religiosité... tout en lui la déconcertait, l'embarrassait, l'inquiétait ! 

    Et pourtant, ceux que les aztèques surnommaient les "bouffons" vaniteux, licencieux, plaisantins, discourtois - apanage de la jeunesse bien souvent - ne se voyaient confier aucune charge importante de l'Etat, tant la grossièreté était bannie de la Société...qui prônait "l'Humilité" et la "compassion", la scrupuleuse courtoisie... Tout était affaire de maîtrise et de raffinement ... sous contrôle du Conseil Suprême aux ordres du Souverain tout-puissant, points communs avec la "Société Augmentée" de l'époque de Catlin et Mylan... 

    Catlin ignorait que les Aztèques avaient un goût incroyable pour la rhétorique philosophico-morale ... Ils se lançaient dans des joutes interminables d'éloquence et se piquaient d'exceller dans l'art poétique... comme les Grecs !

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

    Mylan, qui avait lu et vu des reportages sur ses lointains ancêtres,  riait sous cape....  mais son instinct l'avertissait : cet Homme était dangereux ! 

    Son "Assistant Personnel", "Intelligence Artificielle greffée dans son cerveau" : Do-Mi, confirmait.... 

    Des ombres invisibles flottaient insidieusement dans l'air incandescent....

     

     

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

    Neza se retourna vers elle et la regarda fixement :

     "Que la Fleur de la Sagesse brille sur toi !"

    Puis, souriant mystérieusement, lui lança :

    "Nos pas laissent-ils durablement des traces ?"

     

     

    Une nuit profonde étendit son aile sombre sur l'âme de Mylan.....

     

     

    Au loin, des centaines de  prêtres veillaient malgré la chaleur accablante... On entendait les conques et le bruit confus de leurs chants au coeur de la fournaise (A suivre)

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

    FUTUR PROCHE n°8 - LES JARDINS FLOTTANTS -

     

     

     

    Cliquez sur chaque ligne pour avoir le Chapitre correspondant

    1ère Partie : Catlin - "l'Homme Augmenté" en 2050

    2ème Partie : La "Digitalisation" = 3ème Révolution de l'Espèce Humaine après celle de la Langue puis de l'Ecriture

    3ème Partie : Les Tours d'Habitations écologiques et connectées, La Canopée

    4ème Partie ; Mylan - Disparition des "Insurgés" - Perte du "Moi"

    5ème Partie : "La Smart-City" (La Ville Intelligente) - La voiture connectée - La Puce implantée - La Centrale de Transports Universelle" - Les différents niveaux de transports - Le Pari énergétique de la Ville : "les Smart Dust (Poussière connectée)  - Les pavés générateurs d'électricité 

    6ème Partie : Chez Mylan  -  Portrait de Mylan - TEOTIHUACAN - Repas Mexicain - Le "Caisson d'Immersion Virtuelle" - Dans Aztèque - Le "Cri de la Mort" - Transe - Sacrifices Humains.

     7ème Partie : TENOCHTITLAN - le drapeau mexicain -  15ès - Hologramme NEZA élèvre-Prêtre - La vie à Tenochtitlan - le chocolat aztèque - La Maison d'un Grand Seigneur - Les bains et bains de vapeur aztèques - Les Jardins splendides de Tenochtitlan.


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique